Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

21

 

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

 

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

Exclusif: Le document dit Arrangement securitaire signé ce vendredi à Alger

 

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Chers amis, on est pas sorti de l’auberge. Il faudra qu’à Bamako on fasse bouger les choses. on ne soutient pas nos amis du nord du tout.

    On a pas de tête. c’est regrettable mais c’est comme ça, et on le sait tous. On est là on voit les choses se passer et personne ne fait rien; on ne fait que condamner et c’est notre Mali qui va à l’eau. Le Président s’en fout du Mali, il n’aime pas le pays, prenons les choses en main. Plus ça dure, plus il arrive à cacher ses carences. Le mec ne peut pas. A force drégarder sans réagir,on va perdre une partie de notre nation et on sera tous coupable. Faisons bouger Bamako et vous verrez que tout ira.

  2. Et ibk dans tout sa il sert a quoi a part déshonneur le mali encore qu’elle lâche

  3. Et là, ce n’est pas NOUS qui baissons la culotte peut-être??? 😳 😳 😳
    Ce n’est pas NOTRE PROPRE gouvernement, peut-être??? 😳 😳 😳

    C’est bien beau de jouer « l’homme à poigne » avec son petit show médiatique populiste avec Ladsous (pour aussitôt après se précipiter pour lui cirer les chaussures d’ailleurs!), mais là, QUI vient de se dégonfler lamentablement? QUI????????????? 👿 👿 👿

    Depuis le 1er jour, Ibk n’a de cesse de se coucher et de ramper… Il libère des tas de prisonniers mnla de sa propre initiative… Il fait levers des mandats d’arrêt de sa propre initiative… Et à chaque fois qu’il se dégonfle ou qu’il fait n’importe quoi (c’est bien pratique!), tous les crétins de service s’empressent d’inventer des « pressions » de untel, des « complots » de tel autre pour tenter de justifier ses actes lamentables! 😳 😳 😳 😳

    Et là, dans ce cas, qui va-t-on encore trouver à accuser de « pressions », de « double-jeu », de ceci, de cela, pour « EXPLIQUER » que NOTRE PROPRE gouvernement (et personne d’autre! 👿 ) se soit abaissé à signer cette connerie??? 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    On a élu un bon à rien, et fatalement, nous AVONS maintenant…. un bon à rien! 😥 😥
    C’est juste normal…

  4. Le Sahélien”
    “et Diop qui ose signer en engageant le peuple malien.c’est comprehensible ,il est senegalais d’origine” 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Pauvre con!… 😥 😥 😥

    Avec ce racisme primaire 👿 et cet éternel mépris des “autres” quels qu’ils soient 👿 , on comprend aisément pourquoi le pays fait du sur-place depuis si longtemps, pendant que le autres avancent! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    Cette petitesse d’esprit qui consiste d’une part à vomir les autres, et d’autre part à nous croire supérieurs à tous, devient HELAS une véritable “marque de fabrique” parmi nos CON-patriotes! 👿 👿

    ………….”c’est comprehensible ,il est senegalais d’origine” 🙄 😳 🙄 😳 🙄 😳

    Pauvre con…

  5. Evidemment la Méthode GATIA est la seule méthode efficace vers la paix au Mali. Les questions qu’il faut se poser est de savoir : pourquoi du coup Ménaka devient un point central de négociation pour que la CMA puisse « signer » alors qu’on avait eu à passer sept mois à Alger sans question de Ménaka ? La Résolution 2164 devrait –elle attendre une annexe à l’Accord pour être rappelé et promise à l’application par la MINUSMA ? Pourquoi la MINUSMA n’avait pas par devoir de la résolution 2164 instruit au MNL-CMA de quitter Ménaka ou, du moins, l’obliger à négocier avec l’état Malien son départ et le retour de l’autorité légitime de l’état ? On ne peut plus avoir plus d’évidence à la FAILLITE ABSOLUE de la MINUSMA au Mali que ce document qui (essentiellement) témoigne qu’elle n’avait pas encore appliqué la résolution 2164.
    L’ONU dit clairement que l’objectif de la MINUSMA c’est d’aider l’autorité de l’état légitime du Mali à se rétablir partout sur le territoire, de désarmer et démobiliser tous les groupes armes en commençant par leur cantonnement dans le processus, et aussi de protéger les civils. Or la MINUSMA pratique qu’elle avait « déconseillé » les autorités maliennes a la visite de Kidal, qu’elle ne pouvait pas protéger les administrateurs civils abattus par le MNLA-CMA dans le gouvernorat de Kidal, que les groupes armes pouvaient se proliférer, se chevaucher, changer de nom, se déployer en expansion a Ménaka…et jusqu’à prêt de Gao, que les civils ne pouvaient pas manifester contres sa signature d’un accord illégal avec le MNLA en vue d’une «zone tampon»/interdite aux maliens, que la CMA peut prendre tout son temps, pendant qu’elle assassine les élus etc.., avant de signer l’accord du 15 mai.

