Laurent Fabius à Bamako : “il faut qu’on puisse voter partout au Mali”

14
Mardi 28 mai 2013. Bamako. Le chef de la diplomatie française rencontre les autorités maliennes après un séjour au Niger.
Mardi 28 mai 2013. Bamako. Le chef de la diplomatie française rencontre les autorités maliennes après un séjour au Niger.

BAMAKO – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en visite mardi à Niamey et Bamako, a réaffirmé qu’il faut “qu’on puisse voter partout au Mali” lors de la présidentielle dont le premier tour est prévu le 28 juillet.

 

“Pour la France, il est évident qu’il ne peut y avoir deux pays dans un même pays. Les dispositions seront prises pour qu’à Kidal (nord-est), on puisse voter comme partout ailleurs”, a déclaré à l’AFP M. Fabius, arrivé mardi après-midi à Bamako en provenance de Niamey.

 

“Vous savez qu’il y a des discussions qui se déroulent actuellement. Je souhaite que ces discussions aboutissent rapidement”, a ajouté le chef de la diplomatie française dont c’est la deuxième visite au Mali en deux mois.

 

Des négociations ont lieu à Ouagadougou pour trouver un accord pour la tenue du scrutin dans la région de Kidal (nord-est), contrôlée par la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et où elle refuse la présence de l’armée et de l’administration maliennes.

 

“Sur le plan technique, les élections présidentielles sont tenables et un travail remarquable a été fait. Très bientôt, les cartes électorales vont être éditées”, a poursuivi M. Fabius qui a rencontré plusieurs dirigeants maliens.

 

La France, intervenue militairement à partir de janvier pour chasser les groupes islamistes armés qui occupaient le nord du pays, a insisté pour la tenue d’élections rapides au Mali afin de redonner “une légitimité” au pouvoir à Bamako issu d’un coup d’Etat en mars 2012 et permettre le processus de réconciliation.

 

M. Fabius avait auparavant déclaré à Niamey souhaiter une “action commune” avec la Libye et ses voisins contre les “groupes terroristes”, après des attentats au Niger attribués à des jihadistes venus du Sud libyen.

 

“Il semble qu’il faille porter un effort particulier, ce qui est souhaité d’ailleurs par la Libye, sur le sud de la Libye”, a déclaré M. Fabius après un entretien avec le président nigérien Mahamadou Issoufou.

 

Il a indiqué avoir parlé avec M. Issoufou “d’initiatives qui pourraient être prises par les pays limitrophes en liaison” avec Tripoli, car “il peut y avoir” en Libye “un certain nombre de menées de groupes terroristes”.

 

“C’est aussi la volonté du Premier ministre libyen (…), nous allons voir comment nous pouvons encourager une action commune avec les Libyens”, a-t-il conclu.

 

Le Niger a été frappé le 23 mai par deux attentats suicide qui ont fait une vingtaine de morts, essentiellement des militaires nigériens. Revendiquées par deux groupes jihadistes, les Signataires par le sang et le Mouvement par l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), les attaques ont visé un camp militaire à Agadez et un site d’uranium du groupe nucléaire français
Areva, dans le nord du pays.

 

Les assaillants venaient du Sud libyen, a réaffirmé lundi le président nigérien, selon lequel ils préparaient parallèlement une “attaque” contre le Tchad. Mais le Premier ministre libyen, Ali Zeidan, a démenti que les auteurs des attentats soient venus de son pays.

 
bur-tmo-sd-mrb/stb/lbx

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. D’abord les élections sont prévues pour le 28 juillet 2013 et non le 28 mai qui est d’ailleurs passé en ce que je sache!

    C’est une gouvernance française du problème du nord du Mali qui donne l’illusion d’un “nœud gordien” dans cette crise malienne, sinon il n’en est rien de tel.

    Donc au Mali, il n’y a aucun “nœud Gordien” et les choses sont claires comme l’eau de roche, sauf pour quelqu’un qui ne veut pas comprendre.

    Le Mali est un pays souverain reconnu par la communauté internationale et l’Onu en tant que État, nation et territoire clairement défini sur 1241300 Km².

    Et ce n’est un secret pour personne!

    Kidal est une région de ce pays et reconnu comme tel par droit international et l’Onu.

    La France est au Mali dans le cadre de ce droit international et doit s’y conformer surtout aux dispositions des résolutions de l’Onu (2056, 2071 et 2085 notamment).

