Insécurité alimentaire au nord du Mali : Plus de 3,1 millions de Maliens touchés

1

alimentaireSelon le Coordinateur régional humanitaire pour le Sahel, M. Toby Lanzer, la communauté internationale doit rester mobilisée pour répondre aux besoins humanitaires urgents et renforcer le lien entre les activités humanitaires et de développement, « Les besoins humanitaires se feront qu’augmenter au Mali s’il n’y a pas un plein engagement envers la paix et la stabilité. Ensemble, avec le Gouvernement et les partenaires de développement, nous devons être aux cotés des populations pour répondre à leurs aspirations en matière de dignité, de développement et de sécurité », a ajouté Toby Lanzer.

En cette période de soudure, 3,1 millions de Maliens sont touchés par l’insécurité alimentaire, dont 410.000 en besoin d’aide immédiate. Les communautés pastorales dans le nord et le centre du pays sont dans une situation particulièrement précaire. D’importantes pénuries d’eau et un manque de forage mettent en péril leurs moyens de subsistance. A l’échelle du pays, plus de 715.000 enfants sont menacés par la malnutrition aiguë. Près de 740.000 personnes assistées en sécurité alimentaire.

Cependant, après 4 ans de fermeture d’école à Kidal à cause de l’insécurité, le bureau des Nations Unies, OCHA se dit prête à accompagner les autorités pour une réouverture à la rentrée prochaine des classes.

« L’insécurité qui affecte certaines zones du pays freine l’accès des organisations humanitaires aux personnes les plus vulnérables au moment même où cette insécurité génère de nouveaux besoins pour les communautés touchées », a déploré Mme Mbaranga Gasarabwe, Coordinatrice humanitaire au Mali.  M. Toby s’est notamment rendu à Tombouctou où il a échangé avec les personnes affectées par la crise ainsi que les acteurs humanitaires en première ligne. Pour terminer, l’appel de fonds lancé cette année par les acteurs humanitaires au Mali pour répondre aux besoins identifiés est le deuxième plus élevé des neuf pays de la région du Sahel. Il s’élève à 377 millions de dollars. A ce jour seul 33% de ces fonds ont pu être mobilisés.

Ousmane MORBA, stagiaire

PARTAGER

1 commentaire

  1. Vous comptez toujours sur les ONG (que vous n’aimez pas ) pour les nourrir 👿 👿 👿

Comments are closed.