Les arabes du Nord du Mali tentent de s’unifier

22
Le gouvernement malien a créé début mars dernier une «Commission dialogue et réconciliation» (CDR), ayant pour mission de «rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes». PHOTO JOE PENNEY, REUTERS
Le gouvernement malien a créé début mars dernier une «Commission dialogue et réconciliation» (CDR), ayant pour mission de «rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes».
PHOTO JOE PENNEY, REUTERS

Des mouvements et personnalités des communautés arabes du Nord du Mali ont créé une nouvelle organisation qui affirme représenter l’ensemble des Arabes maliens, a appris l’AFP lundi auprès d’eux à Nouakchott.

La «Convergence des mouvements et associations arabes pour l’unité et le développement de l’Azawad» (nord du Mali) a été créée à l’issue d’une réunion tenue les 5 et 6 avril dans la capitale mauritanienne, selon une déclaration de ses membres dont l’AFP a obtenu copie.

 

Elle a été formée par «les leaders, cadres, notabilités et responsables des mouvements et associations de la communauté arabe de l’Azawad», affirme ce texte.

 

La réunion a rassemblé des délégations d’Arabes de l’Azawad venus du Mali, mais aussi de l’Algérie, du Burkina Faso, du Niger ainsi que de la Mauritanie, quatre pays voisins du Mali, a précisé à l’AFP le porte-parole de cette «Convergence», Boubacar Ould Taleb.

 

«La Convergence constitue le cadre unique de représentation légitime des aspirations de notre communauté», affirment également les signataires dans leur déclaration.

 

Parmi les membres du directoire de ce nouveau cadre unitaire, figurent le chef du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), Ahmed Ould Sidi Mohameda, d’anciens parlementaires et diplomates arabes maliens qui résident à Bamako, dont Sidi Mohamed Ould Oumrani et Baba Ould Sidi Wafi, a indiqué M. Ould Taleb.

 

Selon lui, la convergence ne comprend aucun membre des groupes armés ayant occupé pendant plusieurs mois le nord du Mali en 2012, qu’il s’agisse de la rébellion touarègue du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, ayant déclenché l’offensive qui a conduit à l’occupation du Nord malien) ou des organisations djihadistes liées à Al-Qaïda.

 

Elle est clairement «pour l’unité et l’intégrité territoriale du Mali», a insisté le porte-parole: «Aucune personnalité parmi les mercenaires qui ont cherché la division de notre communauté et de vivre sur le dos de notre peuple n’en fait partie, ni personne en relation avec les mouvements accusés de liens avec AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et le MNLA».

 

«Nous sommes prêts à intégrer la commission nationale de réconciliation et à toute forme de négociations avec le gouvernement malien sur l’avenir de ce territoire» qu’est le Nord malien, a-t-il ajouté.

 

Le gouvernement malien a créé début mars dernier une «Commission dialogue et réconciliation» (CDR), ayant pour mission de «rechercher, par le dialogue, la réconciliation entre toutes les communautés maliennes».

 

Dans leur déclaration, les Arabes maliens s’inquiètent aussi «des risques de marginalisation de (leur) communauté par rapport à toutes les grandes questions de l’heure, notamment la participation au dialogue politique».

 

Ils condamnent le «terrorisme sous toutes ses formes», «le banditisme transfrontalier», trafics en tous genres et «activités illicites et criminelles». Ils dénoncent des «dérapages» dont sont victimes selon eux des civils dans les régions de Tombouctou (nord-ouest du Mali) et de Gao (nord-est du Mali).

 

Les Arabes sont une minorité dans le territoire de l’Azawad, berceau des Touaregs, eux-mêmes minoritaires dans l’ensemble du Mali.

 

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. ce qu il faut c est developper le nord et ensuite faire en sorte qu il
    soit davantage cosmopolite

    comme cela le racisme va refluer

  2. LE MNLA N A PLUS DE RAISON D ETRE

    LES REGROUPEMENT ETHNIQUE NON PLU

    TOUT REGROUPEMENT SUR BASE ETHNIQUE DOIT ETRE INTERDIT

  3. On est en droit de se poser la question pour savoir de qui se moque t on? Mouvement Arabe d’Azawad ne peut être une expression d’un groupe qui veut l’intégrité du Mali. La partie septentrionale du Mali ne s’appelle pas Azawad.
    Ce Mouvement est contradictoire avec ce qu’il affirme défendre. On ne peut pas vouloir défendre l’unité du Mali et persister à porter un nom qui depuis plus d’un demi siècle est le symbole de sa division et de l’irrédentisme des fils égarés!

