Temps Forts >
Demande de levée de l’immunité du député Mahamadou Hawa Gassama : L’Assemblée nationale rejette la requête du premier ministre

Demande de levée de l’immunité du député Mahamadou Hawa Gassama : L’Assemblée nationale rejette ... (1)

Tensions dans le nord du Mali : « La raison doit l’emporter» (RSSG)

Tensions dans le nord du Mali : « La raison doit l’emporter» (RSSG) ... (8)

Un leader religieux appelle les rebelles à signer l’accord d’ Alger

Un leader religieux appelle les rebelles à signer l'accord d' Alger ... (23)

Recrudescence des attaques terroristes au Nord et au centre du Mali : De nouveaux affrontements signalés ... (29)

il y a 2 années
 Le Prétoire

Entre les lignes : Un pôle emploi djihadiste : Pourquoi Blaise Compaoré est (si) réticent ?

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Selon le célèbre satirique français, les estimations  des services français, américains et britanniques  2500 nouveaux djihadistes  sont arrivées  au Nord Mali .Ce renfort d’Egyptiens, de soudanais  ou même nigérians ( du mouvement Boko Haram) permet aux groupes islamistes de disposer aujourd’hui de 6000combattants  bien équipés. Autre bonne nouvelle, si l’on ose dire , pour les partisans d’une intervention armée : on évalue entre 10000 et 15000 les simples « porteurs de fusil »( formule des militaires) qui trainent  autour de Tombouctou et de Gao.

Blaise COMPAORE, Président du Faso, médiateur de la Cedeao

Voilà qui explique les réticences des présidents de la Mauritanie , du Burkina  et du Niger  à envoyer leurs soldats au feu malien .Mêmes inquiétudes à l’ONU( qui vient d’adopter une résolution de principe pour la reconquête armée).Dans un récent document interne d’une quarantaine de pages, Ban Ki-moon , son secrétaire général  signalait que l’équipement et le financement d’une éventuelle coalition africaine « restaient sans réponses convaincantes »
A Alger enfin à en croire toujours ce palmipède, les services français ,le président Bouteflika, les patrons des services de renseignement ; de l’etat major des armées n’ont aucune envie d’apporter une aide quelconque à la reconquête du Nord-mali, par une force africaine bénie par les occidentaux.la conclusion : cette guerre antiterroriste dans laquelle François hollande  veut entrainer Africains , Algériens , Américains et Européens  n’est sans doute pas encore pour demain.
En tout les cas , depuis quelque temps , militaires et diplomates n’hésitent d’ailleurs pas en privé à se prononcer pour ou contre .Les uns , et c’est aussi l’opinion de François Hollande  sur le ton « Difficile de rester  sans réagir face à ce centre d’accueil des terroristes de tout poil » tandis que d’autres des généraux  par exemple  se veulent plus critiques « On ne répond pas à ce genre d’islamo-gangstérisme par une opération militaire » selon eux cela se résumerait à « un coup de pied  dans cette fourmilière de trafiquants de drogue ou de preneurs d’otages » et des milliers de djihadistes se disperseraient aussitôt dans les montagnes ou les Etats voisins .Une triste perspective redoutée par nos amis et voisins limitrophes.
Sambou Yaya

L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

4 Réactions à Entre les lignes : Un pôle emploi djihadiste : Pourquoi Blaise Compaoré est (si) réticent ?

  1. Nwuro
    39 commentaires
    27 déc 2012 à 11:59

    curieux ce décompte. L’article ne nous dit comment cette belle troupe est nourrie. Le nord du Mali c’est pas la Libye ou l’Afganistan où il y avait des infrastructures et aliments avant l’éclatement de la crise.
    Comme elle est nourrie cette belle troupe!!!!! arrêtez de se faire peur.

  2. nonalinertie
    2298 commentaires
    27 déc 2012 à 10:58

    Alors les djihadistes risquent de se disperser en cas d’attaque, ce n’est même pas un risque, c’est une certitude. Cela signifierait-il que les bandits/terroristes doivent rester au Mali? C’est quand même effarant!!!!

  3. Goby
    249 commentaires
    27 déc 2012 à 05:43

    Nous avons pas besoins de blaise le Mediateur designe ouest-africain ou un negociateur ouest-africain , car jusque la sa mediation est percue comme la negociation et c’est ce qu’il est entrain de faire moyennant certes un DIVIDENDE .
    Mais , c’est fini cette operation de mediation ou de negociation de Mr compaore .Nous avons besoins des soldats des pays ami du Mali et non surtout pas des soldats des pays enemis du Mali .
    Mr sambou yaya , les voeux de certains burkinabes mal intentiones sont connus et surtout par les intelectuels maliens en charges de cette situation .
    Aussi , certes par la forme qu’il est consulte suivant l’addresse CEDEAO par les responsable maliens , si non la negociation autre que la mediation burkinabe est caracterisee ou percue par les Maliens comme uni-latterale (Mr compaore avec ses partenaires touaregs et narco-traffiquants , d’ou il apparait( Mr compaore) comme un stupide vulgaire dans la situation .

    • baambana
      137 commentaires
      28 déc 2012 à 08:33

      Tu ne comprends pas francais toi. Quel burkinabe est mal intentionne contre Le Mali? Un pays pauvre plein d analphabetes comme toi? Un pays de mendiants pleurnichards, roublards a la premiere occasion? C est vous qui polluez ouaga de vos va et viens. Si vous etes capables liberez vous sans les voisins. On va matte au nord et vous passez votre temps a accusez lea autres de vos maux.