Le président français en visite à Alger : François Hollande pourra t-il convaincre Bouteflika à s’impliquer plus dans le dossier malien ?

18 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le président français François Hollande entame une visite d’Etat de 48 heures aujourd’hui  en Algérie. Au-delà de la coopération entre les deux pays, il sera question de la signature d’accords bilatéraux, la crise malienne sera l’un des sujets de préoccupation entre les deux dirigeants. Surtout quand on sait que de réelles divergences  existent entre les deux pays sur le temps et les modalités de l’action militaire à mener et contre qui la mener.

Le président français, François Hollande a rappelé l’urgence «de trouver rapidement des décisions».
REUTERS

La France qui soutient,  avec bec et ongles, la nécessité du déploiement d’une force internationale au nord du Mali pour chasser les  groupes islamistes radicaux qui contrôlent la partie nord, a annoncé qu’elle lui apporterait un « soutien logistique« . Par contre, l’Algérie, qui partage une longue frontière avec notre pays, a refusé jusqu’ici d’y participer, privilégiant le dialogue y compris avec le groupe armé islamiste Ansar Dine, au sujet duquel Paris a de fortes réticences.

La visite du président français en Algérie est suivie avec beaucoup d’intérêt à Bamako où on espère que François Hollande pourrait susciter l’intérêt de l’Algérie sur le dossier malien. A Bamako, personne ne doute de la responsabilité du pays d’Abdel Aziz Bouteflika dans la crise qui secoue le nord du Mali. Certains n’hésitent plus à considérer ce pays comme une partie du problème malien et non la solution. Cela pour diverses raisons. De nombreuses informations émanant des renseignements spéciaux européens ont prouvé la complicité  des services spéciaux algériens avec certains groupes armés du nord notamment le groupe salafiste d’Iyad Ag Ghaly considéré comme étant l’homme des Algériens. C’est aussi à partir de ce pays voisin que les bandits armés s’approvisionnent en nourriture et en carburant.  Sans oublier que les blessés de guerre sont évacués dans les hôpitaux de Tamanrasset.

Les récentes réserves du Secrétaire général de l’ONU quant au risque d’une intervention militaire au nord du Mali ont provoqué l’ire des chefs d’Etat de la CEDEAO mais aussi celle de la population malienne.  A Bamako, de plus en plus de voix se font entendre pour dire que Ban Ki Moon est sous l’emprise algérienne. Partant du fait que son émissaire dans le Sahel l’Italien Romano Prodi travaille sous l’ombre du représentant spécial de l’Onu pour l’Afrique de l’ouest, Saïd Djinnit, qui plus, est un Algerien.

C’est dire donc que beaucoup d’arguments plaident contre l’Algérie et prouvent sa responsabilité dans la situation actuelle du Mali.

 

Abdoulaye DIARRRA

SOURCE:  du   19 déc 2012.    

18 Réactions à Le président français en visite à Alger : François Hollande pourra t-il convaincre Bouteflika à s’impliquer plus dans le dossier malien ?

  1. brahim ould mohamed

    lisez bien,les arabes avec les mathématiques

  2. FLN

    M. la bête immonde, racontes tes histoires à tes débiles.
    Les acteurs des derniers génocides sont encore vivants, la France coloniale a enfumé des femmes, enfants et vieillards vivants en les poursuivants dans des grottes du coté de Mostaganem. et c’est un général Français Desmischel qui le dit. Dix mille villages et Dechras ont été crame au Napalm, Dix % de la population a été décimé.
    Quant aux Harkis, dis moi ce que les Français ont fait des collaborateurs Français avec les allemands ?

    • blanche neige

      du temps ou l’Algérie etait un departement français ,le pays etait un gros producteur agricole . Quelques années aprés que vous ayez chassé les pieds noirs ,les fermes de toutes l’Algérie sont tombées en ruines ,les champs et les vergers sont restés à l’abandon .Le resultat c’est que l’Algérie est passée d’autosuffisante , à un pays qui devait tout importer pour pouvoir manger :roll: trop fainéants que vous etiez pour cultiver .

      une chose aussi sur laquelle il faudrait attirer l’attention de ceux qui nous lisent ;la majorité des soldats français en Algérie etaient des jeunes qui faisaient leur service militaire . Crois tu un instant que lorsques certains etaient retouvés morts par leurs copains , les couilles coupées et enfoncées dans la bouche ,çà n’ait pas donné aux autres l’envie de tirer sur tout ce qui bouge ??? :evil: :evil: la guerre n’est jamais propre ,mais il y a des limites à la barbarie inutile .
      Sais tu que quand le FLN faisait une descente dans des villages ou etaient passés des soldats français , il tuait tout le monde ,eventrait les femmes enceintes et fracassaient les bébés et les foetus sur les murs ??????? c’est la guerre çà ?

