En prélude a l’intervention militaire au nord : Le MUJAO fait des habitants de Gao : des boucliers humains

9 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

La nouvelle est tombée le lundi dernier à Gao : le chef du MUJAO, Abdel Akim, a décrété le rassemblement des habitants des quartiers périphériques au centre de la ville, c’est-à-dire autour d’eux-mêmes (les djihadistes) afin de se servir de ces populations comme des boucliers humains.

Islamistes du Mujao à Gao au Mali, ville où réside Mokhtar Belmokhtar.
REUTERS

Décidément, l’annonce de l’intervention d’une force militaire internationale pour déloger les djihadistes envahisseurs des territoires du Mali crée la psychose générale chez ces islamistes armés. Aussi, ces « fous de Dieu » grouillent actuellement afin de se servir de toute stratégie apte à les mettre à l’abri d’un éventuel assaut militaire international. Après les tentatives d’attaques des localités du pays dogon, de multiples renforts à Douentza et la fuite de certains responsables islamistes, le MUJAO tente de prendre les populations de la ville de Gao en otage. En effet, selon une source digne de foi émanant de Gao, le chef guerrier du MUJAO de la ville, Abdel Akim, a fait une déclaration le lundi dernier enjoignant aux populations des quartiers périphériques de venir loger au centre-ville.

«Abdel Akim, chef guerrier du MUJAO à Gao, a instruit aux populations des quartiers de la ville, entre autres Château, 4è quartier, une partie du 7è et 8è quartiers, plus précisément Boulgoundié,  de quitter leurs quartiers pour venir loger au centre de la ville, plus précisément vers le Nord : Sanèye, Dioulabougou, Farandjirey et Gadeye. Abdel Akim a précisé que ce regroupement des populations vise à nous protéger contre l’assaut de la force militaire internationale », informe ladite source. Par ailleurs, ces quartiers périphériques dont le MUJAO a ordonné le déplacement  sont vers le Sud c’est-à-dire à  l’entrée de la ville. D’autres quartiers se trouvent vers la sortie (Nord), vers la route de Kidal.

En réalité, ces déploiements  des habitants des quartiers périphériques vers le centre de la ville exigés par le MUJAO est une stratégie du mouvement qui vise à faire des populations de la ville de  vérit    ables boucliers humains et cela, pour échapper aux éventuels bombardements d’une force militaire internationale car les djihadistes sont inquiets, agités et ne savent plus quoi faire depuis l’annonce de la venue de cette force pour libérer les régions occupées du Nord. Cependant, selon notre source, les populations de ces quartiers périphériques de Gao n’adhèrent pas pour l’instant à cette stratégie de regroupement instruite par le chef du MUJAO.

Oumar Diakité

SOURCE:  du   25 oct 2012.    

9 Réactions à En prélude a l’intervention militaire au nord : Le MUJAO fait des habitants de Gao : des boucliers humains

  1. Kassin

    Voilà l’échelle des menaces pour le Mali par ordre de gravité pour le pays:

    Numéro 1.: LE MNLA
    Numéro 2.: LES MEMBRES DU CNRDRE
    Numéro 3.: LE MUJAO
    Numéro 4.: L’AQMI
    Numéro 5.: ANSAR DINE
    Numéro 6.: LE HCI

    Ces 6 menaces doivent être combattues par tous les moyens et avec la dernière énergie sinon le Mali ne connaîtra jamais la paix, la quiétude et le développement.

    Quiconque doute de cela peut bien noter ce qui est écrit là et dans 10 ans il le ressort pour faire son examen de conscience.

