Journée de restitution et de réflexion de la CM-FPR2 sur le préaccord d’Alger : ” Nous nous allierons au diable, s’il le faut, pour la paix et le salut du peuple malien”, Ibrahima Kantao dixit

20

La Coordination des Mouvements et Forces patriotiques de Résistance (CM-FPR2) a organisé, avec l’appui du Centre pour le dialogue, une journée de restitution et de réflexion sur le processus d’Alger entamé depuis le mois de juin 2014. A l’ouverture, son président Ibrahima Kantao a affirmé qu’ils étaient prêts à ” s’allier au diable pour la paix et le bien être des populations “. C’était le samedi 27 décembre 2014, dans la salle Fodé Kouyaté du Centre international de Conférences de Bamako (CICB).

Journée de restitution et de réflexion de la CM-FPR2 sur le préaccord d'Alger ; " Nous nous allierons au diable, s'il le faut, pour la paix et le salut du peuple malien", Ibrahima Kantao dixit
Ibrahim Abba Kantao

L’ouverture des travaux, qui s’est déroulée dans la modeste salle Fodé Kouyaté du CICB, a débuté par une minute de silence en la mémoire de ceux qui ont perdu la vie depuis le début de la crise et spécialement en celle de l’Amenokal de Kidal, Intallah Ag Attaher, décédé le 18 décembre 2014. En reprenant les analyses de certains chercheurs et universitaires maliens sur la crise politico-sécuritaire que traverse le pays depuis janvier 2012, le président de ce regroupement armé, en l’occurrence Ibrahima Kantao, a dit : ” La crise que traverse le Mali fait appel à une réingénierie de l’Etat qui doit s’inscrire dans une logique de refondation  et d’approfondissement de la démocratie en vue de libérer toutes les énergies créatrices des régions…Il faut amener le pouvoir décisionnel là où il jouira de la légitimité et de la confiance des citoyens parce que responsable devant eux “. Dans le même ordre d’idées, il a ajouté que ” la consécration du pluralisme politico-institutionnel et juridique ne provoquera nullement la fragmentation ou la déconfiture de l’Etat, car elle tiendra compte de nos valeurs culturelles positives, de nos réalités, de nos expériences universalistes et des exigences d’un Etat moderne “.

Alliance avec le MNLA

Cependant, le président de cette énième coordination de groupes armés n’a pas tardé à revenir sur la situation qui, d’après lui-même, a choqué les Maliens. Il s’agit de leur alliance, lors de la deuxième phase des pourparlers d’Alger, au mouvement insurrectionnel et indépendantiste qui est le MNLA.

A titre de rappel, cette coordination (la CM-FPR2) qui était censée défendre les intérêts des populations aux côtés du gouvernement à Alger, a vite basculé dans le camp de la même coordination que le MNLA quelques jours après le début de la seconde phase des pourparlers d’Alger.  Dès lors, elle a fait l’objet de moult critiques face auxquelles  ses membres se disent avoir ” une conscience aussi tranquille que le mont manding ” Avant d’ajouter que leur adhésion à la même coordination que le MNLA n’a jamais été une contrainte, mais un choix délibéré qui ne saurait faire d’eux des apatrides, encore moins des ennemis de la République.

A travers la voix de leur président, Ibrahima Kantao, les groupes armés regroupés au sein de la CM-FPR2 affirment ne pas regretter leur acte et qu’ils sont prêts à ” s’allier au diable ” pour le retour d’une paix globale et définitive pour le bien-être des populations maliennes. Chose qui est encore possible, même si, selon les membres de cette coordination, la gestion de la paix est plus complexe que celle de la guerre.

Attachement au Mali « un et indivisible»

Cependant, face à ce qu’ils appellent une campagne de désinformation dont ils continuent de faire l’objet, les groupes armés qui composent la CM-FPR2 ont tenu à préciser qu’ils resteront toujours ” attachés à un Mali un et indivisible “. A titre d’exemple, ils insistent sur le fait qu’ils ne se sont ralliés aux mouvements politiques et sécuritaires de ” l’Azawad’‘ que quand ces derniers ont adhéré au principe de la non-négociation des caractères unitaire, républicain et laïc de l’Etat sans oublier l’intégrité territoriale qui barre la route à toute forme d’indépendance ou d’autonomie.  ” Nul ne peut contester notre attachement au nord et à nos communautés au sein desquelles notre ancrage ne peut, en aucune manière, être démenti “, clament-ils haut et fort. Avant de prévenir qu’ils ne laisseront personne discuter et décider de l’avenir de leurs régions et du pays à leur place.

