Mali : Faut-il composer ou non avec le Mnla?

61
Moussa ag Assarid, porte-parole du MNLA, en avril 2012. | AFP

La revoilĂ  ! La rebellion Touareg du Mouvement national pour la libĂ©ration de l’Azawad (Mnla) fait Ă  nouveau parler d’elle dans la crise malienne. Elle Ă©tait pourtant mise en minoritĂ© depuis que les jihadistes ont profitĂ© de l’instabilitĂ© sĂ©curitaire crĂ©Ă©e par la mĂȘme rĂ©bellion pour Ă©tendre leurs tentacules au nord Mali.

Alors que tous s’interrogeaient sur ce que cache la facilitĂ© avec laquelle l’armĂ©e française a repris les villes du nord – rĂ©signation ou replis tactique des Jihadistes – le Mnla de Mohamed Ag Najim se refait une place dans le jeu en reprenant le contrĂŽle de Kidal.

Cette localitĂ©, abandonnĂ©e Ă  l’instar de toutes les autres villes du Nord,  a Ă©tĂ© reprise sans effusion de sang par le Mnla.  Qui a remis sur la table ses anciennes revendications : « La crĂ©ation d’un Ă©tat indĂ©pendant de l’Azawad avec toutes les populations du nord y compris celles qui ne sont pas touaregs. » C’est le premier dilemme dans la rĂ©solution de la crise. Tout comme les groupes Jihadistes, le Mnla reprĂ©sente une menace pour la stabilitĂ© et l’intĂ©gritĂ© du territoire malien.

Entre deux maux, il faut prĂ©fĂ©rer le moindre. La rĂ©bellion du Mnla et les jihadistes reprĂ©sentent deux problĂšmes diffĂ©rents. Mais l’évidence est que les seconds sont plus dangereux que les premiers.  Reclamant l’auto-dĂ©termination de l’Azawad, Les Touaregs ont recouru aux armes, pour mettre fin Ă  une certaine injustice avec les promesses non tenues de Bamako. Ce non respect des engagements pris qui fait ressurgir Ă  chaque fois ce problĂšme des Touaregs aussi vieux que l’indĂ©pendance du Mali. La prĂ©occupation des Jihadistes est tout autre. Leur souci n’est pas le recours Ă  l’auto-dĂ©termination pour calmer un sentiment d’injustice qui dure
 Et perdure. Ces « fous d’Allah », des groupes terroristes hĂ©tĂ©roclites en proie parfois a des crises intestines de leadership, prĂ©fĂšrent profiter des situations de chaos pour entretenir les rĂ©seaux d’enlĂšvements d’otages, les trafics de stupĂ©fiants, avec Ă  la clĂ© des exactions au nom d’un pseudo-Islam. La diffĂ©rence entre le Mnla et Aqmi, Mujao, Ansar Edine est sans ambages. MĂȘme si la rĂ©bellion Touareg est tributaire de l’afflux et l’occupation du nord Mali par ces organisations islamistes armĂ©es qui avait dejĂ  pour sanctuaire ce vaste dĂ©sert sahĂ©lien, un no man’s land qui ne dit pas son nom.

Ce « rĂ©veil » du Mnla fait rejaillir le dĂ©bat sur les implications politiques de la crise malienne. Des implications mis en veilleuse au nom de la traque aux jihadistes, devenue la prioritĂ© de la communautĂ© internationale dans les trois maux qui minent le Mali : instabilitĂ© politique, rĂ©bellion et menace islamiste. Le Mnla un problĂšme qui tĂŽt au tard devrait ĂȘtre mis sur la table si l’objectif est de trouver une solution durable au problĂšme du Mali. Mais elle a le «dĂ©mĂ©rite» de le faire Ă  un moment oĂč les Ă©nergies doivent servir pour remĂ©dier au mal le plus cancĂ©rigĂšne des trois maux du Mali : la menace jihadiste. Mohamed Ag Najim a anticipĂ© pour avoir son mot Ă  dire. Et rappeler Ă  la communautĂ© internationale que la menace terroriste n’a pas fait disparaitre la lancinante question des Touregs au nord.

La menace Jihadiste amoindrie, il faut poser les vrais problĂšmes du Mali et trouver les solutions adĂ©quates. Kadhafi n’est plus vivant pour acheter le silence des leaders Touaregs. Il est donc temps de trouver une solution durable Ă  la question Touareg.

La crise politique Ă  Bamako est une autre Ă©quation Ă  plusieurs inconnus, avec une Ă©quipe de transition-militaires et politiques- comparable Ă  un panier de crabes.  Le capitaine Sanogo n’a pas encore dit son dernier mot. Les acteurs politiques sont dans les petits calculs. Et si le nord est une zone de guerre en proie Ă  la sĂ©cession, au Sud, les institutions de l’Etat son affaiblies, avec les acteurs de la transition dans une collaboration caractĂ©risĂ©e par la loi de «je t’aime, moi non plus».

