Mali : l’ONU lance une enquête pour faire la lumière sur une manifestation violente à Gao

3
La police des Nations Unies et la police nationale du Mali en patrouille dans la ville de Gao. Photo MINUSMA
La police des Nations Unies et la police nationale du Mali en patrouille dans la ville de Gao. Photo MINUSMA

13 février 2015 – Les Nations Unies ont nommé vendredi une équipe de haut-niveau pour mener une enquête sur les événements qui se sont produits le 27 janvier dernier à Gao, au nord du Mali, où une manifestation violente contre un camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation dans le pays (MINUSMA) a entraîné des morts et de nombreux blessés.

Selon la presse, les manifestants, qui étaient près d’un millier ce jour-là à se masser devant les portes de la base de la MINUSMA, située en plein centre-ville, avaient ensuite tenté d’y pénétrer par la force, un incident qui avait fait trois morts et de nombreux blessés parmi les manifestants.

Suite à cet évènement tragique, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait déploré les évènements de Gao à plusieurs reprises, notamment à l’occasion d’une rencontre avec le Ministre malien des affaires étrangères, Abdoulaye Diop, en marge du Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, le 31 janvier dernier. Le chef de l’ONU avait également décidé de diligenter une enquête indépendante pour faire la lumière sur les faits entourant cette manifestation violente.

Dans un communiqué de presse rendu public au siège de l’Organisation à New York, un porte-parole du Secrétaire général a indiqué que les Nations Unies ont officiellement informé le gouvernement du Mali du lancement de cette enquête, avant de recevoir l’assurance de son plein appui.

« L’enquête, annoncée par le Secrétaire général le 29 janvier, sera menée par une équipe de trois experts indépendants ayant une vaste expérience internationale », a indiqué le porte-parole, ajoutant que l’équipe d’enquêteurs se rendra au Mali prochainement afin d’établir rapidement tous les faits autour de cette manifestation.

L’équipe d’experts chargée de mener l’enquête sera menée par Bacre Waly Ndiaye, du Sénégal, et comprendra également Ralph Zacklin, du Royaume-Uni, et Mark Kroeker, des États-Unis.

Source: un.org

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. 😉 😉 😉 😉
    On attend donc la suite ……..pour savoir comment çà a commencé , qui a participé , qui a approvisionné caillasses et cocktails Molotov ,et qui , enfin , a donné l’ordre de tirer ….et qui a tiré … et pourquoi ……..:wink: 😉 😉 😉 😉

Comments are closed.