Le colonel El Hadj Gamou depuis son cantonnement de Saguia au Niger : « J’ai 600 combattants avec moi, je peux en mobiliser un millier prêt à monter au front, seulement j’attends le signal de Bamako »

34 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’option d’une reprise des hostilités au Nord du Mali semble davantage se préciser depuis quelques jours. Le contact serait déjà établi entre le colonel – major Aladji Gamou en déroute à Saguia au Niger et les autorités militaires du pays. L’ancien chef du commandement opérationnel de Kidal, dit avoir,  à sa disposition une troupe forte de 600 hommes. Il dit pouvoir ramener cet effectif à 1000 combattants pour la récupération des régions nord du pays. Aladji Gamou qui doit sa survie à la ruse qu’il a jouée au MNLA pour sortir sain et sauf de Kidal, dit attendre avec impatience,  l’ordre de Bamako pour remonter au front. Le colonel Fakourou Kéita, un gradé de l’armée malienne, par ailleurs émissaire des autorités militaires auprès d’Aladji Gamou,  a déclaré que l’armée malienne se prépare à frapper. Ce qui signifie que les forces armées et de sécurité du Mali pourraient ne pas attendre l’arrivée des troupes de la CEDEAO pour ouvrir les hostilités.

Colonel Major Gamou

Saguia,  un village  situé à quelques kilomètres au sud de la capitale nigérienne, 400 à 600 soldats maliens en majorité de touareg et quelques militaires des régions sud du pays, y vivent depuis le mois de mai dernier après la chute des principales villes du nord. Ces militaires étaient sous la conduite du colonel Aladji Ag Gamou qui était chef du commandement opérationnel de la région de Kidal. Le colonel -major Ag Gamou avait dit, dans un premier temps, rejoindre le Mouvement national de libération de l’Azawad. Une ruse, dit-on, pour échapper à l’ennemi.

Le colonel – major Ag Gamou avait d’abord pris position avec ses hommes dans la zone de Labezanga, dans l’ouest du Niger, près de la frontière avec le Mali. Avant d’arriver à Niamey, ses éléments ont été désarmés par les autorités nigériennes. Dans leur lieu de cantonnement, des gendarmes nigériens assurent la sécurité du camp et flirtent l’entrée.
Le colonel-major Ag Gamou qui s’était rarement manifesté depuis son exil forcé au Niger s’est prononcé sur ses réelles motivations dans un documentaire de la télévision française  » France24 « .  Dans ce documentaire apparait le colonel-major faisant passer en revue ses troupes composées aux dernières nouvelles uniquement de touareg. Les soldats noirs qui en faisaient partie et dont le nombre était estimé à plus de deux cent sont rentrés à Bamako et Sévaré.

Le ministre nigérien en charge de la défense a visité le cantonnement de Saguia et ne semble pas être embarrassé de cette présence de militaires maliens sur son sol. Le Niger, faut-il rappeler, est partisan de la méthode forte dans le règlement de la crise du Nord du Mali. Le président Mahamadou Issoufou l’a déclaré la semaine dernière lors de son déplacement en Guinée. En France, il a réitéré cette volonté en présence du président François Hollande, annonçant même que des djihadistes pakistanais et afghans ont investi le Nord du Mali. Et qu’il faut une action des forces concertées pour les chasser.
Au rythme où vont les choses, il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’armée malienne passera à la vitesse supérieure pour frapper avant l’envoi de troupes étrangères.

Beaucoup d’indices tendent à le prouver. Depuis quelques semaines plusieurs hauts gradés de l’armée malienne dont beaucoup de généraux à l’image de l’ancien chef d’Etat major, Gabriel Poudiougou, le Gouverneur de la région de Kayes, Mahamadou Maïga, Minkoro Kané, pour ne citer que ceux-ci,  ont rallié le camp de Sévaré pour étudier les possibilités d’une éventuelle intervention militaire.

A Saguia, le colonel-major Gamou qui veille sur une troupe qui lui est restée fidèle dont beaucoup d’anciens militaires libyens d’origine malienne s’est dit sonné dans son orgueil et prêt à reconquérir les localités annexées.

 » Ma présence au Niger n’est pas fortuite. Elle est purement stratégique. Nous avons constamment en tête la récupération des zones perdues  » a déclaré Aladji Gamou. Qui est loin de douter de la motivation et des capacités réelles de ses hommes.  » J’ai à ma disposition plus de 600 éléments mais je peux mobiliser plus de mille combattants en cas de besoin  » a-t-il précisé. Il ajoute  » je suis en contact direct avec ma hiérarchie et tous mes camarades d’armes « . Comme pour démentir les allégations le déclarant en rupture de ban avec le reste de l’armée malienne. A ce titre, le colonel Fakourou Kéita, un officier de l’armée malienne présenté comme un émissaire de Bamako apparait aux côtés d’Aladji Gamou. Cet officier serait porteur d’un message des autorités maliennes à l’ancien commandant opérationnel du camp de Kidal.

