Mali: le gouvernement étudie les propositions de plan de paix

4
Mali: le gouvernement étudie les propositions de plan de paix
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 janvier 2014 à Alger.
REUTERS/Louafi Larbi

Après les derniers événements de Kidal, l’heure est à l’apaisement de part et d’autre. Le gouvernement malien planche sur les propositions de plan de paix avec les groupes armés.

 

 

Ici, la relance du processus de paix est la priorité des priorités. Au gouvernement malien, le président Ibrahim Boubacar Kéita a donné des instructions fermes : dans une dizaine de jours, une feuille de route claire doit être élaborée. Avec au moins quatre axes : le sécuritaire dans le nord du Mali, le développement, et la cohabitation pacifique entre les populations, et la gouvernance locale.

 

 

Finis donc les discours belliqueux. Le schéma des futures négociations se dessine même. L’Algérie propose début juin pour des pourparlers sur son territoire, a déclaré lundi 26 mai le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. Le Burkina Faso se dit toujours disponible pour aider le Mali, alors que le Maroc vient de demander encore une fois aux groupes armés d’accepter de revenir autour de la table de négociation. Entre le pouvoir malien et certains de ces groupes armés, le contact est également désormais établi. Et en prélude aux futures négociations, un élu malien de la région de Kidal tient ici réunion sur réunion.

 

par RFI

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. IL NE S’AGIT PAS DE DIVISER NOTRE PAYS,ILS’AGIT DE NEGOCIER UNE SORTIE DE CRISE QUI PREND EN COMPTE LES DOLEANCES DE L’AUTRE PARTIE APPELLE A DIALOGUER.
    POUR EVITER LE BLOCAGE ,IL FAUT ECOUTER LES AUTRES SUR LEUR DOLEANCES POUR MIEUX AVANCER .DIVISER LE MALI N EST PAS FACILE .IL FAUT TOUT SIMPLEMENT ECOUTER LES AUTRES A S’EXPLIQUER POUR OPPOSER A LEUR REQUETE UNE REPOSE DE RAISON ET NON DE DIVISION.
    TOUTES LES GRANDS NATIONS ONT ETE CONFRONTES A DE TELS PROBLEMES ,DANS LA RAISON LES AUTRES ONT REGLER LEUR PROBLEME DANS LA DUREE.MERCI .EVITONS LA GUERRE DANS LA CONVICTION.,ET NON DANS LE COMBAT FRATERNEL .

  2. il n’est pas question de quoi que ce soit le Mali est un et indivisible et gare a celui qui osera faire perdre 1 cm carré dans le territoire malien
    la guerre n’est pas commencée encore
    ce n’est que le préliminaire de la guerre
    il faut que IBK soit beaucoup plus responsable et limiter ses désirs personnel
    il faut qu’on reste unis et concentrer sur ce nord
    c’est vrais l’armée nous a humilier en se retirant.beaucoup parle de celui qui donner l’ordre d’attaquer.
    moi je me demande qui a donné l’ordre de se retirer c’est celui la qui causé la perte de l’armée
    mais l’heure n’est pas arriver de poser ces questions
    il faut que l’armée se réorganisent pour aller laver l’affront il y a eu trop de mort gratuits tout ceci ne peut pas attendre la justice
    il faut vous venger et le plus rapidement possible MERCI!!

  3. Enfin !
    Il était grand temps de commencer l’épreuve de rédaction. Hâtez vous, sinon l’épreuve de dictée sera bien plus indigeste, même pour ceux qui ne parlent pas français ″petit nègre″.
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  4. Enfin !
    Il était grand temps de commencer l’épreuve de rédaction. Hâtez vous, sinon l’épreuve de dictée sera bien plus indigeste, même pour ceux qui ne parlent pas français ″petit nègre″.
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  5. Enfin !
    Il était grand temps de commencer l’épreuve de rédaction. Hâtez vous, sinon l’épreuve de dictée sera bien plus indigeste, même pour ceux qui ne parlent pas français ″petit nègre″.
    :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.