Mali: la concertation de Kidal s’ouvre dans un climat électrique

18
Mali: la concertation de Kidal s'ouvre dans un climat électrique
Maison des artisans de Kidal, au nord-est du Mali.
wikipedia

La concertation voulue par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) s’ouvre sous très forte pression à Kidal. Le 1er mars dernier à Alger, les mouvements favorables à un statut particulier pour le nord du Mali ont souhaité se concerter avec leur base avant de signer le projet d’accord de paix déjà paraphé par le gouvernement malien et des groupes pro-Mali du nord. La réunion est finalement repoussée à jeudi matin compte tenu de la l’ambiance sur place.

Les échos qui parviennent de Kidal depuis ce mercredi matin parlent d’ambiance électrique, de « pression totale ». La petite ville est noire de monde. Les populations civiles, venues des alentours ou de plus loin par les pistes, sont remontées à bloc : pas question de signer le document d’Alger selon elles. Cet accord est « notre arrêt de mort », « on ne va pas céder, on ne va pas reculer », entend-on chez les manifestants, au point que les chefs politiques et militaires ont décidé de reporter à demain jeudi la grande réunion commune.

D’ici là, les responsables se retrouvent en petits comités toute la journée, en conclave avec la jeunesse, les femmes, les combattants… Une réunion avait lieu ce mercredi midi, et d’autres étaient prévus dans l’après-midi. L’objectif de la CMA est de lire et d’expliquer le document d’Alger à tous les délégués de la jeunesse, des chefs de faction et de tribu, ainsi qu’à ceux des réfugiés…..Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. le Mali est négociation avec la France. Pas de MNLA mais c’est la France car c’est elle qui a installé le mnla à Kidal. Ils vont demander la base donc cette base n’est que KIDAL. L’Europe ne vit que de conflit.

  2. qu.ils dégagent pourtant ils pouvaient demander avant de se rendre a Alger kanteba.yao.
  3. Le tapase mediatique du MNLA s’arrete a KIDAL , ils n’ont pas le kilo de jouer a GAO ou TOMBUCTOU . Ils s’avent que ces deux villes ne sont pas maniable . Alors leur fatomme AZAMERDE represente seul KIDAL

  4. “azawad” REGROUPE LES 3 RÉGIONS (Gao +Toumbouctou+kidal) selon ces vagabonds.
    Ils veulent concerter “leurs bases” avant de “signer” “l’accord de paix” alors pourquoi ne sont ils pas allés à Gao et Toumbouctou ???

    QUELQUES SOIT L’AVANCE PRISE PAR LE MENSONGE , UN JOUR IL SERA RATTRAPER ET DÉPASSER PAR LA VÉRITÉ

    QUE LE BON DIEU BÉNISSE LE MALI

  5. Probleme MNLA nos dirigeants doivent prendre une position claire. Ils acceptent de mourrir pour l’azawad et pourquoi nous ne mourrons pas pour le MALI. C’est dure d’etre malien quand ce sont d’autres qui tombent a nos places et dire que nous sommes descendant de….. c’est dommage.

  6. l’accord transfère des pouvoirs et non des ressources. L’accord ne garantie pas la sécurité des combattants. l’accord divise le nord en de petites entité démographique. l’accord n’accorde aucune attention particulière au nord. c’est pas tout le mali qui est rentré en révolution et pourquoi imposer aux autres communautés…

  7. bonjour, ce que je prend pas dans tout ça pourquoi ne viennent-ils pas à Gao ou tombouctou pour faire leurs propagande? Vous réclamer les trois régions alors que vous avez la trouille de venir exposer vos projets aux autres régions. Demander un referendum ont verra vos poids bande de fainéants PROUUUUUUUU.

  8. LE CONSEIL DE SECURITE A ETE ON NE PEUT PLUS ETRE CLAIR……………

    SOIT LES CRIMINELS (MNLA ET ALLIES) SIGNENT OU ALORS ILS SERONT TRAITES EN ENEMIS……………………..

    💡 💡

  9. E CONSEIL DE SECURITE A ETE ON NE PEUT PLUS ETRE CLAIR……………

    SOIT LES CRIMINELS (MNLA ET ALLIES) SIGNENT OU ALORS ILS SERONT TRAITES EN ENEMIS……………………..

    💡 💡

  10. Ce ci prouve que l’aile politique n,a pas d’emprise sur l’aile militaire. Ce qui confirme la discenssion interne. Ainsi, les combattant ont régagné la ville en civil et en demandant pourquoi, ils n’ont pas ce qui leur a été promus.

  11. Quelle presse en a t-on au Mali, elles ne font que copier coller les articles de RFI, alors que ça devait être le contraire. Le sous développement est une maladie, wallaye !!!

  12. C’est IBk qui nous deshonnere ainsi. Si au lieu de faire l’epicurien (tout pour son plaisir), il avait commencé à chercher de vrais hommes et à leur donner tous les moyens pour se préparer à la guerre, on en serait pas la a attendre, à prier et à quemander que des brigands signent un accord scélerat avec l’Etat.

Comments are closed.