La libération du nord du Mali : combien ça coûte ?

2 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Depuis le 10 janvier, le président de la République française, François Hollande a répondu à l’appel de Dioncounda Traoré suite à l’attaque de  la ville de Konna par les terroristes. Depuis cette date, la France s’est  engagée aux cotés du Mali dans la guerre contre le terrorisme.

Si aujourd’hui, les villes qui étaient sous occupation, sont libérées, les unes après les autres, c’est que la Francede François Hollande n’a pas lésiné sur les moyens militaires. Aujourd’hui, tous ceux qui s’intéressent à la crise malienne, s’interrogent sur le coût de l’opération «Serval». Mais aussi, son bailleur.

A ce jour, les militaires français qui combattent aux cotés de l’armée malienne et les forces de la MISMA, sont estimés à 3150, dont 2500 déployés au sol. En ce qui concerne les moyens militaires employés par la France, une source du ministère de la Défensefrançaise estime à douze, les avions de combat. S’y ajoutent, six Mirages 2000, deux Mirages F1CR, quatre Rafales et cinq avions ravitailleurs C-135 FR. Selon la même source, des Atlantiques 2 de la Marine, basés à Dakar sont engagés pour recueillir les renseignements optiques et d’écoutes. Aussi, l’armée française au Mali dispose d’une vingtaine d’hélicoptères dont des Tigre et des Gazelle et deux Drones Harfang.

Par ailleurs, conforment à la résolution 2085 du Conseil de Sécurité de l’ONU, le déploiement d’une force africaine au Mali se précise. Cela, dans le cadre dela MISMA(Mission Internationale de Soutien au Mali). Il est attendu au Mali, plus 5800 soldats africains.

Combien cette guerre va-t-elle coûter à la France ?

Aucune réponse n’est, pour l’instant, disponible. Même si le ministre français de la Défensea indiqué, au cours d’une émission sur France24, que deux semaines après l’intervention, le coût de l’opération française est estimé à 30 millions d’euros.

Selon lui, se livrer à des calculs, serait hasardeux. Pour les experts, tout dépendra,  des moyens engagés et de la durée de l’opération.

Comparaison n’est pas raison. Mais rappelons que l’opération française, en Afghanistan, a coûté 493 millions d’euros contre 368,5 millions d’euros en Libye. En Libye, si l’opération coûtait 1,7 million d’euros par jour, en Afghanistan, elle coûtait 1,4 millions d’euros par jour. Mais pour ce qui concerne le Mali, l’unanimité n’est pas faite sur son coût journalier. Certaines agences de presse l’évaluent à 400 000 euros par jour. D’autres, à 1 million d’euros.

A noter que pour évaluer le coût d’une guerre, on se réfère au coût d’un soldat en opération et le fonctionnement du matériel militaire. Il ressort qu’un militaire français est payé au SMIC, mais il gagne 50% de plus en mission. Selon les experts, le coût horaire d’une Rafale est estimé à 26 800 euros. Et celui d’un Mirage entre 2000 à 11 700 euros. Celui d’un hélicoptère Tigre à 25 100 euros, contre 2600 euros pour un Gazelle. Sans compter le coût des munitions et de la logistique. Aussi, déployer un tel matériel militaire dans un payé enclavé, comme le Mali, coûte cher.

L’autre question qui revient instantanément, c’est celle de savoir qui paiera la facture de la guerre ? Des sources concordantes assurent quela Francepeut payer, sans problème, sa facture. Et quelque soit le coût. Les mêmes sources indiquent que les Opérations Militaires Extérieures dela France(OPEX) sont budgétisées tous les ans par l’Etat français. Mais il n’est pas exclu que l’Union européenne et d’autres alliés dela Franceprennent en charge, en partie, le coût de l’effort de guerre dela Francecontre les réseaux terroristes au Mali.

Pour ce qui concerne la facture dela MISMA, elle fait toujours, l’objet de débats entre l’Union africaine,la CEDEAOet le Conseil de Sécurité de l’ONU.

Notons que les besoins financiers pour le déploiement des troupes africaines et la formation de l’armée malienne ont été estimés à 340 millions d’euros, soit 150 milliards CFA. L’Union européenne s’engage à contribuer à hauteur de 50 millions d’euros. Mais lors de la rencontre des donateurs, tenue hier en Ethiopie, les présidents de l’Union Africaine et dela CEDEAOtablent entre 800 millions et un milliard d’euros.

Abou BERTHE

 
SOURCE:  du   31 jan 2013.    

2 Réactions à La libération du nord du Mali : combien ça coûte ?

  1. hector

    l’europe envisage de donner 50 M€ au Mali ungrand club parisien donne 40M€ pour un brésilien, cherchez l’erreur?

  2. blanche neige

    CHER…….TRES CHER…..TROP CHER :( :( :(