Hier à Ouagadougou : Ançardine exige l’imposition de la charia seulement à Kidal

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Visiblement, la multiplication des rencontres sous-régionales sur la crise au Mali essentiellement centrées sur la définition des modalités d’une probable intervention militaire au Nord du pays sous occupation rebelle semble faire bouger les choses pour une sortie de crise sans compromission.

Image d’un groupe de combattants

Aussi, cette volonté de la CEDEAO et de ses partenaires de faire tonner les armes dans le septentrion malien semble souffler le chaud et le froid sur le mouvement Ançardine qui renoncerait à une de ses premières options. En effet, pris entre des tenailles, le mouvement, qui exigeait l’application pure et simple de la charia dans tout le Mal, semble être retombé sur ses pieds en renonçant partiellement à l’imposition de cette loi. Ainsi, peut-être que les populations des villes du Nord sous le  contrôle du mpouvement n’assisteront plus aux séances de lapidation, d’amputation et  autres exactions considérées comme des crimes contre l’humanité.

En tout cas, c’est à Ouagadougou que depuis plus d’une semaine, des négociations se déroulent entre les rebelles djihadistes et le Médiateur de la crise, le Président Blaise Compaoré, à qui l’un des leaders d’Ançardine aurait « craché le morceau » en affirmant, au nom de son mouvement, renoncer à imposer la charia dans tout le Mali, mais exige de l’appliquer dans la ville de Kidal placées sous leur contrôle. Mais pourquoi seule Kidal doit vivre au rythme de cette charia ? Pourtant, cette déclaration sera par la suite contredite par le porte-parole du mouvement qui, lui, voudrait étendre cette loi à toutes les régions du Nord-Mali.

Voilà autant de contradictions qui prouvent que l’étau se resserre autour du chef du mouvement qui aurait perdu les pédales depuis l’annonce d’une intervention militaire dans le Nord. Par ailleurs, ces concessions faites par les mouvements qui se disputent entre eux la légitimité des régions du Nord du pays pourraient-elles conduire la CEDEAO et ses partenaires à surseoir à l’intervention militaire pourtant tant attendue ?  C’est cette  hypothèse qui, parmi tant d’autres, titille l’esprit de certains observateurs africains qui soutiennent que le Mali s’achemine à pas de tortue vers une sortie de crise, mais sans  l’utilisation des armes. Alors, les armes tonneront-elles ou non, surtout qu’Ançardine refuserait de couper le cordon ombilical qui le lie aux bandes de terroristes et à AQMI au Sahel ?

Serge Lath

 
SOURCE:  du   15 nov 2012.    

5 Réactions à Hier à Ouagadougou : Ançardine exige l’imposition de la charia seulement à Kidal

  1. toure aameed ben hamat

    LE MNLA, VOUS AVEZ PERDUS VOS TETES, KIDAL EST UNR REGION DE LA REPUBLIQUE DU MALI. ET ELLE LE RESTERAS, LA CHARIA NAS PAS SA PLACE SUR LE TERITOIRE MALIEN. QUITTEZ LE MALI ET ALLEZ VOUS INSTALLEZ DOU SE TROUVE L’ORIGINE DE LA CHARIA. NOUS SOMMES UN PAY LAIC, NOS CHRETIENS ET NOS VHRETIENNES SONT BIEN DES MALIENS ILS LE DROIT DE CIRCULER LIBREMENT DANS LE GRAND MALI. VOUS VIOLEURS, CRIMINELS, TRAFICANTS, DEALEUR DE DROGUE NARCOTRAFICANTS, EXTREMISTES, BARBARES SANS LA MOINDRE CRAINTE DE DIEU, LAPIDER ET TUER DES POPULATIONS MALIENNES A SANG FROID, EGORGER NOS VAILLANTS MILLITAIRE, VOUS AVEZ LE KILO DE VOULOIR CONTUNIER A ROULER VOS IDEES NEFASTES SUR NOTRE TERITOIRE. VOUS DEVERIER ETRES TOUS ARRETER AU BURKINA FASO ET VOUS METTRE A LA DISPOSITION DE LA CEDEAO. VOUS ETES LES DESTABILISATEURS DE LA SOUS REGION. VOUS SERIEZ JUGER ET EXECUTEZ TOUS, SANS EXPECTION. LE TEMP DE LA NEGOCITION ES TERMINER.

    PAR TOURE AMEED, CALIFORNIA USA.

    BLAISE METTEZ LES AUX ARRETS ET TRANSFERER LES TOUS A BAMAKO, POUR REPONDRE AUX CRIMES COMIS DANS LE NORD MALI.

