EN DIRECT SUR LE FRONT : Les opérations militaires s’intensifient. Le PM à Alger.

51

Les forces françaises ont bombardé Gao et Kidal, dans le nord du pays. La Grande-Bretagne devrait envoyer du renfort ce dimanche. Le Togo s’engage également. Pas l’Allemagne et l’Afrique du Sud. La situation en direct.

19h58 :

Merci d’avoir suivi cette troisième journée d’opérations militaires avec nous. A demain!

19h57 :

Demain, lundi, François Hollande poursuivra les entretiens diplomatiques et ministériels autour de la situation au Mali. Et les troupes françaises continueront de bombarder les fiefs jihadistes dans le nord du pays.

19h28 :

A Tombouctou, où les jihadistes ont mené ces derniers mois lapidations et amputations, un enseignant a fait état d’un “début de panique” parmi les familles des islamistes partis au combat, assurant que “beaucoup essayent de partir dans le désert”.

19h15 :

L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac, Dominique de Villepin, estime dimanche dans une tribune au JDD qu'”aucune des conditions de la réussite n’est réunie” au Mali, où la France intervient militairement depuis vendredi contre des groupes islamistes armés.

Dans ce texte intitulé “Non, la guerre ce n’est pas la France“, où jamais il ne cite le nom du président François Hollande, l’ex-ministre des Affaires étrangères s’interroge: “Comment le virus néoconservateur a-t-il pu gagner ainsi tous les esprits?”.

“J’ai connu M. de Villepin plus inspiré”, a répliqué Laurent Fabius. “Je préfère me concentrer sur les responsables politiques qui aujourd’hui exercent des responsabilités”.

18h48 :

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault informera les parlementaires de l’avancée des opérations au Mali demain, lundi, à partir de 20h30.

18h46 :

Laurent Fabius a annoncé que les avions militaires français pourront survoler l’Algérie pour se rendre sur le théâtre des opérations de guerre au Mali. Il a par ailleurs affirmé que l’offensive des jihadistes avait été stoppée.

18h36 :

On en sait un peu plus sur le raid mené dans la région de Kidal grâce aux témoignages sur place: “Les avions français viennent d’opérer des frappes aériennes dans la région de Kidal, plus précisément à Aghabo”, à 50 km de Kidal, a indiqué une source sécuritaire locale.

Aghabo est une base importante du groupe islamiste Ansar Dine (Défenseurs de l’Islam), où se trouvent notamment des dépôts de munitions et de carburant.

18h21 :

L’Afrique du Sud ne prévoit pas d’envoyer des troupes en soutien au Mali, a indiqué dimanche le porte-parole des Affaires étrangères. “Je ne suis pas au courant de tels plans. Si une décision est prise en ce sens, il y aura une annonce officielle”, a indiqué à l’AFP, Clayson Monyela.

18h19 :

Des frappes françaises ont touché les environs de Kidal, autre bastion jihadiste.

18h18 :

Demain, lundi, François Hollande tiendra une nouvelle réunion ministérielle concernant la guerre au Mali à 10 heures. Pour l’heure, il n’a pas annulé son déplacement aux Emirats arabes unis mardi.

17h38 :

Selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian “des camps d’entraînement, des infrastructures et des dépôts logistiques constituant les bases arrière des groupes terroristes” ont été détruits pendant la mission conduite par les Rafale.

17h14 :

C’est un Rafale comme celui-ci qui a bombardé Gao, dans le nord du Mali.

C’est un Rafale comme celui-ci qui a bombardé ce dimanche Gao, fief des jihadistes, dans le nord du Mali. – AFP/Joël Saget

17h11 :

Le ministère de la Défense a confirmé que quatre Rafale ont conduit des frappes aériennes près de Gao, dans le nord du Mali.

16h48 :

“Il y a eu une dizaine de frappes, dans Gao et près de Gao. Toutes les bases des islamistes ont été détruites”, a déclaré à l’AFP un habitant contacté par téléphone. “Nous voyons la fumée sortir du camp. Il n’y a pas un seul islamiste aujourd’hui dans la ville. Ils ont fui”, a ajouté un enseignant de la ville.

Une source sécuritaire régionale a confirmé à l’AFP que “les principales bases” des islamistes, à Gao et dans sa périphérie, ont été “mises hors d’usage” par les raids français.

16h45 :

Les forces françaises ont commencé à bombarder Gao, le fief des islamistes dans le nord du Mali. Des témoins signalent la fuite de jihadistes.

