Mali : la France demande à l’ONU de préparer la force de maintien de la paix. Deux jeunes armés d’un pistolet et de grenades arrêtés à Gao

29 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

«  Il y a eu quelques blessés français mais des blessés relativement légers », a déclaré le ministre de la Défense sur Europe 1. La France compte 4000 soldats déployés sur le terrain, « l’effectif est à son maximum », ajoute Jean-Yves Le Drian qui espère que les forces africaines prendront ‘rapidement’ le relais.

———————————–

 17h:32 La France a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de préparer l’envoi d’une force de maintien de la paix au Mali, et d’accélérer le déploiement d’observateurs des droits de l’homme dans le pays, selon l’ambassadeur français Gérard Araud.

M. Araud a toutefois rapporté, à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité relative à la crise au Mali tenue à huis clos, qu’il faudrait plusieurs semaines avant de pouvoir évaluer si les militaires français à l’oeuvre dans le pays sont en mesure de passer la main à une force de maintien de la paix.

———————————–

17h03 : La Mauritanie est « totalement sécurisée » -La Mauritanie, qui partage quelque 2.000 km de frontières avec le Mali en guerre, est « totalement sécurisée » et les investisseurs étrangers savent que « toutes les dispositions sont prises », a déclaré le ministre mauritanien du Pétrole, de l’Energie et des Mines. « La question de la sécurité est extrêmement importante pour le gouvernement mauritanien, et toutes les dispositions ont été prises pour protéger le territoire, la population et les opérateurs » étrangers, a déclaré à des journalistes Taleb Ould Abdi Vall, en marge d’une conférence à Paris sur les ressources naturelles en Mauritanie. « Depuis 2009, nous n’avons pas été visés par des groupes terroristes, car nous avons mené une politique très agressive pour améliorer nos systèmes de sécurité et répondre à toute menace potentielle », a-t-il souligné. « Jusqu’ici la situation est sous contrôle, notre territoire a été totalement sécurisé », a-t-il dit, « même s’il y aura toujours un risque potentiel ».

———————————–

AFP

15h31 : Deux jeunes armés d’un pistolet et de grenades arrêtés à Gao -Deux adolescents, armés d’un pistolet de deux grenades, ont été arrêtés au marché de Gao, la plus grande ville du Nord du Mali, reprise le 26 janvier par les soldats français et maliens aux groupes islamistes armés. Le premier adolescent, l’air très menaçant, tenait une grenade dans chaque main, alors que le second brandissait un pistolet. Ils ont été arrêtés par des hommes en uniforme de l’armée malienne. « Une enquête est en cours pour savoir s’ils s’apprêtaient à commettre un attentat ou s’ils voulaient se servir des armes pour des vols ou des actes de brigandage. Dans tous les cas, ils seront déférés devant la justice », a déclaré a l’AFP le colonel Saliou Maïga, chef de la gendarmerie de Gao.

———————————–

14h23 : Sécurité renforcée dans des villes du Sénégal à cause de la guerre du Mali - Les mesures de sécurité ont été renforcées ces derniers jours à Dakar et Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, notamment autour de sites fréquentés par des Occidentaux, dans le contexte de la guerre du Mali, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Un dispositif de sécurité plus important que d’habitude est en place depuis quelques jours dans le centre-ville de Dakar, où des véhicules de police sont postés à des carrefours importants. Des éléments de la police procédaient mercredi matin à des contrôles d’automobilistes à plusieurs endroits du Plateau.

———————————–

13h08 : Le contingent français au Mali « devrait diminuer » à partir de mars -Le président François Hollande a confirmé en Conseil des ministres que les effectifs du contingent français au Mali « devraient diminuer » à partir de mars, a rapporté la porte-parole du gouvernement Najet Vallaud-Belkacem. « C’est toujours difficile de donner une date très précise », a t-elle observé. « Nous considérons que si les choses se passent bien, si les forces africaines continuent à se déployer comme elles ont commencé à le faire, si les efforts de formation initiés par l’Union européenne se déroulent bien, nous pourrons commencer à diminuer le nombre de troupes françaises dans le courant du mois de mars », a-t-elle dit. L’allègement du dispositif français sera concomitant avec« la montée en charge progressive de la Misma et des forces africaines qui sont en train de se déployer de façon assez intéressante. On parle de 4.000 hommes qui seront 7.000 à terme », a-t-elle spécifié.

