Enlèvement du consul d’Algérie à Gao et de six membres de sa mission

13
Photo datée du 1er avril 2012 et montrant un marché à Gao, au Mali © AFP

LGER (AFP) – (AFP) – Le consul d’Algérie à Gao (nord-est du Mali) et six membres de sa mission ont été enlevés jeudi, a indiqué le ministère algérien des Affaires étrangères, confirmant des témoignages recueillis par l’AFP sur une attaque d’islamistes armés.

“Le Consulat d’Algérie à Gao en République du Mali a fait l’objet jeudi matin d’une attaque par un +groupe non identifié+ (…) Le consul et six éléments de la représentation consulaire algérienne ont été conduits vers une destination inconnue”, précise le ministère dans un communiqué diffusé par l’agence APS.

“Le consul et six agents du consulat ont été forcés à sortir du siège de la représentation diplomatique. Ils sont actuellement sous la responsabilité de parties que nous ne connaissons pas”, a précisé le chef de la diplomatie algérienne Mourad Medelci.

“Une cellule de crise a été mise en place pour suivre l’évolution de cette affaire et afin que tout soit mis en oeuvre pour le retour sain et sauf de nos nationaux”, indique encore Alger, en condamnant “cet acte avec fermeté”.

“Le gouvernement algérien est totalement mobilisé pour assurer dans les plus brefs délais leur libération”, a ajouté M. Medelci.

Plus tôt, plusieurs témoins à Gao avaient affirmé par téléphone à l’AFP à Bamako avoir assisté à l’occupation du bâtiment algérien par des islamistes armés, qui ont hissé le drapeau noir salafiste, et “arrêté des diplomates”.

“Je suis à côté du consulat d’Algérie, je vois des hommes à la peau noire, armés, autour du consulat et à l’intérieur. C’est un drapeau noir avec des écritures en arabe qu’ils ont mis à la place du drapeau algérien”, a déclaré l’un d’eux dans cette importante ville du nord du Mali.

“Ils ont arrêté les diplomates et le personnel, descendu le drapeau algérien pour mettre le leur”, a affirmé un autre témoin.

La ville de Gao, qui abritait le commandement de l’armée malienne pour le Nord, a été prise samedi par la rébellion touareg et des islamistes.

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujoa), considéré comme une dissidence d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) revendique le contrôle de la ville où des pillages et des exactions, en particulier des viols, ont été commises depuis qu’elle a été prise, selon des humanitaires.

 

AFP

17:17 – 05/04/12

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Cette affaire est assez louche, les touaregs n’ont pas envahit Gao, Tombouctou ou Kidal en un eclair a ce que je sache et puis le corps consulaire aurait du etre informée par la chancellerie de la dangerosite de la situation, d’autant qu’il n’y a pas tant d’algeriens que ca a Gao pour justifier le maintien de la presence sur place.

    Enfin je dis ca je dis rien, mais à mon sens ca semble bien etrange cette histoire. l’Algerie puissance regionale qui a une responsabilité directe dans la dissemination d’al qaida (emanation du GSPC lui meme heritier du GIA) au nord du Mali à une responsabilité historique dans cet etat de fait aurait du deployer des le depart des moyens d’aides à Bamako en vue de neutraliser AQMI, au lieu de celà, on a vu que des simulacre de cooperation. La verité, c’est que l’Algerie à tout interet à destabiliser ses voisins pour preserver un semblant de pression politiques sur ses voisins, sous les regard bienveillant des americains. Car apres tout qu’est ce qu’al qaida si ce n’est une poignée de bandit se revendiquant d’une meme organisation, qu’on ne me fasse pas croire qu’on peut pas les mettre hors d’etat de nuire.