16h42 :

L’opération militaire française en soutien de l’armée malienne mobilise déjà plusieurs centaines de militaires venus de France ou de forces prépositionnées en Afrique, appuyés par une dizaine d’avions de combat, de ravitaillement ou de surveillance aérienne.

Environ 500 militaires ont été déployés simultanément à Bamako, selon les chiffres de la défense. Les Forces spéciales ont également été engagées.

Le nombre d’avions de combat basé à N’Djamena dans le cadre du détachement Epervier a été porté à huit : deux Mirage F1CR et six Mirage 2000D. Trois avions ravitailleurs C135 sont également mobilisés, en plus des appareils de transport. Des Rafales mis en état d’alerte peuvent intervenir directement depuis la France.

Des hélicoptères de combat, notamment des Gazelle équipés de missiles Hot et de canon de 20 mm, ont également été engagés dans la région de Konna.

16h26 :

Une dizaine de gendarmes du GIGN sont déployés depuis une semaine à l’ambassade de France au Mali pour renforcer la sécurité de l’ambassadeur et des locaux diplomatiques français à Bamako.

D’autres gendarmes du GIGN sont également présents à l’ambassade de France à Bangui, en Centrafrique.

16h16 :

Récapitulons les forces en présence: aux côtés des Maliens et des Français, on trouve (ou trouvera) des soldats togolais et nigérians, ainsi que que du matériel britannique et américain. En revanche, les Allemands ont exclu toute coopération militaire, préférant se concentrer sur une solution politique.

15h42 :

Le ministre allemand des Affaires étrangères a exclu dimanche l’envoi de troupes allemandes pour combattre les islamistes au Mali et a appelé à une solution politique pour mettre fin à la violence.

Le ministre, Guido Westerwelle, s’est félicité “du fait que l’armée malienne, avec le soutien de la France et de pays africains, a réussi à stopper l’avance des islamistes”.

15h33 :

Des soldats français arment des Mirage 2000 en partance pour le nord du Mali depuis la base tchadienne de N’Djamena. – AFP/Nicolas Nelson Richard

15h18 :

Les forces militaires françaises au Mali affrontent des groupes islamistes “bien équipés, bien armés et bien entraînes”, dotés “d’un matériel moderne, sophistiqué”, a souligné dimanche l’entourage de François Hollande.

“Ce qui nous a beaucoup frappés, c’est la modernité de leur équipement, leur entraînement et leur capacité à s’en servir”, a affirmé l’Elysée. Ces groupes armés ont “montré comment ils pouvaient endommager un hélicoptère et blesser mortellement son pilote”, a poursuivi ce proche du chef de l’Etat.

15h14 :

François Hollande a de nouveau réuni dimanche un conseil de défense à l’Elysée. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, les ministres Jean-Yves Le Drian (Défense), Laurent Fabius (Affaires étrangères), Manuel Valls (Intérieur), le chef d’état-major des armées, Edouard Guillaud, le secrétaire général de la Défense et de la Sécurité nationale, Francis Delon, ainsi que le directeur général de la DGSE, Erard Corbin de Mangoux, participent à cette réunion.

14h52 :

Le Togo a annoncé à l’instant l’envoi de 500 soldats au Mali pour combattre les islamistes aux côtés des Français.

14h32 :

Des avions français ont bombardé des cibles dans plusieurs localités du nord du Mali, en dehors de la zone de Konna où se situe le principal affrontement entre groupes armés islamistes et forces maliennes.Un camp de combattants jihadistes a notamment été visé à Léré, à quelque 150 km au nord de Konna, et proche de la Mauritanie, selon des témoins.

14h22 :

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a estimé dimanche que la France et l’Europe allaient “sans doute” être confrontées “dans la durée” à la menace terroriste et souligné qu’il fallait rester “très vigilant” pour s’en prémunir.”Le danger terroriste est permanent depuis longtemps”, a déclaré le ministre de la Défense au Grand Rendez-vous sur Europe 1/Aujourd’hui en France/I Télé, à propos de la décision du chef de l’Etat de renforcer le plan Vigipirate après le lancement de l’opération militaire française contre les islamistes armés au Mali.

14h20 :

Pour Jean-Marie Le Pen, la politique militaire de la France est celle d’une “bonne femme saoûle”.