———————————–

Mali : « Il y a eu quelques soldats français blessés », affirme Le Drian

08h58 : Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré mercredi sur Europe 1 : « Il y a eu quelques blessés français mais des blessés relativement légers. Il y a eu malheureusement un mort, donc c’est une vraie guerre », a-t-il affirmé, sans préciser le nombre de blessés, les circonstances dans lesquelles les militaires ont été blessés ni quand cela s’est produit. Il a également déclaré : Nous sommes aujourd’hui au format maximum. Nous sommes 4.000, nous n’irons jamais au-delà ‘. ‘Le passage progressif de la présence militaire française à la présence militaire africaine pourra se faire relativement rapidement‘ et dans ‘quelques semaines, on pourra commencer à diminuer notre format’, a-t-il ajouté. De son côté, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, a déclaré dans une interview au quotidien Métro que le nombre de soldats français devrait commencer à diminuer ‘à partir de mars, si tout se passe comme prévu‘.’On n’a pas vocation à rester, on a vocation à transmettre nos responsabilités militaires aux forces africaines et aux forces maliennes, qui sont en ce moment en voie de reconstitution’, a poursuivi M. Le Drian. Les soldats français resteront ‘le temps qu’il faudra, jusqu’à ce que le Mali retrouve son intégrité’, c’est une sortie ‘progressive’.


http://www.dailymotion.com/video/xxbcgx

————————————-

23h01 : Début de retrait des troupes françaises « à partir de mars » -Le nombre de soldats français au Mali devrait commencer à diminuer « à partir de mars, si tout se passe comme prévu », a déclaré le chef de la diplomatie française Laurent Fabius dans une interview au quotidien Metro à paraître mercredi. « Je pense qu’à partir de mars, si tout se passe comme prévu, le nombre de troupes françaises devrait diminuer », a déclaré M. Fabius, alors que près de 4.000 soldats français sont engagés au Mali. La France n’a pas vocation à rester durablement au Mali. Ce sont les Africains et les Maliens eux-mêmes qui doivent être les garants de la sécurité, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de ce pays », a répété le ministre des Affaires étrangères. « C’est pourquoi nous allons, progressivement, passer le relais à la Misma (la mission militaire africaine, ndlr). Nous-mêmes, nous allons continuer à agir au nord, où il reste des foyers terroristes », a-t-il ajouté.

———————————–

AFP

22h07 : « Plusieurs centaines » d’islamistes tués lors de frappes aériennes et de combats « directs » -« Plusieurs centaines » d’islamistes ont été tués depuis le 11 janvier au Mali, lors de « frappes aériennes » des forces françaises et « de combats directs et frontaux à Konna et Gao », a-t-on appris auprès du ministère de la Défense, qui fait état pour la première fois officiellement d’un bilan. Interrogé sur le bilan des combats après plus de trois semaines d’intervention militaire, le ministère de la Défense a précisé que ces « plusieurs centaines » de combattants islamistes tués l’avaient été « lors des frappes aériennes » françaises sur des pick up transportant des hommes ou du matériel de guerre, et durant « des combats directs, frontaux à Konna et Gao ». Le ministère s’est refusé à donner un bilan précis, soulignant qu’il n’était pas question de se livrer « à un décompte macabre ». Invité de BFMTV, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait auparavant affirmé que les troupes françaises avaient infligé « beaucoup de dégâts dans les groupes terroristes jihadistes », évoquant « plusieurs centaines, un nombre significatif » de combattant islamistes tués.

———————————–

Par Les Echos | 06/02 | 23:09 |

 

29 Réactions à Mali : la France demande à l’ONU de préparer la force de maintien de la paix. Deux jeunes armés d’un pistolet et de grenades arrêtés à Gao

  1. Niyefôkoyesegou

    Les casques sous les sables du sahara, Mais quelle est la couleur du casque de Dioncounda?

