Libération des otages d’Arlit: Mohamed Akotey réfute les propos d’Ahmada Ag Bibi

7
Le site d'extraction d'uranium d'Areva à Arlit, dans le nord du Niger (photo d'illustration). © AFP
Le site d'extraction d'uranium d'Areva à Arlit, dans le nord du Niger (photo d'illustration). © AFP

Dans le dossier des négociations pour la libération des otages d’Arlit et les liens possibles avec l’assassinat de nos collègues Ghislaine Dupont et Claude Verlon, RFI vous a proposé cette semaine deux interviews exclusives : celles du négociateur nigérien Mohamed Akotey et celle de l’intermédiaire malien Ahmada Ag Bibi, qui présentent des versions très différentes sur les rôles respectifs des différents acteurs de la libération des otages français. Aujourd’hui, Mohamed Akotey livre de nouveaux éléments pour justifier son rôle dans cette libération, et notamment le nom de l’un de ses contacts : un homme dont le nom apparaît dans le double meurtre de Kidal.

Ahmada Ag Bibi, Touareg malien de Kidal, affirme que c’est lui l’intermédiaire, celui qui a mis en contact le chef d’Aqmi Abou Zeid avec le négociateur français Gadoullet, puis avec le négociateur nigérien Akotey. Il affirme également que c’est le travail de Gadoullet seul qui a permis la libération des otages d’Arlit.

Mohamed Akotey réfute et précise : « Je ne suis jamais passé par monsieur Ag Bibi. Je le vois souvent à Kidal ou quelque part au nord du Mali, mais vraiment pas dans le cadre des négociations. Jamais. La personne qui m’a permis d’être en contact avec Abou Zeid s’appelle Ibarjhim Ag Inawalen, il est décédé. »

Ibrahim Ag Inawalen, surnommé Bana, est un proche d’Iyad Ag Ghali. Il deviendra cadre de son groupe jihadiste Ansar Dine. Il est également proche d’Abdelkrim Al Targui, un chef de katiba d’Aqmi, comme lui Touareg de Kidal, et dont le nom est également cité dans l’affaire des otages d’Arlit, sans que son rôle puisse être déterminé précisément.

Après l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, quatre jours après la libération des derniers otages, c’est Ibrahim Ag Inawalen qui aurait transmis la revendication d’Abdelkrim Al Targui. C’est ce qu’indiquent des documents déclassifiés des services français de renseignements, qui confirment également que les deux hommes, Al Targui et Inawalen, ont été tués ensemble, en mai 2015, dans une opération de l’armée française.

Enfin, selon le négociateur nigérien Mohamed Akotey, ce ne serait pas pour des raisons politiques ni à cause d’une guerre des services que le Français Gadoullet aurait été évincé et que la libération des otages aurait été retardée. Selon lui, il s’agit de problèmes de terrain, liées aux termes de la négociation.

Par RFI Publié le 04-02-2017

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Ah! Ah! Ah! ces touareg, ces touareg, ces touareg ne peuvent pas continuer de vivre comme ça. Il faut que ces Touareg cessent de se comporter de cette façon en s’inscrivant dans la dynamique du développement. Comment les acteurs de développement d’un espace riche et très riche ne s’adonnent qu’à des prises d’otages comme gagne-pain? C’est vraiment indigne et ignoble, honteux et très honteux de la part de ces acteurs.

  2. Ce recit montre à suffisance le parcours tortueux des négociations. En effet, dans le dénouement des prises d’otages, chacun se prend pour l’épicentre des négociations. Et le travail du service de renseignement c’est d’n ajouter à tout ce brouillard.
    Plusieurs pistes sont explorées pourvu que l’objectif soit à portée du succès.
    Fouiner dans ces méandres est la matière principale des journalistes enqueteurs.
    GHISLAINE DUPONT et CLAUDE VERNON ont fait les fais de cette curiosité par devoir.
    Tous ceux qui sont mêlés aux negociation au depart finisent toujours par etre dans le vent par les preneuts d’otages. En cela, les djihadistes en sont maitres dans l’art de cette diversion et d’embrouille.
    VIVE LA RÉPUBLIQUE

    • Merci Samkingba,
      Tu vois juste et jamais Nous ne connaitrons la verite meme si les agents francais ecrivent d’autres version.
      Seulement les pensees vont aux 2 journalistes et leurs proches et familles.

  3. Liberation des otages d’Arlit (Niger), double assassinat de deux journalistes a Kidal (Mali). Tous les negociateurs et intermediaires sont les oiseaux du meme plumage. Le grand nord est une mafia sponsorisee par la France officielle.

  4. C’est très clair le document de France 2 prouve que les Français négocient avec les djihadistes et plus grave paient beaucoup d’argent qui leurs permet de payer les armes de dernière génération (peut être avec les Français aussi). Nos premiers ennemis qui sont nos dirigeants voleurs ,corrompus et menteurs refusent dans le souci de soulager un pays de négocier avec certains djihadistes et pourtant restent sur les tables avec d’autres comme ceux du mnla et du haut. Pour être bien vu le français tout pour libérer son compatriote en passant par nos faux dirigeants. Mais ces corrompus pour le pays n’arrivent pas à poser des actes dans le sens de la libération et l’unité nationale.

    • C’est la France qui alimente les caisses des djihadistes. Liberer un otage fait gagner des millions d’euros . Avec ce montant, ils assurent les salaires, payent des armes etc….. Malgre tout la France interdit l’acces de Kidal aux autorites maliennes (civiles et militaires). Pendant que ses propres troupes BARKHANE et celle des Nations Unies (MINUSMA) paradent dans Kidal. A qu’elle fin ? La reponse a la question se trouve dans les notes personnelles de monsieur Jean Yves Le DRIAN, Ministre de la Defense de France. Chaque jour, des victimes innoncentes, curieusement elle meme (la France), en est une victime. Ce qu’elle preserve a Kidal est plus important que la vie de ses propres ressortissants et des milliers d’euros qu’elle paye pour la liberation de ses otages.

  5. N’ALLEZ PAS A LA MECQUE RIEN A Y FAIRE! SI CE N’EST QUE L’ADORATION DES FETICHES ARABES ET LEUR AMENER L’ ARGENT DU PAUVRE MALI QUI DOIT AU CONTRAIRE ACHETER DES ARMES ET AMUNITIONS
    A 13000 X 3 000 000 + (13 000 X DEPENSES SUPPLEMENTAIRES)
    =13 X 3X 1 000 000 000 (13 000 X DEPENSES SUPPLEMENTAIRES)
    = 39 000 000 000 (13 000 X DEPENSES SUPPLEMENTAIRES)

    LIBEREZ VOUS DES RELIGIONS ABRAHAMIQUES DE CRIMINELS VOLEURS! REVENEZ A VOS TRADITIONS!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here