    Il faut rappeler que le GATIA et Co est à Ménaka dans le contexte de l’auto-défense et de protection des civils, car c’est quand le MNLA-CMA avait fait l’erreur de l’attaquer qu’il a répliqué pour leur reprendre la ville. Le GATIA est 100 fois plus légitime a Ménaka que le MNLA-CMA…les populations locales l’ont démontré aux yeux du monde entier.

    Quelle honte de la part de la MINUSMA de jouer avec la Communuate Internationale pendant qu’elle engloutit des milliards en dollars de tous le pays du monde dans une mission prise en otage et faillie.

  6. Merçi a tout les acteurs qui ont participer a cette rencontre , ns les en sommes reconnaissant Le maintient de Gatia a Menaka est il aussi important que la mise en oeuvre de l’accord qui permettra le redeployement de l’admnistration sur tout l’etendu du territoire et mettra fin a la spirale de violence qui sevit au Nord avec son lot de desolation

  7. <>. Malheureusement , dans ces arrangements sécuritaires , il ait fait statuquo sur le cas Kidal .
    En bon médiateur , impartial , nous aurions déjà vu ces lignes dans l’accord d’alger signés le 15 Mai 2015 à Bamako entre les groupes armés de la plate forme et le gouvernement Malien. Il fallait ajouter alors : La mise en eouvre des modalités techniques et opérationnelles relative à la situation de Kidal doit être parachevée dans un délai illimité dans le temps suivant l ‘humeur de la cma et à partir de leur signature de l’Accord d’Alger pour la réconciliation et le dialogue inter-maliens .

  8. Bonjour,
    Félicitations à la médiation internationale et aux parties prenantes Maliennes d’être arrivées à faire signer les deux documents issus des rencontres, qui ont eu lieu à Alger du 25 Mai 2015 au 05 juin 2015, pour la préparation de la mise en oeuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

    Le premier document porte sur les conclusions des consultations sur la préparation à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix, issu du processus d’Alger.

    Le second document porte sur les arrangements sécuritaires pour une cessation des hostilités sur le terrain.

    L’accord pour la paix et la réconciliation signé le 15 Mai 2015 étant équilibré, il serait intéressant de préserver cet aspect.

    L’inclusion majoritaire et prioritaire (point 9, deuxième tiret, du premier document) des ressortissants du nord dans les forces de défense et sécurité qui seront redéployées au nord du Mali, ne risque-t-elle pas de perturber cet équilibre ?

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC, Gouvernance et Sécurité
    TEL 78 73 14 61

  9. VOUS AVEZ VOULU ÉVITER LA GUERRE AU PRIX DU DÉSHONNEUR. VOUS AVEZ LE DÉSHONNEUR ET VOUS AUREZ LA GUERRE. Espèce de lâches!!!!!!!!!!!!!!!Ibk et compagnie.

  10. Cet arragement me laisse perplexe comme tout bon malien. De plus il est fait en l’absence de la plateforme qui est directement concerné par ce retrait. AUssi pourquoi les autres localité du Nord occupé illegalement par la CMA ne sont pas concerné par ce arragement. J’espère que que cet arrangement ne vas pas embraser encore plus le nord car ça m’etonnerais qu’il apaise la situation

  11. Cela est une humiliation non seulement pour le peuple Malien tout entier mais également de l’insulte grave aux FAMAS. Cet acte qui vient d’être poser par le Président puisque le ministre n’a pas signé sans son consentement est un acte de haute trahison et le président et son gouvernement seront tenus responsables devant l’histoire. Maliens et Maliennes prenez en mains votre destine ne laissé des quelques individus sans consiences de jouer avec votre avenir. Nous ne devrions rester les bras croisés et laisser deux personnes décider a notre place.