      • andre samake

        L’Algérie étant l’autre « poumon » de la France, Mr.Hollande parviendra à convaincre Boutelflika à chercher une solution durable et claire à cette crise malienne.

      • FLN

        Arrêtes de dire n’importe quoi, pour tromper les gens, vs ne pouvez plus écrire l’histoire tout seul:
        Pour l’agriculture, je t’informe que le roi de France n’a pas pu payé ses factures de blé qu’il achetait d’Algérie pour ses soldats en campagne en Italie et en Égypte.Acculé par le Dey D’alger à payer ses dettes
        Le roi Fauché comme un rat,ayant peur de la gronde de ses sujets qui criaient famine,le général de Bourmont lui a trouvé la parade lui conseillant un hold up de la très riche régence d’Alger et en même temps, il n’aura plus à se soucier de ses dettes envers le Dey.
        En 1830, les premiers envahisseurs Français temoignent qu’ils ont trouvé des Haouchs (fermes) dans la Mitidja et ailleurs ressemblant à des palais avec des jardins féeriques ornés d’orangeraies et de grenadiers travaillés avec un grand soin.
        De 1954 à 1962 la population Algérienne etait de 10 millions et ne consommait que 100 grs de blé par jour.
        En 2012, la population avoisine les 40 millions les superficies de culture de blé ont été multiplié par dix et l’Algérien est devenu le plus grand consommateur de blé .
        Alors arrêtes de travestir les faits

  3. Kassin

    Les cadeaux et le chaos

    Frappé par une crise violente et multiforme, le Mali peine depuis 9 mois à trouver une solution pour sortir la tête de l’eau.

    Le nord est occupé et la gouvernance du pays est erratique, instable, douteuse et inefficace.

    Le pays est suspendu aux désidératas de la communauté internationale, de ses voisins encombrants ou inquiets, des hors la loi qui ont élu domicile au nord et des querelles de chiffonniers qui rendent sa gouvernance chaotique.

    Pour vous situer dans l’échelle de l’avancement dans la résolution de cette crise malienne , imaginez un vaste chantier d’un bâtiment à dix étages, après neuf mois de travaux nous, sommes toujours au niveau des travaux de fondation.

    Pourquoi un tel enlisement, pourquoi tant de retard, pourquoi tant d’hésitations, pourquoi tant de questionnements pour délivrer une population prise au piège de l’obscurantisme au nord et de l’irresponsabilité au sud?

    Qui est le facteur de déblocage?

    Qui bloque quoi pour que le Mali ne recouvre pas sa souveraineté et son intégrité territoriale?

    La mobilisation de la communauté internationale est telle contre productive pour le Mali ou c’est le Mali lui même qui porte en lui le germe de son autodestruction programmée?

    Pour répondre à ces questions à apparence simples mais qui peuvent s’avérer compliquées à répondre, nous devrons poser les postulats de base des relations internationales, des relations humaines, pour identifier les mécanismes qui sous-tendent le fonctionnement d’un état africain comme le Mali, la mentalité de ses habitants, la qualité de sa gouvernance et sa coopération avec le reste du monde.

    La compréhension de ces phénomènes nous permettra de comprendre pourquoi le pays est vulnérable face aux chocs externes et internes et pourquoi il peine à se défaire de cette crise.

    Rassurez vous mes amis j’essaierai d’être bref sinon un développement normal de ces sujets pourrait remplir des volumes et dépasserait largement le cadre d’un article de presse.

    Les relations internationales sont régies par un jeu complexe d’intérêts qui s’apparente au Poker.

    Dans leurs relations les nations agissent par intérêt plutôt que par amitié.

