La MINUSMA Ă©change avec la population de Gossi

0

GossiDans son allocution, le maire de la ville, M. Moussa ag Almouner, a remercié la MINUSMA de la visite qui, selon lui, va renforcer davantage le partenariat avec les institutions maliennes. Selon lui, la présence du contingent togolais de la MINUSMA, a fait la différence depuis  son déploiement à Gossi, en 2013. « Depuis que la MINUSMA est avec nous, les actes de brigandage ont diminué considérablement. Aujourd’hui, on peut se déplacer facilement vers Douentza et Gao sans escorte », a dit le Maire. « De toute façon, la sécurité reste, avant tout,  une responsabilité des forces de sécurité maliennes. Nulle part au monde, il n’y a pas zéro risque. Les incidents existaient même avant la crise !», a-t-il-fait remarquer. 

 

Au cours des discussions, les participants ont raconté leur vie quotidienne à Gossi pendant l’occupation et ont expliqué comment la situation s’est améliorée, depuis que le démarrage du processus de paix. Ils ont reconnu que la MINUSMA a joué un rôle clé sur le plan logistique et sécuritaire lors des dernières élections présidentielle et législatives en 2013, une étape importante pour la paix au Mali. Les autorités locales ont manifesté aux représentants de la MINUSMA leurs espoirs pour que le processus d’Alger puisse se conclure avec un accord satisfaisant pour toutes les parties.

 

Le deuxième vice-président du Conseil du cercle de Gourma-Rharous, M. Allousseni Ag Akeratan, a quant à lui tenu à souligner le rôle important des communautés pour que la paix soit durable.  « La ville de Gossi est un cas exemplaire pour la paix. Pendant l’occupation, notre commune était la seule qui a continué à marcher. Les écoles n’ont jamais fermé »,  a-t-il expliqué. « Le secret de tout cela, c’est la bonne cohésion sociale qui existe à ici entre toutes les communautés, ce qui a fait qu’elles se sont prises en charge et ont essayé de mettre de côté leurs divergence pour résoudre les problèmes communs » a-t-il poursuivi. 

 

Pour sa part, la Présidente de le la CAFO (Coordination des associations des Femmes et Ongs), Madame Zeinabou Walet Mohammed, a rappelé aux participants que « l’apport des Casques bleus va  bien au-delà des aspects sécuritaires. Ils nous ont beaucoup aidés avec l’eau et les médicaments. On peut dire qu’ils se sont bien intégrés parmi nous ».  Un jeune qui était présent à la rencontre, a renforcé en disant que « les matchs de football avec les togolais sont réguliers tous les dimanches !».

 

Gossi – l’Oasis de la rĂ©gion de Gourma

Situé à cote d’une grande mare de 37 km de longueur, le village de Gossi est une vraie oasis dans la Région de Tombouctou. La localité de Gossi est située dans le cercle de Gourma Rharous à environ 320 km au sud-est de Tombouctou et 160 km au sud-ouest de Gao. Elle se trouve sur la route entre Douentza et Gao et vers l’axe frontalier avec le Burkina Faso. Dans les derniers mois, on constate, dans ce cercle, un retour de plus de 9000 réfugiés, dont environs 5000 ont déjà rejoint leurs localités d’origine.

La Minusma

PARTAGER