Le vice-président du Mnla, Mahamadou Djeri Maïga… “Ce que les membres du Conseil de sécurité de l’ONU nous ont dit”

21

On en sait davantage sur les discussions qui ont eu lieu entre la délégation du Conseil de sécurité de l’ONU et les groupes armés du nord du Mali, à l’hôtel de l’Amitié le lundi 3 février dernier. Ces derniers ont affirmé qu’ils renonçaient à la partition du territoire malien.

 

Djeri MnlaVisiblement, la mission du Conseil de sécurité a été très réconfortée par sa visite de deux jours dans le pays pour constater l’évolution de la situation notamment la stabilisation des régions septentrionales.

 

Joint par nos soins, Mahamadou Djeri Maïga, vice-président du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA), a indiqué qu’au cours de cette réunion qui a regroupé les deux autres mouvements armés du nord à savoir le HCUA et le MAA et la mission du Conseil de sécurité de l’ONU, ils ont réaffirmé leur disponibilité à aller rapidement au dialogue inclusif selon le calendrier qui sera proposé par le gouvernement.

 

Cependant, notre interlocuteur a tenu à préciser qu’à défaut de l’indépendance, son mouvement était toujours attaché à l’une de ses exigences en l’occurrence un statut particulier pour le septentrion malien pour aboutir soit à un fédéralisme ou une autonomie. Il a également dit à cette délégation onusienne que les mouvements armés du nord demeurent attachés à l’accord préliminaire de Ouagadougou signé le 18 juin 2013 entre les autorités de transition et les groupes armés sous la supervision de la communauté internationale et la médiation burkinabé.

 

 

Par contre, ils ne rejettent pas d’autres médiations qui veulent aider à la recherche d’une solution durable et apaisée pour le nord du Mali. C’est ainsi qu’il a martelé à cette mission que la fixation de nouvelles conditions n’est pas la prérogative du président IBK en ce sens que l’accord a été signé avant son élection. D’ailleurs, il rappelle que c’est ce document qui a permis au président IBK d’accéder à la magistrature suprême.

 

 

S’agissant du lieu de la tenue du dialogue inclusif, il insiste sur le fait qu’un territoire étranger sera l’idéal pour le démarrage des discussions même si l’accord final pourra être signé à Bamako. Raison invoquée par ce responsable du MNLA, sa sécurité n’est pas assurée à Bamako.

 

En ce qui concerne le cantonnement et le désarmement des groupes armés, il estime que c’est un faux débat destiné à gagner du temps. Pour lui, le désarmement ne peut être évoqué pour la simple et bonne raison que leur sécurité est menacée. Ajoutant que ce ne sont pas les armes qui ont empêché le bon déroulement de la présidentielle et des législatives. Il a rappelé en outre que les éléments de son groupe sont bel et bien cantonnés, mais que s’ils sont menacés, ils n’hésiteront pas à réagir. Pour parvenir à ce cantonnement, il préconise le cantonnement de tous les autres groupes. A entendre ces propos, on voit mal comment les violons peuvent être accordés entre le gouvernement malien et les groupes armés. Certainement que l’optimisme de la délégation du Conseil de sécurité est motivé par autre chose loin de simples paroles de bonne volonté.

 

 

Bruno D SEGBEDJI

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Espece de lache,vous envoyez des enfants se faire exploser tout les jours en les faisant croire qu’ils vont rentrer dans le paradis alorsque vous vous deplacez dans des BRDM tout juste parce que votre securite’ n’est pas assuree ou bien vous n’aimiez pas le paradis?

    Le plan ” A ” ne marchera pas car on ne peut pas discuter avec des terroristes .

    Le gouvernement Malien doit passer au PLAN ” B ” qui consiste tout simplement a liquider physiquement tout ces feneants terroristes de ce mouvement fantome qui est le MNLA.