    Ces résolutions de l’Onu ne mentionnent nulle part le mot “Mnla” à fortiori obliger le Mali de négocier avec cette organisation criminelle, encore moins lui laisser une partie du territoire internationalement reconnu du Mali.

    Je défie quiconque de me prouver le contraire!

    Par contre la résolution 2085 de l’Onu écrit que le Mali doit ouvrir des “dialogues crédibles” avec des “groupes armés non terroristes qui acceptent sans conditions l’UNITE du Mali”.

    Et il se trouve que la raison d’être des criminels du Mnla est la scission du Mali.

    Cherchez l’erreur!

    Alors nœud Gordien ou queue de l’hyène?

  2. Mali: l’administration malienne ne sera pas à Kidal sans l’armée nationale (leader syndicaliste)
    Le secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm), Siaka Diakité, a affirmé mardi lors d’une rencontre que l’administration malienne ne sera pas à Kidal sans l’armée nationale, a-t-on appris ce jour.
    Ce que pense Dakabiton
    Chaka voici que par cet acte les maliens pourront te pardonné pour toutes mauvaises gestions des dossiers des crises qu’a eu les travailleurs dans le temps.
    Vous le savez que tous les dirigeants politiques et militaires d’aujourd’hui ont les mains lieux ne les en voulons pas c’est à nous la population civile de prouver notre patriotisme en refusant toute élection avant la libération de Kidal sous la domination de la France. Les terroristes sont plus forts que le MNLA, qui d’ailleurs n’existait pas quand la France arrivait pour l’intervention. Tout monde a entendu leur communiqué quand ils ont été déroutés par les terroristes. Ils avaient gardé le reste de leurs matériels au Burkina et cherchait à rejoindre nos rangs selon eux même les envahisseurs. Aujourd’hui ou le MNLA à eu les matériels? Comment à l’insu du Bourkina de la France parrain du MNLA depuis Sarkozy qui d’ailleurs abrite le MNLA a pu avoir ses armes traverse tout le Mali pour aller à Kidal. Quelles discussions veulent avoir le MNLA, notre constitution est claire. Qu’est que nos autorités n’ont pas fait pour ces voyous ? Intégré dans la fonction sans concours, leur favorise l’ors des concours, leurs donner de l’argent pour la construction du nord, faire déplacer nos militaires pour qu’ils puissent bien vendre leurs drogues. Tout ce que pays leur donne quelques-uns se réunissent et bouffent tout et à chaque fois que cet argent fini, une nouvelle rébellion commence au vu et au su. Alors qu’au sud il suffit de voler un œuf que tu sois traduit devant la justice.
    Ce ne pas le MNLA qui empêche nos militaires mais c’est plutôt la France, ils ont leurs intérêt. La France veut contrôler toutes les communications du monde et cela c’est seulement à Kidal. La France et le MNLA ont un pacte en dessous de tout ça. Et cela avant que les terroristes ne viennent s’ajoutent à cette traite de MNLA. Les terroristes ont un peu déjoué le plan de la France. Si il y’a un pays terroriste c’est la France, c’est la Grande Bretagne c’est les Etats Unis d’Amérique. Pensez un peu à leurs actes en Libye comment peut-on aller jeter des armes dans la nature pour des rebelles des terroristes ? Partout où ses trois pays ont passé comment sont-ils devenu ? En Irak, en Afghanistan, en Libye en Rwanda etc. Aujourd’hui en Syrie après tout ce qui se passe au mali, au Niger, en Libye ils veulent envoyer des armes là ces terroristes. Ces mêmes armes finiront par servir à traquer les paisibles citoyens de leurs différents états qui n’ont rien fait, c’est dommage. La Cours pénale est fait pour nous les africains alors que sa devrait servir pour juger les dirigeants de ces états France, la Grande Bretagne les Etats Unis d’Amérique des 20 dernières années.
    Le MNLA n’existe que de nom c’est la France qui a interdit l’armée malienne d’aller à Kidal. C’est à nous les maliens de se lever même si tout est déjà fait comme en côte d’Ivoire (bien vrai que ne jamais soutenu Gbagbo Laurent, d’ailleurs il mérite d’être salué et doit revenir dans son pays). Quand tu ne fais pas leur affaire tu t’en iras : comme Thomas, Dadis, ATT, Gbagbo Laurent (il n’a pas gagné certes mais il ne fait pas leur affaire, si Blaise le signataire par le sang, le tueur de ses propres frères au profit des envahisseurs règne avec le fer au Burkina). ATT a été mis hors il n’a pas seulement refuse d’aider la France à élimine Kadafi mais parce que il a refusé des choses horribles que s’il acceptait les maliens allaient l’en vouloir même dans sa tombe, un exemple parmi tant d’autres signature de document qui limitait le départ des maliens vers la France Sarkozy à considérer cela comme un affront « …Un petit président noir refuse lui sa dictée », le cas Libye aussi.

