La plate forme décide de quitter la ville de Ménaka

13
Me Harouna Toureh de la Plateforme
Me Harouna Toureh de la Plateforme

La plate forme décide de quitter la ville de Ménaka. Elle l’a fait savoir à la médiation. Une délégation de la plate-forme s’est rendue aujourd’hui sur place avec une délégation de la médiation internationale pour expliquer sa décision à la population qui est sortie en masse pour les accueillir.

C’est aux environs de 13 heures que la délégation conjointe est arrivée dans la ville où elle a eu droit à un accueil chaleureux de la part de la population. La délégation était composée du représentant régional de la Minusma à Gao, des responsables de la plate-forme ainsi que des élus locaux.
Aussitôt après son arrivée, la mission s’est rendue sur la place de l’indépendance pour rencontrer la population. Un membre de la médiation a indiqué que « l’objet de ce voyage est d’informer la population de la décision de la plate forme de se retirer de Ménaka».
« Aucune rencontre séparée de la médiation avec la population n’a eu lieu au cours de cette visite », a-t-il précisé.
L’arrangement sécuritaire signé le mois dernier à Alger, exige le retrait des groupes armés de la plate-forme qui occupent la localité depuis le 27 avril dernier après avoir chassé la coordination. Cette situation est considérée par la médiation comme une violation du cessez-le-feu.
Les tractations se poursuivent donc pour arriver à un consensus face à l’impasse qui prévaut depuis à Ménaka. Suite aux mouvements de contestations, une délégation de la Minusma s’était rendue la semaine dernière dans la ville pour faire le point de la situation.
La population de Ménaka ne s’oppose plus au retrait de la plate-forme, mais à condition que la CMA n’y revienne pas dans la ville. Elle demande en revanche le déploiement des forces armées maliennes pour sa sécurisation.
Sidy Barka est membre de la coalition pour la paix. Il est joint au téléphone par Sékou Gadjigo.
« Les informations divergent, on attend qu’elles soient officielles. D’aucuns nous disent que c’est pour que la plate-forme se retire à quelques kilomètres de Ménaka et que l’armée malienne et la Minusma vont assurer la sécurité. Si tel est le cas nous n’avons pas de problème. Si le MNLA ne revient pas dans la ville de Ménaka, nous n’allons pas constituer un blocage pour la paix au Mali. Si le retrait de la plate-forme va amener la paix au Mali, nous, nous n’avons pas de problème. Seulement nous avons une crainte par rapport au retour du MNLA. Si tel est le cas, nous ne sommes pas du tout d’accord ».
La population est-elle sortie en masse pour manifester sa colère ou pour simplement accueillir la délégation ?
« C’est pour manifester sa joie, parce que c’est un début pour la paix. Si la plate-forme reste aux alentours de Ménaka, nous serons sécurisés. Donc c’est un soutien à la paix au Mali. Mais si c’est le contraire nous allons manifester notre mécontentement. Et sur place tout le monde va comprendre que nous sommes mécontents. Et je ne sais pas ce qui va arriver ».

Lu sur  Studiotamani.org

 

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Chers freres de la plame forme (Gatia) vous avez optez pour la paix donc ne soyez pas un obstacle pour cette paix.Acceptez de quitter Menaka et epargnez notre pays de la partition car cette comminaute internationale est specialiste en la matiere.Nous sommes fiers de vous et vous soutenons,les heritiers de Sonni,Askia et Fihroun.Merci pour votre heroisme et votre bravour.

    • …Par IBK et son ministre gueulard des Affaires Étrangères et signataire attitré de n’importe quoi. Vive la plate forme, malgré tout.

  2. la population doit prendre ses responsabilitees ibk doit partir de gre ou de force j ai fortement regrete pourquoi je lui ai donner mon vote je m’aveu parceque a qui j’ai fait confiance entraine de participer et especter a la place de l’acteur principale et meme partciper a la division de MALI de MODIBO KEITA DIGNE FILS DUMALI il avait dit blaize compaore les dirigeants sans fou du MALI juste la place leurs interesse OUI BLAISE VOUS AVEZ RAISON OUI le MALI DE MODIBO N Y AI PLUS C’est ce de alpha de amadou toumani et de ibk qui restent !AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH DIEU LE BEAU MALI TU NOUS MANQUE BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP BEAU————————————————————————-COUP

  3. C’est une fausse alerte. Je sais pas d’où maliweb a tiré ça là. Moi j’étais à Menaka dans l’apres midi.

  4. Vraiment on a marre de la France et ces allies, ils veulent coute a coute divise ce pays et on voit peu a peu venir cette repartition. Mais Dieu est tres fort

  5. Le gouvernement avait condamne a l’epoque la prise de Menaka par le GATIA et soutenait que ce sont des groupes armes qui se battaient au nord sans son accord. Peu de temps apres le gouvernement commence a donner des ordres au meme GATIA pour rester ou quitter la Ville. Alors le GATIA travaille oui ou non pour le gouvernement? J’ai ma reponse a cette question mais la communaute internationale qui n’etait pas Sure de qui donnait les ordres a ce groupe sait a present avec certitude qui commande le GATIA.
    Si au depart vous dites que vous ne soutenez pas leur action, rester sur cette version (ne serait-ce qu’officiellement) pour garder un peu de credibilite aux yeux du monde. Mais en disant blanc aujourd’hui et noir demain, quel signal donnons-nous aux partenaires?
    Le navire Mali navigue sans commandant de bord. MANDE ZONKEBA n’a pas la capacite de voir ca de lui-meme, et malheureusement ceux qui l’entourent et qui doivent le conseiller sont pires que lui.

    Quelle honte!!!

  6. LA PARTITION DU MALI VIENT DE S’ENTAMER : J’encourage nos parents Marakah et autres Sarakole de s’armer au lieu de tenter l’ocean. Ils vivent a Bafoulabe kenieba ect.. pire qu’a Taoudeni, Tabancort ou Kidal.
    Il ne sert a rien d’etre un bon citoyen. La “part” de chacun est au bon des canons

  7. QUITTER MENAKA? signifie hypothéquer la souveraineté d’une partie du territoire du Mali.
    Pour rien au monde et au prix de quelque promesse que cela puisse paraître n’abandonner pas vos enfants, femmes ,mamans et papa sans défenses. Aujourd’hui, tout le monde sait que Menaka a été reconquérie dans le sang devant le regard complaisant de ceux qui nous disent de quitter aujourd’hui.
    Si vous abandonnez menaka, il ne vous sera pas facile de revenir encore ou IBK est dans le complot contre le Mali. la france et la Minusma sont là pour diviser le Mali pourquoi les suivre? Serval n’a pas dépasser Gao etTombouctou et n’a pas permis aux autres d’avancer donc on a plus besoin de charlater pour deviner la position de la france ou de la minusma.

    • 😉 😉 😉 😉 😉 😉
      Humm ! ! ! , tu as peut être raison ! ( Serval n’a pas dépassé Gao etTombouctou)
      ……D’ailleurs personne ne sait comment ILS SONT ARRIVES DERRIERE , CES VOYOUS DE FRANCAIS !
      😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

Comments are closed.