Mali : le chef des forces ouest-africaines sur la défensive

13
«Nous avons un certain nombre d'insuffisances, reconnaît du bout des lèvres le chef de la Misma, mais nous faisons en sorte que notre capacité opérationnelle s'améliore».
«Nous avons un certain nombre d’insuffisances, reconnaĂ®t du bout des lèvres le chef de la Misma, mais nous faisons en sorte que notre capacitĂ© opĂ©rationnelle s’amĂ©liore».

Pierre Buyoya, le patron de la Misma, répond aux critiques sur les lacunes des troupes qui vont relayer les soldats français.

 

«Ce qui est essentiel, ce n’est pas de se mesurer aux troupes françaises.» Pierre Buyoya, reprĂ©sentant spĂ©cial de l’Union africaine et chef de la Misma (Mission internationale de soutien pour le Mali), peine Ă  dĂ©fendre ses hommes. Depuis plusieurs mois, les critiques sont nombreuses, qui pointent le sous-Ă©quipement, l’amateu­risme ou le manque de discipline des soldats ouest-africains. Dernière en date, la cinglante sortie de Michael Sheehan, un conseiller du secrĂ©taire amĂ©ricain Ă  la DĂ©fense, qui a tout simplement jugĂ© la Misma «capable de rien».

Les forces françaises ont commencĂ© cette semaine leur dĂ©sengagement, et ce sont les troupes ouest-africaines qui doivent, aux cĂ´tĂ©s des Maliens, prendre progressivement le relais. D’oĂą les nombreuses et cruciales interrogations sur leurs capacitĂ©s rĂ©elles. «Nous avons dĂ©cidĂ© de venir au Mali avant mĂŞme que les Français ne le dĂ©cident, plaide Pierre Buyoya. Les Ă©vĂ©nements ont fait qu’ils sont venus avant nous, avec plus de moyens, mais nous sommes arrivĂ©s dans la foulĂ©e et nous continuons notre montĂ©e en puissance.» Les troupes de la Misma comptent aujourd’hui 6300 soldats dĂ©ployĂ©s dans tout le Mali, plus de 80 % de l’effectif total prĂ©vu. Jusqu’ici, l’essentiel de ces hommes Ă©tait cantonnĂ© aux villes du sud du pays, oĂą il s’agissait davantage de sĂ©curiser des points stratĂ©giques et des villes libĂ©rĂ©es que de combattre l’ennemi. Seuls les NigĂ©riens et les Tchadiens participaient aux missions Ă  risque.

SĂ©curiser les Ă©lections

Depuis quelques jours, les choses Ă©voluent. «Les Tchadiens sont Ă  Kidal depuis longtemps, rappelle Pierre Buyoya, mais aujourd’hui il y a aussi les contingents nigĂ©rien et sĂ©nĂ©galais Ă  Gao, et les soldats du Burkina Faso Ă  Tombouctou.» Outre les personnels civils et militaires, des forces de police sont aussi censĂ©es ĂŞtre fournies par la Misma. Sur les quatre unitĂ©s prĂ©vues, seule celle des SĂ©nĂ©galais est en place à Bamako.

«Nous avons un certain nombre d’insuffisances, reconnaĂ®t du bout des lèvres le chef de la Misma, mais nous faisons en sorte que notre capacitĂ© opĂ©rationnelle s’amĂ©liore. Nous travaillons dans les rĂ©alitĂ©s qui sont les nĂ´tres, affirme encore Pierre Buyoya, et personne ne peut douter de notre utilitĂ© au Mali.» De fait, les Maliens sont aussi nombreux Ă  craindre la passation de pouvoir entre Français et soldats ouest-africains, qu’Ă  ĂŞtre reconnaissants aux nations voisines de se mobiliser pour eux.

Si la Misma est une force principalement militaire, Pierre Buyoya rappelle qu’elle a aussi en charge le suivi du processus politique malien. «Nous allons continuer Ă  soutenir le gouvernement dans sa dĂ©marche politique, assure Pierre Buyoya avec, en ligne de mire, la tenue des Ă©lections prĂ©sidentielle et lĂ©gislatives du mois de juillet. «Il faudra des observateurs: nous serons lĂ  pour le faire. Il faudra sĂ©curiser les Ă©lections: nous les sĂ©curiserons. Il y aura aussi probablement, Ă  un moment donnĂ©, des contentieux entre les acteurs maliens, ajoute enfin Pierre Buyoya, l’air de rien. Nous serons lĂ  pour faire la mĂ©diation.»

 

lefigaro.fr/2013/04/15/

 

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi les français se retirent?
    Parce que la vraie guerre, elle ne fait que commencer. Rappelez vous l’Afganistan. Les français n’ont aucune envie de se laisser piĂ©ger dans une guerre sans combattant.
    Ceux qui paieront, ce sont les troupes africaines qui prendront la relève. Et seront vaincus Ă  l’usure du temps, et aussi Ă  coup d’attentat.

    • Peut ĂŞtre pas, puisque les africains risquent d’Ă©radiquer le mal Ă  la racine!!!!En neutralisant tous les bandits du mnla, on aura la paix!

