Kidal : la Manifestation Anti-française à Kidal continue

Des soldats de Barkhane, dans la région de Ménaka, dans le cadre de l'opération Garikou (photo d'archives). © RFI/ Anthony Fouchard
Des soldats de Barkhane, dans la région de Ménaka, dans le cadre de l'opération Garikou (photo d'archives). © RFI/ Anthony Fouchard

Après celles de Bamako, les manifestations anti-françaises continuent à l’intérieur du pays.  Ce dimanche matin à Kidal,  la population est sortie massivement pour démontrer son indignation face à l’occupation des forces françaises. Elle demande à la Force Barkane de quitter la ville de Kidal sans délai. Cette fois-ci, elle n’a pas brûlé le drapeau malien mais  s’est attaquée plutôt aux symboles français dans l’Adrar des Ifoghas. Les engins de la Minusma ont été la cible des projectiles lancés par les manifestants.

ALMOUSTARAT : les forces françaises procèdent à des fouilles dans plusieurs campements du village d’Ersane

Les forces françaises ont procédé samedi à des fouilles dans plusieurs campements du village d’Ersane, dans la localité d’Almoustrat, non loin de Kidal. Selon certaines sources locales, des personnes ont été arrêtées puis relâchées après.

PARTAGER

1 commentaire

  1. KIDAL est une ville terroriste ces qui sont manifestaient à KIDAL leurs époux ils sont des terroristes MNLA terroristes CMA terroristes ils ont reçu la protection à KIDAL par la FRANCE L’ONU complices la vérité triomphe toujours .

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here