  2. ce qui m’etone dans cet enlevment, ces diplomates fasais qoui a GAO, or tout le monde savais que GAO ET TOUMBOCTOU KIDAL etais tombe dans la main des bandits, je doute si ces gense ne complote pas contre le mali pour empecher la CDEAO de bombarde les bandits a cause de ces otages, a mon avis c’est une question qu’on doivent se poser

  3. Se qui m’etone dans cet enlevment, ces diplomates fasais qoui a GAO, or tout le monde savais que GAO ET TOUMBOCTOU KIDAL etais tombe dans la main des bandits, je doute si ces gense ne complote pas contre le mali pour empecher la CDEAO de bombarde les bandits a cause de ces otages, a mon avis c’est une question qu’on doivent se poser

  4. Se qui m’etone dans cet enlevment, ces diplomate fasais qoui a GAO, or tout le monde savais que GAO ET TOUMBOCTOU KIDAL etais tombe dans la main des bandits, je doute si ces gense ne complote pas contre le mali pour empecher la CDEAO de bombarde les bandits a cause de ces otages, a mon avis c’est un question qu’on doivent se poser

  5. Rafale, je suis parfaitement d’accord avec vous. Je voudrais ajouter qu’ATT est et demeure le Chef des rebeles comme l’a dit l’une des femmes des camps. Le sulfureux islamiste Iyad AG GHALY a été conseiller à la présidence et diplomate en Arabie Saoudite au grand dam de l’intérêt commun. Parmi les touaregs, il y a certes des bons mais les collaborateurs touaregs d’ATT sont des traitres et des apatrides attitrés comme lui. Ils se servent de l’argent public et de leur position pour appuyer les voyous armés et pour nuire à l’Etat Malien qui leur a tout donné pourtant. Dans quel pays, si ce n’est pas le Mali, avez-vous vu une institution de la République dirigée par une minorité? Le Peuple a été vilipendé et méprisé au profit de touaregs narcotrafiquants et experts en médiations dans les libérations d’otages. L’argent du contribuable leur a été donné comme si au nord il n’y avait que des touaregs. L’autorisation de laisser entrer sur le territoire des lybiens chassés par le bombardement de l’OTAN, la déstructurtion délibérée de l’armée sont les signes d’une complicité suicidaire. Maintenant si l’armée dans sa restructuration affiche la même stratégie de recrutement en réintégrant les mêmes officers félons, en les responsabilisant contre le Peuple, le coup d’état n’aurait aucun sens. Ces apatrides ont les germes de la traitrise dans leur sang, ils ne peuvent s’en empêcher même si ils sont de bonne foi. Sinon pour rien au monde, ils ne livreraient le fils de Khadaffi Saïf AL ISLAM à ses ennemis. En attendant, je propose que l’on commence par la radiation de ses militaires apatrides, la déchéance de leur nationalité, l’émission de mandats d’arrêts internationaux, l’arrêt de leur salaire. Aussi, tout recrutement à travers les chefs militaires rebelles aura pour conséquence la reproduction du même scénario c-à-d que une fois que le chef militaire décidera de trahir sa patrie, il entrainera avec lui tous ceux qui a fait intégrer en leur proposant de nouveaux grades quand ils réussiront leur forfait. Aucune négociation n’est possible tant que un m² du territoire est occupé par l’ennemi. La France du président sortant SALKO( en bambara affaire de sale)n’a d’autre choix que de protéger ses poulains. Les bandits armés dans leur crime parle de République comme si le nord se limitait à trois fractions touaregs. D’aileurs, les plus dignes ne sont pas dans les crimes. Dans le Nord, les Sonraï, les peulhs, les Arabes réunis sont majoritaires. Rien que par la morphologie des leaders de la rebellion, on sent qu’on a affaire à des criminels nés dont la place se trouve dans les prisons ou les tombes. Je suis particulièrement content de l’arrestation des membres du gouvernement adeptes de l’unanimisme comme les responsables de partie politiques ayant la peur bleue de l’opposition pourtant indispensable à l’équilibre des choses. Il faut purger l’administration de ces dynausaures qui ne vont jamais à la retraite et qui n’ont aucun réflexe de la démission même en cas d’échec comme le RAVEC, l’initiative Malo, le fonds mondial contre le sida…Aussi, que les gens sachent que le dispositif mis en place pour les élections favorisait J SMS. Alors, changement radical pour donner les mêmes chances aux candidats. A bon entendeur salut

