Kidal : Inauguration officielle de la Brigade du Secteur Nord

0

minusma-KidalLe bureau de Kidal de la MINUSMA abrite désormais le Quartier général de la Brigade du Secteur Nord de la MINUSMA, officiellement inauguré en fin de matinée aujourd’hui. 

 

C‘est le Commandant en Chef de la Force de la MINUSMA, le Général Jean-Bosco Kazura en personne qui a présidé la cérémonie officielle de prise d’armes qui consacre Kidal comme Quartier Général de la Brigade du Secteur Nord qui comprend désormais Kidal, Aguelhoc et Tessalit.

Au cours d’une cérémonie, le Général a tenu à remercier les troupes pour leur sacrifice quotidien pour la cause de la paix au Mali, et les a encouragé à continuer leur travail avec courage et détermination, malgré les difficultés.

 

Avant de faire observer une minute de silence en la mémoire des Casques bleus tombés sur le champ, il a tenu à leur rendre un hommage vibrant devant leurs pairs, et exprimé sa peine et sa tristesse face aux douloureux événements n’ont malheureusement cessé d’endeuiller la mission.

«Je ne peux oublier le souvenir de ces Casques bleus quand j’étais devant leurs cercueils pour les saluer une dernière fois … ni quand je les accompagnais chez eux… ni surtout quand je voyais leurs enfants et leurs femmes pleurer. C’était trop dur …» a-t-il dit.

 

 

 

Le Général en fin de mission  à la MINUSMA a salué le courage et le sérieux des troupes présentes sur place. Il les a exhortées à donner de la valeur à leur présence dans la région en faisant preuve de davantage de détermination, et surtout à ne jamais oublier où ils sont, car c’est un facteur déterminant pour la réussite de leur mission.

 

«Je ne peux pas oublier que vous êtes encore ici malgré tout ce qui s’est passé, et qui s’est encore passé hier», a-t-il dit, pour saluer leur engagement, faisant allusion à l’accident de mine dont un véhicule du contingent tchadien a souffert la veille à Aguelhoc.

 

De nombreux défis sécuritaires en perspectives

 

Il a tenu à les rassurer des dispositions qui sont en train d’être prises pour les doter de moyens conséquents  afin de leur permettre de mener à bien leur mission, sous le commandement de l’Etat-major du Secteur Nord, dont il est rassuré du professionnalisme et de la compétence en la matière.

A terme, c’est avec près de 2000 casques bleus appartenant aux différents contingents déployés sur place que l’Etat-major d’une cinquantaine de personnes, va travailler à améliorer la situation sécuritaire dans la région de Kidal, en se dotant davantage de moyens pour accentuer la liberté de mouvement des troupes, et ainsi  mieux rassurer les populations en proie à une insécurité grandissante.

 

Contribuer à l’effort de développement de la région Nord

 

La MINUSMA a subi de lourdes attaques depuis son arrivée au Mali. Mais ces attaques ne font pas que des victimes dans le rang des soldats de la paix. Des civils maliens sont aussi les cibles de terroristes. Il n’est pas rare d’entendre dire que des véhicules de transport commun ou camions de commerçants ont sauté sur une mine anti-personnelle, ou que des civils ont été attaqués ou enlevés.

 

Autre mission non moins importante du Secteur Nord, c’est la mise en œuvre d’actions civiles-militaires au profit des populations de cette région du Mali, afin de renforcer les liens de confiance et de convivialité avec elles. Une confiance primordiale pour le succès de sa mission de sécurisation de la partie nord du pays. Ainsi, des travaux d’intérêt public, comme la construction et la réfection d’infrastructures publiques, l’aide au fonctionnement des écoles et hôpitaux, et autres projets à impact rapide seront entrepris, avec pour objectif de soulager les habitants dans leur vie quotidienne.

 

Aspect que le Commandant en chef des forces n’a pas occulté lors d’une interview à la fin de la cérémonie, interview qui sera prochainement disponible sur les réseaux sociaux de la MINUSMA. Pour le Général Kazura en effet, les forces du Secteur Nord «contribueront à moyen terme aux efforts de développement des Maliens dans le nord du pays.»

 

Olivier SALGADO

PARTAGER