Lutte contre le terrorisme au Sahel : L’UE forme 22 stagiaires magistrats civils et militaires, policiers et gendarmes

1

Union europeenneDans le cadre de lutte contre le terrorisme au Sahel, l’Union européenne vient de renforcer la capacité de 22 stagiaires magistrats civils et militaires, policiers et gendarmes. Cette formation entre dans l’exécution de la première action du projet UE/Civilpol  CT Sahel au Mali.
La formation, baptisée «gestion de scène de crime terroriste’’ a regroupé 22 stagiaires magistrats civils et militaires, policiers et gendarmes, pour une durée de deux semaines, du 18 au 29 mars à l’Institut de formation judiciaire.  Elle consiste à donner aux participants les éléments techniques et organisationnels qui doivent leur permettre une meilleure gestion des enquêtes à caractère terroriste.
Cette formation a mis l’accent sur le côté pratique des choses et a été menée sur la base de cas concrets joués par les stagiaires eux-mêmes en situation de responsabilité de directeurs d’enquête.
Elle entre dans le cadre du programme ‘’Contre-terrorisme Sahel’’ financé par l’instrument de stabilité de l’Union européenne et sera reconduite à deux reprises au cours de 2013 à 2014. Doté d’une enveloppe de 7 millions d’euros, ce programme a permis de commander 8 véhicules tout-terrain pour la gendarmerie et d’apporter un  appui matériel aux forces de sécurité et de défense.
 Bandiougou DIABATE

PARTAGER

1 commentaire

  1. l’association des jeunes pour la lutte contre le terrorisme,la drogue et le trafic des personnes en Afrique de l’ouest
    félicite ces stagiaires forment dans la lutte contre le terrorisme internationale
    et nous les demandons de mettre leurs expériences aux services des autres
    (ensemble nous pouvons )

Comments are closed.