Avec un Etat affaibli, une classe politique divisĂ©e, une armĂ©e mal en point, la sĂ©curisation du Nord est une question lancinante qu’il faut rĂ©gler au risque d’une rĂ©surgence des vieux dĂ©mons aprĂšs le dĂ©part de Serval et la Misma. Dans tous les schĂ©mas, la rĂ©solution de la question des Touareg, ressortissants du Nord, apparait primordiale dans le traitement Ă  fond de la question sĂ©curitaire de cette partie septentrionale du pays. Le Mnla en est bien conscient. Et fera avec.

 

lanouvelletribune.info/

PARTAGER

61 COMMENTAIRES

  1. qu’est-ce qu’on peut bien convenir avec ces viloeurs de femmes et d’enfants, des assassins, ces touaregs n’ont aucune morale ni honte, ils ont une gueule a 1000 langues…alors il faut etre fou pour negocier avec ces fils de putes

  2. Laissons la France faire ce qu’elle veut Ă  Kidal. Si elle veut qu’on dialogue ou mĂȘme qu’on chante pour le MNLA, eh bien faisons le. Quand elle va partir et que nous aurions fait un peu d’ordre dans nos affaires internes, eh bien nous irons les botter le derriĂšre.

  3. Sanogo devait faire bon de s’eloigner sinon au risk de perturber tres fort la situation car le jeu est d’odre d’intelligence d’equation a equilibrer .
    Ce probleme MNLA est la meme chose que les jihadists c’est comme des jumaux que la france doit ouvrir les yeux , les maliens republicain en sont conscient deja.

  4. Naccusez pas MNLA ce la france qui nous divises si non pkoi ne pas aller a kidal avec eux ild sont parti tout seul sans un soldat malien vous croyez que nos officiers sont contents sa na pas Ă©tĂ© bien moi a mon avis la France soutient ces gens du dord. On a fait tout ensemble jusqu’Ă  tomboctou et il se dettachent de nos armĂ©es pour allez seul a kidal et ils ont rencontrĂ© certains dirigeants de MNLA et leurs MIA la nouvelle branche de an sardine c’est pas logique sa. Alors que partout on vois que MNLA a Ă©crit que soldats maliens interdit a kidal et ce soir encore je vois soldats maliens et Africains inyerdit a kidal sa devient de l’ironie maintenant c’est comme il se moque de nous. Donc je trouve que c’est la faute a nos soldat si non la france nous est montrĂ© par ce fait que eux ils ne sont pas venus pour l’intĂ©gritĂ© total du pays donc c’est 2 missions diffĂ©rents eux sont venu pour stoppĂ© lavancer des terroristes chercher leurs otages alors que nous on veux intĂ©gritĂ© du territoire foncĂ©

  5. (Mnla) lui qui a commence tout ça lui mĂ©me terroriste (mnla/mujao/ançar dinne/aqmi) tout ces bandits trafiquants d’ droguĂ©s au sahel ma france ne jamais dialoguĂ©s avec bandit terroriste

    • vous allez bon grĂ© malgrĂ© dialoguer 😆 ce sont vos “sauveurs” qui l’exigent 😯

  6. Non on peux pas avoir confiance le mnla sont des pouritures c est de leur faute ci on en est la qui a ramener les islamistes chez nous comment on va oublier les meurtres les viols collectifs les emputations et pendant ce temps la ou etait le mnla ils voulais faire de notre pays un etat islamiste et maintenant que qu il reste que kidal a prendre il retourne leur veste et veulent negocier non coit il ce rende coit il meurt pas de negociation avec ce genre de personne qui on toujours foutu la merde qu il degage de notre pays comme ca plus de probleme ou qu il subisent la vangance de la population cette fois ci il son parti beaucoup trop loin une fois les maliens on decimer deux peuples mais aparament il on pas compris la lecon le mieux pour eux c est de quiter le pays c il son pas idiot.

    • ah bon, et les militaires qui ont tuĂ©s violĂ©s pendant plus de 40 ans pourquoi tu nÂŽen aprles pas, le MNLA ont subit la discrimination de votre part Mali du Sud vous ĂȘtes racistes indisciplinĂ©s, vous avez marginalisĂ©s le peuple AZAWADIENS pendant 50 ans, alors fermer la…..

  7. mes amis, soyons objectifs. le Mnla et les groupes jihadistes sont tous dangereux et le mnla est meme pire car il n’a pas une ligne de conduite claire et il n’est pas honnete ni representatif de la population du nord. Si demain, il y a un vote d,autodetermination au nord, le mnla sera chaos. Bref, c’est une milice touareg qu’il faut rapidement desarme et engage rapidement au plan national des poursuites judiciaires contre ses elements qui ont voles, violes et tues notamment a Gao. Ses principaux elements sont tous au Burkina et ils promis ainsi que les elements de ensardine la liberation de certains otages francais a Blaise Compaore. C’est ce qui explique l’exces de zele de Blaise dans ce probleme malien.

