L’Algérie ferme sa frontière avec le Mali

12 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’Algérie a fermé sa frontière avec le Mali, où une intervention militaire française est en cours, a annoncé lundi 14 janvier le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Amar Belani. Samedi, l’Algérie avait exprimé son soutien « sans équivoque » aux autorités de transition au Mali où l’armée, appuyée par les troupes françaises, a lancé une contre-offensive pour repousser l’avancée vers le sud des groupes islamistes.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika accueille le premier ministre malien par intérim Diango Cissoko, lundi 14 janvier. | AFP

Alger, initialement réticente à une intervention militaire dans le conflit malien, soutient maintenant l’opération française contre les islamistes au Mali en autorisant le survol de son territoire par l’aviation française. Il n’est cependant pas question officiellement pour Alger d’envoyer des troupes au Mali frontalier. Les Algériens ont toujours eu pour principe de ne pas intervenir militairement dans un pays étranger.

« LA POSITION D’ALGER A ÉVOLUÉ »

« L’Algérie a sans doute été un peu surprise que l’opération ait été lancée aussi rapidement », ont estimé des diplomates étrangers à Alger. « Elle a fait contre mauvaise fortune bon cœur », a ajouté l’un d’eux, tout en rappelant que l’option militaire pour combattre le terrorisme n’avait jamais été écartée par Alger.

Omar Belhouchet, patron du quotidien francophone algérien El-Watan, confirmait à RFI lundi un « incontestable » tournant dans la position d’Alger, qui « a tout fait, à juste titre, pour que les choses se règlent de manière diplomatique ». Les Algériens, selon lui, « se sentent aujourd’hui trahis par les représentants d’un certain nombre de groupes maliens », qui ont profité des négociations pour se réorganiser.

« IL FAUDRA QUE LES ALGÉRIENS FERMENT LEURS FRONTIÈRES »

« La position d’Alger a évolué », confirme le politologue Rachid Tlemçani, pour lequel l’autorisation de survoler le territoire revient à « une forme de participation indirecte »algérienne à cette entreprise militaire. Mais pour lui, les Algériens « doivent être vraiment déçus », car « la France jouait le double jeu de la négociation pendant qu’elle se préparait militairement ».

Dimanche soir, le ministre français des affaires étrangères, Laurent Fabius, a précisé que Paris « travaillait avec les Algériens. Nous continuons de discuter », avait-il dit, après avoir annoncé qu’Alger avait « autorisé sans limite le survol de son territoire » aux Rafale français basés en France. « Ce que nous avons à l’esprit, c’est que si les troupes africaines doivent remonter au nord, il faudra que les Algériens ferment leurs frontières », a précisé M. Fabius.

L’ALGÉRIE « EXPORTE » SES PROBLÈMES

Le Conseil de Sécurité de l’ONU devait se réunir lundi à la demande de Paris, désireuse qu’on « accélère la mise en œuvre de la résolution 2085″ qui autorise le déploiement de la Force internationale de soutien au Mali (Misma), approuvée le 20 décembre. Ce déploiement était prévu par étapes.

Et les délais ont fait grincer des dents en Afrique de l’Ouest, selon le politologue nigérian Jibrin Ibrahim. « L’Algérie et la Mauritanie ont déployé leur vaste pouvoir de lobbying au sein de l’Union africaine et de l’ONU pour faire seulement prévaloir la ligne de négociations » inter-maliennes. Entre temps, les insurgés ont pu« consolider leurs positions », accuse-t-il. Ils ont « tout fait pour bloquer le rôle de leadership de la Cédéao. Pour nous en Afrique de l’Ouest, nous ne pouvons paspermettre à l’Algérie et à la Mauritanie de poursuivre cette politique d’exportation de leurs problèmes dans notre région ».

Le premier ministre malien par intérim, Diango Cissoko, accompagné d’une importante délégation, dont le ministre de la Défense, Diaran Koné, se trouve à Alger depuis dimanche. Il a été reçu lundi par le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, mais aucune information n’a filtré sur les discussions.

Le Monde.fr avec AFP | 

 

SOURCE:  du   14 jan 2013.    

12 Réactions à L’Algérie ferme sa frontière avec le Mali

  1. Pseudo variable

    Cette fermeture des frontières par l’Algérie est beaucoup plus importante qu’il n’y parait, surtout pour les barbus!

    Certes, à première vue, c’est moins spectaculaire qu’un bombardement de rafale, mais:
    La principale stratégie des djihadistes réside dans la fuite et dans leur mobilité;
    Leur source d’approvisionnement en carburant se situait jusqu’ici aux environs de Bodj Moktar en algérie: Terminé! Appros en carburant: Zéro!

    Leurs dépots de carburants déjà approvisionnés ont été pulvérisés par l’aviation française: Carburant en stock: Zéro!

    Or, sachant que jusqu’ici on a pas encore inventé le pick up ou la jeep qui fonctionne au thé à la menthe, ils doivent avoir de sérieux soucis de logistique maintenant!

  2. Brahim A.Kader

    l’intervention française, c’est la boite de pandore. L’Algérie ferme sa frontière pour des raisons de sécurité. Les autres pays le feront.
    Les pays voisins du Mali Frère doivent aider le peuple malien à trouver une solution à son problème.Ils doivent comprendre que les attaques françaises ne peuvent pas régler le problème, car elles ne sont pas efficaces et les français ne veulent pas déscendre sur le terrain de crainte de subir des pertes. Ils l’ont dit eux même en affirmant que les rebelle sont fortement équipés et entrainés.

