Mali: Que veut ce MNLA Ă  la fin ?

23
Mahamadou Djeri MaĂŻga
Mahamadou Djeri MaĂŻga

Les dĂ©clarations sont du vice-prĂ©sident du mouvement national de libĂ©ration de l’Azawad (MNLA) : “tant que de vĂ©ritables nĂ©gociations n’auront pas Ă©tĂ© engagĂ©es avec Bamako, de dĂ©sarmement, il n’en est pas question”. Mahamadou Djeri MaĂŻga, qui vient de s’exprimer ainsi le 24 avril dernier lors d’une confĂ©rence de presse Ă  Paris, n’est pas un quidam du mouvement sĂ©cessionniste. Ses menaces mĂ©ritent donc d’ĂŞtre prises au serieux avec toute la gravitĂ© qu’elles recèlent.

 

Le plus curieux est que ces dĂ©clarations sont faites juste après que l’AssemblĂ©e nationale française a dĂ©cidĂ© de prolonger la mission des troupes de l’Hexagone en terre malienne ; et presqu’au mĂŞme moment, le Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU dĂ©cide d’adopter une rĂ©solution qui autorise le dĂ©ploiement de 13 000 casques bleus destinĂ©s Ă  prendre le relais de la Misma, la mission ouest-africaine au Mali. Et ce, dans un contexte oĂą les autoritĂ©s maliennes, sous la pression de Paris, tiennent Ă  voir les Ă©lections se tenir en juillet prochain, dans leur pays. A quoi donc joue le mouvement independantiste touareg, pour revenir Ă  l’objet de notre prĂ©occupation ?

 

Tout simplement que ce MNLA, on a peine Ă  le comprendre. Voici un groupuscule par lequel le ver est entrĂ© dans le fruit ; il faut le dire tout net ; c’est le MNLA qui a portĂ© le coup de sabre Ă  la nation malienne qui a jusque-lĂ  du mal Ă  s’en remettre. A ce jour, il refuse jusqu’au principe mĂŞme de l’Ă©lection tant que leur «problème» n’aura pas Ă©tĂ© rĂ©solu ; de mĂŞme qu’il rejette l’idĂ©e de la prĂ©sence de l’armĂ©e malienne Ă  Kidal ; il revendique une fĂ©dĂ©ration du Mali et se disent «prĂŞts Ă  aller en guerre».

 

Et ce, sans daigner envisager que le gouvernement intĂ©rimaire n’est pas en mesure de trancher dans des questions aussi difficiles. Encore moins dans cette situation de ni paix ni guerre Ă  laquelle le MNLA n’est pas Ă©tranger par ses ambiguitĂ©s politiques, ses complicitĂ©s terroristes, et ses vellĂ©itĂ©s secessionnistes. N’oublions pas qu’après avoir ouvert la boĂ®te de pandore et fait entrer ainsi le diable dans la maison malienne, ce groupuscule a pactisĂ© avec Ansar Dine et le Mujao avant d’offrir ses services pour Ă©radiquer ce qui Ă  ses yeux s’apparentait Ă  des terroristes pouvant dĂ©stabiliser l’Etat malien.

 

On remarquera en passant que depuis le dĂ©but de l’affaire, on a senti que la France mĂ©nage les «hommes bleus du dĂ©sert» qui exercent une certaine fascination dans l’imaginaire des Français au point que Paris leur permit de faire de Kidal leur chasse gardĂ©e ; mais il ne faudrait sans doute pas charrier ; les revendications maximalistes du MNLA Ă  ce jour ne doivent tromper personne ; car, enfin, tout a commencĂ© avec eux, dans cette crise malienne on ne cessera de le repeter.

 

La communautĂ© internationale, après avoir combattu le Mujao et Ansar Dine, se trouve aujourd’hui dans l’obligation de s’attaquer Ă  l’Ă©quation MNLA, ce mouvement qui se prĂ©sente aujourd’hui dans le rĂ´le de celui qui tient Ă  jouer les prolongations dans une guerre qui a dĂ©jĂ  fait d’inutiles victimes ; car enfin, il est inadmissible que Kidal, en plein Mali, devienne la place forte d’un groupe armĂ© qui ne demande que la partition d’un pays ; une coalition que l’on chouchoute alors que l’on a «bâtonné» Ansar Dine et Mujao dont on sait cependant qu’ils n’ont jouĂ© que les rĂ´les de seconds couteaux.