Chez nos confrères de  » France 24 « , Gamou a réaffirmé son attachement à l’intégrité territoriale du Mali, ajoutant que le pays ne saurait être coupé en deux et qu’il est primordial qu’il recouvre rapidement toute son intégrité.
Aladji Gamou dit attendre avec impatience l’ordre de Bamako pour frapper. Ses hommes étant déjà prêts pour l’opération.

Abdoulaye  DIARRA

SOURCE:  du   13 juin 2012.    

34 Réactions à Le colonel El Hadj Gamou depuis son cantonnement de Saguia au Niger : « J’ai 600 combattants avec moi, je peux en mobiliser un millier prêt à monter au front, seulement j’attends le signal de Bamako »

  1. Koumba Sacko

    Nous disons que la désertion est 1fait qui existe dans toutes les armes du monde et la désertion n’est point 1question raciale mais 1question de personnalité devant 1situation de combat de guerre

    Nous disons partout dans le monde les déserteurs sont considérés comme des traites des lâches jusqu’à ce qu’ils soient innocentés après leur passage devant 1cours martiale ou 1juridiction militaire ou 1commission d’enquête

    Nous disons donc que Gamou et tous les déserteurs de l’armée malienne doivent être entendus par 1commission d’enquête ou 1cours martiale ou 1juridiction militaire avant toute réintégration dans l’armée comme cela fait partout dans toutes les armées crédibles pour les déserteurs et cela quelque soit leur rang et valeur car ils sont considérés comme des lâches des traites

    Nous disons s’ils sont innocents ils réintègrent alors leurs unités mais s’ils sont fautifs ils sont condamnés à la hauteur de la faute commise il en est ainsi dans toute armée qui est crédible à travers le monde

    Nous disons donc qu’1officier 1soldat déserteur quelque soit sa valeur n’intègre jamais immédiatement son unité dans 1armée serieuse

    Nous disons que Gamou et ses hommes sont des déserteurs de l’armée malienne (il a dit sur 1radio internationale crédible qu’il rejoignait avec ses hommes les ennemis) et par conséquence doivent être d’abord entendus

    Nous disons qu’il est temps que les mauvaises habitudes des lettrés maliens mutans ou Satan faits humains des gouvernements d’ATT des députés de Dioncounda des partis politiques sociétés Hommes en armes et religieux de l’ex mouvance présidentielle qui permettaient à 1officier ou 1soldat de quitter l’armée malienne rejoindre les ennemis et revenir calmement sans être nullement inquiété reprendre sa place et souvent même avec promotion en grade au sein de l’armée doivent prendre fin

    Nous disons qu’il est temps que l’insouciance la désinvolture le laxisme la démogogie la malhonnêteté le clanisme l’incompétence la trahison du temps des lettrés mutans ou Satan faits humains des gouvernement d’ATT des députés de Dioncounda des partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux de l’ex mouvance présidentielle cessent et cèdent désormais la place à la rigueur l’honnêteté la justice la compétence

  2. Toutes discour qu’on fait actuellement est nul tant qu’il n’ya pas de paix au Mali rien ne sera dans l’ordre.Donc je demande a toutes les maliens que chacun d’entre nous de jouer son role de responsabilité

  3. Je ne crois pas a GAMOU avec souvent son regard avec que de MEPRIS vis a vis des sudists .

    • issa

      Tu ne crois pas Regardes notre armee
      jusqu’a preuve du Contraire Tais toi
      ou vas te batre au Nord

  4. ballon ou ballo de merde, la vie de cet homme est plus importante et prestigieuse que celle de toute ton ethnie, avant de tirer sur lui tirer sur vos fuillards du sud qui ont laissé vos armes au bandits, votre colonel de merde didié dakoué qui a fuit Menaka après Gao laissant vos blindés est à Sevaré, allez tirer sur lui d’abord,

    • TOPAZ

      Tu ne vaut pas mieux que Ballo.Vous avez tous les deux la haine en vous.Tu te base sur ce que dit Ballo pour t’en prendre à toute son ethnie.Si Didier Dakouo est actuellement le chef du commandement opérationnel de Sévaré c’est parce qu’il est valable et non un fuillard comme tu ne décrit.Pour ton information Ballo et Dakouo ne sont pas des noms de la même ethnie.

