Le président du Forum des OCS, Adama Diakité, à propos de la situation au nord : “Le problème du Nord-Mali ne doit pas être une question tabou ou secrète, il doit être ouvert à toutes les composantes de la société”

0
0

Le Forum des organisations de la société civile du Mali (OCS) était face à la presse, le samedi 11 février dans les locaux de la Fédération des personnes handicapées. 

Le conférencier, Adama Diakité a fait part de sa préoccupation et de son amertume face à la dégradation de la situation sécuritaire au nord.

Le forum  a condamné les attaques menées par des bandits armés contre les paisibles populations de Ménaka, Tessalit, Aguel-hoc, Léré et Niafunké.

Le forum des OCS se questionne sur les réelles motivations et la gestion des différents accords, en particulier celui d’Alger signé par nos autorités le 23 mai 2006 et dénoncé par les organisations de la société civile en son temps” s’est indigné son président. Par ailleurs, le forum a condamné avec la dernière rigueur les actes de barbaries perpétrés par des Maliens égarés, de destructions ciblées dans les différentes villes du pays contre les populations Touareg, arabes etc.

Par la même occasion, les responsables du forum ont réaffirmé leur soutien aux forces de défense et de sécurité pour leurs actions.

Au-delà des condamnations, le conférencier a invité le gouvernement et les autres acteurs à approfondir la réflexion sur certains aspects de la gestion du pays, notamment la question de la gestion, du suivi et de l’évaluation des projets et programmes de développement des régions du nord : le PIDRN, le PSPSDN, le PIDRK, l’ADN etc. Le forum recommande aussi de faire l’audit de l’ensemble des ressources mobilisées à cet effet par le Mali et ses partenaires techniques et financiers.

Nous n’avons pas été associés à la gestion de cette crise car il y a une société civile de l’Etat et une société civile tout court. La question du Nord-Mali ne doit pas être une question tabou ni secrète. Elle doit être ouverte à toutes les couches de la société” s’est plaint Adama Diakité.

Le forum a invité le gouvernement à  engager des poursuites judiciaires contre les assaillants reconnus coupables de crimes de guerre, d’assassinat, de pillage de biens publics et privés.

Boubacar PAITAO,      stagiaire

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.