  4. tout se joue maintenant pour le Mali surtout en ce moment ou le monde entier est à son chevet. ceux qui auront la lourde tâche de mener le dialogue de la réconciliation doivent éviter de n’est pas tomber dans des pièges suivantes:
    Рde privil̩gier un groupement arm̩
    – le favoritisme d’une ethnie par rapport à l’autre
    – la gestion des localités à travers des soit disant familles notable
    Рla tenue de promesse des projets de d̩veloppement irr̩alisable pouvant servir de base ult̩rieurement pour un autre soul̬vement
    – de faire des compromis sur la gestion militaire d’une zone nord Mali
    Рde faire dialogue avec les groupes arm̩s

    Ce que la commission doit pas oublier:
    – la création d’une commission de suivit de la solution de paix qui sera accepté par tous au sortie des dialogues( chose qui a été le défaut de pacte national qui restera à mon sens le meilleur accord pour la gestion des crises au nord Mali)
    Рde faire le dialogue avec les communaut̩s du nord Mali

  5. abimelc ferme ta gu eul espec e de b atar si tu critique les ara bes il vont te faire ch ier vous etes fort seulement dans les escroqueri

  6. Appeler le nord du Mali Azawad est une grave tromperie dans laquelle les voyoux du MNLA veulent entraîner la communauté internationale. Cet Azawad n’est qu’une petite partie du territoire malien située entre Tombouctou et Taoudenit.Dans ce même nord il y’a d’autres entités le Gourma, le Youllelmedene, l’Adrar des Ifogas comme au sud il y’a le Mandé, le Kénédougou, le Khasso, le Kaarta, le Diafounou le Baninko etc…

  7. Gare au gouvernement malien s’il recommence les mêmes bêtises qu’ATT.Ces arabes , maures sont des apatrides.Comment former des Mouvements à l’extérieur et les reconnaitre au sein de la CDE..Faut plus qu’il ait une discrimination positive pour telle ou telle communauté .Soit le Mali est un et indivisible soit toutes les communautés seront présentes à la CDE. Ces gens nous emmerdent et nous ont crée des grands problèmes( occupation du Nord , insécurité).Plus de problème d’arabes , maures ou touaregs au niveau du gouvernement.

  8. Ces arabes là me deçoivent! comment des gens, qui se croient plus musulmans que tout le reste de l’humanité, sont les plus corompus dans la drogue? Et puis ils parlent de arabes de l’azaouad, il n’y a que le nord du Mali que ces terroristes et bandits arabes et touaregs du MNLA ont crée de toute pièce. Honte à tous les indignes musulmans qui souillent la religion de Dieu.

  9. S il vous plait ne dites pas azawad.Ne donner corps a ce qu ils disent . Dites plutot NORD DU MALI.

  10. Bon vent au mouvement arabe pour un Mali unifié où tous les dignes fils ont leurs places.

  11. Si tant est qu’il sont pour l’unicité et la paix au Mali, pourquoi vont-ils se réunir dans un pays qui entretient des bandits contre le Mali? Il y lieu de donner les noms de ceux qui ont quitté les pays voisins pour ce mouvement afin qu’on puisse les identifier et les suivre. Que les touaregs cessent d’amener la communauté internationale en bateau, car ils ne sont pas plus à cheval sur plusieurs pays que les peuls! Et ils ne sont pas autant nombreux que les peuls! Donc qu’ils se calment, car si on veut aller loin, le territoire qu’ils réclament est d’abord peul, songhaï, dogon etc.

  12. ALCARAMA porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que cette organisation est initiée par un groupe d’opportunistes responsables de la déliquescence des rapports entre les communautés au nord du Mali et anciens alliés pour la plupart du MNLA et de AQMI. Ils ne représentent que leurs propres intérêts. Ils ne bénéficient d’aucun soutien populaire et encore moins des chefs de tribus et de fractions que ALCARAMA a pris soin de consulter individuellement tant au Mali qu’en Algérie et en Mauritanie. Des rencontres aux camps de Mberra et de Fassala avec les représentants légitimes de la communauté arabe ont été organisées ces deux derniers jours.
    ALCARAMA rassure les arabes où qu’ils soient, les élus et leaders communautaires du Nord et les organisations de la société civile du Mali quant à sa volonté inébranlable de continuer à travailler sans passion à unir les maliens et à construire le Nouveau Mali débarrassé du terrorisme et du trafic de drogue.

