Gao: La jeunesse bat le pavé pour intégrer le processus de cantonnement

5
Gao: La jeunesse bat le pavé pour intégrer le processus de cantonnement

Gao, 13/5/2016 – maliweb.netTôt le matin, les jeunes de la ville de Gao, soutenus par des femmes, se sont regroupés à la place de l’indépendance de la ville. Objectif : demander à intégrer le processus de cantonnement sans arme.

Quand Serval et l’armée malienne sont venues ensemble à Gao lors de la libération, nous avons contribué à prendre toutes les armes et munitions avec lesquelles les jeunes ont défendu l’État en son absence pour les leur rendre“, explique Aboubacar Bouhainata, Président du Conseil régional des jeunes de la ville. Selon lui, à l’époque, une arme n’était pas une condition pour intégrer le cantonnement. L’accord de paix qui en a fait une était encore loin de voir le jour.

Il s’agit donc pour les jeunes de la cité des Askia d’être concernés par le cantonnement dont les listes sont gonflées tous les jours du côté des groupes armés.

Nous allons nous battre jusqu’à ce que ceux qui ont défendu l’État en son absence soient impliqués dans ce processus“, indique Abba Hamane, secrétaire général adjoint de la Coordination des mouvements de résistance pacifique de Gao.

Selon M. Hamane, il faut que le Mali gère “les frustrations”. “Nous avons compris que c’est quand tu es de son côté qu’il t’oublie“, déplore-t-il.

Gao était tombé entre les mains des terroristes en 2012.En l’absence de l’État, les jeunes de la ville s’étaient organisés pour défendre les monuments historiques de la ville contre le Mouvement pour l’unicité et le Djihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et mener des patrouilles pour assurer la sécurité des personnes.

Aboubacar DICKO, Le Petit Peulh (maliweb.net)

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Tout le Mali est derriere vous la brave jeunesse de Gao qui fait et qui a toujours fait la fierte du Mali. Vous n’avez pas de leader de ce nom qui peut se battre pour vous car ils sont pris en hotage par cette communaute internationale en leur tete la france qui fait la loi dans un pays se disant souverain. C’est a vous, jeunesse de Gao que le Mali vit et que le Mali va vivre pour toujours. C’est vous aussi qui avez dejoue tous les complots des imperialists contre votre pays. Les Maliens/Maliennes de la diaspora sont fiers de vous et vous supportent dans votre combat patriotique.

  2. LA libération de GAO par le FAMA et SERVAL les jeunes n’ ont pas rester les bras croches depuis la communauté internationale sont venaient dans le nord c’est la merde .

  3. Dear “The Little Peul” in Mali due to decades of mismanagement plus incompetent leadership your Buntu comrades in Mali are not nearly as able as should be to assist our fellow Buntu comrades but, we do not ever forget them. Now I beg of the youth of Gao to pursue plus achieve world class academic plus vocation education. There is much to be done to find the contemporary good living plus joy we all deserve. It is for us to give these things to ourselves however, the more productively we work toward achieving them the more useful plus beneficial assistance we will receive from others. The way of the greatness of our forefathers in their greatest times are soon to be back in Mali. We would like for you all to be parties to it. Education is the way. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. Selon M. Hamane, il faut que le Mali gère “les frustrations”. “Nous avons compris que c’est quand tu es de son côté qu’il t’oublie“.Hum hum c’est ca “l’os de ton kouma”. Reveillez-vous ou alors, ca se ferait sur votre dos
    Si vous obtenez satisfaction, ce ne serait que justice qui etablirait un semblant d’equilibre dans cet accord merdi….que. Un peu de justice.

Comments are closed.