Le gouvernement du Mali remercie la Minusma et les acteurs qui sont intervenus sur le site de l’accident du vol d’air AlgĂ©rie

0
Gossi, 28 juillet 2014 - L'hélicoptère de l'ONU qui transporte les délégations algérienne et malienne arrive sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie dans la région de Gossi, à 160 km de Gao. Photo: MINUSMA/Fred Fath
Gossi, 28 juillet 2014 – L’hĂ©licoptère de l’ONU qui transporte les dĂ©lĂ©gations algĂ©rienne et malienne arrive sur le site du crash de l’avion d’Air AlgĂ©rie dans la rĂ©gion de Gossi, Ă  160 km de Gao. Photo: MINUSMA/Fred Fath

Par la voix du Gouverneur de Gao M. Oumar Baba SidibĂ©, le Gouvernement malien et plus particulièrement le PrĂ©sident de la RĂ©publique, S.E.M. Ibrahim Boubacar Keita, a tenu Ă  remercier Ă  nouveau tous les acteurs qui sont intervenus sur le site du crash de l’avion d’Air AlgĂ©rie, survenu dans la nuit du 23 au 24 juillet 2014 dans la rĂ©gion de Gao. “J’exprime toute ma gratitude Ă  la MINUSMA, Ă  la force Serval et aux forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© du Mali pour les efforts fournis et la qualitĂ© du travail accompli dans la sĂ©curisation du site, le transport et la logistique”, a dĂ©clarĂ©  le Gouverneur lors de la rĂ©union hebdomadaire de la Commission sĂ©curitaire rĂ©gionale Ă©largie Ă  la MINUSMA et Ă  Serval.

 

Cette commission a pour rĂ´le de mettre tous les intervenants sĂ©curitaires et politiques au mĂŞme niveau d’information sur les questions de sĂ©curitĂ© dans la rĂ©gion. PrĂ©sidĂ©e par le Gouverneur, elle rassemble, outre les autoritĂ©s maliennes, les reprĂ©sentants des instances sĂ©curitaires maliennes (forces de police et de gendarmerie, garde nationale), des reprĂ©sentants de Serval et des reprĂ©sentants de la MINUSMA (Chef de bureau rĂ©gional, spĂ©cialiste des affaires politiques, des affaires civiles et autres, en fonction de l’agenda).

 

Dès la confirmation de la disparition du vol AH 5017 dans l’espace aĂ©rien du Mali, et Ă  la demande des gouvernements Malien et AlgĂ©rien, la MINUSMA a Ă©laborĂ© une rĂ©ponse immĂ©diate. La Mission a dĂ©ployĂ© deux hĂ©licoptères Apache pour survoler la zone. Une fois le site de la catastrophe localisĂ©, en quelques heures, la MINUSMA  a dĂ©pĂŞchĂ© sur place une Ă©quipe internationale de policiers scientifiques et techniques. Cette Ă©quipe a Ă©tĂ© parmi les premières Ă  s’y rendre. ComposĂ©e de cinq enquĂŞteurs spĂ©cialisĂ©s de la Mission, cette Ă©quipe a contribuĂ© Ă  prĂ©server l’endroit de toute pollution et y conserver les Ă©lĂ©ments de preuve. Deux aspects primordiaux pour faciliter le travail minutieux des enquĂŞteurs spĂ©cialistes.

 

La Mission de l’ONU au Mali, en offrant ses capacitĂ©s logistiques et de transport de passagers et de fret a  également collaborĂ© avec les Ă©lĂ©ments de la force Serval qui ont pris, toujours Ă  la demande du Gouvernement malien, le site sous leur responsabilitĂ©. Ainsi, la dĂ©lĂ©gation interministĂ©rielle composĂ©e des Ministres Maliens en charge de la SĂ©curitĂ© IntĂ©rieure et des Transports et de leur homologue AlgĂ©rien des Transports a pu ĂŞtre convoyĂ©e, samedi 26 juillet, de Bamako au site du crash dans les avions de la MINUSMA.

 

La MINUSMA a aussi offert Ă  l’Ă©quipe internationale de spĂ©cialistes, composĂ©e majoritairement d’enquĂŞteurs français, Ă©paulĂ©s par des spĂ©cialistes espagnols, algĂ©riens et maliens, entre autre, de mettre Ă  sa disposition des containers frigorifiques pour la conservation des Ă©lĂ©ments de preuves et un soutien logistique qui a Ă©tĂ© très apprĂ©ciĂ© par tous. Les vecteurs aĂ©riens et routiers de la Mission des Nations Unies (hĂ©licoptères, avions et camions) ont Ă©tĂ© mis Ă  contribution dans le dĂ©ploiement des diffĂ©rents acteurs sur le site. “Nous travaillons en Ă©troite relation et en très bonne intelligence avec les spĂ©cialistes français, les enquĂŞteurs internationaux, les soldats maliens et la force Serval, pour permettre Ă  l’enquĂŞte en cours d’avancer“, a dĂ©clarĂ© le gĂ©nĂ©ral Christian Thiebault, Chef d’Etat-major de la MINUSMA, Ă  la suite de sa visite de 24 heures sur le site.

 

Les membres de la force et de la police de la MINUSMA assurent en permanence, et en collaboration avec les Forces armées maliennes, la sécurisation périphérique du site, la sécurité immédiate étant prise en charge par les soldats de la force Serval.

 

Ces efforts combinĂ©s de la CommunautĂ© Internationale ont Ă©tĂ© saluĂ©s par les diffĂ©rents gouvernements impliquĂ©s dans la conduite de cette enquĂŞte. Le Ministre AlgĂ©rien des Transports, Ă  l’issue de sa visite du site du crash, a tenu Ă  remercier personnellement la Chef par intĂ©rim du Bureau rĂ©gional de Gao, pour les efforts dĂ©ployĂ©s par la Mission des Nations Unies au Mali, et l’a chargĂ©e de transmettre ses remerciements Ă  l’ensemble du personnel impliquĂ© dans la sĂ©curisation du site de l’accident du vol d’Air AlgĂ©rie.

Source Minusma

PARTAGER