  8. La fance va pas prendre les risk de conduir l,armee maliens a kidal car les maliens vont venger qui na pas pour le mali. sa Ira Avec le temp pour corrige cest maudit du desert l,armee malien seras plus puissant que Jamais il auras plus un group de bandits sur le sol du mali .actuellement le monde nous regard Donc cest pas le moment d netoyage .trop neveux va Jamais gagner un combat du calme le malien notre pays est benie 6,000 bandit armee lourdment pandent 10 mois le mali Doi avoir plus que 100,000 morts le Bon dieu nous aime et notre pays va Jamais tomber
    Du courage et du calme les malien

  9. le dialogue nord sud ? vous n’avez pas le choix car la communautĂ© internationale vous y oblige

  10. mnla bande de laches personne ne croit a vos belles paroles flateuse vous ne controlez rien au nord ..des sales blofeurs….

    • Non il s’il s’agit d’habitants Noirs de la ville de Thawerga ,
      en Lybie ,ce sont les anciens esclaves des habitants de Misrata,
      Mouaamar kadhafi les avait intĂ©grĂ© a son armeĂ© lors de l’attaque
      de Misrata ,la revenche des MISRATI a été terrible et raciste mais malheuraux vaincus qui croyait avoir misé sur le bon cheval
      .Concernant mes frĂ©rĂ©s maliens les Ă©xactions commises en ce moment sur “blancs” Touareg et Arabes vous revienderont dessus comme un boomerang tot ou tard ,alors limitez les dĂ©gats tant qu’il est tant.Retenez les ganda koy et ganda mafĂ© et compagnie,cela evitera des peines plus lourdes a l’avenir du mali ,pays riche de sa diversitĂ©.
      CORDIALEMENT UN AFRICAIN D’ORIGINE MAROCAINE ET VOTRE IKHA DANS DINE

  11. Il y a eu pire au Mali oĂč les politiciens et surtout les dirigeants des institutions de l’Etat ont tout fait pour permettre aux rĂ©nĂ©gats touaregs de se saisir de l’appareil d’Etat comme une vache laitiĂšre Ă  travers les partenaires techniques et financiers peu regardants quant Ă  l’utilisation des fonds au Nord du Mali et une caisse Ă  rĂ©sonnance auprĂšs des mĂ©dias internationales, orchestrer une publicitĂ© mensongĂšre et se faire entendre.

    La diplomatie malienne a Ă©tĂ© caractĂ©risĂ©e par un aveuglement naĂŻf, laissant croire que soutenir l’idĂ©e que le dĂ©veloppement du nord est laissĂ© pour compte. Cette diplomatie aphone, statique et surtout destinĂ©e Ă  faire plaisir aux diffĂ©rents prĂ©sidents dits dĂ©mocratiquement Ă©lus depuis plus de vingt ans, toujours vĂ©reux, au verbiage constant et non Ă  l’intĂ©rĂȘt du peuple, cette diplomatie-lĂ  est Ă  la base de nos dĂ©boires.

  12. Une seule chose a manquĂ© aux maliens: c’est la construction d’une politique nationale forte. Depuis les annĂ©es 60, ce groupuscule de bandits fait une politique offensive en direction des grandes puissances, font la cour aux occidentaux et aux pays arabes alors que les maliens ne font rien ou presque. Si les occidentaux s’intĂ©ressent aux touaregs au dĂ©triment du reste du peuple, c’est qu’ils gagnent quelque chose qu’ils n’ont pas avec ce peuple. C’est cette chose qui constitue aujourd’hui un piĂšge pour tout le Mali qu’il fallait percevoir Ă  temps et agir en consĂ©quence. N’oublions pas que les États ont des intĂ©rĂȘts et non des amis! Quel pays ne rĂȘve pas d’avoir Ă  exploiter presque gratuitement les immenses richesses d’un pays comme le Mali lorsqu’il trouve par coup de chance sur son chemin des traitres comme ces touaregs qui lui en donne la lĂ©gitimitĂ© internationale. En retour que veulent-ils: du thĂ©, de la viande et dormir dans des hĂŽtels de rĂȘve!!! Paradis sur terre sans effort!!!

