Mali : Le MNLA ne veut pas que les forces de Bamako pénètrent dans le Nord

112 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), rébellion autonomiste touareg du nord du Mali, a demandé dimanche que les forces gouvernementales de Bamako qui affrontent avec un appui militaire les groupes islamistes armés dans le centrei, ne pénètrent pas dans le nord du pays.

“Le MNLA attire l’attention de la communauté internationale que l’intervention armée étrangère contre les groupes terroristes ne doit pas permettre à l’armée malienne de franchir la ligne de démarcation entre l’Azawad et le Mali avant le règlement politique du conflit qui nous oppose”, souligne le MNLA dans une déclaration reçue par l’AFP à Dakar.

Bilal Ag Achérif, chef de la rébellion touarègue du MNLA, reçu à Paris, le 23 novembre 2012.
AFP

Le MNLA avait lancé en janvier 2012 une offensive dans le nord, avant d’en être évincé peu après par les groupes islamistes armés Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et Ansar Dine (Défenseurs de l’islam).

Très affaibli, le MNLA s’était engagé en décembre 2012 à cesser les hostilités et à négocier avec les autorités maliennes. Rébellion laïque, ce mouvement a cessé officiellement de réclamer l’indépendance pour ne plus plaider que le droit à “l’autodétermination” de l’Azawad.

L’Azawad est un immense territoire aride d’une surface équivalente à celles de la France et de la Belgique réunies, comprenant les trois régions administratives de Kidal, Tombouctou et Gao.

Dans son texte, signé de Bilal Ag Achérif, secrétaire général du mouvement, le MNLA ajoute: “c’est dans ce cadre que le MNLA s’impliquera pour le succès des opérations de lutte contre le terrorisme et cela minimisera les risques des victimes civiles innocentes. Nous demandons à ce que la population civile de l’Azawad ne soit victime de l’intervention armée et qu’il n’y ait pas d’amalgame entre elle et les terroristes”.

“Nous rappelons que le MNLA a toujours respecté ses engagements notamment la cessation des hostilités entre le MNLA et l’armée malienne et reste disponible aux négociations”, a souligné le mouvement touareg.

Alors que la situation militaire était gelée, les combats entre armée malienne et groupes islamistes armés avaient repris cette semaine dans le centre du pays. A plus de 700 km de Bamako, Konna était tombée jeudi aux mains des jihadistes, provoquant l’intervention des forces françaises, qui bombardent depuis trois jours les groupes islamistes dans la zone.

AFP – 13 janvier 2013

 

SOURCE:  du   13 jan 2013.    

112 Réactions à Mali : Le MNLA ne veut pas que les forces de Bamako pénètrent dans le Nord

  1. Ouverture

    Pour que la paix revienne dns le Nord, tous les dirigeants du MNLA doivent passer par les armes.Ils sont plus criminels au même titre que les AQMI MUJAO et autres. Bilal ose encore parler de l’azawad. Il n’est pas plus azawadien que les Sonhrai, Peulhs, Tamacheiq de l’Azawad.

  2. DIOPGALSEN

    Comment peut on libérer le Nord sous occupation sans se rendre au Nord? C’est comme qui dirait labourer son champ sans jamais y mettre les pieds. Ces gus du MNLA ne sont pas conséquents avec eux-mêmes. Les maliens doivent donc se méfier de ces gens là. Leur jeu est trouble et personnellement je ne leur fais pas du tout confiance. Ceux sont eux qui ont trahi l’armée malienne de l’intérieur sapant la confiance que chaque soldat malien devait avoir en son frère d’arme et c’est en partie ce qui justifie les débâcles sur le terrain. Si un militaire pense que son « frère d’arme » qui le couvre pourrait lui tirer dans le dos, il va pas se battre. Sur le terrain, je suggère que les soldats maliens soient répartis dans les contingents africains qui vont bientôt se déployer sur le terrain.

  3. Massa Traore

    Le Mali doit lancer un mandat d’arret international contre tous les membres du MNLA et Ansar Edine pour avoir comis des crimes de guerre et des crimes contre l’humanite et les traduire devant le TPI.Il faut les traquer partout ou ils se retanchent, car ils ont clairement annonce qu’ils ne sont pas des maliens. En plus, l’Assemblee Nationale doit les demettre, au plus vite, de leur status de Deputes car ils trahi la Nation. Voila tout ce qui reste a faire.

  4. bouroubilali

    AUCUNE LOGIQUE DE LA PART DE CES RENEGATS. Vous vous etes allies aux islamiste pour occuper la partie du mali que vous appelez azawad. Vous ne l’avez pas conquis par les armes, nous avons eu la preuve car vous avez été boutés hors de la zone, donc vous ne pouvez le garder par les larmes. de grace arretez sinon attendez que l’armez réoccuper et venez reconquerir seuls si vous avez des COUILLES; en plus nous maliens avons deux guerres a mener, la 1ere est en cours contre les islamistes et la seconde viendra quand les gens avec qui vous avez vecu dans le terroir vont vous cassez les couilles car vous savez ce que vous avez fait, bandes de traitres, votre vie ne sera plus facile au nord, en tout cas pas celui du mali

  5. almaida

    maudite que etes

  6. Tiefari

    Je ne sais pas pourquoi nos autorité ne lance un d’arrêt international contre ces criminelles?or tout le monde sais ou ils se cache,vous allez voir vous ferrez mieux de restez dans vos trous,sinon la vengeance va être rude,des salle vauriens