Lacine Diawara au lancement de l’opération «Faso Ko» : «Nous allons libérer le nord les mains nues d’ici la fin du mois»

8 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

 La grande salle de 300 places de la Maison de la presse du Mali a abrité samedi 15 décembre une conférence de presse de lancement du Bloc d’intervention populaire et pacifique pour la réunification entière du Mali (BIPREM). Ce regroupement d’associations, mouvements et clubs des jeunes du Mali, a un seul objectif : libérer les régions du nord du Mali occupées par des islamistes armés. Il entend mobiliser les jeunes à aller libérer ces régions. C’est cette opération que le Biprem a dénommée «Faso Ko».

«Nous allons libérer le Nord les mains nues, d’ici la fin du mois», a martelé Lacine Diawara, président du Biprem. À l’en croire, la mobilisation sera totale, car les militants et sympathisants de son Bloc ont le soutien des leaders religieux musulmans comme Mahamoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara, Guide spirituel de l’association Ançar Dine international, Bouyé Haïdara, chérif de Nioro et bien d’autres personnalités civiles.

Dans sa déclaration liminaire, le président du Biprem a fait savoir que le  Mali est dans l’impasse. «Les têtes dirigeantes et les Institutions de la République ont fait des efforts pour le sortir de ses errements, mais sans y parvenir», a-t-il révélé. Il a ajouté que certains hommes de médias et des acteurs sociaux de la société civile ont aussi décidé d’organiser une marche populaire et pacifique pour apporter des solutions pratiques à ces multiples difficultés interdépendantes qui éclaboussent notre nation.

Selon lui, en neuf mois d’occupation, les innocentes populations du Nord continuent de subir toutes sortes d’exactions de la part des occupants.  «L’Etat est devenu presqu’inexistant à cause de son manque d’autorité. Les dirigeants qui ne cessent d’étaler leurs rivalités et de nombreuses incohérences, nous gouvernent par un pilotage à vue permanent. Les forces de défense et de sécurité qui sont dans l’insuffisance d’équipements militaires, ne semblent pas moralement prêtes pour le combat de la libération territoriale. La jeunesse désœuvrée, oubliée et réduite à l’oisiveté et au vagabondage, perd confiance en elle», a déclaré Lacine Diawara.

De fait, pour les responsables du Bloc, il est temps de montrer au monde que la crise malienne est avant tout un problème des Maliens qui peuvent, en un moment de leur histoire, manquer de moyens financiers et d’armes pour protéger leur patrie, mais auront toujours la dose suffisante de foi, de dignité et de courage pour défendre le Mali.

S’agissant de l’opération «Faso-ko», le conférencier a précisé qu’elle va  être en première ligne des initiatives en matière d’implication des citoyens dans le processus de libération et de développement du Mali. Avec comme objectif, la libération du nord du Mali. Cette opération organisée en collaboration avec le Haut conseil islamique et le Haut conseil des Maliens de l’extérieur, va consister en l’organisation de journées d’actions concrètes avec la participation active des représentants de toutes les régions du Mali.

«Nous donnerons des moyens de déplacement sur les trajets qui mènent vers les régions occupées,  de communication, de sensibilisation pour la marche pacifique vers l’idéal commun de paix qui est la libération, sans armes, des régions occupées. Les manifestants rencontreront des notables, des jeunes et des occupants à Gao où sera organisée la première marche pacifique de réunification nationale, avant la fin de ce mois de décembre 2012», a dit M. Diawara.

À en croire M. Lacine Diawara, plusieurs associations vont participer à cet évènement ; des cars et bus seront mis à profit pour le transport des marcheurs, qui viendront de toutes les régions pour converger vers les régions du nord du Mali.

Et d’ores et déjà, le RISDA-Mali, le Regroupement international pour la solidarité la démocratie et le développement en Afrique au Mali, AJADUR, l’Association des journalistes et animateurs pour la démocratie, l’unité et la République, l’Association pour la démocratie et la justice et l’Association Devoir de journalistes, sont prêts pour l’opération «Faso-Ko».

Nana HOUMAMA

 
SOURCE:  du   19 déc 2012.    

8 Réactions à Lacine Diawara au lancement de l’opération «Faso Ko» : «Nous allons libérer le nord les mains nues d’ici la fin du mois»

  1. blanche neige

    Lacine Dawara ,tu devrais faire attention que tes mains ne finissent pas dans la soupe des barbus :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  2. Vision2013

    Les islamistes vont vous tirer dessus et ils auriont parfaitement raison. Pourquoi ecouteront-ils vos betises de « paix » alors qu’ils ont leur principe et leur foi en leur cause? Continuez a porter vos costumes a cravate et boire a BKO…et surtout continuez avec votre naivete de croire que ceux qui ont pris votre pays par les armes vont le liberer a votre plaisir sans les memes armes.

  3. anti

    N’importe quoi pour se faire connaître.

  4. Soyons serieux Mr le journaliste.Ne reproduisez pas les fanfaronnades des
    des opportunistes qui cherchent à se faire voir!

  5. coutinho

    Idééééééééééééé :idea: :idea: :idea: Plutôt que d’y aller les mains nues ou vides, je suggère, de nos mains et poches pleines, qu’on emporte du jambon, de la bière, des photos porno et un peu de shit pour les jihadistes :lol: :lol: :lol: Vous croyez que je risquerais une coupure de main ou de tête :?: :?: :?:
    Ou leur livrer, par camions entiers, des porcs et cochons :lol: :lol: :lol:
    Si j’ai dit une bêtise, je m’écrase :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :wink: :wink: :wink:

    • blanche neige

      :lol: :lol: :lol: non ,non ,tu n’as pas dit de betises !! tu vas bientot arriver à faire mieux que moi :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  6. robert koné

    Ce monsieur est un plaisantin qui veut se faire connaître ou qui a une vision personnelle à accomplir depuis combien de temps le Nord est occupé pauvre GUEULARD?

  7. Messieurs! ne prenez pas vos désirs pour de la réalité. Les islamistes et autres terroristes ne sont pas des enfants de coeur. Il y a des intérêts colossaux en jeu dans cette affaire. Le chien ne lâche pas si facilement son os. On se croirait dans « Alice aux pays des merveilles ».