    • 😆 cher ABIMELEC
      nos etats ont des maitres et non d’ amis, donc pas d’ interets ❗
      nos dirigents sont des superviseurs esclaves, esclaves eux memes ❗
      POUR AVOIR DES INTERETS ILS FAUT ETRE UNIS, CES ETATS LA NE LE SONT PAS, CHAQUE POLITICIEN PENSE QUE SANS L’ ALLIANCE ET LA SAUVEGARDE DES INTERETS DE SON MAITRE, IL NE SURVIVRA PAS, LES PEUPLES NE SONT PAS CONSULTES , MAIS MEME MEPRISES…

      😆 D’ UN COTE DISONS -MERCI-MERCI-MERCI AUX TOUAREGS , PARCEQU’ EUX AU MOINS SONT CONTRE LA PAUVRETEE ET NE VEULENT PAS ETRE TRAITES COMME CES NEGRES LA. (NEGRE PAR LA PENSEE ET NON LE BIOLOGIQUE)

  13. OU SONT LES MALIENS ÉTERNELS NAÏFS QUI SE MOQUAIENT DE MOI ET ME TRAITAIENT DE TOUS LES NOMS QUAND JE LEUR DISAIS DE RESTER VIGILANT ET DE PENSER AU FAIT QUE LA FRANCE NE LÂCHERA JAMAIS LE MNLA ET SES REVENDICATIONS RACISTES

    🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

  14. I hope, there will be peace between the south, and the north of mali; and that peace will last forever. That way, my country will be a powerful country, no terrorists, or strangers can impose their culture to us. I also hope we live in freedom,and a civilized country like those in USA, and France. I wish that malian will respect each other as brothers.
    love to my beautiful mali.

  15. Il est insensĂȘ de nĂ©gocier avec des gens paresseux, ingrats et parasites qui veulent avoir la vie simple en exploitant la misĂšre des populations du nord.

  16. Nous ne devrions jamais accepter de discuter avec le fusil pointer sur la trempe.ses Voyous ont rĂ©ussi un vrais travail de communication auprĂšs des occidentaux,pour rĂ©clamer la lĂ©gitimitĂ© d’une partie de notre territoire.Nous Maliens devrait ĂȘtre trĂšs vigilent avec la position Français et des autre occidentaux qui soutiennent ses mouvement rebelles depuis le dĂ©but des occupations de notre pays.la rĂ©apparition du Mnla et ses alliĂ©s n’est pas quelque chose d’improviser,c’est tout simplement un projet mĂ»ri et rĂ©flĂ©chi par des mains magique venant de la France et mĂȘme des AmĂ©ricains. En France on attent la rĂ©action Française si cela nous entraĂźne vers des situations intolĂ©rable nous descendrons Ă  Paris pour manifester,car l’intĂ©gritĂ© de notre pays n’est pas a nĂ©gocier.

  17. Nous disons que c’est humain d’en vouloir à mort à celui qui vous enlùve le pain de la bouche

    Nous disons que la vĂ©ritĂ© fait mal aux malhonnĂȘtes et apaise contente les honnĂȘtes

    Nous disons Ă  part les tarĂ©s idiots de naissance et ceux qui refusent la vĂ©ritĂ© d’1chose pour des raisons Ă©goĂŻstes primaires tout le monde sait avec 1brin d’honnĂȘtetĂ© que le coup des ‘jeunes gens’ ont permis aux maliens et maliennes fiers honnĂȘtes aimants leur Mali de voire l’état de dĂ©liquescence dans laquelle se trouve le Mali de part la fautes de ses “enfants ingrats Ă©goĂŻstes cupides voleurs bouffeurs impĂ©nitents des deniers publics’ de lettrĂ©s mutants politiques des diffĂ©rents exĂ©cutifs des partis politiques des dĂ©putĂ©s Hommes en armes sociĂ©tĂ©s civiles et religieux de l’ex-mouvance et de ses “enfants ingrats Ă©goĂŻstes paresseux impĂ©nitents assistĂ©s permanents’ de MNLA et d’Ansar Edine

    Nous disons au moment opportun nous traduirons tous les survivants devant des juridictions spéciales pour déliquescence

  18. Nous disons que si selon la formule sacrĂ©e du PrĂ©sident Abraham Lincoln « la dĂ©mocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » Nous disons que la sĂ©curitĂ© le bien ĂȘtre du lambda malien doivent primer et si la dĂ©mocratie signifie l’égalitĂ© de tous les citoyens et citoyennes Nous disons qu’il n’est plus et ne sera plus question de s’asseoir pour dialoguer avec des criminels violeurs tueurs handicapeurs Ă  vie sur des bases raciale tribale religieuse mĂȘme fussent ils des compatriotes

    Nous disons dans les vraies dĂ©mocraties ils sont traquĂ©s et misent hors Ă©tat de nuire le Mali qui se veut 1Ă©tat dĂ©mocratique ne saurait donc se dĂ©roger Ă  ce principe sacro-saint aux fins que plus jamais il vient Ă  l’idĂ©e d’1ĂȘtre ou groupe d’ĂȘtres de poser de tels actes

    Nous disons donc Ă  Dioncounda au Django malien au gouvernement d’avoir en mĂ©moire ce qui arriva au MarĂ©chal PĂ©tain et son gouvernement pour avoir dialoguĂ© avec l’ennemi et ses collabos

  19. Chers amis Maliens,

    Depuis le debut de ce conflit je n’ai cesse de vous le dire: le seul objectif de la France c’est d’obtenir l’autonomie de ”l’Azawad”, une autonomie qui ne sera qu’une etape vers l’independance car dans un an, dans deux ans, les memes reprendront encore une fois les armes pour cette fois reclamer l’independance sous pretexte que l’experience de l’autonomie n’aura pas reussi ou que les autorites maliennes auront viole les accords.

