La presse malienne rend hommage à Ghislaine Dupont à et Claude Verlon

0

Marche_presse2A la suite de leur assassinat, le 2 novembre dernier à Kidal, la presse malienne a rendu un hommage particulier et significatif à Ghislaine Dupont et à Claude Verlon, la presse malienne a organisé, le lundi 4 novembre dernier, une grande marche blanche, partie de la Maison de la presse jusqu’à l’ambassade de la France située aux abords du pont des martyrs.

 

 

Cette grande marche de reconnaisse au mérite de Ghislaine et de Claude, a enregistré la présence des anciens ministres, tels que : Gaousou Drabo de la Communication ; Djiguiba Keita dit PPR, de la jeunesse et des sports ; Tiéblé Dramé, des affaires étrangères, et des zones arides ; Sy Kadiatou Sow, des Affaires Etrangères ; du Prof Aly Nouhoum Diallo, ancien président de l’Assemblée nationale ; du président de la Maison de la presse, Makan Koné ; du président de l’ASSEP, Dramane Aliou Koné ; du président de l’AJPP ; du président de l’UJAO ; du président de l’Observatoire de la presse ; des artistes musiciens, tels que : la star du reggae africain,  Moussa Doumbia dit Ticken Jah Fakoli ; des défenseurs des droits de l’Homme ; du directeur général de l’ORTM ; du directeur de la Communication de l’EDM SA, Tiona Mathieu Koné, d’un nombre incalculable de journalistes privés et publics et d’une foule de sympathisants de la presse.

 

 

Personne ne réussira à tuer les consciences du monde… « Les Journalistes ». Hommage à Ghislaine et à Claude, lâchement assassinés à Kidal, le 2 novembre 2013… Le Travail, le Professionnalisme, le Risque ; c’était çà votre vie et vos devises…Le Mali tout entier en général et les hommes des médias vous dit  merci…

 

 

A l’arrivée des marcheurs à l’ambassade de France au Mali, accueillis par l’Ambassadeur, l’émotion était grande. Ce qui nous amène à retenir, ces quelques mots du Président de la Maison de la Presse, Makan Koné : Ghislaine et Claude vous aviez été lâchement et sauvagement abattus par des individus sans vergogne, mais sachez que vous serez vengés. Vos assassins seront traqués, quel que soit le prix. La presse malienne à travers ma voix, vous dit merci, tout en témoignant sa reconnaissance à vos mérites. Vous aviez été des guerriers de la presse mondiale, vous demeuriez encore pour l’éternité ; vous étiez les défenseurs des sans voix, c’est le monde entier qui vous pleure aujourd’hui. En votre honneur, la presse malienne travaillera davantage pour informer le monde et faire en sorte que vos mémoires soient respectés pour toujours. Merci Ghislaine, Merci Claude, vous êtes désormais des martyrs de la presse.

 

 

Par Esdras Kéita

lecoqcocoricoz@gmail.com

 

 

 

Hommage à Ghislaine Dupont (Journaliste) et à Claude Verlon (technicien émérite) de la RFI

Les plus autorités maliennes témoignent leur reconnaissance aux mérites de nos deux confrères abattus de façon barbare, ignoble et sauvage par des inhumains aux idées fichues.

 

 

Le Président de la République, Son Excellence, Ibrahim Boubacar Kéita ; le Premier Ministre Oumar Tatam Ly et une quinzaine de membres du Gouvernement malien étaient présents, le lundi 4 novembre dernier, sur la place SERVAL sise à l’Aéroport international de Bamako Sénou, pour rendre des hommages particuliers et pleins de significations à Ghislaine Dupont et à Claude Verlon.

 

 

Dans on adresse, le Ministre de la Communication, Bruno Maïga, tout en disant très consterné et profondément marqué par cette tragique disparition de Ghislaine et de Claude Verlon de la RFI, en mission à Kidal, a donné l’assurance que la mort de nos deux confrères sera vengée. Le Président Ibrahim Boubacar Kéita, l’a dit, cet assassinat ne saura rester impuni. Les assassins de Ghislaine et de Claude seront démasqués, traqués, jugés et condamnés avec la dernière rigueur.

 

 

En s’inclinant devant les dépouilles mortelles de nos confrères de la RFI, le Président de la République, son Excellence, Ibrahim Boubacar Kéita, a tenu à rendre hommage particulier de la nation malienne, au Président François Hollande, à la présidente de France Médias Monde, Marie Christine Saragosse, qui avait le déplacement de Bamako ; au directeur et au personnel de la RFI, ainsi qu’à tout le peuple français.

 

 

Ghislaine et Claude, élevés à titre posthume au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mali…

Le Président de la République du Mali, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita a élevé à titre posthume, nos deux collègues, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, assassinés, le 2 novembre 2013, à Kidal, au rang de Chevalier de l’Ordre National du Mali. Cette cérémonie d’adieu à nos confrères s’est déroulée dans un calme olympien sur le tarmac du Point B (Place de l’Opération SERVAL) de l’Aéroport International de Bamako-Sénou, en présence de l’Ambassadeur de la France au Mali ; du Grand Chancelier de l’Ordre National du Mali ; de la présidente de France Médias Monde, Marie Christine Saragosse ; du personnel de la RFI ; du Premier Ministre Oumar Tatam Ly ; de plusieurs ministres du Gouvernement (une quinzaine) ; des hommes de médias public et privés

 

 

Et une foule de sympathisants ayant fait le déplacement  ce jour à l’Aéroport international de Bamako Sénou. Les corps de nos deux confrères ont été rapatriés en France dans la nuit du 4 au 5 novembre 2013, le Ministre malien de la Communication Bruno Maïga a fait le déplacement, accompagnant à Paris, les corps de Ghislaine et de Claude.

 

 

Par Kassoum Mariko

lecoqcocoricoz@gmail.com

Commentaires via Facebook :

PARTAGER