“Nous avons soutenu, avec M. Sarkozy et le soutien du PS, des rebelles jihadistes en Libye, même militairement, considérablement. D’ailleurs, c’est le boomerang: nous retrouvons en face de nous l’armement qu’on a parachuté aux jihadistes de Libye. Idem en Syrie, on souhaite la victoire des jihadistes de Syrie, et on la combat au Mali: comprenne qui pourra, c’est la démarche de la bonne femme saoûle qui titube d’un bord à l’autre de la route.”

Classe, très classe.

14h18 :

Un nouveau conseil de la Défense est prévue à 15 heures à l’Elysée. François Hollande fera un point sur le déroulé des opérations au Mali avec les ministres concernés.

14h15 :

Le premier avion de transport militaire britannique destiné à soutenir l’armée française au Mali devrait décoller du Royaume-Uni dimanche, a annoncé le ministère de la Défense à Londres.

12h36 :

L’intervention au Mali va-t-elle mettre la vie des otages français au Mali en péril? Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian affirme que leur vie aurait été en plus grand danger encore si l’opération n’avait pas eu lieu. Il a par ailleurs souligné que la France entendait continuer à “négocier” avec les ravisseurs pour tenter d’obtenir la libération des otages français, mais sans céder au chantage ou à “des conditions extravagantes”.

La réalité c’est que si l’opération initiée par les groupes terroristes avait été menée à son terme avant-hier (vendredi), aujourd’hui ils seraient à Bamako. C’est un pays en otage qu’il y aurait eu, en plus de nos huit otages. (…) La vie de nos otages aurait été encore plus risquée si l’on avait laissé faire cette opération.

Jean-Yves le Drian, ministre de la Défense

12h25 :

Les représentants de la communauté malienne ont fait part de leur satisfaction à leur départ de l’Elysée.

Si la France n’était pas venue aux côtés du Mali, le Mali n’existerait plus, ce serait autre chose que le Mali parce que ces intégristes seraient arrivés jusqu’à Bamako (…) On ne peut que remercier ce peuple ami.

Ramata Coulibaly, vice-présidente du collectif les Maliens de France pour la paix

12h23 :

François Hollande a reçu les représentants de plusieurs associations de la communauté malienne (environ 100 000 personnes) installée en France à l’Elysée. Ces derniers ont remercié le chef de l’Etat pour l’intervention militaire de la France au Mali.

12h17 :

Le Burkina Faso, le Niger et le Sénegal se sont également engagés à participer à la force africaine en envoyant chacun 500 hommes en soutien aux 5 000 soldats maliens pour reconquérir le nord du Mali. “L’objectif est de reprendre le Nord et de repousser” les groupes islamistes, a indiqué ce dimanche un porte-parole de la Cédéao. “Il ne s’agit pas que du Mali. Il s’agit aussi de nous, la région, et de la communauté internationale”, a-t-il ajouté en allusion aux risques posés par les groupes islamistes dont certains sont liés à Al-Qaïda.

12h15 :

Le Bénin va envoyer 300 soldats au Mali, selon le chef d’état-major de l’armée béninoise Denis Houssou Gbessemehlan.

 

Bonjour à tous. La France s’est engagée vendredi dans le conflit malien et, depuis, les événements s’accélèrent.

Par LEXPRESS.fr

PARTAGER

51 COMMENTAIRES

  1. F.Hollande est un homme pas comme le fameux;escroc;voleur;traitre de Sarkozy.vive la france et tous les autres partenaires seul Dieu vous payera ce noble geste apporter au Mali.

  2. Si l´état d´urgence n´était pas il aurait été souhaitable que les Maliens aillent manifester leur joie devant l´ambassade de France à Bamako et remttre une lettre de remerciement à l´ambassadeur.

    VIVE LA FRANCE D´HOLLANDE et encore MERCI MERCI ET REMERCI

  3. L’Islam veut établir un ordre mondial dans lequel tous les êtres humains — Musulmans et non-Musulmans — peuvent vivre dans la justice, la paix, l’harmonie et la confiance. Il offre à ses fidèles des directives précises pour qu’ils trouvent la paix dans leur vie individuelle et sociale, mais il leur dit également comment étendre cette confiance aux autres nations sur la base de relations humaines envers autrui. Les Musulmans oeuvrent sous ces principes depuis des siècles. Des gens de toutes confessions ont vécu avec eux et parmi eux. Les sociétés islamiques étaient alors connues pour leur tolérance, leur générosité et leur humanité.