    Tres malheureusmenet je peux vous le dire: la France a obtenu ce qu’elle voulait. Vous avez amene le loup dans la bergerie sous vos applaudissements en plus et il ne vous restera bientot plus que vos yeux pour pleurer. LE MALI SERA ”POLITIQUEMENT” AMPUTE DE LA ZONE NORD DU PAYS.

    Votre classe politique a deja accepte l’autonomie pensant sans doute avoir ainsi echappe a la proclamation de l’independance qui n’etait, de toute facon, pas l’objectoif immediat de la France. Votre classe politique ira ”negocier” et fera ”des concessions”. Elle accordera l’autonomie pour avoir ”la paix”. Elle ‘a de toute facon pas le choix puisque le pays est occupe par la FRance. Ainsi, le MNLA aura franchi une etape et dans quelques annees il exigera une independance qu’il obtiendra aussi facilement qu’il aura obtenu l’autonomie.

  20. 1)Nous disons ceux sont des touaregs minoritaires qui ne veulent pas travailler Ă  la sueur de leur front comme le font la majoritĂ© des touaregs et les autres ethnies du Mali et ils sont prĂȘts Ă  s’allier Ă  tout moment avec n’importe qui n’importe quel pays ou puissance mĂȘme avec Satan pourvu qu’on leur promette l’assistance la pitance gratuites jusqu’à leur mort

    Nous disons quelque soit les efforts du Mali pour les aider ils ne le reconnaitront jamais tant que le Mali ne leur promet pas la pitance l’assistance gratuites jusqu’à leur mort

    2) Nous disons la 2Ăšme cause des soit disant rĂ©bellions touaregs Ă  rĂ©pĂ©tition est cette impunitĂ© au nom d’1 soit disant rĂ©conciliation qui permet Ă  1individu ou 1groupe d’individus de quitter sa fonction dans l’administration ou dans l’armĂ©e de devenir 1rebelle et tuer violer voler handicaper Ă  vie le citoyen lambda malien et revenir aprĂšs reprendre tranqutranquillement sa place avec souvent mĂȘme 1promotion

    • 😆 foutez la paix, laissez les citoyens maliens en paix quelques soient leurs convictions…

      CELUI QUI NE FAIT RIEN N’ A PAS MEME LA CHANCE DE SE TROMPER…
      POLITIQUEMENT LE MALI A BESOIN DE TOUSSES FILS ET FILLES DONT SANOGO

      PAS DE SACRIFICES HUMAINES COMME CE MONSIEUR RECLAME EN SANGSUE VERITABLE, REVANCHARD RETARDISTE, BACKWARDISTE, NE REPONDEZ PAS 😀

  21. Il faut rien nĂ©gocier avec ces BA TA RDS qui sont a la base des massacres d’aguelhock et m’arriver des fous de Dieu. Alors ils doivent rĂ©pondre des leurs actes et kidal n’appartient a personne c’est une partie du Mali comme Bamako. J’ai beaucoup de respect pour la France alors qu’elle nous laisse recouvrir tout notre territoire (kidal, tessalite, ananfisse, teĂŻkarene et autres) aprĂšs nous allons nĂ©gocier. France attention encore car on est fiert de vous.

  22. WIKIPEDIA TAWARGHA (TOUAREG)

    Economy

    This city was famous for its palm trees which at one point were considered the true wealth in the city. The city also produced significant amount of date fruits, including the Bersiel date, which is used as a component in ropes and other commodities. In pre-colonial times, the work on the plantation was done by tens of thousands of black-skinned slaves, making Tawerga the only town in coastal Libya with a black majority. In the colonial period, these people were nominally emancipated from slavery, but their economic status remained very low. In the Gaddafi period they were treated a lot better, receiving full education and development. Many of its inhabitants achieved high positions in the army and civil service.

    One aspect of the city that stood out was its husbandry of cattle and chickens, producing beef, dairy products and in particular eggs.[citation needed]

  23. WIKIPEDIA tawergha

    Roman Period

    During the Roman times, Tawergha gained a lot of attention[citation needed] due to its position and the connection that it had to the sand route that connected the city of Sirte along the coast of the Mediterranean Sea to Egypt. Control of Tawergha helped the Romans coordinate control of Libya.

