Douentza: le maire de Mondoro assassiné ce samedi soir

19

Souleymane Ongoïba, maire de la commune de Mondoro a été tué, samedi 28 janvier, à sa sortie de la mosquée dans le centre du pays, rapportent des sources locales.

Maliweb.net – Cet assassinat est le deuxième en deux semaines contre un élu local dans le cercle de Douentza. En début de semaine dernière, c’est le maire de Boni, Hamadoun Dicko, qui a été tué dans les mêmes circonstances : à sa sortie de la mosquée.

Au Mali, depuis l’occupation des régions du nord par les terroristes en 2012, les représentants de l’État sont régulièrement pris pour cible par les groupes terroristes pour anéantir tout espoir de retour de ce dernier dans ces localités. L’intervention française, en 2013, a permis de stopper leur avancée vers Bamako, mais plusieurs combattants terroristes restent actifs dans le nord et le centre du pays.

La rédaction de maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. ca ne se passe pas bien ca.il n y plus d’image de la guerre mais des hommes meurent chaque fois.Des precautions mageres sont a prendre .

  2. Il y a toutes sortes de bêtises dans notre société actuelle, je reste certain que cette série de morts dans le cercle de Douentza à Mondoro et à Boni est un règlement de compte entre les élus des différents partis politiques de la zone. De toutes les façons des enquêtes bien étoffées mettraient les faits réels en exergue d’un moment à l’autre.

  3. 1- “L’intervention française, en 2013, a permis de stopper leur avancée vers Bamako… et permis de tuer après des préfets, des notables, des jeunes militaires dans le reste du pays!

    2 – Il va falloir arrêter avec cette espèce de fiction qui entoure cette intervention sans laquelle Bamako serait prise…Donc une Bamako “libre” en échange avec la mort tellement banale au quotidien par tout, en tout lieu et à tout moment!

  4. SCANDALE

    DES PHOTOS DE DIABA SORA TOUTE NUE EN POSITION DE LEVRETTE PUBLIEES SUR

    SENEPORNO.COM

    LE PREMIER SITE DE PORNO SENEGALAIS ET MALIEN

  5. Comrades what are these mayors doing or not doing that lead to their murder? Are they involved in illicit drugs business, security from terrorists or some criminal activity or is this a case of terrorists or/plus their supporters managing to keep murderous turmoil going? Citizens in that region need to be more observant, provided rewards by authority for useful information plus provided real time communications where they are able to timely pass on information to authority. This failure in communication is costing lives of government officials Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  6. Quallah accepte le défunt dans le paradis. Nous sommes malheureux et impuissants. Le MNLA est l’auteur des meurtres un point final. La preuve que avec l’aide de la France le mnla refuse à toute autorité malienne l’accès de la ville de kidal. Le mnla a refusé l’organisation des élections locales à kidal. C’est la stratégie du groupe a posé les bases de son état fictif.

  7. Sans l’exécution sans-faille de tueurs …sans l’application juste et stricte de la PEINE DE MORT au MALI n’espérons jamais a une sécurité quelconque. Je ne dirais pas que la Peine de Mort apporte une sécurité totale mais simplement ça montre le caractère de maintien de la justice d’un état ainsi que le respect de la vie humaine!

  8. Ça ne marchera jamais l’État qui est entièrement soumis aux exigences de méthodes des autres au lieu de son propre modèle… au contraire ce comportement de l’État exposes plutot les populations a une insécurité exacerbée. Pour simple preuve: comment peut on expliquer la non application de la PEINE DE MORT dans le Mali actuel (plongé dans insécuritaire et crime inégalé) si ce n’est pas le fait que l’État est un état esclave soumis aux fantaisies progressistes de ses maitres européens (allergiques a la peine de mort)? Comment un pays aussi corrompu comme le Mali peut du coup devenir comme la Suède et le Danemark vis a vis de la peine de mort? Je n’ai jamais compris!!! En réalité les criminels n’ont rien a craindre au Mali car la Justice n’a jamais de dents au Mali, la justice ne mord jamais au Mali! Et pourtant les terroristes et le reste des criminels appliquent la PEINE de MORT partout au Mali: D’Aguelhoc au Gouvernorat de Kidal en passant par Nampala et Gao, Bouna , Douantza etc..
    La Peine de Mort est une universelle qui appliquée surtout dans pays sérieux qui croient fermement a la justice. Elle ne va pas sans être appliquée: soit par l’État en faveur des victimes ou soit par les criminels!

    il y a pas un début du sérieux sécuritaire au Mali Sans l’application de la PEINE de MORT!
    Nos ventrus députés pensent- y ? NON ils sont trop busy a jouir de leur statut de député (drapeau sur poitrine dans des belles 4×4).

  9. LES habitants des deux localités DOUENTZA et BONI debout à prendre les armes pour défendre leurs vies ne pas pour arrêter des criminels mais pour éliminer tous 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

  10. SONT-ILS VRAIMENT DES MUSULMANS ? QUE VEULENT ILS ? ASSZSSINER UN FIDÈLE À LA SORTIE DE LA MOSQUÉE. POUR QUELLE RAISON ?

  11. Il serait tres necessaire, a mon sens que les maliens s’ assayent sous l arbre a palabre pour discuter tres serieusement entre Nous. Il faut admettre que avec les armes ne pourons sans vaincre ce mal. Le mal etant profond, il merite des discutions profondes.
    Aucun pays ne peut gagner ce genre de conflit!!!

  12. Continuez a attendre l’etat pour assurer votre securite’, inshallah ils vont vous exterminer tous.
    Les gens connaissent ces assassins, c’est pas comme a Bamako ou tout le monde ne connait pas ses voisins. Commencez a les executer au fur et a mesure que vous les attrapez, c’est la seule maniere de terroriser les terroristes pour leur faire passer cette envie meurtriere.
    Paix a l’ame du defunt.

  13. Les assassins sont des gens bien connus de ces différentes localités. Que des brigades de vigilances soient ériger pour la protection des notabilités, mais aussi des villes et villages. Ensemble, l’érection de de brigades armées remplaceraient la faille des forces de sécurité qui ne peuvent être partout à la fois. Pourvu que les éléments qui constitueraient les dites brigades soient sélectionnés sur des critères bien précis. Aussi, des moyens de défense conséquents devraient être mis à leur disposition, car les djihadistes sont armés eux. Une formation sommaire de base doit aussi leur être donnée. Ces jeunes, s’ils sont bien encadrés, ne manqueront pas de démasquer les complices de djihadistes dissimulés dans la population. Tout le monde se connait dans ces localités.

  14. Il faut donner la garde rapproché a tous les maires de la région de Mopti. Que chaque commune forme une milice d’autodéfense qui va s’occuper de tuer tous ces terroristes . Ce sont les ressortissants de ces mêmes villages qui commettent ces forfaits. Ce sont les milices armées qui peuvent les détruire. Il faut que le peuple soit en arme.

    • Qu’est ce que les autres fidèles de ces mosquées ont fait ? Personne n’a vu le ou les tueurs? C’est très grave ! je dirais que tous ces soi-disant fidèles sont complices ! Voir son Maire mourir sans réagir, quelle complicité !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here