  2. anti yihad

    hipocritas naciones unida nada mas que echar leña el fuego :evil:

  3. MALIDJE

    ON A PAS BESOIN D’une force de maintien de la paix. ON A BESOIN DE SECURISER NOTRE TERRITOIRE.
    ATTENTION :
    * maintien de la paix = une histoire de guerre qui ne fini pas evec ses consequenses (s’interposer entre 2 beligerents avec resultat nul).
    * securiser le territoire = aider l’armée nationale à faire son travail de defense du territoire.

  4. Malcom X DA

    CORRECTION:
    « La France a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de préparer l’envoi d’une force de maintien de la paix au Mali, et d’accélérer le déploiement d’observateurs des droits de l’homme dans le pays, selon l’ambassadeur français Gérard Araud. »

    ET QUE FAIT LE MALI POUR EMPECHER CETTE MAFFIA ONUSIENNE???
    QU’EN DISENT LES AUTORITÉs MALIENNES: PRÉSIDENT, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES, LE PARLEMENT, LA COUR CONSTITUTIONNELLE??

    POURQUOI ENTERRER LE MALI DANS La M-E-R-D-E FRANCAISE??

    IMPOSSIBLE DE S’IMAGINER D’AUTRES OPTIONS PLUS HONORABLES, EN MA CONNAISANCE SEULS LES IDIOTS sont DÉPOURVUS DE CETTE CAPACITÉ D’IMAGINATION. :evil:

    NOS AUTORITÉS SEMBLEnt FAIRE PARTIE DE CE GROUPE MUNI SEULEMENT D’ESTOMAC. :evil:

    • blanche neige

      @Malcom X DA ……… »que fait le Mali pour empecher cette mafia onusienne « ………..tu sembles avoir déjà que c’est la mafia malienne qui a pillé le Mali jusqu’à present :wink: :wink: et pour ce qui est d’enterrer le Mali dans la mer.de française ,là aussi tu oublies que c’est la France qui vous a sorti la tete de la mer.de dans laquelle vous nagiez depuis un an :mrgreen: :mrgreen: je vois que tu es quelqu’un de trés reconnaissant !!

  5. Malcom X DA

    « La France a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de préparer l’envoi d’une force de maintien de la paix au Mali, et d’accélérer le déploiement d’observateurs des droits de l’homme dans le pays, selon l’ambassadeur français Gérard Araud. »

    ET QUE FAIT LE MALI POUR EMPECHER CETTE MAFFIA ONUSIENNE???
    QU’EN DISENT LES AUTORITÉ MALIENNES: PRÉSIDENT, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES, LE PARLEMENT, LA COUR CONSTITUTIONNELLE??

    POURQUOI ENTERRER LE MALI DANS LE M-E-R-D-E FRANCAISE??

    IMPOSSIBLE DE S’IMAGINER D’AUTRES OPTIONS PLUS HONORABLES, EN MA CONNAISANCE SEULS LES IDIOTS DÉPOURVUS DE CETTE CAPACITÉ D’IMAGINATION.

    NOS AUTORITÉS SEMBLES FAIRE PARTIE DE CE GROUPE MUNI SEULEMENT D’ESTOMAC. :evil:

  6. Soldat Rate

    LA LIGNE DROITE ETANT LA PLUS COURTE ENTRE DEUX POINTS….IL SERAIT SAGE DE LA CHOISIR AU LIEU DE PRENDRE DES ZIGZAGS COMPLIQUES….

    DES CASQUES BLEUS ENTRE UNE ARMEE LEGITIME…ET DES TERRORISTES….. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    FAUT PREPARER BEAUCOUP DE RANCON….POUR DES OTAGES…BEAUCOUP …BEAUCOUP….

    PAUVRES CASQUES BLEUS….NE PEUVENT VRAIMENT TIRER SUR PERSONNE….ET SONT TOUJOURS EXPOSES… :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

    ON SAURA …SI IL Y’A VRAIMENT UNE DIFFERENCE ENTRE CES BANDITS … ET LES BANDITS….moi je n’en voie pas…mais je peux me tromper…..

    Moussa Ag, … qui recommende DES TURBANS BLEUS POUR LES CASQUES BLEUS…CA EVITE DES PROBLEMES POUR UN TEINT CLAIR A KIDAL…je parle d’experiences personelles….

