Forum du cadre de concertation des jeunes à Gao : Quand des alliés du MUJAO s’opposent à l’intervention militaire

6 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Décidément, le cadre de concertation des jeunes de Gao proches des djihadistes est décidé à prendre toute la jeunesse de la ville en otage à travers un forum et cela, pour satisfaire sa volonté affichée contre toute intervention militaire dans la localité. 

Un convoi de combattants du Mujao à Gao, le 7 août 2012.
REUTERS

Après l’invasion de la ville de Gao, deux tendances de groupes de jeunes se sont formées : les jeunes patrouilleurs et le cadre de concertation des jeunes. Les premiers sont à la base de toutes les révoltes dans la ville depuis sa prise par les assaillants et se sont engagés aux côtés des populations contre les envahisseurs. L’autre groupe, c’est le cadre de concertation des jeunes qui sont de mèche avec les djihadistes et se mettent à leur disposition afin de sensibiliser les populations sur la cause des envahisseurs. Ce groupe est né après les jeunes patrouilleurs. Aussi, le MUJAO a nommé le président du cadre de concertation des jeunes de Gao, Aboubacar Hamma, au poste de directeur de la radio islamique qui était « La voix des jeunes » de la ville. Mais les djihadistes l’ont transformée en radio islamique et choisi le président du cadre de concertation des jeunes pour bien sensibiliser les populations en leur faveur. Pourtant, enseignant de son état, Aboubacar Hamma n’a jamais été animateur de cette station. Dès lors, le cadre de concertation des jeunes de Gao s’est engagé à faire route avec les « fous de Dieu ».

Tout sauf une intervention militaire à Gao

Pour « sauver la tête » de leur allié (le MUJAO), le cadre de concertation des jeunes de Gao s’érige contre toute intervention militaire dans la ville de Gao.  Aussi étaient-ils  venus à Bamako pour représenter la région de Gao et s’exprimer au nom de sa jeunesse lors du Forum de la coalition du Mali, tenu les 3 et 4 octobre dernier dans la capitale. Mais les jeunes patrouilleurs ne sont pas laissés faire : ils ont du coup délégué leur représentant pour afficher leur position au président de la Coalition du Mali, Tiébilé Dramé. Alors, ladite Coalition a donné un quota de participation aux jeunes patrouilleurs. Lors de ce forum,  le représentant  du cadre de concertation des jeunes de Gao, Salihou Ibrahim, a tenu un discours radical à l’endroit des jeunes patrouilleurs. « Nous sommes en parfaite entente avec les occupants, et le dialogue est possible », a-t-il déclaré sur RFI à cette époque. Son intervention avait suivi celle du  porte-parole des jeunes patrouilleurs, Hamil Boubacar Touré qui avait décl            aré sur RFI: « Aujourd’hui, nous sommes à 251 jours d’occupation. Les gens ne peuvent plus tenir. Nous prônons maintenant l’intervention militaire. Même si ce sont des Maliens qui sont avec eux, il faut les mâter parce qu’ils ont trahi la nation. S’ils ont pris des armes contre nous, en tant que Maliens, nous ne les considérons plus comme des Maliens ».

Pour concrétiser leur opposition à l’intervention militaire à Gao, les jeunes du cadre de concertation de Gao veulent prendre le pays à contre-pied en brandissant une déclaration au nom de toute la jeunesse malienne. C’est ainsi que ces jeunes ont organiseront  un forum à Gao  les 14 et 15 novembre 2012. Les thèmes dudit forum porteront, entre autres, sur la Charia islamique, les liens sociaux, le rôle des jeunes en période de crise, la rébellion touarègue et l’armée au Mali, la solidarité islamique, les conflits et leurs conséquences. Les initiateurs de ce forum feront des propositions et recommandations pour une sortie de crise. En réalité, ces thèmes  et la finalité recherchée par le cadre de concertation des jeunes de Gao montrent  clairement  leur position en faveur des djihadistes. D’ailleurs, selon certains habitants du quatrième quartier de Gao, une rencontre nocturne s’est tenue entre le MUJAO et le cadre de concertation des jeunes de Gao au domicile de leur président Aboubacar Hamma. La présence à cette rencontre du chef du MUJAO, Abdoul Hakim, a été signalée. Deux jours plus tard, les djihadistes du MUJAO ont averti que tout jeune pris en train de  dire du mal au mouvement  sera exécuté. C’est une manière, pour le MUJAO, de menacer les jeunes de la ville pour qu’ils  prennent position derrière le mouvement, une position qui n’est autre qu’éviter, voire empêcher l’intervention militaire. Quant aux jeunes patrouilleurs, ils  ont répondu par la négative à la lettre d’invitation de participation au dit forum qui leur avait été adressée. Mieux, ils envisagent d’envoyer une lettre de protestation dans les rédactions de certains organes de presse de Bamako pour faire connaître leur position et le but dut forum.   Joint au téléphone, leur porte-parole a déclaré : « Pour nous, c’est une façon d’imposer notre position car tout ce qui sera dit ou décidé à Gao ne sera que la volonté des djihadistes et contre l’intervention militaire. Donc, nous n’allons pas participer à ce forum ».