  24. Que le MNLA rende Les armes et chercher a entrer dans Les negociations ou que ses membres soient arretes vivants ou morts. Cette decision emane DES autorites malienneS que les autorites d une autre nation. Si reellement la CEDEAO et UA valaient ce qu elles se reclament d’ĂȘtre, elles vont appuyer cette decision. Quant a dire que Kidal reste interdit aux troupes maliennes, la notion d ‘integrite territoriale sera quaduque. Et il faudra s attendre a une autre rebellion beaucoup plus preparee qu avant. Aucun groupe ne devra avoir le droit de s armer si ce n est l armee nationale.

  25. Tawergha (Berber: â”œâŽ°â”ĄâŽ»â””â”–âŽ°, Arabic: ŰȘŰ§ÙˆŰ±Űșۧ‎), also transliterated Tawarga, Tauorga, Taworgha, Tawurgha or Torghae, is, as of August 2012,[2] a ghost town in Libya that is under administrative jurisdiction of the city of Misrata, which is 38 kilometers away. It was the site of intense fighting during the Libyan civil war before its capture and ethnic cleansing by anti-Gaddafi forces in August 2011.

    By the end of the war in October 2011, the town was largely cleared of its population by NTC militias.[3] During Libya’s political transition period, members of the General National Congress reportedly indicated they would like to see Tawerghan refugees restored to their homes, but expressed concern over their safety. There have been numerous reports of militias acting outside the authority of the Tripoli-based government threatening Tawerghans who have attempted to return to Tawergha.[4]

    Tawergha means “the green island” in the Berber language.

  26. Il est impossible de composer avec les Touaregues du MNLA independantistes.Les Touaregues se sont revoltes contre l’Etat Malien. Seule la force peut trouver un debut de solution a cette crise.Il n’y a rien a negocier avec le MNLA.L’armee Malienne ,chaque soldat de l’armee Malienne doit devenir un combattant d’elite.Des que la France quitte le Mali ,la nouvelle rebellion de Kidal doit etre maitrisee.La priorite du Mali c’est l’integrite territoriale du Mali affirmee par le Parlement Malien ,voulue par la Nation Malienne.Cela n’est pas a negocier ni avec les sauveurs Francais ,ni avec la CEdEAO.Aucun gouvernement Malien doit ceder sur ce point.
    S’il y a eu un arrangement conclu entre l’armee francaise et le MNLA,ce arrangement ne nous satifait pas.Le MNLA doit rendre ses armes a l’Armee Francaise .L’armee Malienne doit entrer a Kidal et le controler comme dans les autres villes du Nord pour eviter un versement inutile de sang .Nous souhaitons un reglement honnorable de cet affront du MNL

  27. Il faut que le MNLA accepte de s'intégrer au Mali au lieu de mettre tout le temps le feu à la case, c'est un apatride le MNLA

    Pas question de renouveler des privilĂšges pour l’apatride et versatile MNLA. Il n’y a rien Ă  lui attribuer qui ne lui a pas dĂ©jĂ  Ă©tĂ© proposĂ© comme privilĂšge: intĂ©gration des ex combattants,intĂ©gration des touaregs Ă  la fonction publique sans concours, nomination de cadres touaregs Ă  des postes vitaux de l’appareil d’Etat, attribution de centaines de milliards dilapidĂ©s par une poignĂ©e de responsables touaregs fĂȘtards et inconscients…

    Ce sont ces privilĂšges qui ont contribuĂ© Ă  les renforcer par rapport Ă  la majoritĂ© populaire qu’ils ont voulue anĂ©antir par les armes.
    Les membres du MNLA sont des traĂźtres affairistes qui n’ont ni loi ni foi. Aucun accord ne peut leur empĂȘcher de brigander, violer, tuer et voler dĂšs qu’ils ont l’occasion.

    Il est plus facile de demanSi vous voulez que le problĂšme soit rĂ©solu, combattez ces traĂźtres , arrĂȘtez les et juger les conformĂ©ment Ă  la loi. Sinon vous allez crĂ©er les conditions de leur retour Ă  la rĂ©bellion avec plus de force.

  28. VIVE LE LE MALI MULTI-ETHNIQUE !

    REBELLES TOUAREGUES,

    QU’EST-CE QUI VOUS AUTORISE A PRENDRE LES ARMES CONTRE VOS AUTRES COMPATRIOTES ET A PRODUIRE DE L’INSECURITE ET DE LA TERREUR ?

    POURQUOI TANT DE HAINE ENVERS LES AUTRES POPULATIONS VIVANT AU NORD ?
    EST-CE QUE VOUS REPRESENTEZ LES SEULES POPULATIONS MINORITAIRES OU DEFAVORISEES DU MALI ?

    QUELLE REGION DU MALI PEUT SE TARGUER D’AVOIR ÉTÉ PLUS FAVORISEE QUE LES AUTRES ?