  4. Merci a la France de hollande nos prières pour le soldat français mort a konna et aux soldats maliens morts au front

  5. @ FALILOU LE SENEGALAIS VRAIMENT RACISTE JE CONNAIS LES SENEGALAIS QUI N´AIMENT PAS LES MALIENS VOUS LE SINSULTÉS ET APRES VOUS VENEZ DANS LEUR SITE LEUR FAIRE DES LOUANGES PAUVRE TYPE LES MAGHREBINS T´EMMERDENT PAUVRE TYPE CAR FIGURE TOI QUE PARMIS CES TERRORISTES FIGURENT DES SENEGALAIS DES MALIENS DES MARUTIANIENS DES NIGERIENS DONC FERMER LA SENEGALAIS RACISTE WOLOF OU VOUS CONNAIT…..RACISTES,

    • IDIOT
      relis le il soutient le Mali et appelle tous les africains a faire de même

  6. Je pense qu ‘il y a pas de mots pour exprimer notre gratitude à la France….Ce pays nous sauve tout simplement d’un peril…

  7. ne tirez pas toutes vos balles sur les barbus ,gardez en une pour la tete à Sanogo :mrgreen: :mrgreen:

  8. Courage aux soldats engagés sur le front! Merci à la France et tous nos alliés. La civilisation emportera sur la barbarie. Les barbus ont franchis le rubicon! Ils payent le pot cassé.

  9. sanogo tu n as pas honte d aller faire ton show a sevare,minable,tu as failli faire couler le mali en entier n eut ete la france,les morts de konan sont tes morts,parceque tu t es accapare d une partie de notre arsenal militaire alors qu nos soldats en au besoin,

    • Mon frère tu es dans l’erreur.meme si c’est l’armée malienne et la france ensemble,ils peuvent pas contre ces gens.tu dois saluer l’armée malienne pour le menssonge qui ont fait sortir.si non il y’a combien de temps que ces gens sont là-bas.

      • Sanogo et att rentreront dans l’histoire du mali par la petite porte . C’est eux qui precipité le mali dans cette situation . Qu’ils soient jugés.

  10. For now all I have to said is to thank so much Holland and all your people , for all countries which are helping us and also for our Soldiers who are giving their life for their country

  11. la qualitédes amis et de leur aide prouvent a juste titre la grandeur du problème et aussi sans oublier l’importance qu’il accorde au pays deùandeur de l’aide. Nous sommes ure que le Mali malgré sa pauvrété a des amis

  12. Je suis senegalais mais cette guerre n’est que pour les maliens ont tous fournir d’effort on ne peut accepté quedes soi-disant maghrébins viennent en afrique noire et dictent leurs lois c’est pas acceptable toute l’afrique doit se joindre a nos frères maliens pour bouter ces terroristes au de la de la frontière malienne qu’ils retournent je ne sais ou ils viennent bande de mesquins

  13. 😉 😉 😉 😉 😉
    DOOO……UUUUUUUUUUUUUUC !
    Va falloir changer tes plans ……..
    Là , c’est la charria bleu blanc rouge …….

    • DOUC ….. Est ce qu’il y aura assez de vierges ?
      et si tu as le phone d’IYAD , dis lui de mettre un sarouel marron ..
      C’est mieux …

    • Douc est capable de peindre sa biquette en tricolore .J’espère qu’il va la laisser secher avant de grimper dessus :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        putèèèèèèèèèèng ! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
        TU LIS TROP “SANS PISSER” FOUDKG !
        😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        • 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
          Là ……. il doit te féliciter !
          😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  14. Merci a la France c’est tout ce que je peux dire, sinon a l’heure actuelle le MALI tel que nous le connaissons ferait partie du passe. Le moment venu je dirai ce que j’ai a dire a nos VOISINS qui ne se sont engages a nous aider qu’une fois qu’ils ont eu la certitude que la France n’allait pas attendre qui que ce soit pour venir a la rescousse du Mali. C’est triste et affligeant mais c’est la realite.
    Le moment venu, on en reparlera. Mais pour l’instant toutes les aides sont les bienvenues.
    Encore une fois merci a la FRANCE!!!

