Quelques jours après avoir boudé les négociations de paix à Alger : Les séparatistes reprennent finalement le dialogue avec le gouvernement malien

2

Quelques jours après avoir boudé les négociations de paix à Alger Ouvertes depuis lundi dernier à Alger, les négociations directes entre le gouvernement du Mali et les groupes armés séparatistes n’ont réellement démarré qu’hier jeudi. Rappelons qu’après avoir fait acte de présence lors de la cérémonie d’ouverture, le lundi 15 septembre dernier, ces derniers sont sortis de la salle des discussions pour protester contre la présence de Me Harouna Toureh qui a refusé de signer leur protocole d’entente. Ce document, signé peu avant le début des travaux par cinq des six mouvements armés officiellement présents à Alger, prévoit notamment une partition du pays.

Ainsi, les séparatistes ne se sont pas présentés après l’ouverture officielle des négociations directes entre le gouvernement malien et les groupes armés séparatistes dans le cadre de la seconde phase des pourparlers d’Alger. Absents des ateliers de discussions, ils ne sont pas sortis de leur hôtel. Sans eux, les travaux sur les quatre groupes thématiques se sont certes poursuivis, mais sans réels enjeux.

 

Seuls la CM-FPR de Harouna Toureh et certains groupes qui lui sont restés fidèles comme le Gatia, une partie du MAA-loyaliste et de la CPA discutaient avec le gouvernement malien sous la supervision de l’équipe de médiation. Leurs points de vue se recoupaient sur plusieurs points allant dans le sens d’offrir plus de possibilités de développement aux régions du nord du Mali et une plus forte implication des communautés qui y vivent dans la gestion de leurs terroirs.

 

Selon l’un des membres de l’équipe de médiation, le dialogue qui a repris avec uniquement les séparatistes et le camp gouvernemental, comme l’ont souhaité les premiers, a été ” très constructif “. Bien qu’il n’ait pas dit clairement s’ils ont renoncé à leur idée d’un Etat fédéral avec deux entités autonomes, il a tout de même signalé que des avancées impressionnantes ont été réalisées à l’issue de cette première journée. Celle-ci a été consacrée exclusivement aux travaux du premier groupe thématique traitant les questions politico-institutionnelles. Ce qui était l’une des conditions posées par les séparatistes pour la reprise du dialogue.

 

 

Conformité à la Constitution

Notons qu’à l’ouverture des travaux, l’Ambassadeur de l’Algérie au Mali, Nourredine Ayadi, qui présidait la rencontre a, au nom de l’équipe de médiation, souligné que les interventions doivent être conformes à la Constitution du Mali, aux accords précédents, ainsi qu’à la feuille de route de juillet dernier consacrant une large part au respect de l’intégrité territoriale du Mali, à l’unité nationale et la forme républicaine et laïque de l’Etat.

 

Comme d’habitude, le porte-parole des séparatistes, Ambéry Ag Rhissa a dénoncé les politiques mises en œuvre par les différents pouvoirs qui se sont succédé au Mali depuis les indépendances et qui n’ont, à ses dires, accordé aucune importance aux régions du nord du Mali. Avant de réitérer leur revendication relative au fédéralisme.

 

 

Dans sa réponse, le ministre de la Décentralisation, Ousmane Sy, a rappelé que le gouvernement du Mali était disposé à engager plus de réformes pour assurer le bien-être des populations sur l’ensemble du territoire national tout en préservant l’indivisibilité et l’unité du Mali. C’est ainsi que la parole a été donnée aux membres de chaque partie (gouvernement et mouvement armé) qui ont soit défendu le caractère unitaire du pays ou réclamé un système de gestion des terroirs plus autonome.

 

Issue incertaine

Même si l’équipe de médiation se veut optimiste et confiante pour la conclusion d’un accord, l’issue de ces pourparlers demeure néanmoins incertaine. En effet, bientôt on ne saura même plus où donner de la tête avec les récentes divisions et déchirements constatés dans les rangs des groupes armés.

 

 

Il y a lieu de signaler qu’à l’instar du MAA-loyaliste qui a signé le protocole divisant le Mali avant de se rétracter, la CPA de l’ex-député de Bourem, Ibrahim Ag Mohamed Assaleh qui a également procédé au même acte, connait les mêmes soubresauts. Bien qu’il continue de revendiquer la paternité de la CPA, des éléments influents de son mouvement ont décidé de démettre Ag Assaleh de ses fonctions l’accusant de fautes lourdes et d’acte subversif.

 

 

Reste à savoir si eu égard à tous ses efforts, la médiation parviendra à convaincre les séparatistes de renoncer à leur idée de fédéralisme et de s’inscrire pleinement dans un Etat unitaire.

Massiré Diop , depuis Alger

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal au malhonnête et le met hors de lui mais apaise et rend heureux l’honnête

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que tous les pays sur cette terre des humains sont constitués d’autochtones et d’étrangers

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes qu’aucun pays n’aurait existé sur cette terre des humains si ces autochtones et étrangers devaient demander leur autonomie leur indépendance

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que les arabes n’ont point été ne sont point et ne seront jamais les autochtones de la zone du nord du Mali où ils sont actuellement Ils sont venus du Maroc par vagues migratoires sous la conduite des fils de Hassan

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que les touaregs ou kel tamashaq ou targui n’ont point été ne sont point et ne seront jamais les autochtones de la zone nord du Mali où ils sont actuellement Ils sont venus du Fezzan ou Targa en Libye par vagues migratoires

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que les bamanan les miniakan les dogon les bozo etc sont des autochtones des régions du Mali où ils sont pourtant ils n’ont jamais revendiqué leur autonomie leur indépendances aux fins de bénéficier des aides particulières

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que le développement des autres régions du Mali est dû à l’argent investi dans les projets et œuvres des ressortissants de ces zones vivants au Mali qui sont travailleurs et de l’argent envoyé par les ressortissants courageux travailleurs de ces zones ayant migrés partout à travers le monde

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes qu’au nom d’1réconciliation « bidon » et de « foutaise » à répétition les différents gouvernements de lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuels du Mali n’ont fait ne font que s’occuper de ces voyous de criminels des bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie sur des bases tribales raciales enfants ingrats égoïstes paresseux collabo mafiosi apatrides de MNLA Ansar Eddine et Consorts au détriment des autres maliens

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes qu’ils sont et seront toujours 1problème pour leurs frères touaregs arabes travailleurs les autres ethnies du nord du Mali et pour le pays tout entier Ils ne reconnaitront jamais les efforts du Mali à leur égard tant que le Mali ne leur promet pas la pitance l’assistance gratuites jusqu’à leur mort

    Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes qu’ils ne veulent pas travailler à la sueur de leur front et sont prêts à s’allier avec n’importe qui n’importe quel pays ou puissance même avec Satan pourvu qu’on leur promette l’assistance la pitance gratuites jusqu’à leur mort

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que ces « voyous de criminels » refusent d’investir leur argent dans les projets et œuvres de développement dans les zones du Mali où ils habitent comme le font les autres maliens uniquement parce qu’ils savent qu’ils ne sont pas les autochtones de ces zones

    Nous disons bien et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes que ces « voyous de criminels » sont venus avec des armes et ont collaboré avec les « amis ennemis » sous régionaux d’Europe et d’Arabie du Mali pour attaquer le Mali par ce que ces « amis ennemis » du Mali les ont promis l’assistance la pitance gratuites jusqu’à leur mort Ainsi ils ont amené la mort la désolation la misère la maladie l’exode dans leur zone d’habitation car ils savent qu’ils ne sont point les autochtones et « s’en foutent » qu’adviendra les populations de cette zone Seuls leurs intérêts comptent et ils n’hésitent pas à utiliser ces « pauvres »populations

    Nous disons et rappelons il revient donc au lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » et 1des responsables de la déliquescence du Mali son gouvernement de « fidèles klébars et doungourous » et les lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuel tous responsables de la déliquescence du Mali de mettre hors d’état de nuire sans aucun état d’âme partout ils sont ces « voyous de criminels » indépendantistes fédéralistes armés de MNLA Ansar Eddine et Consorts comme cela se passe partout dans le monde

    Nous disons et rappelons dans les vraies démocraties on ne dialogue jamais avec les ennemis les collabos même fussent-ils des compatriotes qui ont tué violé handicapé des citoyens lambda ils sont traqués partout ils sont et mis hors d’état de nuire et le Mali qui se veut 1état de la vraie démocratie ne saurait donc se déroger à ce principe sacro-saint aux fins que plus jamais il vient à l’idée d’1personne ou groupe de personnes à refaire de tels actes sur les populations

    Nous disons et rappelons les gouvernements Russe Chinois Espagnole Français Ukrainien etc « matent » et mettent hors d’état de nuire sans aucun état d’âme les indépendantistes fédéralistes armés tchétchènes ouighours catalans corses ukrainiens sans aucun tiers état ou 1tierse organisation mondiale ne leur exige de s’asseoir et dialoguer

    Nous disons et rappelons il revient aussi au lettré mutant politique nouveau président du Mali choix de la « France-Afrique » et 1des responsables de la déliquescence du Mali son gouvernement de « fidèles klébars et doungourous » et les lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux usurpateurs sans vergogne du titre d’intellectuel tous responsables de la déliquescence du Mali

    Nous disons bien et rappelons de rapatrier comme cela passe partout dans le monde par convois humanitaires supervisés par les ONG de leurs soit disant « amis ennemis les Autres » les arabes et targui qui réclament l’autonomie l’indépendance le confédéralisme etc dans leurs zones d’origine où ils sont autochtones à savoir au Maroc dans le village des Hassan et dans le Fezzan dans le Targa libyen

    Nous disons et rappelons par ailleurs le Mali croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts du peuple malien dans cette compétition mondiale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    Nous disons rappelons et insistons que Non

    Nous disons et rappelons à l’instar de leurs homologues africains lettrés mutants politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux de part leur cupidité morbide de part leur égoïste morbide de s’agripper au pouvoir tels des «sangsues » de part leur laxiste et irresponsabilité morbides ils sont incapables et seront incapables de rentrer de façon efficace dans cette compétition mondiale économico politico militaire « impitoyable» où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme par les gouvernants

  2. 🙄 Donc les travaux continuaient sans eux ?…cool ! :mrgreen: ils ont compris qu’on bien se passer d’eux et avancer !

    8) Mine de rien, gros point pour le parti gouvernemental ! 🙄

Comments are closed.