Insécurité à Tombouctou : Les jeunes crient leur ras-le-bol

0
Insécurité à Tombouctou : Les jeunes crient leur ras-le-bol

La région de Tombouctou est confrontée à une recrudescence d’insécurité. Les vols et les braquages sont devenus, en effet, aujourd’hui monnaie courante dans la 6e région du Mali. Face à cette situation déplorable, les jeunes de la ville de Tombouctou ont organisé une marche pacifique hier mardi 8 aout 2017 pour exiger « l’implication immédiate de l’Etat dans la sécurisation des populations et de leurs biens ». Selon les jeunes de la ville des 333 saints, cette situation que l’Etat fait semblant de ne pas voir peut avoir un jour des conséquences désastreuses que nul ne souhaite.

Les populations de Tombouctou vivent, aujourd’hui, un véritable calvaire à cause de l’insécurité qui sévit dans leur région. Vols, braquages, enlèvements des voitures et des motos sont pratiquement devenus des actes banals à Tombouctou. Pour dénoncer cette insécurité quasi-permanente, les jeunes de la ville, à l’initiative de la jeunesse d’Abaradjou, ont battu le pavé hier mardi. A la fin de la marche, les jeunes ont remis un mémorandum aux autorités de la région. Dans ce mémorandum dont nous avons reçue copie, les jeunes de Tombouctou expliquent les raisons de leur colère, les maux qui rendent leur quotidien très difficile. Ces maux ont pour nom : la prolifération des armes dans la région, l’insécurité grandissante dans la région, les enlèvements et les assassinats ciblés, la multiplication des vols à mains armée, les braquages, les coups et blessures sur des civils, l’amalgame crée par les voleurs, braqueurs et coupeurs de routes, la méfiance qui s’installe entre des frères et sœurs qui jadis vivaient dans la confiance totale, l’incapacité des populations à vaquer à leurs occupations … Selon les jeunes de Tombouctou, l’Etat ne fait rien pour protéger les paisibles populations qui n’aspirent qu’à la paix et à la sécurité. « Aujourd’hui, nous ne pouvons plus posséder ni voiture ni moto ou autres matériels de valeur ! … Ce phénomène constitue un danger imminent à la paix et à la cohésion à Tombouctou », se plaignent-ils.

Les jeunes de Tombouctou, dans leur mémorandum, demande l’implication Immédiate de l’Etat dans la sécurisation des populations et de leurs biens comme il est de son devoir. Ils demandent aussi : l’arrêt immédiat des vols et braquages à Tombouctou, l’arrêt immédiat des enlèvements des voitures et des motos, le retour immédiat des voitures et motos personnelles enlevés, la multiplication des patrouilles digne de ce nom dans la ville de Tombouctou et d’Abaradjou en particulier, les fouilles systématique des toutes les voitures et motos au niveau de check points et postes durant leurs entrées et sorties. Selon les jeunes, « tous nos biens nous sont enlevés tous les jours sous le nez de l’Etat ». Les jeunes mettent aussi en garde l’Etat malien : « Nous sommes venus aujourd’hui vous dire que cette situation l’Etat fait semblant de ne pas voir peut avoir des conséquences désastreuses un jour que nul ne souhaite. Nous sommes venus vous dire que trop c’est trop et si l’Etat ne fait rien par rapport à cette situation tout ce qui en découlera engagera sa responsabilité ».

M.K. Diakité

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here