Quant à une bonne réussite du processus en cours, la CM-FPR2 estime qu’il est ” urgent que les protagonistes, notamment les sédentaires, arrêtent toute campagne qui vise à calomnier, à intoxiquer ou à désinformer ” l’opinion publique nationale et internationale.

 Aboubacar DICKO

PARTAGER

20 COMMENTAIRES

  1. Quels sont les gens à coté de lui et avec lui dans cette macabre entreprise…..?

  2. Comme vous n avez rien compris et n allez jamais rien comprendre ( alliez vous au niable )
    Mais vous n aurez jamais au grand jamais la paix
    Vous n avez pas le pouvoir votre allié qui vous vous promènera à sa guise

  3. Bizarre-bizarre, se ralier avec le diable 🙄 😯 . et bien la politique, la rebelion et accords entre partis et associations, tous ceux la me semble incomprehensible su detriment du peuple malien lui meme. Reflechissez, possible ou pas, c’est juste l’avenir qui nous le dira. Et esperons que le Mali en sortira gagnaant que ces individus.

  4. On dirai qu’au Mali il n y a pas garçon sinon ce monsieur Kantao doit être liquidé et voilà qu’il se pavane a Bamako comme si il n’a rien fait on doit abattre ces apatrides une balle dans la tête.D’ici la fin des pourparlers tous les apatrides doivent être luiquides partout sur le territoire Malien …

  5. On dirai qu’au Mali il n y a pas garçon sinon ce monsieur Kantao doit être liquidé et voilà qu’il se pavane a Bamako comme si il n’a rien fait on doit abattre ces apatrides une balle dans la tête.D’ici la fin des pourparlers tous les apatrides doivent être luiquides partout sur le territoire Malien .

  6. On dirai qu’au Mali il n y a pas garçon sinon ce monsieur Kantao doit être liquidé et voilà qu’il pavane a Bamako comme si il n’a rien fait on doit abattre ces apatrides une balle dans la tête.D’ici la fin des pourparlers tous les apatrides doivent être luiquides partout sur le territoire Malien

  7. cet individu est une girouette qui se plie aux caprices des vents et meme des vents mauvais,je suis du nord et je ne me reconnais pas dans son alliance opportuniste, sa place c est la prison, pendant la rebellion active il n avait tue aucun rebelle il n a donc ni legitimite militaire ni populaire,il ne represente que lui meme 8)

  8. cet individu est une girouette qui se plie aux caprices des vents et meme des vents mauvais,je suis du nord et je ne me reconnais pas dans son alliance opportuniste, sa place c est la prison, pendant la rebellion active il n avait tue aucun rebelle il n a donc ni legitimite militaire ni populaire,il ne represente que lui meme

  9. Kantao a l habitude de battre sa maman et vendre pour peu d argent ses femmes ses maîtresses et ses propres filles donc Kantao Abba ton acte ne nous étonne pas

  10. Cet monsieur a vendu son âme au diable il travaille pour une société minière et était derrière soumi champion comme tout ça n’a pas marché il va voir le mnla pauvre de toi honte a toi

  11. Sacré Kantao pour la paix il est prêt à s’allier avec le ennemis de la paix. Tu es un opportuniste né

    • MERCI KANTAO POUR TON ECLAICISSEMENT CEUX QUI TE TRAITENT DE TOUS LES MAUX SONT CELA MEME QUI GERENT LA CRISE DU NORD COMME LEURS BOUTIQUES ET ILS N’ONT AUCUN INTERET DE RALIER LE DIABLE POURVU QUE CETTE SITUATION PERDURE AFIN QU’ILS AIENT DE QUOI DIRE POUR RAVITAILLER LEURS POCHES LE MALI EST LEUR SOUCI POUR TROMPER LE PEUPLE ET FAIRE EN SORTE QUE LES AUTORITES NE S’ASSUMENT POUR RETROUVER LAPAIX.A BAS LES ENNEMIS DE LA PAIX ET DU MALI

      • Il t à promis ses filles ,ses femmes ,si non sa maman contre les intérêts supérieurs du Maliba ça c’est de la prostitution

    • Mr kantao si vous voulliez vous faire remarqué pour une place c’est raté tu mérite le retrait de ta nationalité malienne pour haute trahison et après suivra la peine de mort boda bodikè

Comments are closed.