    Mais il y a plusieurs sortes d’intérêt (financier, stratégique, culturel, moraux…)

    Cela dit la communauté internationale agit par intérêt mais celui ci n’est pas forcément financier et il faut analyser cas par cas pour identifier la nature des intérêts en jeu dans chaque agissement à telle ou telle partie du globe.

    Les relations humaines se fondent aussi sur des jeux d’intérêt mais puisent leurs caractéristiques essentielles dans le rapport de forces.

    L’homme depuis la nuit des temps a tendance à s’imposer sur plus faible que lui pour exister ou pour mieux exister.

    Ça ne date pas d’aujourd’hui et ce n’est pas prêt de terminer maintenant.

    Au Mali les mentalités, les pratiques et les comportements dans la société ont contribué durant les 40 dernières années à produire plus de gens faibles que de gens forts (absence de scolarisation, pauvreté, chômage massif, condition de travail rudimentaires et très peu génératrices de revenus, santé précaire, espoirs brisés…)

    Nous vivons dans une société qui ne permet pas très bien la mobilité sociale (le fils de pauvre a 80% de chance de rester pauvre alors que le fils de « riche » a 80% de chance de rester « riche »).

    [excusez moi les guillemets car pour moi il n'y a pas de riche au Mali, conviction personnelle qui n'engage que moi].

    Dans ces conditions, le facteur clé du succès pour un individu au Mali actuellement, c’est de s’approprier illégalement les biens publics au détriment de la morale, de la dignité, de la probité et des toutes les valeurs connues dans la société.

    Et bien entendu tout le monde ne peut pas accéder aux biens publics dans un pays pauvre avec une forte croissance d’une population majoritairement jeune.

    Donc forcément un océan de désolation se dresse devant les autorités du pays et les urgences sociales sont multipliées par cent par rapport à la normale.

    Dans cette situation il n’y a pas, malheureusement, une gouvernance efficace, juste et responsable pour répondre au aspirations des peuples.
    Trop de bruits circulent, Moussa, Alpha, ATT, Dioncounda…

    Mais, la réalité est que le Mali jamais eu une gouvernance responsable mis à part le régime de Modibo Keita qui savait ce qu’il faisait, tous les autres naviguent ou ont navigué à vue si jamais ils ne dormaient pas dans le bateau.

    Dans cette gouvernance du sommeil profond et insouciant, les actifs et le patrimoine du pays n’ont jamais été sauvegardés contre les chocs externes et internes au pays, les forces néfastes et les mauvaises pratiques.

    La coopération avec les pays voisins et même la coopération tout court, a été inscrite dans un registre d’état faible qui cherche de manière permanente et systématique des faveurs et de l’assistance sans jamais mettre en avant les indispensables intérêts du Mali.

    On se pose même la question, a t-on jamais cherché à identifier et à atteindre nos intérêts?

    Donc les vraies solutions aux crises du nord ont été occultées, ignorées dans une aimable négligence par une politique permanente de fuite en avant et de cadeaux gratuits aux chefs rebelles sans jamais prendre en compte les conditions et les préoccupations des populations vivant dans l’extrême pauvreté.
    Iyad Ag Ghali, Bilal Ag Chérif et tous leurs semblables sont depuis trop longtemps dans une recherche éhontée et facilitée de leur gain et gloire personnel et clanique plutôt qu’une quelconque solution aux multiples problèmes quotidiens des populations, touareg, arabes, sonraï, peuls, Belah qui désolent dans le nord du Mali.

    La technique de la fuite en avant soulage à court terme ces Al Capone et ces Dalton du désert malien (par des négociations et accords bidons), mais elle ne résout jamais une crise profonde de la morale qui s’est versée sur la société malienne comme l’encre d’un écolier brouillon se verse sur son cahier.

    Et on a beau être un athlète aguerri des marathons, à un moment donné il faut s’arrêter de courir sinon le cœur lâche car il est conçu comme cela.

    Mais au Mali, croyez moi nos athlètes de la gouvernance chaotique ne s’arrêtent jamais, d’ailleurs être nommé ministre est perçu d’abord comme un bonheur et un accomplissement personnel, une jouissance familiale qui marque l’avènement d’un clan, donc un cadeau inespéré pour prendre sa revanche sur la société et non pas comme une charge de travail engageant une nation ou une lourde responsabilité devant l’histoire et le peuple.

