Les frappes sur les bases arrières des terroristes à Gao… 130 morts dont l’un des fils d’Iyad…

134 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Après avoir repoussé les troupes islamistes, l’aviation française a mené des attaques dans le nord du pays, bastion des rebelles. AFP

L’évolution de la situation à Gao - 

1. Joint par téléphone depuis Gao, un résident jubile: « Ici, c’est la fête! Les bombardements nous ont soulagés et nous allons faire le reste du boulot au sol ». Sous couvert d’anonymat, il précise être un membre influent d’une milice d’auto-défense locale contrainte à la clandestinité depuis l’arrivée des jihadistes.

2.Point de la 3ème journée de l’opération : 30 véhicules détruits, 4 BRDM détruits, 130 morts dont l’un des fils d’Iyad et 2 de ses lieutenants.

3. Suite aux bombardement à Gao : le commissariat de Gao saccagé, le camp Firhoun touché, le camp de Bourem à feu, la Douane complètement détruite (une des bases des islamistes du Mujao à Gao). Gamou est en mouvement dans les alentours de Gao, pour traquer les islamistes au sol. Les islamistes se rétractent à Tessalit. Actuellement l’enjeu reste Tessalit avec son aéroport international, qui sert de base importante pour les islamistes. C’est aujourd’hui que les islamistes ont perdu Gao et son aéroport de même Tombouctou. Place aux combats dans les grottes. (Source PC Sévaré.)

4. Les islamistes sont en trainde fuir à Gao : Le commissariat de police est saccagé par les habitants de Gao qui ont pris les motos laissées sur place!!! Les ARABES du marché sont en train d’enlever leurs marchandises évitant une probable casse des populations locale!!! (Source Sofia depuis Gao)

5. Les endroits touchés: le poste de bourem, celui d’Ansongo, la douane, le camps Firhoun, des dépots au 4eme quartier!!! Les gens qui étaient au poste de Wabaria (sortie pour bamako) ont fui!!! Un combattant Mujao s’est caché dans une maison quand la foule cherchait à le lapider, ses compagnons ont vite intervenu pour le sauver!!!

On ne déplore aucune perte de vie humaine au sein de la population civile à Gao.

Témoignages recueillis par La rédaction de maliweb.net

 

UNE DEPECHE DE L’AFP:

BAMAKO – Les frappes aériennes françaises ont visé dimanche après-midi une importante base islamiste près de Kidal, à plus de 1.500 km de Bamako, dans l’extrême nord-est du Mali, a-t-on appris auprès d’une source de sécurité régionale.

Les avions français viennent d’opérer des frappes aériennes dans la région de Kidal, plus précisément à Aghabo, à 50 km de Kidal, a indiqué cette source, qui n’était pas en mesure de donner un bilan de ce bombardement.

Aghabo est une base importante du groupe islamiste Ansar Dine (Défenseurs de l’Islam), où se trouvent notamment des dépôts de munitions et de carburant.

AFP – 13 janvier 2013

 

 

134 Réactions à Les frappes sur les bases arrières des terroristes à Gao… 130 morts dont l’un des fils d’Iyad…

  1. doumi one

    mes salutations a tous nos amis qui nous ont aides pour la resolution du nord malien merci francois hollande.Merci Dioncounda