 

A ce jour, le mouvement touareg joue avec le feu ; il se pourrait que ses interlocuteurs reçoivent 5/5 le message qu’il lance ; ce n’est pas qu’il n’affirme pas qu’il est prĂŞt Ă  faire la guerre ; encore faut-il qu’il soit en mesure d’avoir les moyens de sa politique ; ce qui est loin de faire l’unanimitĂ© ; on a rĂ©ussi Ă  dĂ©faire le Mujao et Ansar Dine qui l’ont dĂ©fait, lui.

 

Le MNLA joue-t-il Ă  se faire peur ou a-t-il les moyens de sa politique ? Les jours qui suivent le montreront peut-ĂŞtre. Toujours est-il qu’Ă  force de jouer les apprentis-sorciers, on finit toujours un jour par se brĂ»ler. Jusqu’oĂą laissera-t-on le MNLA menacer les acquis de tous ces efforts consentis pour sauvegarder l’unitĂ© territoriale du Mali?

 

Par Jean Claude Kongo

Allafrica

PARTAGER

23 COMMENTAIRES

  1. Mohamed DjĂ©ri! tu es vraiment Ă  plaidre! n’as-tu ma honte? tes complices du MNLA ont pris Kidal leur localitĂ© sans casse ni destruction ni vol, ni viol ni chasse Ă  l’homme! OĂą Ă©tais-tu quand tes compliices Ă  la gomme commĂ©taient leurs forfaits Ă  Gao sur tes frères, tes camarades d’enfances, tes tantes, tes nièces, tes cousines …. tes soeurs? Au lieu de garder profile bas, tu as le toupet de revendiquer un statut quelconque et celĂ  au nom de qui? l’Awa-zad ou azawad n’est pas pour toi, ta commune c’est le GabĂ©ro et non Kidal tu n’est qu’une marionnette au service de tes maĂ®tres ‘hommes bleus’ car toi tu n’as de bleu que ton turban. Tu as reniĂ© tes origines tu est donc perdu Ă  jamais au propre comme au figurĂ©. Tu es peulh-Sonrai et noir, tu ne sear jamais arabe-touareg blanc. Reviens sur terre et cesse de rĂŞver ton sort Ă  toi es scellĂ©: TPI, prison Ă  vie. A defaut exĂ©cution haut et court par tes parents et tu sais ce que je veux dire….

  2. Ce sont des enfants chouchou de Paris après que ce mouvement fasciste et raciste ait Ă©tĂ© anĂ©antis par le MUJAO. La France les a remis en scelle et donner kidal Ă  ces gens qui ne peuvent rien peuvent n’avoir qu’avec les armes.

  3. L’opĂ©ration “oiseau bleu” est une opĂ©ration montĂ©e par les services français en 1956 pendant la guerre d’AlgĂ©rie. Elle visait Ă  crĂ©er un contre-maquis en zĂ´ne 3 (devenue par la suite WIlaya 3 ), en Kabylie pour lutter contre les troupes de l’ALN ( ArmĂ©e de LibĂ©ration Nationale ).
    Les hommes de Krim Belkacem ont eu vent de l’affaire et ont jouĂ© le jeu. Ils ont fourni les hommes et la France les armes. De quelques dizaines cette armĂ©e n’a cessĂ© de croĂ®tre car elle donnait des “rĂ©sultats” : des accrochages avec les vrais rebelles soigneusement tournĂ©s comme dans un film !!
    La France a fini par armer 1500 maquisards kabyles de pied en cap avec le nec plus ultra !!!
    Ce n’est que lors du congrès de la Soumam que Krim avait Ă©tĂ© sommĂ© d’arrĂŞter et de rĂ©cupĂ©rer ses hommes, car pour lui et ses hommes ça devenait amusant !!!
    Comme quoi la France joue parfois avec le feu !!!
    Pour les incrĂ©dules : voir ” Yves Courrière, le temps des lĂ©opards”