    C’est pour cela qu’il y a tant de batailles et de déchirements pour rentrer dans un gouvernement, et tant de tractations pour ne pas y être éjecté.

    Et l’Ortm est très fière de montrer le luxe clinquant et insolent de la salle de réunion du conseil des ministres à Koulouba, plutôt que de montrer la détresse des enfants maliens dans les camps des réfugiés maliens en Mauritanie, au Niger, au Burkina, en Algérie et au Mali.

    « Passion du service public » oblige!

    La soldatesque de la garnison de Kati a bien compris la même attirance inutile pour le luxe en s’occupant d’abord au « siège » du Cnrdre à Kati plutôt que de songer à doter Diabali et Sevaré en orgues de Staline.

    Il y a un décalage révoltant entre ce que font les dirigeants du pays et les conditions réelles des populations qu’ils prétendent défendre.

    Alors que les défis sont déjà énormes par rapport aux capacités de l’état (finance et ressources humaines), il faut soit réduire de manière drastique le train de vie de l’état soit tendre la main à la communauté internationale.

    Celle-ci a des intérêts moraux surtout en matière de droits de l’homme, de bonne gouvernance et de démocratie, toute chose égale par ailleurs.

    Le jour où le maliens comprendront cela, la soldatesque de Kati, s’écartera du pouvoir, les élections seront organisées, le pays recouvrera son intégrité territoriale, les cadeaux aux bandits du nord et aux ministres insouciants prendront fin en même temps que le chaos que vous connaissez dans le pays.

  4. blanche neige

    meme si Hollande embrasse Bouteflika sur la bouche ,je ne pense pas qu’il le fera changer d’avis !! La visite de Hollande est surtout commerciale ,construction d’une Usine Renault à Oran etc………peut etre en echange d’un gaz algérien moins cher pour la France !!

  5. mustapha

    Vous rêvez
    Vous encore en train de dormir debout ,la France ne cherche que ses intérêts économiques , c’est normal , l’Algérie aussi .
    Rien ne fera changer d’avis l’Algérie , chaque pays doit gérer ses problèmes , surtout quand il faut verser le sang de ses soldats.
    Le sang appelle le sang , vous êtes des africains noirs , vous devez le savoir.
    Donc , faite la paix avec vos ethnies du nord mali ,établissez
    un pouvoir légitime à Bamako , le reste sera réglé aisément.

  6. SIKOROLEY

    le Mali devrait refuser l’aide Algérienne pour la crise du nord.

  7. blanche neige

    j’espère juste que Hollande ne va pas demander pardon pour la colonisation de l’Algérie .Il est si con ce mec qu’avec lui on peut s’attendre à tout :evil: :evil:

    • Djon Te

      Dites, blanche neige , pourquoi Hollande comme d’ ailleurs d’ autres francais ne devraient-ils pas demander pardon pour la colonisation? Pouvez vous explique?

      • blanche neige

        Djon Te ,nous n’avons pas à demander pardon pour la colonisation ou faire acte de repentance parce que déjà ce n’est pas de notre fait et nous ne sommes pas responsables de ce qu’ont pu faire nos ancetres quelques siècles plus tot . La colonisation est un etat de fait ,une periode ou les pays dit » civilisés » cherchaient une expansion dans des contrées peu ou pas connues .Ca a été l’Afrique et l’Asie . Mais bien avant Christophe Colomb avait decouvert l’Amerique ; a t’on demandé à ses descendants de demander pardon pour çà ??? certainement pas . :wink: Meme si les populations de pays colonisés peuvent en vouloir moralement ,question d’honneur ,aux pays colonisateurs ,il ne faut pas nier non plus que les colonisations ont eu aussi des cotés positifs . L’amérique serait elle aujourd’hui le pays le plus puissant du Monde ?? NON Si il y a 200 ans l’Afrique avait sur l’Occident plusieurs siècles de retard , maintenant elle n’a plus que quelques décenies ,et encore ,pas pour tout le monde .
        Je vais te donner un exemple français : de 1870 à 1918 les allemands ont occupé l’Alsace et la Lorraine .C’etait une forme de colonisation de leur part ,mais force est de reconnaitre qu’ils nous ont apporté beaucoup de choses positives qu’on garde encore aujourd’hui et dont ne beneficie pas le reste de la France .