    Pour ma part, j’ai la certitude que la france veut créer le chaos en Afrique. Elle n’a plus rien à nous donner et elle veut nous brûler avant de se retirer.

    Nous devons comprendre, musulmans, chrétiens, animistes,que nous devons vivre ensemble et que la france est la source du mal africain.

  3. binkx

    Après avoir faire rentre les têtes du terroriste front tu na rien fait comme bon le president d ALGERIE ok

  4. coco

    NE PAS RIRE !
    Le comment du pourquoi de l’intervention Française ?
    http://www.youtube.com/watch?v=01NBUiA3Tjs
    ne pas mal prendre svp !
    ATT a quand meme laissé l’armée dans un drole d’état …..

  5. Kassin

    The Bombs of audacity!

    Cela fait 5 jours que l’expédition vers le sud audacieuse, imprudente et incrédule de la frange africaine de la nébuleuse Al Qaïda, se déferle sur un Mali mis à genou puis à terre par ses propres fils.

    On ne tire pas sur un homme à terre, si jamais on est imbu d’un minimum d’honneur, c’est justement la forte faiblesse des barbus qui s’accrochent à Dieu pour insulter Dieu.

    L’ignoble alchimie de la médiocrité et de l’irresponsabilité des régimes vagabonds d’Alpha Oumar Konaré et d’ATT ont mis notre pays à genou, la bêtise ivrogne des bidasses fraichement diplômés de la plus grande école d’inconscience du monde a mis notre Mali à Terre.

    Les bandits de grands chemins, les spadassins de la pire espèce, et les hiboux aux dents longues, ont cru dure comme fer, en une occasion rêvée et en or pour enterrer notre pays vivant.

    Que de Femmes violées, que de gens pillés et spoliés, que de biens saccagés, que de mains coupées, de dos flagellés, que d’ancêtres humiliés avec leurs mausolées détruits.

    Mais l’excès de toute chose est nuisible.

    Je n’aime pas trop les expérimentations scientifiques, mais les lois de la nature ont la peau dure, et une fois de plus le conglomérat du terrorisme qui a élu domicile au nord de notre pays pendant 9 mois, commence à savoir à ses dépens que l’excès de toute chose est nuisible.

    Alors les pantalons courts courent maintenant plus vite au désert les autruches aux longues pattes.

    Il va falloir qu’on leur trouve un compteur mieux adapté car ils ont déjà exploser tous les records de l’armée malienne version ATT et Sanogo.

    Et ils viennent de péter le nec ultra disponible dans le commerce.

    Il fallait rester à Gao et négocier tranquillement à Ouaga mon Cher Iyad, moustachu dans les années 90 et barbu dans les années 2000, mais on se moque de qui?

    Donc depuis 5 jours l’audace a conduit au déluge de feu de l’aviation française avec la bénédiction de François Hollande, Abraham Lincoln, des temps modernes, et ce n’est que le début et on ne s’ennuiera pas, promis et juré.

    Et j’ai beaucoup pensé à un vieillard qui m’a dit un jour que le véritable ennemi d’un homme est son caractère.

    Et pourtant Iyad, le vieillard a raison, donc pleure Iyad pleure la mort de Kojak, et nous te promettons pleins d’autres morts malheureusement.

    Descend, Iyad descend sur Diabali puis Niono est à côté et Markala et Ségou ne sont pas loin, mais saches que chaque front que t’ouvres est une autre occasion de t’abattre gratuitement, si tu la joues courageux.

    Cette guerre on la veut totale, quoi qu’on est à terre, mais nous avons des amis qui n’achètent pas des armes, il ne les volent pas non plus dans les entrepôts de Kadhafi, ils les fabriquent depuis des siècles.

    Iyad je t’apprends qu’ils maîtrisent le ciel comme pas possible.

    Donc ce sera One Katiba versus One Nation, One Rafale and One Mirage!

    Car nos amis sont nombreux et affluent de tous les côtés, et l’aviation française et américaine et alliés peuvent assurer des bombardements continus durant des mois voire des ans.

    Que Dieu fasse en sorte que les civils innocents soient épargnés par le déluge de feu allumé par une incrédule audace moyenâgeuse car on s’installe dans la durée.

    Donc qui est pressé ici?

    Qui est ce qui est pressé?

  6. LHomme Faust

    Mali on my mind, Ivory Coast in My heart

    Independance pour rien…

    Vous feriez mieux de redemander à votre très cher Sauveur, Monsieur Holland de vous recoloniser. Il serait ravi de le faire. Et vous appelez cela independance. Un pays independant dont l’armeé est incapable de liberer son territoir. Hmmmmmm
    ————
    Devillepin, la Cote D’Ivoire n’est pas un vil pain et elle sera décolonisée que Dramane Ouattara ou la france le veuille ou non.

    LHomme Faust
    San Diego, California
    USA

  7. s coulibaly

    La CEDEAO et le MAGHREB doivent travailler ensemble pour creer les conditions d’un developpement,au lieu de nourrir des rivalités ou des sentiments suspects .Le moyen age est terminé ,la laicité finira par reigner dans le Maghreb comme dans tout le monde .Il faut ensemble elliminer de ce monde l’extremisme,le terrorisme.Penser de deplacer les extremistes du Maghreb vers le Sahel,à partir du nord du Mali est une perte de temps.
    Au nom de Dieu on ne doit plus faire de la politique,ou imposer quoi que ce soit aux peuples.
    Aucun homme n’est parfait ou immortel pour faire (et pousser les autres à faire)exactement le Bien .Nous nous trompons tous,et finissons par mourrir .
    Donc detruisons ensemble l’extremisme,le terrorisme.Construisons les routes de Bamako à Alger…