Le RSSG à Alger : « Dans le contexte actuel, le temps est l’ennemi de la paix et de la stabilité au Mali d’où la nécessité de rapidement conclure l’accord de paix »

0
Le RSSG à Alger
Le Tunisien Mongi Hamdi, le patron de la Minusma,
AFP PHOTO / FETHI BELAID

Alger, le 4 avril 2015 – Le Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG) M. Mongi Hamdi se trouve dans la capitale Algérienne depuis hier, afin de poursuivre les consultations avec le chef de file de la Médiation et Ministre des Affaires Etrangères de l’Algérie, H.E.M. Ramtane Lamamra, et une délégation de la Coordination en vue du paraphe de l’Accord de paix par la Coordination dans les meilleurs délais.

Au cours des consultations, la Coordination a réaffirmé son engagement au processus d’Alger en cours et a réitéré sa volonté à aller de l’avant en vue du parachèvement de l’accord le plus rapidement possible.
« Les défis auxquels le Mali est confronté sont multiples et nécessitent l’engagement ferme de tous les maliens pour y faire face. La concrétisation d’un accord crédible, juste et durable est une étape nécessaire et cela doit être parachevé le plus rapidement possible», a déclaré M. Hamdi. « La MINUSMA sera toujours aux cotés des maliens et continuera à soutenir tous les efforts en faveur de la paix et de la stabilité au Mali», a-t-il conclu.
PARTAGER