  6. ATT n’a rien fait soucier vous d’abord de votre sal capitaine qui dit Bko n’est pas un priorités s’il sait pourquoi prendre allors des armes à Bko ne pas aller au fron c’est ce sal droguée qui nous a mis Dant tout ce merde

  7. je me demande pourquoi nos diplomates sont restés à GAO alors que tout les responsables de l’état malien ont fuient ??? faut pas espérer une intervention des forces spéciales algériennes hors de nos frontières pour les libérer ..donc le gouvernement algérien va faire pression sur le mnla pour que lui libère les otages si il ne veux pas faire de l’Algérie un ennemi

    • Slt amine, franchement je n’ai rien compris moi aussi!! Même le maire de Gao est parti vers le Niger avant de regagner Bamako et eux ils sont restés sur place !!! Ils doivent savoir pourquoi ils sont restés sur place, le MNLA ne crontrôle rien au Nord ils n’ont que les médias et la bouche!! Ce sont les islamistes qui ont fait le coup!!!

      • oui moi aussi je trouve ca bizarre 😐 pourquoi les diplomates sont restés sachant que les barbues d’aqmi qui prennent la ville ont une dent contre l’état algérien et un consulat est une cible privilégiée … mais même si aqmi a fait le coup le MNLA doit savoir tout ce qui se passe dans la région donc l’Algérie , je suis sur va exercer une pression sur le mnla pour qu’il les libère des barbues . surtout qu’ils n’ont tireront rien, vu que l’Algérie n’a jamais payé de rançons et plusieurs algériens otages se sont fait exécuté ou libéré sans rien ..mais si le mnla réussi a les libéré il démontrera ca bonne foi et aura surement quelque chose en contre partie ..c’est ca la politique

  8. Tous ceux qui pensent que cette crise du Mali ne les regarde pas et n’ont pas levé le petit doigt auront leur part de petite dose dans cette affaire!!! 👿

  9. On aurait du ecouter au moins ATT Petain pour la mise en place d’une force commune de lutte contre ce fléau. pour les diplomates algériens et les otages français, leur vie n’est pas plus importante que celle des citoyens maliens qui sont pris en otages par l’AQMI, l’Ançardine et les alliés des occidentaux le MNLA.

  10. Déliquescence de la Nation malienne : Treize preuves pour juger ATT pour haute trahison

    Par Liberté du 5 avril 2012 @ 00:10 Rubrique: Nation

    L’heure est grave et n’est plus aux demi-mots. Il ne fait plus aucun doute aujourd’hui qu’ATT a trahi le peuple en le vendant à ses amis. En effet, les indices sont nombreux, qui montrent – à moins qu’on ne veuille voir la réalité – qu’ATT est complice actif de ce qui arrive aujourd’hui au Mali. Lequel, à ce rythme, sans exagération, pourrait totalement tomber entre les mains des touaregs. Parmi ces indices :

    -Cette connivence suspecte voire cette attitude de valet vis-à-vis de Khadafi qui n’a jamais fait mystère de son ambition pour un Grand Azawad.

    -Le fait qu’ATT n’a pris aucune mesure pour équiper valablement l’armée, alors même qu’il savait que des dizaines de milliers de touaregs maliens servaient dans l’armée malienne en attendant le jour-j qui est arrivé maintenant.

    -Au contraire ATT a tout fait pour affaiblir l’armée en démilitarisant, à travers notamment les accords d’Alger, les zones nord du pays, en y envoyant essentiellement les officiers touaregs qui opéraient déjà en territoire indépendant de fait.

    -L’installation unilatérale à Kidal du consulat de Libye dont les colis et autres marchandises ne souffraient d’aucun contrôle douanier ; c’était la voie ouverte à l’importation en toute quiétude d’armements de toutes sortes.