  2. OK QUE LES AFRICAINS CONTINUENT A PENSER D’INSUFFISANCE ET AUTRE,IL EST CLAIR QUE CE GROUPE DE BANDITS ETAIT SUR LE POINT DE COLONISER TOUTE L’AFRIQUE OCCIDENTALE ET LE MALI N’ETAIT QU UN TREMPLIM. đź‘ż

  3. Beaucoup de posts negatifs relatifs a la force de la cedeao. S’il est vrai qu’ils n’ont pas montre grand chose, il faut se rappeller que:
    * la CEDEAO n’a jamais eu vocation a intervenir militairement (d’ailleurs aucune organisation sauf peut etre l’OTAN et avec ses limites)
    * certains membres ont des problemes du meme ordre Ă  gerer sur leur territoire nationale (Cote d’Ivoire: combien de militaires victimes d’attentats recents?/ Senegal: la Casamance qui occupe une partie de son contingent/ Niger qui sort lui meme d’une rebellion tamasheq en 2008 etc…
    Ajouter aux problemes financiers + une addition d’etats majors, diversite de langues de communication…
    S’ils peuvent aider a securiser leur zone (en soutien de la police), cela est deja un grand pas (en zone euro, les accords sont surtout bilateraux pour comparer)

  4. …est ce que le pays de Mr. Bouyoya P. est capable de se defendre? est ce qu’ il ya un seul pays francophone dans le monde capable de se defendre a part la France ?….Pourquoi…?

  5. …IL YA LA UN PROBLEME PSYCHOLOGIQUE, UNE IMPUISSANCE GENERALISEE…LES GENS PENSENT NE POUVOIR RIEN ORGANISER RIEN FAIRE POUR EUX MEME, UNE MAIN DOIT ETRE DERRIERE, POUR QUE LES AFRICAINS S’ AUTO-INFLIGENT L’ IRREPARABLE…

  6. ………Un manque de volontĂ©. J’ai compris que pays certains Ouest africains veulent juste inscrire leurs noms dans cette libĂ©ration pour des formalitĂ©s mais en rĂ©alitĂ©, au fond d’eux, c’est autre chose. M. BUYOYA, acceptez les critiques objectives et reconnaissons que nous avons de gros problèmes de (FORMATIONS,DISCIPLINE,EQUIPEMENTS…….. en AFRIQUE )Nous parlons beaucoup pour rien.

  7. Il resort en tout cas que les meilleurs soldats des differents contingents sont les nigeriens, parce que voyez vous ces soldats ont participé à des missions à haut risques dans Gao, autour de Gao ensuite vers Bourem et Menaka et ont neutralisé des nombreux jihadistes qui ont tenté de se frotter à eux sans meme enregistrer des blessés dans leur rangs. Que Dieu protege tous les soldats maliens et ceux venus nous aidé. Amen.

  8. Simplement le cas du Mali a fait decouvrir la faiblesse de la CEDEAO…des pays qui ne peuvent meme pas transporter 500 hommes. L’autre jour la RCI a declare qu’elle vient de finir le processus de la preparation de 235 soldats qui devront participer aux operations de la MISMA. Cest maintenant que la RCI est prete et seulement avec 235 soldats :roll:?. Certes ceci m’a convaincu que l’armee malienne apart celle du Niger serait peut etre la plus prĂŞte de la sous-region. Cest une honte.

    • …ils se sont bien mobilises pour s’ entretuer a plusieurs reprise, 250 soldats c’ est bien 2 grands bus ou 2 a 3 voyages d’ un bus…
      s’ ils etaient partis a pied depuis les 3 mois ils seraient deja chez vous au Mali…
      …IL YA LA UN PROBLEME PSYCHOLOGIQUE, UNE IMPUISSANCE GENERALISEE…

    • ……….Je ne le souhaite Ă  aucun africain mais, ce que le MALI vient de subir et si c’Ă©tait un autre pays Ouest africain, ça allait donnĂ© le mĂŞme rĂ©sultat car, je suis sure Ă  100% que les armĂ©es de ces diffĂ©rents pays sont presque les mĂŞmes en terme d’Ă©quipement et de formations. C’est la volontĂ© de se battre qui a fait dĂ©faut au sein de notre armĂ©e. Un prĂ©sident ATT qui reçoit les rebelles avec 50 millions alors que tes soldats manquent d’Ă©quipement sur le front ne montre pas le meilleur exemple en tout cas.

      • Malheureusement, il ya une bombe a retardement en mauritanie, si toutefois il y aurait un coup d`etat, la sous region est foutue, car la mauritanie n`a pas d`allies du cote subsaharien, elle se dit arabe ,et malheureusement les arabes ne la considere meme pas.La preuve en est qu`elle est sorti de la CEDEAO sans pouvoir se fair une plce a l`UMA.Elle a rate une belle occasion de se racheter, c`etait juste faire comme le Tchad qui a actuellement tout le respect ONUSIEN.souhaitons que rien n`arrive a la mauritanie. c le nid de tous les islamistes et aucun pays africain n`est pret a envoyer une armee en mauritanie,actuellement elle est entrain d`expulser tous les africains,mais les polisarios . les marocains et autre n`ont pas ete inquietes.

        • …les noirs au sud du sahara ouest ont un grave probleme d’ identification de soi-meme et de devenir…

Comments are closed.