Mali: les habitants de Hombori réclament le droit d’assurer leur propre sécurité

15
5
Le village de Hombori, au Mali (Getty Images)

La ville de Hombori est en deuil après l’assassinat du chef traditionnel Moussa Balobo Maïga. Les attaquants étaient armés. Une source militaire à Bamako accuse les rebelles du MNLA qui avaient auparavant attaqué tôt, samedi 18 février, la localité de Youwarou. «Faux», répond le mouvement rebelle dans un communiqué qui condamne même l’assassinat du chef de village. Attristés et en colère, les habitants ont organisé une marche dimanche pour demander plus de sécurité et le droit d’être armé.

Depuis l’assassinat de leur chef traditionnel, les habitants de la ville de Hombori s’interrogent. Moussa Balobo Maïga était-il la cible initiale des assaillants qui l’ont tué samedi ? Certaines sources l’affirment, mais d’autres assurent qu’il s’agit en fait d’une méprise. Les hommes armés cherchaient le chef de la brigade de gendarmerie, expliquent des habitants. Ils ont été conduits devant le chef traditionnel. La discussion aurait très vite mal tourné.

Quel que soit le scénario, c’est en tous cas un coup dur, un coup de trop pour la ville, dit cet homme : « La marche c’était vraiment pour manifester notre mécontentement à Hombori depuis l’enlèvement de deux Français et jusqu’à l’assassinat odieux d’un cheikh traditionnel de la communauté songhoï. C’est effectivement grave, c’est l’humiliation des populations d’Hombori ».

Suite à leur marche de dimanche, les manifestants ont été reçus par le sous-préfet. Ils réclament le droit d’assurer leur propre sécurité. « Aujourd’hui, nous demandons à être armés pour assurer notre sécurité, pour prendre nos responsabilités, pour protéger nos enfants, nos femmes, nos paysans dans la brousse. On veut être armés, parce que ceux qui viennent nous assassiner sont armés. On ne les désarme pas. On a l’impression que l’Etat ne peut pas nous protéger ».

Depuis deux jours, cet habitant dit voir en ville des hommes armés avec des tenues inhabituelles. Mais il ne parle ni de bandits, ni de rebelles. « Je ne veux désigner personne », insiste t-il, comme par peur de représailles.

Par RFI – 21/02/2012

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
djangoyatera<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 155</span>
Membre
djangoyatera 155
4 années 7 mois plus tôt

Vraiment ce pouvoir ou cet homme fait tout pour nous faire regretter le VRAI POUVOIR MILITAIRE du Général (un vrai) Moussa Traoré et sa bande de copains qui étaient vraiment des militaires et qui avec peu de moyens se battaient sur ces fronts du Nord.
Quelle guerre a fait ATT : AUCUNE
Les 2 contre le Burkina il n’était pas là,
Les rebellions passées, il n’était pas là etc…etc..;

L ARMEE EST A L IMAGE DE CE QUI S EST PASSE A L EMIA ENTRE LES ENFANTS DE…soient disant RADIES mais qu’on va envoyer à l’extérieur faire DES formations « pointus » et au retour on dira que c’est des SPÉCIALISTES dont le pays a besoin etc…N’est-ce pas M. Kafounkouna ??????

paulite<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 116</span>
Membre
paulite 116
4 années 7 mois plus tôt

Toutes les régions du Mali dois faire comme les nordistes prendre des armes pour se faire entendre !, 99 % de Kaysiens meurent en immigration l’état n’a jamais fait de souci pour eux
Les immigrants participe à 100 % au développements de leurs pays
Autosuffisantes alimentaires les immigrants, l’eau potable les immigrants, éducations les écoles les immigrants même les enseignants sont payé par des immigrants, santé les pharmacies, les dispensaires, les maternités son fait par des immigrants, et même les infrastructures sont faite par des immigrants, ils paient leurs impôts au pays d’accueille et aussi à leurs pays d’origines : Regardez bien ses rebelle dans les gouvernement maliens ont leurs donne de poste qu’ils ne méritent même pas tout simplement parce qu’ils ont des armes

