Le Gandakoye mobilise ses troupes

0
0





Dans une déclaration signée du père fondateur, leader charismatique du Mouvement Gandakoye, Imam Mohamed N’Tissa Maïga et déposée à notre rédaction, le rappel des troupes est battu depuis le 11 décembre face à l’insécurité grandissante des rebelles Touaregs qui menacent dangereusement l’unité nationale dans cette partie du pays. Cette fois-ci l’hydre des Iyad et autres apatrides de la pire espèce sera vaincue pour de bon, à en croire nos sources. Lisez in extenso la déclaration de Gao du Gandakoye. 

 « face à l’insécurité totale et permanente ( tueries, vols, braquage, enlèvements de personnes et de biens), entretenue par les mouvements armés Touaregs au nord Mali ; face à l’incapacité ou à l’inaction des autorités maliennes, toutes choses qui empêchent toute vie normale, toute activité, tuant et affamant ainsi nos  paisibles populations ; toutes choses qui constituent par ailleurs une violation des accords de paix que nous avons signés en 1997, le mouvement patriotique Gandakoye  pour la libération totale des régions du nord Mali, informe l’opinion nationale et internationale qu’il décide à compter de ce jour 11 décembre 2011, de reprendre les armes et par conséquent de réactiver l’ensemble de ses cellules et structures sur l’ensemble du territoire national.

A cet effet, il invite tous ses combattants à prendre attache dès à présent avec les Chefs de leurs cellules combattantes et des structures locales.

En outre, il demande à tous les Officiers, aux Sous-Officiers, aux Caporaux, aux Soldats dignes fils et descendants des Sonni, des Askias et des Ardos Peulhs de l’Armée Nationale ( de tous coprs) de rejoindre les cellules et les structures combattantes du mouvement dans les meilleurs délais.

Pour la Direction et le Conseil Militaire

Le Père fondateur du mouvement et leader des sédentaires du nord Mali

Imam Mohamed N(Tissa Maïga

Gao, le 11 décembre 2011 ».

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.