  4. Le MNLA obĂ©it Ă  des agendas français, tout le monde le sait. Au dĂ©but on l’a mis en avant pour faire croire Ă  une rĂ©bellion rĂ©currente du Nord comme il y en a dĂ©jĂ  eu, pour dĂ©samorcer l’AlgĂ©rie et la communautĂ© internationale, alors que c’Ă©tait les djihadistes qui Ă©taient au front.
    Car croyez-vous que si dès le dĂ©part, il avait Ă©tĂ© clair que c’Ă©tait AQMI et le MUJAO qui tiraient les ficelles, les pays de la rĂ©gion n’auraient pas rĂ©agi ?
    C’Ă©tait un gros piège : pas touche c les indĂ©pendantistes du MNLA !! le problème est “politique” !!
    Une fois la vraie menace dĂ©voilĂ©e, on “retourne” Ansardine en lui faisant miroiter une possible prise de Bamako pour justifier une intervention “in-extrĂ©mis” des la France.
    Aujourd’hui, et alors que le MNLA, Ă©tait complètement hors jeu, la France le remet en selle Ă  Kidal … quel agenda cette fois?
    EspĂ©rons pour les français qu’ils ne vont pas tomber dans une nouvelle opĂ©ration “oiseau bleu” que les valeureux kabyles ont su dĂ©jouer Ă  leur profit !

    • ok ok
      Le MNLA sait très bien ce qu’il veut: sĂ»rement pas l’indĂ©pendance, l’autonomie ou la fĂ©dĂ©ration au sens propre du terme. Ces bandits ne veulent qu’une zone de non droit pour le trafic des armes, des cigarettes et des otages, des postes juteux pour leurs rares cadres, la douane pour leurs demi-lettrĂ©s, la rĂ©intĂ©gration des bandits dans l’armĂ©e, la garde avec des titres pompeux gratuits, souvent mĂŞme de l’argent frais, bref les primes de la rĂ©bellion. COMME PAR LE PASSE. ET REBELOTE QUAND ILS AURONT TARI LA PECULE. ET la levĂ©e des mandats d’arrĂŞts internationaux bien sĂ»r…

  5. Nous demandons aux bandits du MNLA de laisser tranquille la population du nord en paix.A ce Maiga qui est rentrer dans une pirogue sans savoir ou la pirogue lui porte.
    Le monde doit commencer Ă  respecter les Africains et les instutisions africaines.Les crimels recherchĂ© par la court internationale se promenent dans les studios des pays promoteurs des droits internationles de l’homme sans etre inquitter vraiment ce n’est une bonne leçon Ă  donner aux autres pays.Aux yeux du monde non occidental c’est deux poids deux mesures.
    Le monde connait la vrait identitĂ© du MNLA,Qui na rien n’avoir les Touaregs,d’ailleur ce n’ai pas seulement au Mali qu’il ya des touaregs.IL ya des touaregs au Mali,en AlgĂ©rie,au Niger,au Burkina maroc,en Mauritanie et en Libye.C’est seulement qu’on parle de l’independance des Touaregs au MALI.J’invite les intellectuels Ă  se lever.Hier c’etait le soudan aujourd’hui le soudan français,et demain?

  6. les chiens du MNLA nous invitent dans le ring
    la seule solution et de repondre a cette invitation c’est de rentrer dans le ring (Kidal)et les mettre K.O.
    rien a faire qu’ils sont les amis privilégiées des français depuis la colonisation

    âť— âť— âť— âť— âť— âť—

  7. Selon le représentant du MNLA: « Si nous devons negocier, il faudrait bien que l’Etat malien reintègrent leurs elements avec leurs anciens grades et rembourse integralement leurs arriérées de salaire »
    VoilĂ  a quoi ATT a habituĂ© ces rebelles. A chaque fois, ils sont rĂ©intĂ©grĂ©s et les salaires cumulĂ©s des mois passĂ©s Ă  traumatiser, voler et tuer les honnĂŞte citoyens et au trafic de drogue, leur sont intĂ©gralement versĂ©s. Alors que les autres militaires du Sud sont punis et exclus de l’armĂ©e pour une absence de plus de six jours. voilĂ  cette injustice qui a fini par saper le moral des militaires sous ATT. Une catĂ©gorie de militaires au dessus du règlement militaire; voilĂ  la source de l’indiscipline dans l’armĂ©e malienne et la source de sa dĂ©sarticulation. (Voir suite)

  8. (Suite)
    Cette fois, vous avez tout faux. Le temps du laxisme et du favoritisme sans borne est fini. celui qui ne se met pas dans les rangs de façon réglementaire, verra ses couilles tranchées.
    Non seulement aucun renĂ©gat ne sera rĂ©intĂ©grĂ© dans l’armĂ©e malienne, et en plus ils seront jugĂ©s et puni conformĂ©ment aux règles en vigueur.
    Que Dieu sauve le Mali

  9. C’est mieux ainsi. cette situation est plus facile Ă  gĂ©rer que d’aller Ă  la table de nĂ©gociation dans les conditions actuelles. Nous pouvons mĂŞme dire merci au MNLA pour sa posture actuelle qui nous facilite la tâche dans la rĂ©solution du problème. parce que il ne reste plus que de les balayer avec la force. C’est ce qu’ils veulent et ils l’auront.