    • blanche neige

      salut Moussa Ag , le problème c’est que pour eviter des problèmes de pseudo racisme , les casques bleus envoyés en Afrique sont toujours des africains :wink: :wink: vous avez le choix entre la peste et le choléra :mrgreen: :mrgreen:

    • coco

      Tu sais ….effectivement , le problème des casques bleus , ce sont leurs règles d’engagement . ..mais il faut savoir qu’en Cote d’Ivoire il y a toujours des casques bleus …et que pour autant , LICORNE est toujours là …
      Les forces se complètent parfaitement …
      Elections ? Casques bleus …
      Interventions musclées qui s’imposent ? LICORNE …
      ……..Résultat ? ……… Renseignes toi ….. :wink: :wink: :wink: :wink: Moi je trouve l’équilibre parfait .
      ……et je pense qu’en fouillant tes souvenirs , tu te rappelleras que c’est quand « on » a pensé pouvoir s’en prendre aux casques bleus …qu’a été la prise la décision d’en finir avec l’énergumène …..
      Donc , moi , je ne suis pas du tout choqué , ni d’ailleurs surpris par les décisions qui ont été prises . Le gros du bang bang a été fait ……le problème c’est les nids de guepes à traiter …çà c’est un truc qui est réservé aux Tchadiens et aux Français …pas aux casques bleus .

      • coco

        Petit complément :
        La France a évoqué pour la première fois mercredi, devant le Conseil de sécurité de l’ONU, la possibilité de déployer une force des Nations unies au Mali.

        L’ambassadeur français à l’ONU, Gérard Araud, a déclaré devant les journalistes qu’il avait entamé des discussions sur la question mercredi lors des consultations à huis clos sur le Mali.

        «Je crois que nous devrons attendre plusieurs semaines avant de pouvoir évaluer l’environnement sécuritaire et prendre la décision de déployer une opération de maintien de la paix», a précisé M. Araud.

  7. npogo

    Le déployemant d’une force de maintien de paix n’est que le commencement du trahison de la par de la FRANCE et des ETATS UNUS, la vérité est amère mais vraimant ils faut le dire.
    L’Armée Malienne doit faire tout possible de PRENDRE le control KIDAL avant que les colonnes de L’ONU de la honte arrivent au Mali.

  8. Bamakèba

    ‘ La France a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations unies de préparer l’envoi d’une force de maintien de la paix au Mali…’ /// … : l’ennui c’est que, on ne sait pas à quoi servent les forces de l’ONU dans les zones de conflit… Puisque quand les belligérants se tirent dessus, les forces de l’ONU ne bougent pas. Elles ne réagissent que si elles sont prises pour cibles. Quelqu’un disait récemment que l’envoie de troupe de l’ONU, je cite: <>. Je me demande ce qu’elles vont bien pouvoir faire au Mali…?

  9. Free

    La France de Hollande est contre la partition du pays.le Mnla n est plus credible devant les Francais,mais la paix ne se fera pas sans entente au Nord, c est ca la realite.l armee Malienne sera bien implantee au Nord,soyons patients.

  10. tienimango

    les aigles du mali sont entrain de perdre 4 o contre les supers agles du nigeria……pauvre mali ..

  11. DIOPGALSEN

    En matière de géopolitique et de géostratégie, tout est possible. Pour certaines forces tapies dans l’ombre mais aux commandes, un soldat qu’il soit français, maliens ou sénégalais…. c’est juste un numéro sur une plaque… Que quelques uns dans le lot crèvent peu importe l’essentiel pour ces forces c’est de continuer à garder le pouvoir de (l’argent, les armes, l’uranium, le pétrole, les décisions politiques majeures, la bombe atomique….) Avec toutes les riches qu’il y a dans le sous sol malien il est possible de donner à chaque citoyen de ce pays 5.000.000 / mois pendant au moins trois siècles. Avec un tel pactole les maliens n’auraient plus besoin d’importuner Blanche Neige dans le métro et les rues de Paris.

