Journées des élus du Nord : «Nous ne ferons ni confusion ni amalgame»

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Collectif des élus du Nord, présidé par El Haj Baba Haïdara, a organisé, du 1er au 2 décembre 2012, les Journées des élus du nord, dans le but d’harmoniser leur point de vue pour «un dialogue social, gage de stabilité». La cérémonie d’ouverture a été présidée par Younoussi Touré, Président par intérim de l’Assemblée nationale. En attendant les conclusions du forum, nous vous proposons ci-dessous, l’intégralité du discours de l’Honorable Haïdara.

Honorable Sandy HaidaraLE COLLECTIF DES ELUS DU NORD (COLLEN) est l’expression de la volonté des élus de mutualiser des avantages comparatifs de milieux différents, d’établir entre élus un cadre de concertation et d’échange qui prend en compte tes préoccupations des populations dont il tire sa légitimité.

Aux premières heures de la crise traduite par l’occupation de nos régions, le retrait de l’administration et l’abandon des populations à leur sort, les élus se sont trouvés face à leurs responsabilités.

Déjà, le 5 mai 2012 nous avons élaboré un document intitulé l’appel des élus et après la conférence de presse, ce document a été remis aux plus hautes autorités du pays et aux partenaires institutionnels techniques et financiers.

La qualité de nos déclarations et nos prises de position nous ont valu la reconnaissance de la communauté internationale qui a reconnu en nous un représentant digne et incontournable des populations meurtries du nord, là où les autorités nationales nous ont tout te temps ignorés.

C’est le lieu de rendre un vibrant hommage à la FES parrain de ces journées qui très tôt a compris l’importance de notre regroupement et l’a accompagné par les moyens financiers pour réaliser tes présentes journées. Qu’elle en soit vivement remerciée.

Notre reconnaissance va également à l’endroit du système des Nations Unies à travers le PNUD à l’Union Européenne à la CEDEAO qui nous très souvent nous ont consultés et associés à l’analyse des problèmes relatifs à la crise.

LE COLLECTIF DES ELUS DU NORD tire sa légitimité aussi de la qualité de ses membres, vous mesdames et messieurs forts du mandat dont vous êtes investis, vous êtes les représentants incontournables et incontestables de vos populations. Qui, mieux que vous, est autorisé à parler de vos populations à décider à leur nom et à porter leur message.

Notre organisation dispose, dans ses démembrements, des relais nécessaires pour communiquer échanger et représenter les populations du nord du Pays, dans sa diversité et sa totalité.

Ce forum est un creuset où se rencontrent les représentants de toutes les sensibilités au-delà des clivages politiques, culturels ethniques ou religieuses pour se former, s’informer à fin de mieux décider.

Notre collectif est, par essence, la courroie de transmission poreuse entre décideurs et populations à la base, c’est pourquoi toute proposition de solution, toute solution de sortie de crise autour de la question sécuritaire du nord doit prendre en compte notre point de vue.

Tant que la légitimité dont nous sommes investis est en cours et tant que la confiance de nos électeurs nous est encore acquise, nous resterons par notre représentativité un maillon incontournable de la résolution de la crise et surtout de la stabilité future dans nos localités.

Autant le COLLEN est le creuset fécondant de toutes les solutions favorables de sortie de crise, de reconstruction du tissu social dans le cadre d’échanges communautaires à venir, autant le COLLEN restera l’écho sonore des populations meurtries, humiliées et abandonnées à leur sort.

Il ne sera favorable ni à l’impunité ni à ta partialité, ni à des solutions conçues sans lui.

Au plus il sera prêt à consulter à citer en justice toute personne tout groupe de personnes ou toute institution qui aura par ses faits, déclarations ou gestes contribuer à la douleur des populations innocentes.

Toutefois nous ne ferons ni confusion ni amalgame car nous savons que nous sommes condamnés à vivre ensemble, et alors la seule chose qui vaille c’est d’épargner l’innocent et de condamner le fautif : l’acteur et le complice.

Ces journées sont des occasions de formation sur des sujets pointus, une mise en commun d’expérience diverses, une harmonisation de point de vue sur les solutions durables de sortie de crise.

C’est pourquoi je souhaite qu’elles soient perçues comme des assises de l’espoir:

‑Espoir de reconnaitre ce groupement volontaire d’élus comme  un partenaire opportun stratégique pour faire adhérer tes  populations aux solutions de paix et de stabilité.

‑Espoir de faire du COLLEN‑NORD un instrument favorable à  l’intercommunalité, à la prise de décision et à la concertation  avec tous tes acteurs.

-Espoir d’avoir, au terme de ces journées, des élus mieux formés plus outillés et aptes à concevoir des plans et des idées éclairées pour un développement durable.

En conséquence je vous invite à accorder un intérêt particulier aux sujets choisis et présentés par des éminences grises qui justifient d’une expertise avérée, et y apporter votre empreinte pour tes adapter à nos réalités.

Il vous a été proposé de :

-Comprendre et analyser tes accords passés, leurs forces et faiblesses et en tirer tes enseignements adéquats pour t’avenir.

-Mieux vous préparer à la prévention et à ta gestion des crises.

-Connaitre les institutions afin de définir leur rôle et leur implication dans la gestion de la crise.

-Comprendre et analyser les revendications, afin de mieux saisir leur pertinence.

Nous allons donc profiter de ces journées qui, pour nous, doivent nous enrichir en harmonisant nos points de vue sur tes préoccupations de l’heure, mais aussi nous doter d’arguments et de formules pour assurer une réussite aux négociations a venir, aussi et surtout garantir une stabilité dans la vie de nos communautés après la libération de nos terres que nous espérons très prochaines : incha Allah.

Je vous remercie

 

SOURCE:  du   3 déc 2012.    

2 Réactions à Journées des élus du Nord : «Nous ne ferons ni confusion ni amalgame»

  1. Du n’importe quoi. Au temps du narco ATT, vous avez préféré profiter de la la situaion et maintenant vous posez les vrais questions à débattre. Vous êtes de vrais comédiens

    • Mali-Ka-Bourou

      bande des traiteur ce même élu du nord sont les partenaire privilège des trafiquant est des terroriste bande des salaud mon yeux pas élué du nord , élué
      du Diable