    • mackainnzy

      pourquoi les membres du CNDRE mais tu n arien compris par la le cndre a été le sauveur de ce pays .tu n a jamais été au nord pendant la guerre raison pour lequel tu dis ça sinon si tu savais comment l armée été battu tu n allait pas parler comme ça . l armée es tombée dans un piège par ce que ,ceux qui était au sommet ne veulent pas qu on aillent aux élections comprend mon cher saluons nos braves soldat

  2. ApemaMali

    C´est l´occasion maintenant pour l´armee d´infilttrer les villes du nord et se confondre dans la masse et ou armé discretement ces population de l´interieur.. Des que les hostilités commenceront, ces voyous seront pilonnés de l´interieur comme de l´exterieur…

  3. demse

    bandes de vaurien de mecréants et de chiens
    ils ne sont même pas musulmans ,ce sont des cafres;enfants de capotes dechiré , des enfants d’avortements rattés

  4. De toute façon, que ces populations quittent, s’ils peuvent qu’ils quittent. Si les islamistes sont des de vrais djihadistes qu’ils les donnent les moyens de quitter : véhicules, argent et attendent ceux qu’ils veulent comme adversaires. Je trouve que cela est VRAIMENT HUMAIN comme le veut DIEU car il s’agit là pour ces islamistes de SAUVER DE VIE HUMAINE

    • Vous êtes bien naïf! Quand les islamistes donnent quelque chose c’est parce qu’ils vous ont coupé la main ! Suite à leur dressage pendant lequel leur cerveau est lavé et relavé jusqu’à ce qu’il soit vidé de toute substance permettant la moindre réflexion, ces fanatiques n’ont pas d’âme. Ensuite la nature ayant horreur du vide, le crâne est rempli de haine, de violences diverses et variées qui vous transforment en machines de guerre, plus sauvages que les bêtes du même nom. Tout cela au nom d’un soit-disant dieu. Sauf qu’ils n’ont pas compris que Dieu est amour, pas un dictateur.

  5. shikassy Hama

    L’autre aspect que je dois dois vous dire Monsieur le journaliste, c’est que votre métier de journaliste vous oblige d’aller à la source chercher l’information, être convaincu de son bien fondé avant de la diffuser. Il n’est déontologique que vous en tenir au coup de fil que vous passer pour informer l’opinion. Le téléphone est pour tout le monde chacun peut s’en servir. C’est déloyale de vous servir d’un moyen comme celui -là pour vivre. Si le pain du soldat s’obtient au front, celui du fonctionnaire ordinaire au bureau, celui des ouvrier à l’atelier, vous, votre pain doit s’obtenir aussi dans le risque que devez prendre pour la recherche de la véritable information. Cessez donc de tourbillonner l’opinion pas des infos basées sur la rumeur, ou sur des appels téléphoniques, il n’y a là aucune vérité.
    Entre maliens aussi, on se dire la langage de la vérité.

    • A vos armes!

      Laisse le remonter le morale de l’armee et du peuple avant l’assaukt ultime! Nous vaincrons ces satanistes avec l’aide du tout puissant

  6. shikassy Hama

    Monsieur le journaliste, je regrette que vous vous immisciez dans des choses dont vous ne maîtrisez pas le contenu. Est-ce que vous aussi expert au point de connaitre la stratégie que les forces en présence pourraient mettre en place place pour mener la guerre. Tout ce que vous racontez n’est que de la présomption. Je suis en contact permanent avec les gens de Gao, aucune information n’a circulé dans ce sens. Si les populations pouvaient se déplacer pour quitter leur logements habituel pensez vous que la situation qu’elles vivent depuis l’occupation ne suffirait pas à les faire partir comme d’autres l’ont fait.
    Saches cependant que ce qui ont préféré rester au nord sont dignes d’appartenir à cette zone et sont rattachés à leurs terres (concessions, chants, jardins fonds de commerce etc.) comme le foetus au nombril de sa mère. Une simple rumeur ne les fera pas déplacer. Comment peuvent-ils laisser leur logements ? S’ils doivent être des boucliers humains, chacun le sera chez soi. Telles que je les connais personnes n’accepter se soumettre à des caprices d’islamistes avec elles sont déjà en désaccord depuis peu.