  5. Cheick T Doucoure

    Le Mali ne doit pas attendre la force de la CEDEAO pour intervenir.Il faut donner aux Forces armees et de Securite les equipements,la formation et les renseignements pour liberer le nord du Mali.

  6. soribd3

    Je crois au patiotisme de Gamou.

  7. Ne faites jamais confiance à ce traitre. Il n’a rien comme soldats, il ne commande rien. Il est fatigué et il a faim tout simplement. Il ne trouve plus les valises d’argent que ATT lui donnait dès qu’il mentait à ce dernier. C’est un apatride, il doit être guillotiner ou pendu. Je lance un appel à tous les soldats maliens, dès que vous le voyez, il s’agit de GAMOU, il faut tirer sur lui, sinon c’est lui qui vous tuera à la première occasion. A bon entendeur, salut.

    • issa

      Tu es un chien qui sait ecrire avec quelle Preuve parles tu vas te battre au Nord ou Tais toi
      Sale Con
      c’est les personnes comme toi qui divise au nom de Quoi Je ne suis pas vulgaire mais les cons comme toi me degoute Jusqu’a preuve du contraire Gamou n’est pas un traite comme ATT et consorts
      Moi Je suis un sudiste.

  8. les 2 hommes se sont separé rdv à Gao vu qu’ils sont plus rapide que GAMOU c’est en route qu’il a prit que Gao est tombé il a chagé de cap direction Niger, à 100 km de la frontiere il a appelé le consul du Mali à Niamey pour lui dire de lui croiser à la frontiere qu’il est avec des centaines d’hommes, arrivée au Niger les quelques 200 militaires du sud ont sont rentré à Bko via Burkina,

    Franchement, soyons honnête il n’y a photo entre celui qui se battu pour garder ses positions et vos officiers du sud qui ont fuit laissant tous pour les ennemis sans combattre, surtout celui de Gao, c’est honteux de savoir qu’il y a toute ses armes sophistiquées avec lui fuyant leurs laisser, vous devez avoir honte,

    • FIFIANRIBANA

      Celui de Gao est de la trempe de Dibi Silas DIARRA,Beredougou KONE.Si tu ne les connais pas renseigne-toi au près de tes parents et grands-parents.

  9. KOUMBA SACKO tu es vrais sarakolé rien dans ta tete renseigne toi avant de raconter des conneries, pour quoi n’est t il pas rentré à Bamako? la reponse est simple, il est plus proche du Niger que Bko,

    c’est le seul officier parmiis les 3 qui commandaient les 3 grands camps militaires du nord qui a gardé ses armes avec lui et traversé la frontiere Nigerienne avec, quand au 2 sudistes colonel Dakoué commandant de zone de Gao et celui de Tombouctou ont tous prit leurs jambes laissant deriere eux un arsenal de guerre pour les ennemis,

    bien sur qu’il a fuit pour sa vie et seule de ses hommes mais avec toute les armes et véhicules du camp de Kidal,

    renseignes toi, il a essayé par tout les moyens pour garder Kidal, quand à savoir pour quoi appeler sur une chaine étrangère pour annoncer son réaliment? s’il n’avait pas eu la sagesse et le stratégie de faire ça aujourd’hui trouvera que beaucoup de tes freres sont aux cimitieres, beaucoup de tes soeurs sont devenu veuves, beaucoup de neveux et nieces sont devenu des orphelins, vous devez le remercier pour ce qu’il a fait pour sauver des vies, s’il etait ce que vous pensez, pour quoi traverser la frontiere avec des soldat noir sudistes après le renvoyer à Bamako, pour quoi ne pas rester avec ses freres touaregs avec armes et bagages,