    VOS FRUSTRATIONS SONT AUSSI CELLES DES AUTRES ETHNIES MALIENNES : NOS DIRIGEANTS NOUS MEPRISENT ET NOUS EXPLOITENT AVEC DEDAIN. ENSEMBLE MOBILISONS-NOUS POUR CONSTRUIRE UNE MAJORITE EXIGEANTE, DISCIPLINEE ET RESOLUMENT ORIENTEE VERS L’EXCELLENCE, LE TRAVAIL, L’HUMILITE ET OPTIMISER LE MAXIMUM POSSIBLE LES RESSOURCES DE NOTRE PAYS.

    MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE AFIN QUE PLUS JAMAIS NOS GOUVERNANTS NE VIVENT SUR LE DOS DES POPULATIONS.
    MOBILISONS-NOUS ENSEMBLE AFIN QUE NOS DIRIGEANTS SOIENT COMPTABLES DE LEUR GESTION.
    APPROPRIONS-NOUS ENSEMBLE LA GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE

  29. FAISONS VIBRER ENSEMBLE NOS VOIX DANS LES URNES A CHAQUE ECHEANCE ELECTORALE.

    TRANSFORMONS-NOUS ENSEMBLE EN AGENTS DE TRAVAIL, DE CHANGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT.

    ENSEMBLE, REFUSONS D’ETRE NOS PROPRES ENNEMIS. NOS DESTINS SONT LIES. NOUS SOMMES CONDAMNES A VIVRE ENSEMBLE. VIVONS EN PAIX ET CONSTRUISONS ENSEMBLE NOTRE ESPACE COMMUN OU BRULONS ENSEMBLE DANS L’ENFER DE L’INSECURITE TANT AU NORD QU’AU SUD, A L’EST ET A L’OUEST MALI.

    « AUCUN MALIEN NE PEUT JOUER INDIVIDUELLEMENT ET GAGNER INDIVIDUELLEMENT CONTRE LE MALI. S’IL JOUE IL PERD. S’IL GAGNE IL MEURT DANS SA CONSCIENCE»

    CREONS ENSEMBLE DE LA RICHESSE PRODUCTIVE DANS UN CLIMAT DE SECURITE ET DE PAIX AU LIEU DE VOLER ET DETRUIRE CE QUE NOUS N’AVONS PAS CREE DANS UN CLIMAT DE VIOLENCE ET DE TERREUR.

    FORTS DE CETTE CONVICTION, QUE CEUX QUI ONT COMMI DES CRIMES INPRESCRIPTIBLES CONTRE LA PATRIE SE RENDENT A LA JUSTICE MALIENNE ; SONNEZ LA REDDITION DE KIDAL DANS LE GIRON MALIEN OU PERISSEZ.
    VIVE LE MALI MULTI-ETHNIQUE !

    • 😉 VIVE LE MALI MULTI-ETHNIQUE ! POUR REPRENDRE G.SANKARA…
      QUE NOUS SOYONS DESORMAIS SOUDES ET NE PAS LAISSER LES AFFAIRISTES S’AFFAIRER SUR LA DESTINEE COMMUNE ❗

  30. Encore une fois, notre vision originelle: Le MNLA est non les islamistes est l’ennemi premier du Mali. Les islamistes sont plutot les ennemis des occidentaux. Cest cette verite qu’il faut accepter pour resoudre la crise malienne. Le simple fait que le MNLA ose s’immiscer dans cette guerre a ce stade montre a suffisance ses relations avec la France. “La France est au courant de tous nos mouvements” dit le MNLA. “Les touaregs sont nos amis” dit le ministre de la defense de la France…n’oublions surtout pas le plan original du Quai d’Orsay: “Que est ce que le MNLA peut faire, en tant partenaire fiable, pour la France au nord du Mali”- l’ordre du jour de la rencontre Qai d’Orsay-MNLA en novembre 2012, peu avant le declenchement du conflit. On nous dit que nous sommes cyniques…non nous sommes visionnaires et de loin. L’objectif de Qai d’Orsay-MNLA: honnetement, liberation des otages francais en est grande mais pas seule…idependance/autonomie, et mainmise sur les resources.

    • Le Plan Original (politique Jupe-Sarkozyienne)a echoue grace aux islamistes qui boute hors du Mali les malfrats mercenaires du MNLA. La France est obligee de sauver le Mali. Sans mettre en cause la sincerite et volonte morale de Francois Hollande, je dis que la France n’aura pas fait cette guerre pour l’integrite territoriale du Mali tant qu’elle continue de tergiverser avec le MNLA, un groupe des bandits armĂ©s evidemment alliĂ©s aux terroristes. La France est a la croisee des chemins: soit elle est avec le peuple malien et son Etat legitime ou soit elle est avec le MNLA. Kidal etat l’epicentre du terrorisme et de toutes les rebellions contre l’Etat malien depuis l’independance doit etre liberer est immidiatement mis sous control absolu de l’Etat malien ou vite le vrai visage de la France sera exposĂ©. Le MNLA ne represente rien au Mali a Gao et a Tombouctou on a vu les reaction des population a l’armee de l’etat malien.