  12. IDraBF

    J’ai toujours dit sur ce site que le réveil va être douloureux pour les Maliens et les Africains.En observant comment doucement mais surement le MNLA,alors même qu’il était totalement chassé de « son territoire » se pose de + en + en « partenaire crédible » au moment des négociations,on comprends que le mali et la cedeao vont bientôt perdre la main sur ce dossier.Déjà le pouvoir malien accepte de négocier avec le MNLA ( sous pression française ! Bientôt on reconnaitra qu’il faut plus de liberté aux Touareg dans le cadre d’une décentralisation poussée du Nord, puis une autonomie interne et ensuite l’indépendance comme au Soudan du Sud.Le Mali doit faire corps avec la CEDEAO( c’est pas bien lourd ) et l’UA pour garder la main sur le dossier. Le Monde a un peu changé et la France ne devra pas pouvoir dessier la carte du Mali selon ses calculs!!

  13. carlosbayo

    les revandiquation du MNLA n’a d’autre objectif que de pour s’integrer l’armée malienne apres cette guerre.

  14. blanche neige

    Je viens de voir une pub de l’armée française sur MSN : engagez vous ,plus de 10.000 postes à pourvoir :wink: :wink:
    Rien de tel que la guerre pour lutter contre le chomage :mrgreen: :mrgreen:

  15. BMakan

    Lu sur le web:

    Je vous invite a lire cette formidable interview d’un des rares intellectuels africains lucides: l’ecrivain senegalais Boubacar Boris Diop. Il montre que la partition du Mali au travers d’une autonomie (courte etape vers une independance qui sera plus tard exigee et obtenue) au MNLA ,  »organisation creee de toutes pieces par Paris », est le veritable objectif de la France. Il fustige surtout l’inconsequence, la naivete et la servilite ahurissantes de la classe politique malienne (pour ne pas dire des Maliens) qui, toute honte bue, applaudissent ceux-la memes qui, apres avoir allume le feu, se precipitent pour donner l’impressionn de l’eteindre alors qu’ils n’ont d’autre but que de s’installer durablement au Mali, d’occuper le pays et de dicter les futures divisions territoriales.

    On a beau se complaire dans des bavardages sur  »la lutte contre le terrorisme » et  »le secours » apporte au peuple malien pour sauver l’Etat malien ou meme des epanchements sentimentaux de Hollande parlant du  »plus beau jour » de sa vie politique. Seuls importent les faits qui traduisent les veritables intentions de la France. Et ces faits son tetus. Ils sont sans equivoque. Ils montrent, au-dela des discours et des paroles  »apaisantes »,  »rassurantes », faites pour endormir la vigilance des Maliens, que la France n’a pas abandonné son projet de partition du Mali. Plus que jamais ce projet est en cours d’exécution. Les faits parlent d’eux-mêmes :

    – Le MNLA vient de declarer qu’il s’est empare de Menaka, ville situea a 350 kilometres de Kidal qu’il occupe avec la benediction de l’armee francaise qui en interdit l’acces aux forces maliennes. Comment le MNLA a-t-il pu occuper Menaka et agrandir ainsi sa sphere d’influence alors qu’avant l’intervention francaise il n’occupait pas un centimetre-carre de territoire malien sans, encore une fois, l’aval de la France qui leur donne ainsi un  »territoire » a  »negocier »?

    – Sur le terrain à Kidal la France collabore avec le MNLA et le MIA en lieu et place des forces maliennes et de la CEDEAO.

    – Cette collaboration est destinée à donner une légitimité au MNLA et à le présenter comme interlocuteur crédible.

    – En lieu et place des forces de la CEDEAO qui étaient initialement pressenties pour prendre le relais, la France propose maintenant (et de façon inattendue pour les autorités maliennes et africaines) ‘’une force de maintien de la paix de l’ONU’’. Ce projet vise en fait à soustraire aux Maliens et aux Africains toute indépendance de manœuvre sur le terrain et à permettre à la France de garder la haute main sur la suite des évènements par ONU interposée.

    – Il vise aussi à placer les forces d’intervention en situation d’interposition et donc à présenter le problème malien comme une guerre civile qui opposerait ‘’les Touaregs’’ (qu’il faut supposément ‘’protéger’’ et ‘’les Maliens’’ comme si les premiers n’étaient pas eux-mêmes Maliens).