  13. Le bureau de ALCARAMA a été surpris, au même titre que toute la communauté arabe tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Mali, de la création d’une nouvelle organisation dite ”Convergence des mouvements et associations arabes pour l’unité et le développement de l’Azawad” à Nouakchott le 6 du mois en cours.
    ALCARAMA porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que cette organisation est initiée par un groupe d’opportunistes responsables de la déliquescence des rapports entre les communautés au nord du Mali et anciens alliés pour la plupart du MNLA et de AQMI. Ils ne représentent que leurs propres intérêts. Ils ne bénéficient d’aucun soutien populaire et encore moins des chefs de tribus et de fractions que ALCARAMA a pris soin de consulter individuellement tant au Mali qu’en Algérie et en Mauritanie. Des rencontres aux camps de Mberra et de Fassala avec les représentants légitimes de la communauté arabe ont été organisées ces deux derniers jours.

  14. Dionkound devrait démissionner quand il a été mmal traité, le Mali est à terre et lui ne fait que sourir à la télé. Django et clan veut se tailler 2 milliards après l’échec de Choguel et clan pour 9 milliards.
    Des véhicules pour la présidence et la primature pour 3 petits mois. M le PR par intérim ne nous conduit pas de cette façon aux élections pardon.

  15. les arabes ne seront jamais unis tant qu’en leur sein il ya des calamités comme moulay ahmed regani, des ordures de cette nature sont nuisibles aux arabes du Mali. cet agent-double, au service des algeriens, du Mujao, d’ansar dine, est membre du commandement du Mujao, vivant sur le dos du contribuable malien. il n’a meme pas honte de porter un uniforme de la Douane malienne. ce traitre n’a pas de scrupules. Il peut vendre ses enfants pour l’argent. En moins de quelques années, ce fumier s’est construit des villas de haut standing à Bko loués aux americains à hauteur de 5000 usd/mois.Au congres des arabes en Mauritanie en 2012, il a rejoint en presence de tous les participants le Mujao, et sans se gener il est retourné à Bko pour espionner pour le compte de ce mouvement. Aujourd’hui il est averc dina, l’homme dont la milice a detruit la ville de tbt et l’a offerte aux terroristes.il a trompé les vieux ahmed sidi med, baba et Oumrani.Voyez la liste.Tous les narco trafiquants y figurent

  16. Mr Oumar show le vrai ignorant des Africains ,tu parles de ATT ,lui il n est plus la

    • monsieur sanogo, vous n’avez pas compris ce que je voulais ecrire. Cette milice qui est à la base de cette convergence est celle la meme qu’ATT avait armée pour proteger la ville de TBT et qui l’a trahi.
      Chassés d’algerie,et du sahara malien par les touaregs, ils se sont rabattus sur la Mauritanie, où vivent leurs complices abder hamane youba autre narco trafiquant, en stand by, le temps que les elections se passent pour revenir à Bko et reprendre le trafic.

  17. Les arabes n’ont rien à voir avec ce ramassis de vendus, de trafiquants de drogue etde milices ATT. Dommage qu’ils aient embarqué dans cette aventure le viel El Oumrani qui vient d’etre debarqué par Alkarama. Cette convergence divergente n’a de convergence que le nom. Elle a été créée sur insistance des gros bonnets de la drogue venus de Gao, de Bamako notamment chreyef, Oumar ould Ahmed Henoune tous sous mandats d’arret international. Ils ont été rejoints par leur coùmplices à Nouakchott Abdour hamane Youba qui a fui le Mali en meme temps qu’ATT son protecteur. Nous n’avons vu aucun delegué du Burkina ou d’ailleurs.ce groupe est fortement lié au groupe de dina qui a fait le deplacement de Nouakchott en compagnie de ses lieutenents. pour ceux qui ne le connaissent pas, Dina est cet imbercile qui a attaque et vidé le camp militaire de Tombouctou, qui a vidé le Tresor de Tombouctou et qui a offert la villes aux terroristes avant d’en etre chassé comme un vulgaire voleur.

  18. Ne vaut-il pas mieux d’interdire tout nom d’association qui mentionne l’azawad. ce terme irrédentiste cache trop de connotation négative. L’azawad nous a-t-on est une zone de pâturage située aux confins de Tessalit. Les autorités doivent être désormais prudentes…..

  19. RFI avec sa propagande a deux balles

    Le nord du Mali n’est pas le berceau des Touaregs mais une terre multi-ethnique malienne ou aucune ethnie est supérieure a une autre !!

    ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

  20. Le leader de cette communauté mr Ahmed. Ould Sidi Md est un homme digne respectable et connaisseur des vrais problème de son pays le Mali ,félicitation

  21. Allons, vous aussi donc finalement chaque groupe ethnique va commencer a creer son mouvement au Mali ou quoi ❗ . Si c’est unicite du Maliba ok mais arabe de l’azawad??? ❓ . Non merci. Apres les peulhs de l’azawad, les sonrais de l’azawad etc…. murissez un peu. 😈 .

Comments are closed.