  2. Espece de lache,vous envoyez des enfants se faire exploser tout les jours en les faisant croire qu’ils vont rentrer dans le paradis alorsque vous vous deplacez dans des BRDM tout juste parce que votre securite’ n’est pas assuree ou bien vous n’aimiez pas le paradis?

    Le gouvernement Malien doit passer au PLAN ” B ” qui consiste tout simplement a liquider physiquement tout ces feneants terroristes de ce mouvement fantome qui est le MNLA.

  3. Desormais votre securte nést plus assure uo que vous soyez meme apre les conflie ceux sal traitre de MNLA

  4. Desormais votre securte nést plus assure uo que vous soyez meme apre les conflie

  5. Mahamadou Djiri Negro Bandit tu va Mal finir Le MNLA ils ton utiliser pour trahir Le Mali pauvre con et con de ta mere

  6. CE CHIEN NOIRE D’MNLA( MOUVEMENT NARCO TRAFFIQUAND DE L’ADRAR) SERA LE 1ER ESCLAVE DE C GROUPE RACIST.MORRRRRRRRRRRRRRRRO. TU AS OUBLIE TON ORIGINE.

  7. Je suis absolument opposé au dialogue “INCLUSIF”. 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    Comment admettre une organisation qui s’intitule mnla dans un dialogue inter-malien ???
    LIBRATION DE ZAZAREVE…..voila l’objectif du mouvement pris au pied de la lettre. Pour participer au dialogue il est indispensable que ce groupuscule change de nom et se mette dans l’esprit de l’unité et non celui de la séparation qui caractérise sa dénomination insolente.
    Toute allusion à quelque chose qui n’existe pas doit être exclue au préalable du dialogue….ex:ZAZAREVE.
    👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    • MAIS Où SERAIT PASSE NOTRE FAMEUSE S.E ? POUR ALLER LIQUIDER PUREMENT ET SIMPLEMENT CE VERMINE DE JERRY , QUEL BATRACIEN ET FANDEN SAKHO DE REPORTER OU JOURNALISTE , QUI OSE TENDRE LE MICRO A CE KÖRÖBÖRÖ BOH , D’INSULTER TOUTE UNE NATION. IL FAUDRA ORGABNISER ET ENCLENCHER UNE VERITABLE CHASSE A L’HOMME POUR DEBUSQUER CE CROMAGNON ET TOUS SES ESPECES AFIN DE LE LIQUIDER PURMENT ET SIMPLEMENT! 😈 😈 😈 😈

  8. NUL N'EST AU DESSUS DE LA LOI-LE PRESIDENT IBK INTERPELLE SUR LE CAS DES 263 FONCTIONNAIRES RADIES.

    C’est la premiere tete a eleminer physiquement,et cette elemination ne doit meme pas tarder.

    • 😉 😉 😉 SURTOUT QU’IL EST A PORTE DE MAIN….ALORS…
      👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  9. Si IBK ne peut pas rentré a Kidal je me pose la question que fait les députés élus de sont partie pour Kidal? et IBK ne les chassé passé de sont parti pourquoi? ou bien ceux que le Chérif HAIDARA de Ségou a dit est il vrais, que la vérité es entre nous a Bamako.

  10. bnjr, a mon avis je ne vois qu’une seule issue, c’est de réglé pour un premier temps militairement, les coincés jusqu’à se qu’ils renoncent eux même et nous appeler à une table de négociation.
    sinon je ne vois pas d’autre ici, nous allons passer toute une éternité la dessus sans issus.

