Les FAMA, nouvelle cible de l’insécurité au nord du Mali : Un véhicule de l’armée enlevé à Gao et un autre saute sur une mine près de Tombouctou

9

-Récemment, ce sont surtout les militaires maliens qui opèrent progressivement leur retour dans cette partie du pays qui sont pris pour cible. Ainsi, le mardi dernier, aux environs de 19h, le véhicule d’un militaire malien a été enlevé près du palais de justice de la ville lors d’une manifestation meurtrière provoquée par l’attitude partisane des casques bleus. Le militaire en question avait fait une escale au Restaurant ” Source du nord ” pour se ravitailler. C’est là que son véhicule avec à son bord son arme et son portable, a été enlevé. Selon nos sources, le militaire n’est pas de Gao mais était simplement venu pour s’approvisionner.

Par ailleurs, hier mercredi, à 6h du matin, c’est un autre véhicule de l’armée qui a sauté sur une mine à 60km au sud de Tombouctou. Heureusement qu’il n’y a aucune victime à déplorer, mais l’avant du véhicule a été fortement endommagé par la déflagration.

Bien qu’on ignore les auteurs de ces crimes, il semblerait qu’ils soient en relation avec l’insécurité généralisée qui prévaut depuis quelques temps au nord du Mali. En effet, outre les affrontements devenus quasi-réguliers entre les unionistes et les séparatistes, des hommes armés que l’on dit proches des derniers se livrent à des harcèlements contre des civils favorables à l’unité du Mali et des militaires. Ainsi, le week-end dernier, c’est la localité de Kasba, dans l’arrondissement de Bamba (cercle de Bourem ) située à environ 30 km à l’est de Zarhu sur la route reliant Tombouctou à Gao, qui a été prise pour cible par des bandits armés. Ces derniers y ont incendié et pillé des commerces avant d’emporter des biens ainsi que des otages qui finiront par être libérés. Une situation qui prévaut alors que les soldats onusiens chargés d’aider l’armée malienne à rétablir l’intégrité du territoire, sont sous le feu des critiques après la répression meurtrière des manifestants de Gao qui protestaient contre sa partialité vis-à-vis des groupes armés.

Rappelons que la MINUSMA avait conclu un accord avec le MNLA prévoyant l’établissement d’une ” zone temporaire de sécurité ” incluant Tabankort pour désarmer les unionistes. Ce qu’elle n’a pas osé faire à Kidal où ses installations et ses bureaux situés à l’aéroport ont été pillés et saccagés par des manifestants à la solde des séparatistes qui occupent d’ailleurs toujours le bâtiment. Ce qui fait dire à certains que c’est une politique de deux poids et deux mesures.

    Massiré Diop  

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Je crois qu il y a un non-dit dans toute cette histoire. Cet officier represente un veritable danger pour les troupes. Qu il soit arrete aussitot que possible. Ces genres de laxisme doivent etre serieusement sanctionnes en guise d enseignement pour le future.

  2. Cà vraiment la légèreté de notre commandement mise au grand jour. Comment laisser son véhicule de service en marche dans une zone en conflit. C’est le comble! Pitié armée malienne. Que faire? Même les agents chargés de la sécurité du Président de la République téléphone ou joue avec leur portable étant en poste. Regardez les en montant à Koulouba ou sur la route de l’aéroport. Que dire de ceux qui gardent les banques? Pitié, encore pitié!

  3. Justement arreter de prendre les gens comme des dupes, la FAMa s’est toujours cachee derriere des falacieuses informations pour masquer ces carrences, sa mediocrite, son amaterisme tantot les francais nous ont bombarde tantot la minusma ne travaille pas a notre cote, tantot on n’a pas d’arme tantot Dieu n’est pas avec nous pititi patata des balivernes.

  4. Il faut arrêter de nous prendre pour des cons! 👿

    Pour mieux dissimuler l’énormité de la gaffe d’un “commandant” capable de laisser un véhicule militaire (le sien!) sans personne à bord d’une part, et encore mieux: les clefs sur le contact et avec son arme de service dedans (:roll: 🙄 🙄 🙄 🙄 !!!), on tente de faire l’amalgame avec un véhicule sautant sur une mine pour laisser penser que le vol de l’autre était lui aussi……………une action de l’ennemi! 🙄 🙄 🙄

    Non!… Désolé!… A moins d’être réellement naïf, personne ne peut gober cette farce! Si des ennemis avaient voulu voler un véhicule militaire, vous croyez vraiment qu’ils l’auraient fait en plein jour ET EN PLEINE VILLE?

    Soyons sérieux! 🙄 🙄 🙄

    Le vol de ce véhicule est un banal vol de voiture UNIQUEMENT DU A L’INCONSCIENCE INVRAISEMBLABLE D’UN SUPPOSE OFFICIER! 🙄 🙄 🙄 🙄

    S’ils s’agissait d’un acte préparé par les ennemis (autrement dit un acte militaire!) comme tente désespérement de le faire croire ici l’Indépendant, les soi-disant “ennemis” pouvaient-ils deviner à l’avance que
    Ce commandant s’arrêterait précisément dans cette boutique
    Qu’il laisserait les clés sur le contact
    Et qu’il laisserait le véhicule sans personne à bord…

    Non, il a suffi qu’un banal passant voyou passe là à ce moment-là et tombe sur une telle “aubaine” (:roll: 🙄 🙄 !) pour saisir l’occasion, c’est tout!

    Arrêtez de tenter de déguiser ça en “acte de guerre” perpétré par l’ennemi! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 Nous ne sommes ni cons, ni idiots! 👿

Comments are closed.