Entre les villes de Taoudénit et d’Arawane : Les chefs coutumiers et cadres de la 9è région vont trancher ce matin…

1

Une importante rencontre s’ouvre ce matin à Arawane, poumon économique de la nouvelle région de Taoudénit. Elle réunira les chefs de fractions et cadres de la 9è région administrative du Mali pour, officiellement, trancher entre la Taoudénit dont la région porte le nom et celle d’Arawane, dont la vitalité et le dynamisme économique en fait de facto la ville la plus importante de la région et très probablement, la capitale régionale. Les nouvelles autorités administratives, les responsables des deux mouvements arabes armés (MAA) et la société civile arabe de la région devraient y prendre part.

 Un an après la nomination de son Gouverneur, en la personne d’Abdoulaye Alkadi, et près d’un mois après celle de son Directeur de Cabinet, la région administrative de Taoudénit échappe au contrôle de l’Etat malien et tarde à être opérationnelle. Si d’une part l’insécurité et l’absence de l’Etat dans la zone rend difficile la mise en place des autorités transitoires de la région et surtout l’installation du Gouverneur, comme c’est le cas à Ménaka, c’est surtout le choix cornélien du chef-lieu de région ou capitale régionale qui oblige le nouveau Gouverneur de région à gérer ses administrés depuis la ville de Tombouctou, située à plus de 750 kilomètres de la ville de Taoudénit et 300 km d’Arawane.

La rencontre des cadres, chefs coutumiers et autorités administratives locales devrait permettre soit d’entériner le choix de la ville d’Arawane qui, contrairement aux autres régions dont les villes éponymes abritent les services, pourrait devenir la capitale régionale. Ce qui n’est pas juridiquement impossible, explique Sidi Ali Ould Bagna, fervent défenseur de la cause Arawane. Soit de pousser plus loin les études sur la possibilité d’ériger la ville déserte de Taoudénit en chef-lieu de région. C’est justement pour cette raison que l’approbation de toutes les communautés vivant dans la région est recherchée, avec à leur tête les chefs coutumiers.

Pour nombre de ressortissants de la nouvelle région, le choix de la ville d’Arawane est d’autant logique que la ville de Taoudénit, qui n’en est pas une, pourra difficilement abriter des bâtiments administratifs, en raison surtout des conditions climatiques extrêmes hostiles pour les animaux comme pour les hommes.

Arawane, qui constitue aujourd’hui le poumon économique de toute la région, occupe également une position géographique centrale par rapport à Taoudénit, connue pour n’être qu’un important gisement de sel gemme mais aussi pour être un bassin pétrolifère potentiellement exploitable dans le futur.

Pour le Président du Conseil Régionale de la Jeunesse de Taoudénit, non moins vice-président du Conseil National des Jeunes du Mali, Sidi Ali Ould Bagna, la rencontre de Arawane de ce mercredi, 15 février, ne devrait constituer qu’une formalité. Il espère que cette rencontre va enfin accélérer la mise en place du collège transitoire et permettre l’opérationnalisation des services sociaux de base à la réalisation desquels la population de Taoudénit et ses opérateurs économiques ont promis de contribuer.

Etant lui-même chef de fraction, Sidi Ali Ould Bagna sait de quoi il parle et il se veut rassurant quant à la position de l’Etat malien, favorable aussi au choix d’Arawane, mais qui est de valider la position commune adoptée par les communautés locales, qui entendent amener l’Etat là où il n’a presque jamais mis le pied et où il n’est qu’un illustre pour la plupart des habitants, essentiellement nomades.

Elgoly Kassogué

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le choix n’est pas aussi simple que ça. S’il est vrai que Taoudéni est excentré et situé en plein Tanezrouf (pays de la soif), son choix comme chef lieu de région permet d’inclure dans les projets de développement (infrastructures routières et autres) toutes les localités importantes comme Boudjbéja et Foum Alba. En outre, il permet d’englober la zone pétrolifère au lieu de la laisser à la périphérie de la région.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here