  2. Wangaro de Gao fils du Haoussa et du Gourma

    Je me nomme Wangaro fils du Gourma et Haoussa de Gao. Je me donne le devoir d’intervenir sur les problèmes du Nord créés et entretenus par le MNLA et ANSSAR DIN qui veulent négocier la paix avec le Mali.
    Le médiateur et les autorités actuelles du Mali n’ont pas rapproché la population à la base en général et celle du nord en particulier qui ont subis les atrocités du MNLA et ANSSAR DINE et abandonné enfin à leur sors par le pouvoir central.
    Une population dont les femmes et les filles sont violées en présence des parents impuissants, des garçons sodomisent dans les camps. Ces soit disant négociateurs par excellence qui ont violé, volé, assassiné, séquestré, emprisonné, flagellé, amputé, lapidé, une population innocente, continu a nargué le Mali et ces populations victimes pour une négociation ou une entente qui ne dit pas son nom certes nous n’avons pas les moyens de les combattre mais leur forfait posé dans nos villes un 31 mars de cette année 2012 ne s’effacera jamais des mémoires. Ces criminels, grands bandits et narcotrafiquants n’ont épargné ni vélo, voitures, camions, motos, appareils, ordinateur, argents, détruit et le pillé les banques, les services financiers, l’administration générale, les ONG, l’hôpital régionale et toute les structures sanitaires de Gao.
    Le pire c’est la destruction des infrastructures scolaires, les magasins de stocks de céréale et les lieux de culte.
    La tuerie de nos jeunes parce qu’ils ont manifesté leurs mécontentements. O combien de blessés, des femmes qui ont perdu leur vie par des accouchements prématuré, d’enfants mort né, combien sont elles ces femmes et filles violées qui ont abandonné leurs foyers et se sont suicidées ?
    Combien de déplacés qui vivent une vie infernale qui n’ont pas demandé cet envahissement.
    Toutes ses atrocités sont commises par MNLA et ANSSAR DIN qui côtoyaient cette population au quotidien. MNLA et ANSSAR DIN ne sont autres que les déserteurs de l’armée, la gendarmerie, la police, la garde, la fonction publique, des élues, notables et civiles tamasheq avec qui cette population majoritaire partage les repas, toits et couchettes qui sans vergogne, un matin ces dévergondés ont osé retourner les armes contre leurs hôtes ne peuvent plus les considérer comme une partie de leur.
    Et vous voulez que ces gens la vienne que nous nous regardions en face impossible nous ne pouvions jamais vivre avec ses gens la, c’est impardonnable ce qu’ils nous ont commis comme atrocité.
    Même si nos autorités demandaient aux coupables de venir à Gao ils n’oseront pas. Ce n’est pas possible, c’est inimaginable on ne peut pas faire certaine choses pour une population et venir vivre avec cette même population. J’attire l’attention du gouvernement du Mali sur notre position par apport a ces négociations unilatérales et n’engagera nullement cette population car ne faisant pas partie des négociations.
    Une question faut il être un criminel au Mali pour être écouté et considéré comme bon citoyen? Ou une communauté doit d’abord prendre les armes pour être supérieure aux autres malgré son infériorité numérique et sa non contribution au développement économique du pays car ses des individus qui ne payent même pas d’impôt dans toutes leurs activités.
    Le COREN Collectif des Ressortissant du Nord qui se dis défenseur du nord qu’ils arrêtent leurs cinémas on ne peut pas défendre une communauté étant loin d’eux, même nos frères Dogons qui on le souci de notre devenir son venue a Gao, Tombouctou, Kidal pour s’acquérir de nos problèmes.
    Qu’ils continuent a lapidé les dons qui vienne de partout ce leurs spécialités. Il et tops tard pour sortir les griffes maintenant que les hommes on prit le devant vous voulez avoir une porte de sortie vous vous trompez énormément vous trouvez devant vous un nouveau visage de Gao.
    Que les gens disent ce qu’ils veulent négocier ce que vous voulez MNLA, ANSSAR DIN, MUJAO, AQMI, BOCOUHARAM, LE MEDIATEUR, ET LE MALI nous vous attendrions de pied ferme on pas besoin de CPI pour sa les coupables paierons très chers

  3. Mr les journalistes de grâce ne parler plus de ces B. A T A RDS car ils n’ont plus de pouvoir donc plus de paroles. On va les détruire tous très bientôt et ils vont oublier le Mali pour de bon.

  4. Maaliiens

    La Charia existe deja nous voulons pas de celle venue du Qatar
    Ces gars du MNLA sont pour la plupart des métisses blancs et ne sont pas de vrais touaregs or Iyad Ag Ghali est un Malien même au plus fort de la crise il n a jamais mis l’unicité du pays en cause ni sa nationalité malienne. les gars du MNLA l accusaient sur RFI il y a pas longtemps qu il est au service des renseignements militaires Maliens parce qu’il a refusé leur hypothétique indépendance. tu es le bienvenu à Bamako ou dans n importe quelle ville du Mali mais il faut couper avec ces cancer et peste appelé AQMI,MUJAO,BOCOHARAM, MILITAIRES ALGERIENS TRANFIQUANTS etc, car nous savons que tu n es ni un raciste ni un independantiste.
    VIVE LE MALI
    VIVE LE MALI ETERNEL
    VIVE LES ETATS UNIS D’ AMERIQUE ET SON AMBASSADRICE EN POSTE A BAMAKO
    VIVE LE PRESIDENT HOLLANDE
    ABAS SARKOZY pour tenter de creer un etat touareg en divisant le MALI
    ABAS ATT ET ALPHA pour avoir sous equipé et sous formé notre VAILLANTE ARMEE INVAINCU DEPUIS PLUSIEURS siecles
    ABAS ATT pour la defaite face a la Rébellion de 2012
    ABAS SANOGA et CNDRE et TOUT MILITAIRE QUI A PARTICIPE AU COUP D ETAT Pour avoir cassé notre armée et Image de Marque du Pays et cassé notre démocratie
    ABAS OUMAR MARIKO pour avoir pactisé avec les militaires puschtistes surout de leurs avoir incité au Coup d’Etat

  5. fladen

    Pas a Kidal ni a Kolodjeba, vous allez rendent des comptes de tous ce que vs avez fait a la nation Malienne, vous n’etes meme pas de bon musulmans, vs croyez que l’islam est rentré chez nous comme ça allez, lissez bien l’histoire de ce beau Pays, nous somme un peuple unique en son gerre digne, fière, tolerant, un peuple de paix.
    vs allez a l’enfer inchaalah.