L’association Gandakoye : La vérité n’a pas été dite à la majorité de la population

1
2

L’association Gandakoye propose un audit général de tous les projets de développement dans le Nord du Mali. La déclaration a été faite par le Pr. Younoussa Touré, secrétaire général de l’association Ganda Koy lors d’une conférence de presse le jeudi 26 janvier dernier à la maison de la presse de Bamako. Le conférencier accompagné de Abdramane Cissé, chargé à la communication, Moussa Maiga, secrétaire général adjoint.

Cette association est née le 20 janvier 2009des des  cendres du Mouvement Patriotique Gandakoye suite à l’attaque en juin 1989 de la ville de Ménaka. Aujourd’hui muée en association, elle propose, entre autres « la révision des procédures de nomination des responsables de ces projets ; l’organisation d’une conférence nationale sur les problèmes du Nord avec la participation des représentants de toutes les régions du pays ».

Ladite association constate que « les projets de développement ne sont pas conçus avec les populations ».

Ses membres entendent organiser à court terme une opération dite « Convergence vers les villes affectées de Ménaka, Tessalit et Aguelhock ».

Il s’agit de faire converger vers ces villes plusieurs centaines de milliers de maliens pour apporter leur soutien aux populations et réaffirmer leur appartenance au grand Mali, ont indiqué les conférenciers.

Selon le Pr. Younoussa Touré, secrétaire général, l’Etat n’est pas très proche des populations et la vérité n’a pas été dite à la majorité de ces mêmes populations.

Il est à noter que l’appellation Gandakoye signifie « les propriétaires du terroir » et une minute de silence a été observée  à la mémoire des victimes.

La Rédaction

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 7 mois plus tôt

Je le redis aujourd’hui avec la plus haute fermeté : nous n’accepterons pas qu’un seul pouce du territoire national soit cédé. Je serai un combattant indéfectible pour la protection de notre intégrité territoriale et de notre stabilité. Soyez-en assurés : je ne laisserai pas des hors-la-loi prendre en otage notre unité et notre paix. Je ne laisserai pas AQMI semer la terreur au Nord Mali. Le Mali est un et indivisible, et il le restera ! Inch’Allah !

wpDiscuz