    -ATT a tout fait pour qu’il y ait le maximum d’intégrés touareg au sein de l’armée, sachant que ceux-ci ne seraient là que le temps de faire leurs armes avant de rejoindre les leurs pour le combat pour l’indépendance. Comme toujours, les événements actuels au nord le prouvent suffisamment. Ceux des touaregs qui sont censés être loyaux à l’armée régulière finissent toujours par aller rejoindre leurs frères rebelles, emportant avec eux armes et munitions. C’est pourquoi il n’y a pas de touaregs militaires qui prennent leur retraite dans l’armée.

    -ATT a tout fait pour remettre les commandements des deux principales troupes qui « luttent » contre les rebelles à deux officiers qui sont de même ethnie que ceux qui combattent l’armée régulière. Pire, ATT a mis à la disposition du colonel Gamou le matériel le plus important de l’armée.

    -ATT, tout en affirmant sur RFI que cette guerre est perpétuelle, a daigné laisser passer les combattants revenus de Libye avec toutes leurs armes ; contrairement à l’Algérie et le Niger qui ont été fermes avec ceux qui arrivaient chez eux. Au lieu de s’interroger sur la manière dont ces combattants ont pu accéder à nos frontières, ATT devait savoir que ce qui importait à l’époque était de désarmer immédiatement ces combattants qui étaient alors en position de faiblesse car acculés de partout. Pire, ceux-ci sont accueillis comme des héros de retour dans leur pays d’origine : on leur donne vivres et argent en prime.

    -Dernièrement ATT a fait semblant de vouloir commander certaines armes, des avions de combat dit-on, mais l’argent, selon nos sources, n’avaient jamais été débloqué pour ce faire, alors que des responsables militaires étaient sur place pour finaliser les achats.

    -ATT a abandonné le nord du pays aux trafiquants de toutes sortes et aux preneurs d’otages ; une personne de son proche entourage aurait même fait des achats dans un pays européen avec des billets d’euros envoyés dans le cadre de la libération d’otages européens, mais cela reste à vérifier.

    -ATT a contraint le Général Poudiougou à quitter Gao, laissant le champ libre à des protégés touaregs : Gamou et Mehdi,

    -Les avions achetés dernièrement avec l’argent obtenu de la vente de la SOTELMA seraient déjà usés ; cela ne voudrait dire autre chose qu’il ne s’agissait que du matériel usagé.

    -Pendant dix ans, voir vingt ans (depuis l’ère ATT) on a laissé tout l’équipement militaire s’abimer faute d’entretien.

    -Pendant dix ans, tout a été fait pour détourner l’armée de sa vocation, en l’embourgeoisant, en y ignorant la discipline et l’esprit de patriotisme, bref en tuant « le sens du soldat ».

    La liste des indices est loin d’être exhaustive. En somme, tout a été fait pour affaiblir l’armée et renforcer les rebelles. Et en la matière, il n’y a pas de coïncidence. Tout cela a été savamment orchestré pour offrir aux touaregs leur indépendance sur le plateau d’argent. C’est un plan machiavélique dont ATT ne peut être hors de cause. Ceux qui le protègent aujourd’hui qui ont peut-être été désabusés, doivent se convaincre qu’ils protègent une personne qui a trahi sa patrie. Et celui qui trahi une fois, de surcroit sa patrie, va continuer à trahir. L’auteur d’ATT-cratie n’a de cesse attiré l’attention sur les nombreuses trahisons de l’homme. En voilà une trahison de plus, la plus importante, ce couronnement de ses succès, le chef-d’œuvre Machiavel. Il n’est même pas exclu qu’en imposant le référendum constitutionnel, ATT aidait indirectement les Touaregs à obtenir leur indépendance ; à la faveur d’une crise du genre qui mettrait le président du futur Senat à la tête de l’Etat. Et l’on sait que tout avait été mis en œuvre pour que le président du Haut conseil des collectivités territoriales devienne le président de ce futur Senat. Dites-nous bien qu’à un tel niveau du pouvoir, il n y a pas de coïncidence.

Comments are closed.