Mali: la médiation propose un plan de sortie de crise

2

Après la prise de contrĂ´le mi-aoĂ»t dernier de la localitĂ© de AnĂ©fis par des groupes armĂ©s pro-gouvernementaux, la crise s’est installĂ©e. La mĂ©diation internationale fait tout pour que la situation ne dĂ©gĂ©nère pas. Elle a proposĂ© un plan de sortie de crise.

Des casques bleus de la Minusma Ă  Kidal le 22 juillet 2015. REUTERS/Adama Diarra
Des casques bleus de la Minusma à Kidal le 22 juillet 2015.  REUTERS

La médiation a proposé aux groupes armés rivaux et au gouvernement malien le plan de crise suivant : d’abord, les mouvements armés pro-gouvernementaux quittent avec armes et bagages la localité de Anéfis au sud de Kidal. Ensuite, très rapidement, les Casques bleus de la Minusma prennent le contrôle des lieux. Puis un mécanisme de règlement de la crise se met en place en organisant, toujours sous la supervision des Casques bleus, l’arrivée pacifique à Anéfis de toutes les forces rivales.

Côté gouvernement malien, le président IBK a tout de suite fait valider ce plan. Les rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad ont également apporté leur soutien à cette proposition. Mais les forces qui occupent la localité de Anéfis ont refusé. Elles demandent de réfléchir jusqu’à mercredi 26 août, midi.

En attendant, des observateurs notent que la situation est quelque peu tendue sur le terrain. On remarque par exemple que des groupes armĂ©s prennent la direction de Ageloc dans la rĂ©gion de Kidal. Dans la mĂŞme rĂ©gion, des troupes alliĂ©es de la rĂ©bellion seraient venues de l’extĂ©rieur pou renforcer des positions tenues. C’est dans ce contexte que, d’après nos informations, le chef de l’Etat malien devrait en principe se rendre très bientĂ´t en AlgĂ©rie pour … Lire la suite sur rfi.fr.

Par RFI

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Le plan de sortie de crise a l’air correct mais je doute quand mĂŞme de sa mise en place. Quel observateur va valider que seul la Minsuma occupe les lieux après le dĂ©part de la Plateforme ?
    La CMA ne semble pas credible, car comment on peut vouloir la Paix et renforcer ses troupes par des combattants venant de l’exterieur?
    Tant que toutes les parties ne seront pas honnete cette crise restera eternellement, A moins que la force soit la seule solution….Que Dieu assite le Mali!!!

    • Qu’est qui semble correcte dans ce plan?Ce plan, tout comme le reste du pretendue <> est bancale. La meme CMA que l’ONU veut faire revenir a Anefis (coute que coute) n’a t’elle pas pris Anefis par les armes? Qu’elle est cette politique de deux poids, deux mesures que la MINUSMA veux nous forcer d’a travers la gorge?
      Sur quelle planete est ce logique de demander a un groupe arme de se retirer d’un localite qu’elle a conquise par la force pour la faire remplacer par un autre groupe arme au lieu de l’arme reguliere?
      Quand la CMA occupe une position par la force, c’est normal et la MINUSMA ne dit rien. Par contre quand c’est l’etat malien ou des groupes d’auto-defense tout d’un coups la MINUSMA et ses proteges (narco trafiquant et allies des djihadistes) de la CMA nous em**merdent.
      Mais la faute revient a nos dirigeants. Ce gouvernement vaut rien d’IBK (qui criait avant les elections qu’ATT etait la source de tout le maux du Mali) qui se met a marchander la souverainette de l’etat. Jamais, sous aucun president malien, une telle chose ne sait produite au Mali. Jamais une entite etrangere ne s’est permise de prendre une decision concernant le Mali et de l’appliquer sans l’aval du gouvernement Malien. Cet acte montre a suffisance que la MINUSMA n’a aucune consideration pour le Mali en generale et en particulier pour son chef d’etat soulard et acolyte de la mafia corse.
      Et dire que je soutenais ce monsieur lors de l’election presidentielle passee!

Comments are closed.