Mali: première réunion du Comité de suivi de l’accord de paix

5
Mali: première réunion du Comité de suivi de l'accord de paix
Cette première réunion du Comité de suivi de l’accord a notamment été marqué par des désaccords de leadership au sein de certains mouvements armés.
AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

L’accord de paix a été signé sur le papier samedi 20 juin. Il faut maintenant l’appliquer sur le terrain. Un Comité de suivi de l’accord, composé notamment de la médiation, des différentes forces armés sur le terrain au nord, de la Minusma et de plusieurs pays et institutions, a tenu dimanche sa première réunion. Et cela a été plutôt laborieux.

Un diplomate compare la première réunion du Comité de suivi de l‘accord de paix au premier numéro d’un journal. Donc, tout n’a pas été parfait. D’après les informations de RFI, un problème de leadership a surgi au sein de certains groupes armés. Résultat : des délégations contenaient 15 membres alors qu’il n’en fallait que cinq. Des divergences ont éclaté publiquement, pas entre groupes rivaux, mais à l’intérieur même des mouvements armés.

La rencontre a malgré tout pu se tenir. On sait par exemple avec quasi-certitude que la Mission de l’ONU au Mali assurera le secrétariat du Comité. La présence algérienne à la tête du Comité de suivi fait grincer des dents en coulisses……Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Cette comité a pour but d’escroque financièrement le Mali encore vous verrez la composition bientôt

  2. mon frere tu na pas honte band des gangawu,ko n’i sara mali ko la k’i sara fu,quelle honte.jamais ne dit plus ça sur le net.

  3. @ INZISS,
    Precise bien que c’est uniquement sur des FEMMES NOIRES qu’on a commis des violences sexuelles. Alors ne soit pas etonner que radio france intalah soit leur caisse vocale.
    Quand on sait comment un DAGADEN blanche neige traite les femmes noires de singes .
    Pour ces gens le noirs n’est rien d’autre qu’un esclave .

    Maintenant il reste à voir si LE FORES va s’assoir et croisé les bras pour regarder ces dechets humains mnla profiter du fruit de leur travail.

    Un conseil personel :
    ” NI I SARA MALIKO LA, I SARA FOU” c’est à dire ” Si tu meurs pour le mali, tu es mors pour rien ”
    *********************************************************************
    Gloire perpetuelle à KLELA BABA. Que soit benit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

Comments are closed.