  12. Quand le ministre Abdoulaye Diop ment sur l’Ortm
    Ce vendredi 5 juin 2015, le gouvernement vient de signer un autre document mijoté par les apprentis sorciers de la paix 5 étoiles réunis sous le vocable alléchant de “médiation” à Alger.
    Ce deuxième document, moins d’un mois après celui signé le 15 mai 2015 à Bamako, est intitulé “Arrangement sécuritaire pour une cessation des hostilités”.
    Il a été signé par le ministre malien des affaires étrangères de l’intégration africaine et de la coopération internationale Abdoulaye Diop et par le représentant de la CMA, un certain Sidi Brahim Ould Sidatt.
    Cet “arrangement” entre autre acte principalement du “retrait de la localités de Ménaka, des éléments armés de la plateforme et leur retour à leurs positions initiales”.
    En actant ce retrait, cet “arrangement” confie THÉORIQUEMENT la protection des civils “à Menaka et sur toute l’étendue du territoire du Mali” à la Minusma et paraît-il conformément à la résolution 2164 du conseil de sécurité de l’ONU.
    Mais ce qui est bizarre pourquoi cet “arrangement” est spécialement fait pour Ménaka et non pas pour Kidal ou une autre ville du Mali occupée par des groupes armés illégaux?
    Et pourquoi c’est le ministre Diop qui signe pour engager la Plateforme de retirer ces éléments armés de Ménaka sans un seul représentant de cette Plateforme?
    Ou bien le ministre Diop est-il devenu le président de la Plateforme dont les éléments sont à Ménaka?
    Au delà de cette incohérence grave qui fait que le ministre Diop signe en lieu et place de la Plateforme pour faire plaisir à la CMA qui a pourtant été défaite militairement et à plusieurs reprises par la plateforme à Ménaka et environs, le ministre Diop vient mentir solennellement sur l’Ortm dans le journal télévisé de Awoye Touré ce vendredi 5 juin 2015 à 20 heures, heure de Bamako.
    En effet il prétend que cet “arrangement” est TEMPORAIRE, alors que le document qu’il a signé à Alger, ne fait mention d’aucune limitation dans le temps.
    Au contraire il acte le fait que la sécurité de la population sur “toute l’étendue du territoire du Mali” soit confiée à la Minusma.
    Pour qui connaît comment fonctionne cette Minusma depuis 2013 au Mali, qui n’hésite pas de tirer à balle réelle sur les populations noires de Gao, parce qu’elles ont signifié leur désaccord avec le général colonialiste français Thibault qui a eu le toupet de signer avec le Mnla un accord territorial sur le Mali sans aucun représentant du Mali.
    Et pour qui connaît cette Minusma qui reste douce comme l’agneau face à la population majoritairement claire de Kidal qui lui lance pourtant à longueur de journée, cailloux et gourdins et ses soldats Burkinabés posent fièrement en photo avec les jeunes du Mnla avec Drapeau fantaisie et tout.
    N’importe quel esprit saint reste dubitatif face cette félonie et cette fourberie qui ne sont autre chose qu’une malheureuse tentative de semer les graines de l’injustice d’aujourd’hui et donc de l’instabilité de demain au nord de notre pays.
    On ne ramène pas la paix sur un territoire, en érigeant un groupe armé illégal au firmament et en piétinant au grand jour les autres groupes armés illégaux.
    L’illégalité à géométrie variable ne saurait être un gage de paix dans aucun chaudron.
    Il faut dire les choses telles qu’elles sont.
    Aucun malien du Nord ne vaut ni plus ni moins qu’un autre malien quel qu’il soit, qu’il soit armé ou désarmé et cela il faut que l’ONU le comprenne sinon elle créera inutilement un second Moyen Orient au nord du Mali.
    Le gouvernement IBK qui se plait dans le mensonge depuis deux bonnes années, est passé maître dans l’art de la fuite en avant.
    C’est pour cela le ministre Diop est le nouveau Prix Nobel des signatures bidons.
    Mais comment fuir un cyclone déjà déclenché dont est dans l’œil?
    Il faut s’assumer quand on est dirigeant d’un pays surtout s’il est en crise et donner la chance à un langage de vérité qu’il pleuve ou qu’il neige c’est le début de la responsabilité et la responsabilité est le gage du succès dans toute entreprise humaine.
    Salute.

  13. La plateforme signera ledit document dès le commencement de la mise en œuvre de l’Accord.

  14. Voila qu’ils cachent la verité au peuple,et Diop qui ose signer en engageant le peuple malien.c’est comprehensible ,il est senegalais d’origine.je me demande si mon pays va s’en sortir.Sachez que si vous n’arriviez pas resoudre le probleme definitivement,l’enfer vous attend en cas de reprise.

  15. Et on nous faisait croire que les negociations etaient terminées. Si j’avais pas vu cette signature j’aura cru à une blague.

  16. qu’est ce que le gouvernement du mali veut au juste. arretez de jouer avec nos nerfs. la cma se moque de qui?

  17. “La Plateforme n’a pas signé “l’arrangement sécuritaire” autour de Ménaka”

    …grâce au “GATIA” les FAMAs ont pu sortir de leur cantonnement. A nos autorités de s´assumer en sortant du double jeu á laquelle elles sont entrain de s´aventurer:

    1-elles n´ont + rien á voir á Alger…
    2- que des bandits armés refusent de venir á Bko le 15mai dernier, ok,mais qu´ils entraînent aprés fin de négociation les autorités, relévent d´un manque de respect…chers M, prenez vos responsabilités d´hommes et cessez enfin de courir tjrs derriére…ayez confiance aux Fils de ce pays qui se battent ds tt sa composante en évitant que des bandits armés ne dictent votre réaction…prenez conscience que le but c´est la destabilsation de tt le pays…

    En entendant…VIVE LE GATIA, pour l´acte courageux!!!!!

Comments are closed.