    Si vous ne savez pas voici comment les evenements de kidal se sont passé, 72h il savait qu’il aura une attaque d’une grande envergure, il a demandé un renfort pour contrer les ennemis qui sont très nombreux car c’est mnla ansar dine aqmi et co, le lendemain rien n’arrive il a decidé de les contrer pour eviter des victimes civils, une nuit de combat intense devant les feux de l’ennemis il a fait un repli sur les entrées de la ville, vu qu’il y a eu plusieurs des centaines de défections pour rejoindre l’autres camps, il ne lui reste que des fidèles parmi des fidèles qui ont juré les mains sur les poitrines de lui rester Fidèle jusqu’au dernier cote du sang, 72h après le déclenchement des hostilités pas de renfort ses hommes sont affamé fatigué certains commencent s’en dormir les armes en main, le 31 Mars à 07h il a appelé le commandant du mnla pour lui dire qu’il accepte son offre de realiment car il savait que Iyad d’ansar dine qui est vers l’autre coté de la ville veut sa tete vif ou mort, c’est en moment le commandant de le mnla lui a donné l’utineraire qu’il doit emprunter avec ses hommes sans croiser Iyad, il a prit armes bagages vehicules il a prit le chemin à la sorti de la villes il a prit direction Gao à 150km de la ville de Kidal il se fait entourer par les hommes de mnla qui etaient nettement en supériorité numérique en arme et hommes, le commandant de mnla n’etait pas comptant il voulait s’en découdre Gamou lui a calmé, il a demandé à Gamou de lui remettre les quelques 200 soldats du sud pour les constituer en prisonniers Gamou a rejeté la demande en répondant nous sommes tous les memes tu es chef moi aussi suis chef donc c’est sont mes prisonniers, tu ne vois pas qu’ils sont désarmés c’est inutiles de me demander en tanque chef de guerre de te remettre mes prisonniers, l’autre lui a dit donc pour etre sur il faut faire l’annonce ton realiment de sur les ondes Gamou a dit sur le quel le chef rebel répond sur rfi gamou repond ok c’est rien, c’est ce moment que le chef rebelle a fait sortir son toréa téléphone satellitaire il composé le numero de rfi Mr: Gamou a fait sa déclaration, après cette annonce il etait convaincu qu’il a Gamou dans sa poche,

  10. Koumba Sacko

    Nous disons ce qui est déroutant dans la déclaration de Gamou est qu’il soit prêt actuellement à aller en découdre avec les ennemis et qu’il attend l’ordre de Bamako alors qu’il est sans armes Nous disons que c’est 1déclaration démagogique

    Nous disons avec le peu d’armes qu’il avait en sa possession (avant d’être désarmé par les autorités nigériennes) n’a t-il pas fuit le combat avec les ennemis n’ a t-il pas cédé tout le nord aux ennemis en parlant d’1 soit disant repli tactique

    Nous disons dans son soit disant repli tactique pourquoi n’a t-il pas rejoind les autres à Bamako Nous disons pour 1chef des opérations pourquoi a t-il annoncé sur 1radio internationale crédible qu’il rejoignait l’ennemi et qu’il n’avait assez d’armes

    Nous disons pour 1vrai officier il est plein de contradictions et dans 1vraie armée il doit être entendu par 1commission disciplinaire ou tribunal militaire pour ces gestes et faits car partout dans le monde les déserteurs sont considérés comme des lâches des traites et passent devant toujours 1juridiction militaire pour être entendus

    Nous disons s’ils sont innocents ils réintègrent l’armée mais ils sont fautifs ils sont condamnés à la hauteur de la faute commise

    Nous disons qu’1 officier 1soldat déserteur n’intègre jamais immédiatement son unité dans 1armée sérieuse

    Nous disons qu’il est temps que les mauvaises habitudes héritées des lettrés maliens des gouvernements d’ATT des députés de Dioncouda des partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux de l’ex mouvance présidentielle qui permettaient à 1officier ou 1soldat de quitter l’armée rejoindre l’ennemi et revenir calmement reprendre sa place au seim de l’armée doivent prendre fin

    Nous disons donc que Gamou et ses soldats déserteurs qui ont rejoint les ennemis comme ils l’ont déclaré sur 1radio internationale crédible doivent être d’abord entendus devant 1juridiction militaire

    Nous disons que Gamou et ses hommes ne sont donc point prêts pour affronter même les troglodites avec leurs arcs et flèches pour la simple raison qu’ïls n’ont pas d’armes (car Gamou a dit dans la même déclaration rejoindre les ennemis car il n’avait pas assez d’armes)

    Nous disons par ailleurs pour 1armée qui se veut crédible Gamou et ses hommes doivent être entendus d’abord avant rejoindre l’armée

    Nous disons qu’il est temps que l’insouciance la désinvolture le laxisme la démagogie le clanisme l’incompétence la trahison cessent et cèdent la place à la rigueur l’honnêteté la justice la compétence

  11. yepekofa

    BONNE CHANCE EL HADJ GAMOU, NOUS VOUS SOUHAITONS BONNE CHANCE.