  11. Le Mali est une Republique egalitaire.Il ne doit y avoir aucun privilege accorde a un Groupe ethnique donne.Une rebellion qui a trame un complot international contre le Mali,dont la haine les enrageant,les a pousses a egorger,eventrer des soldats Maliens desarmes,perpetrer des violences inouies sur une population sans defense, n’a droit a aucune faveur.Le crime ne peut etre recompense par une menace de violation de l’integrite territoriale.Si le MNLA n’est pas satifait par l’octroi des droits et des libertes civiques reconnus a chaque citoyen,et groupe ethnique,le Mali devrait renoncer a un dialogue de sourds et eliminer la rebellion par les armes.Le Mali a fait appel au Conseil de Securite pour eviter l’option des armes qui reste son droit,Le Conseil de Securite a applique les Resolutions de l’Assemblee Generale en la matiere ainsi que la Jurisprudence Internationale.Toutes les parties soucieuses de la Justice et de la paix doivent respecter les decisions prises de commun accord.

  12. 🙄 😈 😈 😈 , alors pourquoi pas la guerre? Ladji bourama a été clair et J’espère qu’il ne decevera pas le peuple au profit d’une bande de terroristes financée et manipulée par des mains invisibles tant a l’interieur qu’a l’exterieur ou la plus part de leurs supports proviennent. Maiga, tot ou tard tu reponderas a tes actes et pendu,inchallah d’apres ladji boura :mrgreen: .

  13. Cet homme là, j’aime bien connaître ses parents et en échanger avec pour juste comprendre. Si non, ce n’est pas normal.

  14. Quand même, eux, ils peuvent venir à Bamako sans être inquiéter par une mouche, par contre même IBK ne peut faire pareil à Kidal, c’est tout simplement honteux, inadmissible et incomprehensible!

  15. IL YA PLUSIEURS SORTES DE MALEDICTIONS
    CELUI DE CE MONSIEUR EN EST UNE.

    MOUSSA ASSARIDE DU MNLA A ETE MAUDIT PAR SON PERE SUITE AUX CRIMES DE VIOLS ETHNIQUES ET AUTRES QU’ILS ONT COMMIS AVEC LEURS ALLIES AU NORD DU PAYS.
    SON PERE LUI A SIGNIFIE QU’IL EST SEUL DANS SON AVENTURE FUNESTE.
    QUAND UNE BANDE DE MAUDITS REVENT DE FASCISME ILS PERDENT LEUR TEMPS.
    AVANT ILS ONT DIT QUE « L’AZAWAD » S’ARRETAIT A DOUAENZA AUJOURDHUI IL SE FOCALISE SUR KIDAL POUR SE SAUVER LEUR TETES DES CRIMES COMMIS.
    MAI TOT OU TARD ILS RENDRONT LES COMPTES CAR LES CRIMES COMMIS NE SERONT JAMAIS OUBLIE DU CREATEUR TEL EST LA LOI DE LA VIE.
    DURANT SA VIE SEMEE DE CRIMES PERPETRES IL FAUT TOUJOURS S’ATTENDRE A DES RETOURS
    👿

  16. IL PLUSIEURS SORTES DE MALEDICTIONS
    CELUI DE CE MONSIEUR EN EST UNE.

    MOUSSA ASSARIDE DU MNLA A ETE MAUDIT PAR SON PERE SUITE AUX CRIMES DE VIOLS ETHNIQUES ET AUTRES QU’ILS ONT COMMIS AVEC LEURS ALLIES AU NORD DU PAYS.
    SON PERE LUI A SIGNIFIE QU’IL EST SEUL DANS SON AVENTURE FUNESTE.
    QUAND UNE BANDE DE MAUDITS REVENT DE FASCISME ILS PERDENT LEUR TEMPS.
    AVANT ILS ONT DIT QUE “L’AZAWAD” S’ARRETAIT A DOUAENZA AUJOURDHUI IL SE FOCALISE SUR KIDAL POUR SE SAUVER LEUR TETES DES CRIMES COMMIS.
    MAI TOT OU TARD ILS RENDRONT LES COMPTES CAR LES CRIMES COMMIS NE SERONT JAMAIS OUBLIE DU CREATEUR TEL EST LA LOI DE LA VIE.
    DURANT SA VIE SEMEE DE CRIMES IL FAUT TOUJOURS S’ATTENDRE A DES RETOURS.
    👿

Comments are closed.