Dans tous les cas, que le cadre de concertation des jeunes de Gao proposent recommandent, l’intervention militaire n’est plus qu’une question de jours.

Oumar Diakité 

SOURCE:  du   13 nov 2012.    

6 Réactions à Forum du cadre de concertation des jeunes à Gao : Quand des alliés du MUJAO s’opposent à l’intervention militaire

  1. Vivox

    Pas de négociations , sur quoi négocier , sur le trafique d’armes , les narcotiques , la régression , le retour à l’age de l’épée , l’effusion de sang ,les incursions l’extermination des autochtones …! Les pseudo maliens du nord n’ont q’une seule idée , celle de détruire , jamais pour construire , la preuve ; la mise à sac des mausolées reflétant sur la culture de cette région .La secte d’ANSAREDINE et compagnies n’ont d’objectif que l’enrichissement personnel , si non pourquoi tourner la veste du MNLA vers la défense de la charia dans l’application sur tout le Mali .

  2. Vivox

    La chasse aux envahisseurs est éminente , les Maliens doivent avoir un sentiment de soulagement après l’éradication de la nébuleuse intégriste et surtout étrangère ,d’où viennent ces vandales armés par leurs investisseurs de destruction et de régression en prônant des promesses aux jeunes de se retrouver au paradis après avoir se bourrer de dynamites et s’exploser entres des humais en emportant des centaines de victimes avec soi. Le monde entier s’en occupe de vrais problèmes rééles qui répondent à leur développement et l’épanouissement de leurs pays dans les maîtrises des sciences et technologie . Le monde Arabo-islamique s’engage d’avantage dans une psychiatrie folle de substituer à certaines réalités que seul le créateur peut juger tel ou tel . A mon avis , les invasions musulmanes sont plus de l’ordre du jour ,nul n’est dupe à croire à ces imbéciles de jouer la propagation de l’islam .

  3. Touré A.

    Vous vous trompez ceux qui sont avec ces malfrats le sont pour des raisons pécuniaires. Croyez moi ce sont eux même qui vont tourner leurs armes contre ces hypocrites et mécrérants afin de les bousiller. Attendons seulement le déclenchement des hostilités les soit disant « djihadistes » seront surpris!

  4. aiss-dia94140

    ma soeur kadi tu n’as donné que tes pensé mais pas de preuve pour démentir ce que le journaliste nous a écrit expliquer vous d’avantage nous voyons que beaucoup de jeunes de gao sont avec les occupants cela ne souffre d’aucune doute possible mais ont se pose la question que c’est par conviction ou pour des besoins matériels souhaitons que c’est pour les besoins matériels mêmes que c’est sa il est Temp qu’ils prennent leurs distances avec ses terroristes si non ils serons tuer ou juger comme t’elle le moment venue qui ne s’aurais tarder car rien ne justifies que des nationaux s’aligne sur des étrangers pour brutalisé ton peuple au lieu de résister ont s’allie a l’occupant c’est une haute trahison

  5. Kadi

    Mr Diakité, ta haine te détruira. A Gao il ne saurait avoir d’ »alliés du MUJAO ». Il est facile d’écrire et de mentir étant à 1000 km de Gao. Je serais d’accord avec vous si vous faites un tour au lieu de jouer au lâche comme tous tes congénères qui ont plus de gueule que de couilles et déversent leur haine sur la brave jeunesse de Gao que rien ne saurait perturber. Nous à Gao nous savons ce que nous voulons et un imbécile de ton genre ne peut que piailler sans n pouvoir nous influencer. Tu n’en as ni l’intelligence ni la dignité. Tu fais honte aux Diakité. Fuck!

  6. Kadi

    Mr Diakité, ta haine te détruira. A Gao il ne saurait avoir d’ »alliés du MUJAO ». Il est facile d’écrire et de mentir étant à 1000 km de Gao. Je serais d’accord avec vous si vous faites un tour au lieu de jouer au lâche comme tous tes congénères qui ont plus de gueule que de couilles et déversent leur haine sur la brave jeunesse de Gao que rien ne saurait perturber. Nous à Gao nous avons ce que nous voulons et un imbécile de ton genre ne peut que piailler sans n pouvoir nous influencer. Tu n’en as ni l’intelligence ni la dignité. Tu fais honte aux Diakité. Fuck!