  12. Confiance

    Partage : Moussa AG, je désire multiplier ton analyse afin que bcp de monde puisse le lire. « Confiance qui soutient l’analyse de son fan des USA, et prie le bon Dieu, qu’il le benisse éternellement. Amen! »Sérieusement parle… le Mali doit se mettre en position de force avant de parler de négocier…les demandes de ces groupes la ne sont pas négociable…

    On va éternellement combattre l’ansardine…l’aqmi…mais on peut briser le mnla qui agonise déjà et les forcer a choisir entre le Mali et la mort…je pense qu’ils choisiront le Mali

    Si on combattait le mnla seulement … on aurait pu le faire seul mais le combat contre l’ansardine…aqmi…trafiquant de drogue est un très long combat qu’on ne peut gagner sans l’aide des troupes étrangères…c’est un combat global qui demande beaucoup de resources…c’est un marathon…

  13. camaraadama

    on connait depuis l’antiquité que le Mali est un et indivisible.mais dans ses derniers temps les gens commencent à seperer c’est dû à quoi?

  14. camaraadama

    il est temps de recuperer le nord si c’est pour nous.

  15. abbas sanogo

    Sanogo n’est qu’un maudit, libere le nord c’est pas son probleme
    fils d’un chien

  16. Gamou, le signal de bamako ne viendra jamais.donc ne te fatigue point.L’histoire retiendra que tu es un bon patriote, un vrai homme dans tous les sens du terme; pas un assoiffé de pouvoir et d’argent comme les gars du CNRDRE qui ne savent que terroriser les paisibles populations maliennes.
    La population malienne est prise entre le marteau des rebelles et les l’enclume des bandits armées de kati.

  17. les militaires malien sont bon pour la répression de la population mais défendre la nation ils sont incapable .

  18. l armée malienne ne part pas tant qu on les oblige pas c est des peureux voici un homme qui attend pendant 3 mois ils ne bougent pas .

  19. Je pense que Fakourou keita est toujours Commandant. Qu’importe, l’essentiel est d’aller au combat et oublier les morveux de Kati. Il ont assez empoisonne la vie de la nation. S’ils ne sont pas homme pour reparer ceux qu’ils ont fait (j’en doute, puisque leur chef a meme pris le « Prix du Sang » sans remord et par peur se deplace avec toute une armada digne des films Hollywoodiens),ne leur preter pas attention. je vous demande seulement une chose: apres avoir liberer le Nord, venez les foueter un a un jusqu’au sang. Pour avoir amener la honte sur le pays.

  20. Bamako est sur repondeur car Sanogo et CMD n’ont pas fini de se maquiller encore pour se rendre plus jolis alors il faut pas attendre si tu peux nous liberer vas-yet nous te serons reconnaissants pour toujours.

  21. cliclac

    Eh oui même pour qlq’1 qui n’a jamais fait une école de geurre sais qu’il y aura plusieurs fronts afin de déloger les bandits :-D :-D :-D J’ai eu un appel sur Gao aujourd et mon contact dit que les bandits se font discret (invisible) eux aussi savent qu’il y aura qlq chose. Courage à l’armée malienne la vraie n’en deplaise à Foud.kg :mrgreen: :mrgreen:

  22. manndofane

    Mon Colonel, vous aussi, patientez un peu. il faut que les choses soient qund meme un peu coordonees. vous meme etes au courant de tout. le pm sera dans 2 jours au plus tard a bamako. et l’ordre final de foudroyer ces bandes de narcotraficants vous sera donné. patientez!

    • koudis

      Ah sinon moi aussi je suis prêt et pressé d’aller au front hein!!! :lol: :lol: :lol: Je n’attends que le feu vert!!! Vive notre armée, ensemble nous vaincrons :lol:

      • Moussa Ag

        Koudis…n’oublies pas le vrai patriote traore…l’original kiakiakiakeur Atlante…et surtout Moussa Ag qui va amener ses turbans de secours juste au cas ou on aura a se répliquer tactiquement :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

        Sérieusement parle… le Mali doit se mettre en position de force avant de parler de négocier…les demandes de ces groupes la ne sont pas négociable…

        On va éternellement combattre l’ansardine…l’aqmi…mais on peut briser le mnla qui agonise déjà et les forcer a choisir entre le Mali et la mort…je pense qu’ils choisiront le Mali

        Si on combattait le mnla seulement … on aurait pu le faire seul mais le combat contre l’ansardine…aqmi…trafiquant de drogue est un très long combat qu’on ne peut gagner sans l’aide des troupes étrangères…c’est un combat global qui demande beaucoup de resources…c’est un marathon…

        Moussa Ag

        • koudis

          :lol: :lol: :lol: :lol: là je ss d’accord avec toi, il faudrait discuter mais en position de force!!! Toi au moins tu es prêt à participer en apportant des turbans :lol: :lol: contrairement à certains qui ne font que critiquer et parler piapiapiapia…. pour rien :lol: