Libération du nord : Kidal une étape décisive

12 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Samedi et dimanche, Gao et Tombouctou, des principales villes du nord où les islamistes s’étaient installés ont été reconquises par l’armée malienne appuyée par ses alliés français et africains. Kidal, une autre région assimilée au sanctuaire des islamistes et d’Aqmi reste maintenant à reconquérir. Une phase décisive à cause de la géographie montagneuse avec des grottes qui ont fait de la zone des lieux imprenables et des abris pour les terroristes.

Pour atteindre le summum de l’horreur, comme si tous les crimes de guerre déjà commis en s’attaquant aux sites culturels et en commettant des meurtres ne suffisaient pas, les islamistes auraient mis le feu à la bibliothèque des manuscrits anciens de l’humanité, avant de quitter la ville aujourd’hui sous contrôle des armées maliennes et françaises. Les locaux de la mairie de Tombouctou, la radio privée Bouctou et le centre Ahmed Baba et ses manuscrits de l’humanité (la conservation de ces manuscrits a été financée à coup de centaines de millions par l’Afrique du sud, les Etats-Unis et d’autres partenaires du Mali) dans le quartier Sankoré ont été brûlé par les extrémistes, qui ont fui pour regagner Kidal où se trouverait le leader de Ansar Dine, Iyad Ag Ghali. Ils y regagneront sans doute les montagnes de Tegharghare, attendant pour livrer leur ultime combat.

Pour de nombreux observateurs c’est une phase difficile et décisive qui est arrivé. Il s’agit de la reconquête de ces sanctuaires de montagnes qui a toujours été le refuge des combattants touaregs quand ils sont poussés dans leurs derniers retranchements. Ici ils sont très difficiles à déloger.

La reprise de Gao et Tombouctou aurait nécessité une opération nocturne d’envergure des forces spéciales françaises, mobilisant des avions tactiques transportant des parachutistes. Une fois ces villes passées sous contrôle, le tour est à la région montagneuse de Kidal.

A ce jour les premières unités de la force africaine s’installent sur le terrain : les Burkinabés à Markala, les Tchadiens et Nigériens à Gao. Les forces françaises continuent leur avancée en appuyant l’armée malienne au nord. Quelle conjugaison les forces françaises, la MISMA et les forces tchadiennes vont-elles mettre en œuvre pour accomplir la mission, achever la reconquête du nord Mali par la bataille de Tegharghare ? Combien de temps prendra-t-elle ?

B. Daou

 
SOURCE:  du   29 jan 2013.    

12 Réactions à Libération du nord : Kidal une étape décisive

  1. nekkaned1980

    L’actualité donne raison à mes anciens posts, après avoir chassé Ansar dine de Kidal, aujourd’hui, ceux sont les chefs de ces groupes terroristes qui viennent d’être pris. Ansar dine aurait elle perdu son chef? Ce djiadiste qui a terrorisé kidal pendant des mois. Ces touaregs font honte au peuple tamashek. L’AZAWAD doit être libéré de ces DJIADISTES.

  2. dicko050285

    Quand bien même ces djiadistes seraient des TOUAREGS, ils ne représentent pas les confédérations touaregs du nord. Ansar dine et le mia sont des terroristes qui défendent leurs intérêts et se servent de l’AZAWAD, territoire des Touaregs, pour faire leurs trafics. Fuir ces gens et ne pas négocier, voila ce qu’il faut faire avec ANSAR DINE et le MIA.

  3. MOUSSAC

    Et quelle attitude affligeante de ces pseudo touaregs djiadistes d’ansar dine ou du mia qui veulent maintenant négocier. Les terroristes d’hier seront les bouchers de demain. Poursuivre la traque de ces DJIADISTES à travers tout l’azawad, c’est la seule chose à faire face à ces faux touaregs qui n’ont jamais mis les pieds à KIDAL ou dans n’importe quel endroit de l’AZAWAD. ANSAR DINE ne mérite aucun crédit et le MIA est un leurre.

  4. Il faut le dire

    Je crains que Kidal ne soit la pomme de discorde entre la France et le Mali. J’ose croire jusqu’ici que les Français sont sincères dans ce qu’ils font. Kidal doit être libéré et contrôlé comme toutes les autres villes par l’armée malienne appuyée par ses partenaires.
    Il faut craindre pour toute autre option qui amènerait de gros nuages dans les relations aujourd’hui idylliques entre le Mali et la France. J’espère qu’on en sera pas la. La bataille doit se poursuivre jusque dans les confins des montagnes de Kidal pour déloger ces indésirables de vermines et en détruire autant que faire ce peut. Ils ont délibérément choisi ce sort qui leur est réserve.

  5. joe strumer

    c est pas pour rien qu ils veulent pas que l armee ne rentre pas a kidal avec leur hobbi.comme si les gens etaientt des idiots.tout le monde sait qu ils sons a kidal et environ.tant que kidal n est pas nettoyer rien n est fait .il faut deratiser kidal .il faut detruire les les chiens de l enfer qui sont venus se melanger au nationnaux.detruire

  6. vision2013

    Sans chasser les terroristes de Kidal rien n’est fait. Kidal a toujours ete le berceau du terrorisme, de la drogue, et de rebellion contre l’etat malien …donc il faut y etre percutant sans mercie ou la guerre est perdue d’office. Quelle grottes? Il n y vont pas des caillous…si l’Algerie accepte de controler ses frontieres on y aura meme pas besoin de poursuivre les terroristes…

    Cependant, ce qui me navre dans cette guerre cest le comportement de certains cons dans l’armee et chez les populations du nord qui font l’amalgame. Il faut absolument arreter de s’attaquer aux innocents civils touaregs et arabes :evil: qu’on sache qu’il ya de centaine des milliers d’arabes et touaregs qui n’ont rien a foutre avec les criminels du MNLA et des islamistes. Ces innocents ont leurs familles et aiment leurs enfants et ne demandent qu’a vivre dans leurs villages et ville ancestrales en paix et en prosperite. Alors pourquoi les tuer, piller, et persecuter? Cest une honte nationale.

  7. justicequity

    Apparemment la France laisse les africains continuer ce qu’elle a commencé, les choses ne sont jamais aussi simples que veulent toujours croire les maliens, il y a toujours un mais qui pointe son nez .

  8. Ce qui est vrai

    IL FAUT ACCELERER LE PROCESSUS DE LIBEARTION DE KIDAL DES MAINS DU MNLA.
    LE MNLA APRES S’ETRE ALLIE AVEC TOUS LES AUTRES GROUPES EST RESPONSABLE DE LA SOUFRANCE INFLIGEE AUX POPULATIONS DU NORD MALI PENDANT 9 MOIS.

    LE MNLA A AINSI PRIS SOIN DE LIVRER LES AUTRES VILLES AUX ATROCITES TOUT EN CONTROLANT EUX MEME KIDAL LEUR FIEF AFIN D’ Y EPAGNER LES POPULATIONS TOUAREGS. :evil:

  9. DIALLA

    la france doit faire beaucoup attention avec le mnla ils n’ont pas de parole et il ne respecte rien.kidal doit étre controler par l’armée malienne.

  10. s coulibaly

    Les djihadistes-terroristes doivent leur force seulement à leurs soutients externes.Dans les montagnes du desert il n’y a pas à manger .Vaincre cette bataille signifie prendre Kidal,Tessalit avec le transport aerien des troupes ,securiser les entrées de ces villes et isoler dans les montagnes ces terroristes;organiser le retour et l’installation des refugiés dans les principales villes liberées et faire rapidement les elections. Le nouveau president malien decidera du sort de ces prisoniers des montagnes.Ce n’est pas la peine de les attaquer dans les montagnes qui forment une prison naturelle .Après des mois d’isolement ils finiront par se rendre à la justice nationale et internationale

  11. Amour Maliba

    Le temps qu’il faudra, Kidal doit etre liberer sinon rine n’est fait. cette fois ci en tout cas l’armee doit se reveiellee pour de bon.