Mali : Les programmes lancés au nord, exposés au risque d’attentat (Ag Acharatmane)

10
Mossa Ag Acharatmane
Mossa Ag Acharatmane

ALAKHBAR (Nouakchott)- « Tous les programmes lancés en faveur de la paix au nord du Mali sont exposés au même risque d’attentat terroriste que celui de Gao, qui est en réalité un message envoyé à tous ceux qui sont engagés pour la paix », a averti Mossa Ag Acharatmane nommé récemment à la tête de la commission DDR de la région de Menaka.

Ce risque est d’autant plus grand quant il s’agit de programmes concernant la sécurité, Ag Acharatmane qui dirige le Mouvement pour le Salut de l’Azawad, nouvellement créé.

L’attaque de Gao a ciblé le Mouvement Opérationnel de Coordination (M.O.C) qui a été créé en le 6 janvier et qui mènent des patrouilles mixtes composées de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), de la Plateforme pro-Bamako, de l’Armée malienne et des forces de la Munisma.

Pour Mossa Ag Acharatmane, cette frappe contre le MOC, démontre non seulement les failles sécuritaires restantes mais aussi témoignent de toute la colère qui animent ceux qui ne veulent pas de la bonne marche » de l’accord de paix « ou qui ne se sentent pas concernés par l’accord ».

«Du début des négociations à nos jours, cet accord rime avec mécontentement, insatisfaction, exclusion, et difficultés sécuritaires, car les mesures adéquates pour la bonne marche de la paix ne sont guerre au rendez vous », va-t-il souligné.

« Ce ne sont pas des hommes en armes sur des pick-up qui peuvent faire de la sécurité. C’est la contribution et la participation de tous », selon Mossa Ag Acharatmane qui dit :   « Il faudra envisager une stratégie d’anticipation sur tous les lieux de regroupements et mettre un dispositif sécuritaire à la hauteur des risques qui existent sur le terrain aujourd’hui qui sont connu de tous.».

Par http://fr.alakhbar.info/

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Arretez de faire de l’hypocrisie et faiseurs de paix, vous savez plus que tout le monde tous ceux que vous faites depuis le debut de cette crise avec les mains hypocrisies invisibles qui vous soutiennent. Nos politicards laissent a desirer.
    Certes il faudra rebatir un Mali Nouveau mais en tant que tel me nord n’a jamais été delaissé.

  2. Ce sale chien qui après avoir consciencieusement allumé l’incendie, prétend maintenant “s’inquiéter” que ça brûle!!! 😮 😮

    On aura tout vu, on aura tout lu!!! 🙁 🙁 🙁

    Mais après tout, attendons un peu qu’Ibk le serre sur son coeur en see disant “ivre de bonheur”! ❗ ❗ ❗

  3. Maintenant qu’ils ont compris que l azamerde ne sera jamais qu’une chimère ils se transforment en anges. Quelle bassesse quelle indignité. Ils font pitié. Le Mali survivra à votre trahison. Vous vous condamnez vous mêmes. Les terroristes, c’est vous. Mais pour combien de temps.

    • Regardez moi ce cafard c’est maintenant qu’il faut donner des leçons. Le premier destructeur c’est toi regarde tes vidéos sur youtube. Le Mali est comme la colline sur laquelle le singe fait des vas et viens. Après tout tu as compris qu’il faut revenir au Mali. Je comprends que quand quelqu’un n’a rien à apporter ou proposer il ne peut que détruire comme ton cas. Dommage.

  4. Comrades we hope good overcome evil in this matter plus none of you submit to stupidity concerning this condition now or in future. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  5. C’est maintenant que vous craignez le terrorisme?
    Après avoir sciemment importé et développé ce cancer dans le peuple qui vous a engendré vous revenez tel un saint pour constater la calamité que vos propres mains ont fabriqué. L’enfer est à vos trousses. Et vous n’avez aucun échappatoire.

    • Je me sens morveux et je me mouche sur le visage de Visus mauvais malien qui, au lieu de s’attaquer à une minorité d’enfants touareg égarés, globalise les touareg qui ont plus souffert des turpitudes des rebelles que les autres communautés maliennes .

      La stigmatisation et l’ostracisme des touareg par les autres ne fait que creuser le fossé entre les communautés .

      Sincèrement

      • Vous lisez mal ou vous êtes hanté par le fait que ce sont des touaregs qui sont au devant de ce malheur qui nous arrive. Je dis bien des touregs et non LES touaregs. Si vous me lisez bien je défend le peuple malien en général et touareg en particulier en disant” qu’Après avoir sciemment importé et développé ce cancer dans le peuple qui vous a engendré vous revenez tel un saint pour constater la calamité que vos propres mains ont fabriqué. C’est d’abord la communauté touareg que ces criminels tentent d’ostraciser chose que moi je refuse en stigmatisant quelques renégats comme Moussa Ag Acharatoumane.
        Ces fils indignes ont plongé bons nombre de jeunes touregs et d’autres dans le chemin de l’enfer. Je dénonce cela.

        • Ce que je dénonce chez toi, c’est le VOUS globalisant DES touaregs alors que tu aurais pu interpeller Moussa Ag Acharatouman que j’ai indexé dans mon post en bas que tu n’as bien lu sinon tu auras compris que je le moralise bien étant ici sur les réseaux sociaux le seul,touareg qui fait l’objection de conscience à nos enfants égarés qui nous amené la Catastrophe la plus grave de notre histoire moderne.

          Sincèrement

  6. Mes commentaires extraits de l’article intitulé “Mossa Ag Acharatmane « tous les programmes surtout ceux qui concernent la sécurité au nord du Mali sont exposés aux actes terroristes…. » par Mohamed Ag Ahmedou-lafriqueadulte.com sur le site “tamoudre.org” du 03/02/2017.

    • AG AZAMANE

    Je note, avec un certain bonheur, que le journalste U’Tamasheqh Mohamed Ag ahmedou participe, dans cet article, à la « désazawadisation » du Nord du Mali.
    En effet, Mohamed Ag ahmedou fait dire par Mossa Ag Acharatmane, précédemment Azawadien dans la parole crispée, je cite: « tous les programmes surtout ceux qui concernent la sécurité au nord du Mali (au lieu de Azawad, NDLR) sont exposés aux actes terroristes…. ».
    Aussi, comme Mossa Ag Acharatmane, le fondateur du MNA (politique, uniquement) qui avait évolué en MNLA (politico-armé) est nommé chef DDR de Ménaka par décret du Gouvernement de la République du Mali et non par celui de la République de l’Azawad, j’aurai souhaité que le rebelle repenti – si repentance, il y a – soit humble en reconnaissant – tout au moins de ventre! – à la patrie malienne en « désawadisant » le signe du MSA, son mouvement rebelle tribal daouçahak qu’il aurait pu dénommer, fort opportunément, « Mouvement pour le Salut de l’Azawak » (MSA), les apparences de sigles ne seront pas changées et cela pour se démarquer du signe-doublon MSA des rebelles chamanamas de l’Azawak qui lui font ombrage.

    Sincèrement

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here