  10. Mes chers tout ça lĂ , c’est de la propagande.Il font passĂ© un noir ou “singe du desert” Ă  la tĂ©lĂ© pour faire croire aux europĂ©ens qu’ils ne sont pas racistes.Il n’y a aucune ambiguĂ®tĂ© dans leur jeux,ces gens lĂ  sont racistes,ils n’aiment pas les noirs et la france de SARKHO et HOLANDE ce sont fait berner comme quoi le MNLA est la seule force capable de libĂ©rer les otages français.Maintenant je pense que les français ont compris,le MNLA ne represente personne. Vous allez voir qu’ils vont pas se battre ils ne savent qu’utilisĂ© les medias pour arriver a leur faim. Bande d’abruti.

  11. Le MNLA n’est pas un partenaire de la table de negociation.C’est une Organisation rebelle criminelle qui ne mesure meme plus la gravite de son crime.Ils ont beau se revolter pendant 200 ans,cela ne leur donnera pas le droit de venir prendre un territoire commun dont les proprietaires sedentaires,par sagesse Africaine,ont accepte de partager ses terres avec tout le monde,les bamanas comme les sarakoles.Un peuple de 2 millions d’individus parce que eparpille sur plus de 10 millions de Km2,ne peut pas faire abstraction de 15 millions de personnes et declarer que ces terres de parcours de leurs troupeaux, tous les 3 ans ,leur appartiennent.Il faut etre ecervele pour arriver a une telle conclusion.L’armee Malienne,les soldats de la MISMA,les troupes Tchadiennes et pourquoi pas Francaises devraient nettoyer ce dernier obstacle au retour de la democratie au Mali.Les discussions de Bamako aborderont l’education,la sante,la securite alimentaire, l’habitat ,l’eau ,les opportunites economiques,et

  12. Cet ignorant est une honte de la tribu SONRAi.Ce MNLA a fait savoir aux pays Européens que seulement ceux son des touaregs qui sont les habitants du nord du Mali,mais disent-ils encore que les noirs qui sont au nord ne sont que leurs esclaves,c´est cela qui est inculqué dans la tète de beaucoup des européens,donc en voyant ce nullar sur l´ecran de la France 5 tout le monde le regarde en esclave,et il est content avec ca,une personne sans dignité.

    • Kabajana, cet ignorant de MaĂŻga n’est pas content. Il est sĂ»rement sans dignitĂ©. Tout ce qui l’interesse ce sont les primes de la rebellion. RIEN D’AUTRE…

  13. Le problème du Mali c’est Bamako.
    Vouloir l’oublier c’est aller dans le mur.
    Le nord demandera de rejoindre le Mali quand le Mali sera servit par un Etat… on en est très loin.

  14. Pquoi Maliweb laisse Blanche Neige insulter le Mali et les maliens depuis des années sur ce site mais retire des messages qui le répondent ??

    âť“ âť“ âť“ âť“ âť“ âť“ âť“

  15. IL NES MEME PAS LE VICE PRESIDENT, IL PREPARE DU THE POUR SERVIR SES MENTOR. IL SAIS DE QUOI JE PARLE. CEST LUI QUI FAIT DU THE ET LAVE LES PIEDS DE SES PATRONS. MAHA DJEY MAIGA. IL NE SE RECONNAIS PLUS. L’EFFET DE LA COCAINE LE DEROUTE COMPLETEMENT. JE SUIS SCANDALISER L’ORSQUE JE LUI ES VUS SUR LE PLATEAU DE TV5 MONDE. UN IDIOT QUI POUR LA PREMIERE FOIS PORTE UNE VESTE.

  16. ce que cherche le MNLA, c’est d’ĂŞtre reconnu comme le premier inertlocuteur du nord ,si ce n’est le seul, et ce sans avoir
    passĂ© par les urnes; cela s’appelle une imposture et c’est très
    dangereux parce que demain n’importe quel grouspucule pourrait
    en faire autant.
    Avez-vous remarquĂ© que si le MNLA attaque le Mujao ou l’Aqmi
    jamais il ne s’en prend Ă  Ansar, mouvement terroriste,tuarègue

  17. En publiant les bĂŞtises de ce bagneizo c’est lui accordĂ© de l’importance qu’il ne mĂ©rite pas, un va-nu-pieds comme lui,

Comments are closed.