    Ceux qui ont accueilli Hollande en ‘’libérateur’’ à Bamako devraient donc se poser, comme dans les romans policiers, les questions suivantes : A qui profite le crime ? Qui a fomenté cette guerre ? Qui a allumé l’incendie? Comment tout a-t-il commencé et comment en est-on arrivé là ?

    • blanche neige

      BMakan ,un ecrivain qu’il soit sénégalais ou papou ecrit des romans !!!
      -primo sans cette guerre faite par les islamistes ,sans l’intervention de la France ,le Mali n’existerait plus en tant que tel !
      -secundo , dans cette periode de recession ou nos caisses sont vides , penses tu un instant que la France a des dizaines de millions d’euros à foutre en l’air pour aller creer un etat touareg dans le desert ??? Reveilles toi mec :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

    • nonalinertie

      Si les allégations de scission du Mali par la France étaient fondées, les maliens sont là avec les 6000 ressortissants français au Mali. Si les djihadistes détiennent 6 français, nous autres en détiennent 6000. Dans tous les cas de figure, personnellement, je ne crois guère à cette thèse. Le MNLA qui ne représente plus rien nous a habitués à ces pirouettes. La réalité primaire, c’est uniquement que l’armée malienne n’est pas prête à monter à Kidal. Car il faudrait avoir l’esprit vraiment tordu pour croire que les maliens, la CEDEAO cautionneront la partition du Mali, en attendant leur propre tour, voire le tour de la France en Corse…

      • coco

        «  » » » » »Dans tous les cas de figure, personnellement, je ne crois guère à cette thèse » » » » » » »
        :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
        MERCI ! ……OUF !
        Quand même ….affaire de CEDEAO c’est bon pour tout le monde , Français en particulier dans le cas d’espèce …..
        MERCI ! ……OUF !
        :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
        …….
        @nonalinertie …….blagues à part ……C’est le jour ou tu liras , ou on lira un communiqué Français qui mentionne l existence d accords passés entre l’Etat Français et le « MNLA » …que l’on pourra être en droit de s’inquiéter ….Moi çà ne me perturbe nullement qu’actuellement le « MNLA » qui dernièrement faisait le « lapin » devant les pseudo renards du désert , ait maintenant choisi de faire le furet pour aider à sortir du terrier les anciens « renards » devenus « lapins  » ….Des supplétifs , il y en a toujours eu . PARTOUT :wink: :wink: :wink: :wink: …Ce qu’enseigne l’histoire par contre , c’est qu’ils finissent toujours mal … :wink: :wink: :wink: :wink:

    • sankingba

      Je pense que monsieur fait une analyse erronée de la situation. Le MNLA à Ménaka ne veut rien dire. Connaissez-vous réellement la superficie de la zone nord. Depuis quand votre armée est arrivée à Gao? Acceptez que nos troupes se repositionnent pour mieux tenir les terrains conquis avant de se lancer dans d’autres attaques. Acceptez que nous ne pouvions plus suivre le rythme des troupes françaises mieux équipées avec des moyens aéroportés plus énormes. Menaka sera entièrement contrôlé par nos troupes mais dites vous que la guerre n’est pas une course de marathon. Pensez à la sûreté autrement la conquête sera comme un travail de labour du champs par le phacochère. Entendons nous biens avec les français qui en réalité sont à la recherche des djihadistes preneurs d’otages pendant que nous nous sommes en guerre contre la rébellion. On a des objectifs différents même s’ils se convergent sur le terrain. Pour le malien pas de différence entre le MNLA, Ansardin, AQMI, MUJOA etc.

    • analyseee

      à lire aussi les analyses de Samir Amine et la réponse de Ibrahima séne.

      Ne soyez pas paresseux , prenez le temps entiérement les deux analyses que vous pouvez trouvez ici. c’est trés instructif et surtout important pour vous maliens. j’essaie de vous transmettre le lien depuis quelques jours mais apparament le site refuse de les afficher? Pourquoi à votre avis ? lolll

      blache neige travaille pour qui à votre avis ? il a les mêmes positions (en plus du racisme) que blaise compaoré, ouattara, france 24, RFI, MNLA, etc…

      http://espacekapolon.blogspot.fr/2013/02/mali-analyse-de-samir-amin.html