  3. La société civile au sens le plus large (Partis politiques d’opposition, Assemblée Nationale, Haut Conseil des Collectivités Territoriales, ONG, Syndicats, Associations diverses de défense des droits de l’homme et des consommateurs), est responsable dans une large mesure de la déconfiture actuelle du Mali. Devant un Etat en réalité terriblement faible, l’unique recours reste une société civile forte, dotée d’UNE VRAIE POLITIQUE DE LOBBYING TANT AU NIVEAU NATIONAL QU’INTERNATIONAL.

  4. Je me demande pourquoi, mais depuis plus d’une semaine, je n’arrive plus à accéder à ” Maliweb.net ” dans les Cyber Café de mon quartier…? C’est un miracle si j’ai réussi aujourd’hui dans un autre Cyber Café loin de mon quartier…??? Je me demande ce qui se passe…? On veut nous censurer …? C’est pas bien…!

  5. Vous savez ce politicard farleulu de fabius et les autres n’ont que la langue de serpent. Pourquoi il faut qu’on puisse voter a kidal comme partout ❓ . Pourquoi pas on vetera a kidal comme partout sur l’etendu du territoire national avec la presence de l’armee pour securiser avec les autres forces qui s’ y trouvent ❓ . Donc arretez le double language et vos sous entendus. On apprcie bien votre aide mais sur une base honnete et sincere. En plus le mlna ne controle pas kidal, c’est a la faveur des forces francaises et ses politicards que lexmlna a pu s’ installer a kidal sans qu’une mesure ne soitxprise contre ces apatrites. c’est le refus de Paris et son veto qui font que nos militaires ne sont pas a kidal aujourdhui. Il y a eu meme des malentendus entre le Niger quand on leur a demande de se retirer de kidal et le refus de la presence des militaires maliens pour epauler en en finir avec le mlna. Le Niger pouvait le faire seul. Paris a interet a revoir ses copies. 😈 .

  6. je vois un autre coup d etat au mali ou tabasser encore djonkiss,qui a perdu toute dignitee.les jeunes de bamako lever vous pour arreter ca.

  7. LES MALIENS N ARRIVENT PAS A COMPRENDRE QUE C’EST LA FRANCE QUI EST DERRIERE TOUS LEUR PROBLEMES!

  8. MALIENS !

    SOUMANA SAKO VOUS L’A DIT ET REPETE :

    LA FRANCE JOUE UN JEU TROUBLE AU NORD DE NOTRE PAYS ET ESSAIE DE LÉGITIMER COÛTE QUE COÛTE LE MNLA

    PAS DE VOTE SANS KIDAL LIBEREE

    UNE FOIS FAIT JE DIRAI:

    J’AIME MON PAYS JE VOTE SOUMANA SAKO

  9. PArfois les attitudes en disent plus long que les les discours.
    Sur cette image, je me demande qui reçoit et qui est invité?
    Nos Hommes Politiques doivent aussi savoir se tenir. Mais que voulez-vous, peut-il rester encore un peu de fierté à ceux qui ont été là de tout temps, et qui par la force (je devrais dire par la farce )des choses se retourvent au devant de la scéne.

  10. Mr Fabius soit t’es allié avec le MNLA soit t’es alliée avec le Mali pas les deux ❗ ❗

  11. Voter partout au Mali, oui mais dans quelles conditions? Soyez plus précis dans vos déclarations, vous et votre Président.

    Même le Mnla dit oui à un vote à Kidal seulement s’il peut garder le contrôle de la ville. Si vous voulez négocier ça, c’est que par peur de vous retrouver au milieu d’un conflit entre l’armée et ce groupe, vous négociez la partition de fait du pays.

    Si vous tenez compte de l’opinion du peuple malien, vous ferriez un effort dans ce sens.

Comments are closed.