    • ce que tu as à dire, doit d’abord s’adresser à sanogo, à la copam et au peuple malien.Pourquoi?Parce que sanogo, appuyé par la copam, a clamé urbi et orbi qu’il n’accepterait jamais de troupes de la cedeao au mali.Le peuple malien a semblé être d’accord sur cette position.Dans ces conditions, aucun de vos voisins n’osait s’aventurer dans votre pays pour se heurter aussi bien à une population hostile qu’aux islamistes.Vous aviez, par orgueil, refusé l’aide de vos voisins!Maintenant que la france a agi sur demande de diocounda (qui ne s’est pas adressé à ses voisins, mais à la france) et qu’il ne semble plus y avoir d’opposition, vos voisin vont venir vous prêter main forte.Il serait ingrat de votre part de les critiquer.Si vous ne pouvez pas remercier ces soldats qui vont donner leurs vies pour sauver votre patrie, ne les insultez pas au moins.Ensuite, commence par quitter les usa pour venir au chevet de ton pays.c’est trop facile de rester à des milliers de kilomètre derière ton clavié

      • Je ne suis pas de ceux qui ont refuse la venue des troupes etrangeres au Mali. Pour le reste de votre commentaire, vous ne dites que ce qui vous passe par la tete. J’ai pas le temps de m’etendre sur vos etats d’ame.

        • Sanogo, modibo diarra, la copam et l’opinion publique malienne (les seuls à avoir voix au chapitre) s’étaient farouchement opposés à l’arrivée de troupes africaines sur le sol malien!Ils criaient à la tentative de colonisation de la cedeao et vouaient cette organisation aux gémonies.Vous devriez être au courant de ça au moins si vous êtes vraiment attentifs à ce qui se passe dans votre pays (même si vous en êtes éloigné à des milliers de km).Maintenant que l’opinion publique malienne elle même accepte les troupes africaines (sanogo ayant fermé sa gueule), ce n’est pas le moment de jeter l’oppobre sur ces soldats qui ont accepté de venir mourir pour vous.Je comprend idriss deby lorsque’il dit que les maliens doivent savoir ce qu’ils veulent!

          • Les gens que vous citez ne sont pas “TOUS LES MALIENS”. Quand vous faites de l’absolutisme de cet acabit, je suis tente de croire que vous ne savez meme pas de quoi vous parlez. Que ces gens aient refuse la venue de troupes etrangeres ne veut pas dire que c’est mon point de vue.
            Relisez mon intervention au lieu de venir deverser vos balivernes sur moi.

            Vous ne connaissez rien du Mali si vous croyez reellement a ce que vous soutenez ici.

          • Les francais sont a plus de 5000kms du Mali, mais pourtant c’est leur armee qui s’est sacrifiee pour un PAYS AFRICAIN. Pendant combien de temps le Mali a ete dans l’attente d’une aide de ses freres voisins?

            Meme quand plus de 65% de notre territoire etait ou est sous occupation etrangere, pas moins de 10 rencontres sous-regionales se sont tenues. Mais les resultats restent les memes, conditions non reunies etc…
            Croyez-vous que si la France n’etait pas intervenue les RATS qui envahissent le Mali allaient etre assez aimables, courtois et attendre que la CEDEAO ou l’UA finissent avec ses reunions?

            Je veux dire dans tout ca que les mecanismes d’entre-aide de nos pays sont obsoletes. Denoncer cela ne veut nullement dire que je manque de respect a nos voisins.

            Aujourd’hui c’est le Mali, mais allez-vous etre content si tous les pays vous abandonnaient aux moments ou vous avez le plus besoins d’eux?

            Avant de m’attaquer, relisez-moi bien a l’avenir. Juste un conseil.

  15. Nous connaissons maintenant nos vrais amis. Vive la France, vive François mitterand, et vivent les pays africais amis(Togo, Nigeria, Senegal, Niger et autes ). Voilà les avantages de la democratie car,un changement democratique dans ce pays ami, à basculer la position de reconnaissance dantante par un vrai Français. Nous au Mali , la France est devenue pour nous, un père, une mère et une soeur.
    Tous nos remerciements à l’ambassadeur Français au Mali, à son équipe et à toute la france

  16. Nous connaissons maintenant nos vrais amis. Vive la France, vive François mitterand, et vivent les pays africais amis(Togo, Nigeria, Senegal, Niger et autes ). Voilà les envatages de la democratie car,un changement democratique dans ce pays ami, à basculer la position de reconnaissance dantante par un vrai Français. Nous au Mali , la France est devenue pour nous, un père, une mère et une soeur.
    Tous nos remerciements à l’ambassadeur Français au Mali, à son équipe et à toute la france

  17. la Grande Bretagne n’envoit pas de renfort humain :juste deux avions sans doute chargés de materiel militaire !! (pour corriger le titre)

Comments are closed.