  31. Bonjour,
    Le Mali dispose d’une justice au niveau national et il en existe une, au niveau international, de ce fait, il convient de laisser la justice faire son travail et juger ce qui doit l’ĂȘtre.

    Ce n’est pas au MNLA, ni aux milices privĂ©es, de rendre justice et de sauver les populations du Nord Mali.

    Aujourd’hui, la seule solution pour le MNLA est de laisser, les forces de dĂ©fense et sĂ©curitĂ© du Mali, aidĂ©es par la France et la MISMA :
    (1) rĂ©tablir l’intĂ©gritĂ© territoriale du Mali, qu’il a mis en pĂ©ril et
    (2) protĂ©ger les populations du Nord Mali, qu’il a contribuĂ© Ă  mettre dans l’insĂ©curitĂ©.

    Aspirant Ă  la non impunitĂ©, les populations du nord attendent la libĂ©ration complĂšte de leurs rĂ©gions, la rĂ©conciliation entre elles et la reconstruction durable, dans l’unitĂ©, de leurs rĂ©gions et du Mali.

    En s’appuyant sur la feuille de route, les Maliens sauront s’entendre sur l’essentiel, qui est de sauver durablement le pays.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE

    • Suis entiĂšremt dÂŽaccord avec vs: il ya une misson militaire ĂĄ achever et il faut lÂŽachever!MNLA et milice nÂŽont rien ĂĄ y voir…donc que le MNLA vient nĂ©gocier politiqmt si elle est vraiment sincĂšre. Quant ĂĄ KIDAL, il faut la nettoyer correctemt, il faut dĂ©truire la graine de tt resistance et faire revenir lÂŽadministration malienne sur les lieux, sinon ce serait des efforts pr rien!!!!! Plus question de laisser cette rĂ©gion ĂĄ son compte…IL faut dĂ©sorms y installer un maillon militaire assez renforcer…

  32. NĂ©ggocier avec le mnla et le MALI ne sera jamais en paix…il ya des questions qui ne doivent mĂȘme pas ĂȘtre poser,le mnla est pire que tout les islamistes c’est eux qui ont mis le mali dans cette situation…il faut les exterminer tous ils ne meritent que la mort

    • Refuser la nĂ©gociation est la meilleure façon de s’assurer d’une nouvelle rĂ©bellion dans dix ou vingt ans.
      Le Mali s’est mis dans cette situation lui-mĂȘme. Les touareg du Nord sont maliens, comme Sanogo et le reste. Ils ont mis en danger l’unitĂ© du pays ? C’est vrai, mais les politiciens de Bamako aussi, en affaiblissant la dĂ©mocratie, l’armĂ©e, en traitant les touareg comme des citoyens de second rang, en fermant les yeux sur les trafics…

      Maintenant, les maliens du Sud ont le choix entre deux solutions pour atteindre un paix durable.
      Soit ils expulsent les touareg du pays et massacrent ceux qui résistent.
      Soit ils mettent leur envie de vengeance de coté et négocient, avec le mnla dans un premier temps puis avec des représentants élus démocratiquement dÚs que possible.

  33. “Entre deux maux, il faut prĂ©fĂ©rer le moindre. La rĂ©bellion du Mnla et les jihadistes reprĂ©sentent deux problĂšmes diffĂ©rents. Mais l’évidence est que les seconds sont plus dangereux que les premiers”: Voici encore une personne qui ecrit sur un sujet dont il ignore tout. Dire que les seconds sont plus dangereux que les premiers, c’est oublier ou dissimuler que ce sont les premiers quit ont Ă©grgĂ©s des soldats maliens, ce sont les premiers qui se sont alliĂ©s aux seconds pour couper des mains et violer en masse des mineures…
    Alors de grace, respectez notre douleur!!!

  34. Ce sont les islamistes qui se transforment en MNLA. Le Mali n’est pas sorti de l’Auberge. Pourquoi un certain Oumar Mariko avait voulu une solution malienne ? Si la France qui nous libere, on est oblige de’a cepter ses conditions. Les maliens vont moins applaudir la France. On a ete naif et l’on sera toujours tant que c’est l’ancienne classe politique corrompue qui nous dirige car seuls comptent ses interets egoistes.

  35. Nouvelletribune=mauvaise analyse?Pourquoi le MNLA n’est jamais parvenu seul Ă  faire sa guerre.Touareg=sans scrupule,apres des milliers d’avantages accordĂ©s aux fĂ©nĂ©ants !!!!ils ne peuvent que se recroqueviller sur eux.Plus de nĂ©gociation,Ă  nous aller jusqu’Ă  l’extermination du dernier des Touaregs malhonnete

  36. Mnla= ansar eddine les français vont se fatiguer mais ces gens la sont pareil qui s’assemble se ressemble , ces enfoiree fils de pute von montrĂ©e Ă  la communautĂ© international qu’il sont tous des rater

Comments are closed.