        • Djon Te

          >vos ancetres? ils ont ramene du butin, ils ont instaure un systeme d’ exploitation qui alimentent votre pays jusqu’ a present?
          >l’ amerique, puissante? pour les colonisateurs et non pour les indiens, soules, drogues, elimines genetiquement, des noirs jeunes productifs arraches a leur terre africaine, esclavagises et enrichissant aujourdhui encore vos peuples?
          >colonisation positive dans le vol le massacre, l’ exploitation presente aujourd’ hui?
          >nous voyons la coloniisation moderne en nos temps au moyen orient des terres palestiniennes, j’ imagine ce qui se passait au temps de vos ancetres et les notres!
          > Alsace et Loraine? quelle comparaison!!! quand les africains versaient leurs sangs pour liberer ces 2 regions de france, vos ancetres versaient le sang de leurs parents sur le sol africain!
          >allienation ou colonisation positive comme vous clamez?
          >je ne vous en veux pas, vous n etes incapaples de reflexion profonde , mais juste le reflexe de l’ instinct du confort immediat,…
          >vous devez avoir honte tout juste, la memoire, ne s’ efface pas…
          >vous ne pourrez pas tromper tout le peuple tout le temps meme si vous le voulez :wink:

          • blanche neige

            Djon Te ,je crois que tu m’as mal compris . Sans doute que sans la colonisation ,tu ne serais pas là sur internet . La colonisation vous a apporté l’ecole ,les soins medicaux ,les routes etc…… peut etre qu’autrement vous seriez entrain de vivre dans vos cases en brousse comme il y a 200 ans !! il ne faut pas regarder que le coté négatif qui t’arrange ,vois aussi ce qui est positif !

        • FLN

          Les acteurs du génocide Français en Algérie sont toujours vivants ils sont âgés de 65 à 75 ans, n’est ce pas M. Lepen (tortionaire de la villa Susini), M. Delonguet, qui s’est manifesté récemment avec son bras d’honneur.
          Neige Boueuse,Arrêtez de prendre les gens pour des débiles.
          Normalement ils devraient être jugés au PTI.
          Oui mais le PTI est prévu uniquement pour les ex colonisés.

          • blanche neige

            puisque tonpseudo c’est FLN , je voudrais te dire que le FLN a certainement tué beaucoup plus d’algeriens que n’a pu le faire Le Pen !!!
            Pour faire peur aux populations ,le FLN a rasé des dizaines de villages ,tuant hommes ,femmes et enfants ,rien que pour creer la terreur dans d’autres villages qui seraient tentés de discuter avec les solddats français . Le FLN a tué 100.000 harkis et leurs familles parce qu’ils etaient du coté des français ,pourtant c’etait des algériens comme toi !
            Alors pas la peine de vouloir remuer la mer.de maintenant ,il y a eu des saloperies de faites des deux cotés !

          • FLN

            Réponse à Blanche neige

            M. la bête immonde, racontes tes histoires à tes débiles.
            Les acteurs des derniers génocides sont encore vivants, la France coloniale a enfumé des femmes, enfants et vieillards vivants en les poursuivants dans des grottes du coté de Mostaganem. et c’est un général Français Desmischel qui le dit. Dix mille villages et Dechras ont été crame au Napalm, Dix % de la population a été décimé.
            Quant aux Harkis, dis moi ce que les Français ont fait des collaborateurs Français avec les allemands ?

          • brahim ould mohamed

            Blanche neige,tu n´es que le prototype de l´aliené culturel,et un renegat qui ne dit pas son nom.Peux-tu expliquer cette incongruité qui t´incite á faire l´apologie du colonialisme?Oublies-tu´que le savoir auquel tu fais allusion est l´oeuvre des africains,des arabes des juifs.les premiers pour avoir mis au point les mathématiques,les seconds pour la fuite des cerveaux,les derniers á travers einstein ont afit des etats-unis la force qu´elle est aujourd´-hui.Les colons ne se sont aps suffit du vol des matières premières,mais aussi de l´abominable exterminations des algeriens,la deportation des africains aux etats-unis,en metropole en france,et aux antilles pour les plantations de cannes á sucre,et crime de lése-majesté,le vol maoderne des cerveaux de l´afrique pour une poignée d´euros.En tout etat de cause ,nous sommes en Afrique fiers de notre passé,et toi quel passé tu as?