Baboyefariman<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 51</span>
Membre
Baboyefariman 51
4 années 7 mois plus tôt

Mouvement national de liberation de l’azawad, Violation de la convention de Genève http://www.youtube.com/watch?v=-7XxIJxjAP0

Sankaratom<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 120</span>
Membre
4 années 7 mois plus tôt

DES IDEES A PARTAGER: A PARTIR DE MAINTENANT, TOUS CEUX QUI S’ENGAGENT DANS L’ARMEE DOIVENT SUIVRE UNE FORMATION MILITAIRE D’UN AN (D’ENDURANCE ) DANS LE DESERT.

L’EMIA ET L’EMA NONT PAS LEUR SENS A KOULIKORO: TAOUDENIE ET TESSALIT SONT DE BON EMPLACEMENT POUR CES CENTRES.
LE CAMP DE LA COMPAGNIE PARA DOIT DEMENAGER A KIDAL. L’ARMEE DE L’AIR DOIT AVOIR SA BASE PRINCIPALE A TESSALIT ET TAOUDENIT. LE GENIE MILITIARE A GAO LES GARDES ET LES GENDARMES DOIVENT DORENAVANT ETRE FORMES A LERE. TOMBOUCTOU DOIT RESTER LE CENTRE CULTUREL DU MALI.
lE CENTRE AHMED BABA DOIT ETRE TRANSFORME EN INSTITUT DE LANGUE ET DES CULTURES MALIENNES.
L’IPER DOIT ETRE DELOCALISER A SIKASSO. ETC…

UNE ESCADRILLE DE COMBAT (HELICOPTERE)ENTRE NARA ET LA FRONTIERE MAURITANIENNE.

1FILSDUMALIBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7083</span>
Membre
1FILSDUMALIBA 7083
4 années 7 mois plus tôt

Pourquoi une milice sous la supervision de l’etat major de l’armee? Les vrais patriotes ont le droit de defendre leur communaute et le nation entiere.

waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 7 mois plus tôt

att doit se sucidé quelle honte

le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 7 mois plus tôt

Dans quelque temps nous rentrerons dans cette phase de « Vide constitutionnel » . Sans un president legitime , sans un gouvernement , sans une armée à la hauteur , sans à manger , sans argent pour les fonctionnaire de l’Etat , sans Etat . IMAGINEZ LA SUITE .BOUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM

papieminem<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 21</span>
Membre
papieminem 21
4 années 7 mois plus tôt

calme toi un peu

le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 7 mois plus tôt

Dans quelque temps nous rentrerons dans cette phase de “Vide constitutionnel ” . Sans un president legitime , sans un gouvernement , sans une armée à la hauteur , sans à manger , sans argent pour les fonctionnaire de l’Etat , sans Etat . IMAGINEZ LA SUITE .

Arma<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 22</span>
Membre
Arma 22
4 années 7 mois plus tôt

Ne dit pas cela “le refuge”car ça n’arange personne. Un vide constitutionnel dit mille fois “Astaghafiroulah” car c’est le caho total et le récul de 20 ans.Priions dieu et soyons optimiste. je souhaite bon repos à l’âme du defunt.

jama-jigi<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 50</span>
Membre
jama-jigi 50
4 années 7 mois plus tôt

S’ils n’y a pas suffisament d’effectif c’est l’occasion de créer beaucoup d’emploi en procedant à des recrutements de volontaire.Cela permet de resoudre deux problemes: primo ca reduit le nombre de sans emploi secondo tout le monde sait qu’un militaire recruté en temps de guerre sera un bon militaire engagé et qu’il va pas deserté au moindre coup de feu. Pensez y

hermann<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 22</span>
Membre
hermann 22
4 années 7 mois plus tôt

Eh ATT eh ATT eh ATT êtes vous réellement un militaire? et de surcroît un général?

wpDiscuz